les Cadres du 5e BILA années 1914 à 1918

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1914

Message par Scolari » sam. mars 17, 2018 1:48 pm

POST 11

11.1 Départ le 26 octobre 1914 vers le 3e BMILA ( source JMO 3e BMILA)

état major 3e BMILA:
capitaine adj major COURTOIS (classe 1892, bureau Toulouse, vue 364)
-> 4e BILA -> 3e BMILA (le même jour)

3e Cie 3e BMILA:
cne BILLOT -> 4e BILA -> 3e BMILA (le même jour) (vue 503-504)
lt TROUTOT -> 4e BILA -> 3e BMILA (le même jour)
lt ANDRU -> 4e BILA -> 3e BMILA (le même jour)
lt MARCHESSEAU -> 4e BILA -> 3e BMILA (le même jour)


4e Cie 3e BMILA
cne FONTAINE -> 4e BILA -> 3e BMILA (le même jour)
lt CALMET -> 4e BILA -> 3e BMILA (le même jour) (vue 650)
lt THURNINGER (vue 104)

---------------------------------------------------------------------------------------------------
11.2 PROPOSITION des cadres du 5e BILA à la date du 26.10.1914
( :shock: ce n'est qu'une proposition raisonnable et NON une vérité)

Chef de bataillon ABBAT (Emile Louis)
capitaine major MIGNATON (François Stanislas)
capitaine adjudant major ... ??
Médecin Major 2eme classe .... ??
Lieutenant trésorier BERNET (Charles Edouard) (vue 290-291)
Lieutenant chargé du matériel BAILLY (Charles Paul)
Médecin aide major de 1ere Classe SURIN (Gaston Albert Eugène)
---------------------------------------
COMPAGNIES :

capitaine DELAMOUR (Charles)
capitaine AUDIBERT (Joseph Dominique)
capitaine HERBELIN (Léonce Edouard Arthur)
capitaine LATAPY (Joseph Marie Jean Maurice) dit (Maurice)
capitaine RUPRICH-ROBERT (Edmond Albert Marie) (->11.08.1915)
capitaine ... ??
----------------------------------------
lieutenants
Lt ARRIGHI (Michel Ignace)
Lt Pobé (Pierre Charles)
Lt PETIT (Georges Pierre)
Lt BERNARD (Maurice Jean Maxime)
Lt BRESSON (Pierre Marius Maurice) : promu Lt (vue 320)
Lt MERIET (Auguste Henri) : promu Lt (vue 59)
Lt GRUYER (Louis Albert) : promu Lt
Lt LAFFRAT (Pierre Maurice Ferdinand)
Lt ...??
Lt ...??

-----------------------------
Sous-lieutenants
S-Lt ROUX (non identifié)
S-Lt LEDAIN (Maurice Ernest)
S-Lt ??
S-Lt ??
S-Lt ??
Dernière modification par Scolari le lun. févr. 25, 2019 2:13 pm, modifié 49 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1914

Message par Scolari » sam. mars 17, 2018 1:49 pm

POST 12

12.1 Mutations- promotions du 27.10.1914 au 09.01.15, OFFICIERS:

PROMOTIONS:
- par D.M du 13.12.1914, à titre temporaire et pour la durée de la guerre ci après sont approuvées:
au grade de capitaine et maintenus à leur corps: (J.O 23.12.1914)
M. CALMET (Auguste Hippolyte Marie Alfred), lieutenant au 5e BILA ( en fait il est au 3 BMILA à cette date)
- Active, par D.M du 16.12.1914, les sous-lieutenants dont les noms suivent sont promus au grade de lieutenant pour prendre rang du 23.12.1914 et par décision du même jour sont maintenus au corps: J.O 24.12.1914
M. Le MARECHAL (Paul Alexandre Marie) du 5e BILA (nota : il est normalement au 4e BILA à cette date)

arrivés:
- Passé au 5e BILA, le 07.11.1914 par Décision du Général Commandant la 19e Région n°33495 : Lieutenant BAUP (Louis Joseph)
- Infanterie: par D.M du 14.12.1914, ont reçu les affectations suivantes : J.O 22.12.14 page 9280
RESERVE:
- 5e BILA . M MARTIN (Ernest André), lieutenant de réserve au 12e R.I (18e G.S) classe 1907 MDH (Ernest André)
(nota : M. MARTIN (E.A) E.O.R le 01.10.1909) (source F.M)
- 5e BILA. M PELTIER, lieutenant de réserve au 55e R.I (15e G.S) classe 1898 MDH ( Hippolyte Lazare Albert)
(nota : M. PELTIER, nommé au grade de lieutenant de réserve, par D.P 21.04.1905, (J.O 27.04.1905))
- 5e BILA. M. LAGRANGE, lieutenant de réserve au 111e R.I (15e G.S)
(nota : INFANTERIE - Réserve- par D.M du 24.03.1914 ont reçu les affectations suivantes:
111e R.I : M. LAGRANGE Lieutenant de réserve, régiment d'infanterie d'Antibes) J.O 02.04.1914


