la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2728
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Message par air339 » mar. mars 12, 2019 11:28 am

Bonjour,



Voici une pièce peu courante, servant de protection à la fusée 22/31 de l'obus à balle de 75, et dénommée "capsule".

IMG_0384.JPG
IMG_0384.JPG (208.19 Kio) Consulté 282 fois

cet exemplaire, trouvé sur le champ de bataille de l'Ourcq, témoigne de son usage en début de guerre, ou du moins de stocks munis de cet accessoire.

J'en trouve une mention dans l'instruction du 30 janvier 1908 sur le capsulage des fusées des cartouches de 75 : une coupelle de laiton étamé, doublée d'un joint de caoutchouc, est placée entre la fusée et l'ogive. La coiffe de laiton étamé et vernis vient s'y agrafer. Pour l'ôter, il faut utiliser un "décapsuleur".
Sur l'exemplaire ci-dessus, il reste des traces du vernis blanc "CSZ", au copal et blanc de zinc.


A la base de cette fusée on distingue la "coupelle" :
agrafage 1908.jpg
agrafage 1908.jpg (76.69 Kio) Consulté 282 fois

Une instruction du 29 juillet 1908 indique le même dispositif de capsulage pour les fusées du 155 C modèle 1904 TR.

Une note provisoire du 10 novembre 1908 semble mettre fin à ce dispositif, revenant à la coiffe métallique vernie, doublée intérieurement de papier goudronné.


Ma recherche porte sur l'identification de l'unité ayant utilisé cette capsule.
L'artillerie de la 45e DI, fraîchement débarquée pour participer aux combats pourrait-elle être concernée, ce type de capsulage était-il spécialement destiné aux matériels soumis aux climats coloniaux ?



Cordialement,


Régis

ALVF
Messages : 6006
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Message par ALVF » mar. mars 12, 2019 7:01 pm

Bonsoir,

Il sera difficile de déterminer l'unité d'artillerie. En effet, la "capsule" avait surtout pour but de mieux conserver les fusées dans les locaux humides, notamment les forts et magasins souterrains. Pour l'utilisation en climat tropical, c'est surtout l'encaissage des fusées en caisses étanches qui constitue la protection des fusées contre l'humidité.
L'inconvénient majeur des capsules est constitué par l'utilisation obligatoire du "décapsuleur" alors qu'un couteau suffit à décoiffer les fusées. C'est pourquoi, on trouve deux décapsuleurs sur les caissons de 75, deux dans les tourelles des forts, etc...
Quelques textes du "Manuel à l'usage des sous-officiers chargés des manipulations des munitions et artifices dans l'Artillerie à Pied" (édition 1913):
Capsule 1 1.jpg
Capsule 1 1.jpg (217.65 Kio) Consulté 250 fois
Capsule 1 2.jpg
Capsule 1 2.jpg (237.63 Kio) Consulté 250 fois
Capsule 1 3.jpg
Capsule 1 3.jpg (235.31 Kio) Consulté 250 fois
Dans le "Cours supérieur des munitions de l’École de Pyrotechnie" (édition de 1922):
Capsule 2.jpg
Capsule 2.jpg (221.66 Kio) Consulté 250 fois
Cordialement,
Guy François.

humanbonb
Messages : 1536
Inscription : ven. juil. 08, 2005 2:00 am

Re: la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Message par humanbonb » mer. mars 13, 2019 8:51 pm

Bonsoir,
Je ne connaissais pas !

Merci du partage.
Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2728
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Message par air339 » jeu. mars 14, 2019 8:48 am

Bonjour à tous,



Le manuel de 1913 est en effet ma seule source d'informations sur ce capsulage, et je n'en trouve pas d'autres indiquant une utilisation en dehors de cette année 1908. Combien de fusées ont été dotées de ce système et pour quelles unités, ce serait intéressant de le savoir.
Dans un ancien sujet du forum, quelqu'un avait présenté une photo d'un 75 muni de la coupelle - mais je suis bien incapable de le retrouver.