- Infanterie: par D.M du 11.12.1914, ont reçu les affectations suivantes : J.O 22.12.14 page 9280
RESERVE:
5e BILA. M. MACQUAIRE (Raphaël Alexandre Joseph) , capitaine au 110e R.I

départ:
JMO 3 BMILA, 26 octobre 1914-1er avril 1915, vue 10:
2 décembre, le Bataillon incorpore un détachement composé de :
... lieutenant BRESSON (Pierre Marius Maurice) -> 3e BMILA
--------------
Passé au dépôt des Bataillons d'Afrique (Nîmes) par décision M.S en date du 09.01.1915 :
Lt GRUYER (Louis Albert) ( (source F.M)
------------------------------------------------------------------------
12.2 Mutations- promotions du 27.10.1914 au 09.01.15, Sous-Officiers
Par D.M en date du 24 novembre 1914 et par application de la dépêche ministérielle du 19 octobre 1914, n°6.103. 3/2, les sous officiers de gendarmerie ci-dessous désignés sont nommés adjudants chefs dans l'arme de l'infanterie et affectés (J.O 25.11.1914)
5e bataillon ( Tunisie)
Dumont, de la légion de Paris.
Bichat de la légion de Paris.
Simoni (Antoine), de la 15e légion bis. (classe 1892)
Bloy (Pierre), de la 17e légion.
Firroloni (Antoine Pierre) de la compagnie de Tunisie. (classe 1899)

- sgt PÉCAZAUX (Bernard Edouard), passé au 5e BILA en date du 07 novembre 1914, arrivé au corps et sergent le 14 novembre 1914.
- sgt DELETTREZ (Désiré Louis) est passé au 5e BILA, le 07 novembre 1914
A.D 59, classe 1897 , bureau de Dunkerque, matricule n°2150, volume 5, vue 272,273
- caporal TESTE (Léon Marie) passé au 5e BILA, le 01 décembre 1914 (source F.M) [M.D.H]
A.D 84, classe 1894, bureau d'Avignon, matricule n°1772, vue 459
- sgt BERETTI (Antoine Marie) [MDH]
AD Corse du Sud, classe 1911.
la fiche matricule indique davantage 4e BILA ->2e BILA -> 1er BMILA
Dernière modification par Scolari le sam. mars 09, 2019 5:50 pm, modifié 49 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1915

Message par Scolari » sam. mars 24, 2018 7:04 pm

POST 13
historiographie : La Guerre dans le Sud-Tunisien

PROPOSITION cadres du 5e BILA à la date du 10.01.1915
( :shock: ce n'est qu'une proposition raisonnable et NON une vérité)

Chef de bataillon ABBAT Emile Louis
capitaine major MIGNATON François Stanislas
capitaine adjudant major ...
Médecin Major 2eme classe ...
Lieutenant trésorier BERNET Charles Edouard
Lieutenant chargé du matériel BAILLY Charles Paul
Médecin aide major de 1ere Classe SURIN Gaston Albert Eugène
---------------------------------------
COMPAGNIES :

capitaine DELAMOUR Charles
capitaine AUDIBERT Joseph Dominique
capitaine HERBELIN Léonce Edouard Arthur
capitaine LATAPY Joseph Marie Jean Maurice dit Maurice
capitaine MACQUAIRE Raphaël Alexandre Joseph
capitaine RUPRICH-ROBERT Edmond Albert Marie, jusqu'au 11.08.1915
----------------------------------------
lieutenants
Lt ARRIGHI Michel Ignace
Lt Pobé Pierre Charles
Lt PETIT Georges Pierre
Lt BERNARD Maurice Jean Maxime
Lt BAUP Louis Joseph
Lt MERIET Auguste Henri (vue 59)
Lt LAFFRAT Pierre Maurice Ferdinand
Lt MARTIN Ernest André
Lt PELTIER Hippolyte Lazare Albert
Lt LAGRANGE
-----------------------------
Sous-lieutenants
S-Lt ROUX
S-Lt LEDAIN (Maurice Ernest)
S-Lt ...
S-Lt ...
S-Lt ...
Dernière modification par Scolari le lun. févr. 25, 2019 2:14 pm, modifié 39 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1915

Message par Scolari » sam. mars 24, 2018 7:59 pm

POST 14

proposition pour les sous-officiers : à la date du 10.01.1915
Adjudant Chef
adjc BICHAT
adjc BLOY Pierre
adjc DUMAZ François Benjamin (MDH) (F.M) (vue 289-291)
adjc DUMONT
adjc FIRRONLONI Antoine Pierre
adjc SIMONI Antoine

adjudant
...
...
...
...

sgt major, sergent fourrier, sergent
Sgt Fourrier JALABERT Eugène François (MDH) , (F.M) AD Aude
(source AD AUDE, bureau Carcassonne, classe 1909, n°545, vue 54-55)
sgt PICAUD René Jack MDH
AD 17, bureau Saintes, classe 1910, n°1390 (pas d'image)
sgt LOYTIER (Henri Victor)
...
Dernière modification par Scolari le sam. févr. 23, 2019 9:07 am, modifié 22 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1915