La capsule trouvée dans l'Ourcq viendrait des environs de Douy-la-Ramée, ce qui est trop au nord pour l'engagement de la 45e DI (en fait, à la jonction des 63e et 56e DR).

Cordialement,


Régis
Dernière modification par air339 le jeu. mars 14, 2019 6:15 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2728
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Message par air339 » jeu. mars 14, 2019 5:54 pm

Bonjour,



La lecture du "Règlement de manoeuvre de l'artillerie à pieds - Services des canons sous tourelle et casemate" de 1911 renseigne sur l'emploi des capsules qui semblent bien dédiées aux magasins des fortifications.

munitions de matériel sous tourelle.jpg
munitions de matériel sous tourelle.jpg (33.53 Kio) Consulté 130 fois
décapsuleurs et débouchoir.jpg
décapsuleurs et débouchoir.jpg (85.9 Kio) Consulté 130 fois
installer un décapsuleur.jpg
installer un décapsuleur.jpg (106.58 Kio) Consulté 130 fois
ravitaillement en munitions.jpg
ravitaillement en munitions.jpg (69.5 Kio) Consulté 130 fois


https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... k=364808;4


Reste, pour moi, à savoir de quel magasin (place de Paris ?) sont venues les cartouches encapsulées pour participer à la bataille de l'Ourcq.

Cordialement,


Régis

ALVF
Messages : 6006
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Message par ALVF » jeu. mars 14, 2019 10:29 pm

Bonsoir,

Les capsules sont utilisées pour les munitions de 75 en service tant dans les fortifications que dans l'artillerie de campagne.
Le Règlement provisoire de manoeuvre de l'artillerie de campagne approuvé le 8 septembre 1910 définit ainsi le rôle des pourvoyeurs au paragraphe 24 et indique sur la figure 11 la position des décapsuleurs sur le caisson du matériel de 75:
Règlement 1910 par 24.jpg
Règlement 1910 par 24.jpg (237.46 Kio) Consulté 111 fois
De même, le livre du capitaine H. Morlière "Notes sur le canon de 75 et son règlement"-Berger-Levrault-4e édition-1913 indique au paragraphe "Fusée à double effet":
Notes sur le 75 -1913.jpg
Notes sur le 75 -1913.jpg (106.82 Kio) Consulté 111 fois
Pour déterminer l'origine de l'approvisionnement en munitions lors de la bataille de l'Ourcq, il faut prendre en compte les éléments suivants:
-le GQG n'a pas encore fait appel aux ressources des places, les prélèvements ne commenceront qu'en octobre 1914 et ne concernent d'abord que les ressources des places non menacées (places de côte, forts du sud de la France, Afrique du Nord, etc...).
-le Camp Retranché de Paris ne dispose d'aucun ouvrage équipé de tourelles de 75 ou de casemates de Bourges.
-en dehors des fortifications du Nord et du Nord-est, seul l'ouvrage du réduit de la Croix-Saint-Michel dans l'ile d'Ouessant est équipé de tourelles de 75.
En l'absence d'inscription visible, il semble donc très difficile d'identifier l'unité ayant utilisé ces fusées encapsulées. Il peut aussi bien s'agir d'un stock initial de munitions d'un R.A.C que d'un lot attribué en cours d'opération.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2728
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: la capsule de fusée 22/31, quel usage spécifique ?

Message par air339 » ven. mars 15, 2019 3:10 pm

Bonjour Guy,


Merci, à nouveau, pour ces compléments qui, faut-il le redire, demandent toujours une patiente recherche - à partir de solides connaissance ! - suivi d'un travail de présentation.


En continuant les recherches, la "capsule" peut provenir de l'une des batteries de la 63e DI (21e à 29e, des 3 groupes de renforcement attribués au 16e, 36 et 53e RAC).
Le parc de cette division étant resté en Alsace, le parc du 7e CA, à Brégy, assure le ravitaillement à partir de ce qui lui est délivré en gare de Dammartin et par convois automobiles.

Cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « Artillerie »