Message par Scolari » sam. mars 24, 2018 8:13 pm

POST 15

15.1 les mutations/ promotions/ Réintégrations
du 10.01.1915 au 03.09.1915 : OFFICIERS


promotion :
- par décret du 22.01.15 sont promus : au grade de capitaine, J.O 25.01.15, page 404
M. THURNINGER (François Marie) (vue 104)
- Infanterie, par décret du 22.02.15 sont promus : au grade de capitaine, J.O 23.02.15 page 936
M. LAFFRAT (Pierre Maurice Ferdinand) 5e BILA ( voir correctif J.O du 30.03.15 page 1722)
- fiche matricule : 05.05.1915 promu capitaine M. Pobé (Pierre Charles)
- fiche matricule : 20.06.1915 nommé lieutenant d'infanterie M. BERNET (Charles Edouard) (vue 290-291)
- fiche matricule : 03.09.1915 promu capitaine PETIT (Georges Pierre)

arrivée :
- par décision du Général Commandant la D.O.T, pour convenances personnelles, le 01.02.1915,
passé au 5e BILA, lieutenant de réserve SALVIANI (Vital)
- télégramme n°736 d'Oran, lieutenant PATRIER (Baptiste Auguste) passé au 5e BILA, le 16.02.1915
- par D.M du 05.04.1915, ont reçu les affectations suivantes: RESERVE
J.O 08.04.1915
5e bataillon d'Afrique, M. PAOLINI (François), lieutenant de Réserve au 58e R.I (15e G.S)
5e bataillon d'Afrique, M. MATTEI, lieutenant de Réserve au 40e R.I (15e G.S)
(nota : fausse piste Lt MATTEI-MAESTRACCI (Pierre Louis) pas de passage 5e BILA, 13e G.S ->3e BMILA sur FM, FM incomplète?)
5e bataillon d'Afrique, M. GAYTE (Henri Victor), lieutenant de Réserve au 40e R.I (15e G.S)
- fiche matricule : Affecté comme S-Lt chargé du matériel du 5e BILA, le 02.05.1915 : DESBARATS (Jean Alfred)

départ :
- le 30.01.1915 incorporation de (J.M.O 3e BMILA, ordre du bataillon n°39)vue 18
Lieutenant BERNARD (Maurice Jean Maxime) au 3e BMILA
lieutenant GRUYER (Louis Albert) au 3e BMILA
- le 04.02.1915 incorporation de (J.M.O 3e BMILA) vue 19
capitaine AUDIBERT (Joseph Dominique) au 3e BMILA
-le 15.02.1915 incorporation de (J.M.O 3e BMILA) vue 20
capitaine LATAPY (Joseph Marie Jean Maurice) dit Maurice au 3e BMILA
- par D.M 02.05.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service":
capitaine THURNINGER (François Marie) (vue 104) passe au 91e R.I (J.O 06.05.1915)
- le 12.05.1915, cne HERBELIN (Léonce Edouard Arthur) passe au 3e BMILA (F.M)
- le 12.05.1915, Lt ARRIGHI ( Michel Ignace ) passe au 3e BMILA (F.M)
- arrivée avec Cne HERBELIN et Lt ARRIGHI, le S-Lt ROUX -> 3e BMILA ( source J.M.O 3e BMILA, vue 25)
- par D.M 15.06.1915, les mutations ci-après sont prononcées : Réserve
M. GAYTE (Henri Victor), lieutenant de Réserve 5e BILA passe au 1er BMILA J.O 18.06.1915
M. SALVIANI (Vital), lieutenant de Réserve 5e BILA passe au 1er BMILA J.O 18.06.1915
Image
(source J.M.O 1e BMILA, vue 55) (nota : il y a 15 jours de retard entre l'arrivée réelle sur site et la D.M puis 3 jours pour la publication J.O mais 11 à 13 jours d'avance suite à la décision Général de la D.O.T sur F.M)
- Lt PATRIER (Baptiste Auguste ) passé au bataillon de marche Sud Tunisien, le 13 août 1915 (source F.M)
- Lt PAOLINI (François) passé au 15e Groupes Spécial des Bataillons d'Afrique, le 26.08.1915 (source F.M)

Réintégrations :
Cne AUDIBERT (Joseph Dominique) passe au 5e BILA, le 30.04.1915 (source F.M)

-------------------------------------------
15.2 Décorations /les mutations/ Réintégrations du 10.01.1915 au 03.09.1915 : Sous-Officiers
Décorations :
Médaille Militaire, (pour prendre rang le 24 novembre 1914) J.O 29/12/1914
- adj BOURBON (François) au 3e BILA : a été grièvement blessé le 9 novembre, ...

arrivée :
- sgt XICLUNA (Michel Charles) passé au 5e BILA, le 01 février 1915
- sgt COHEN-SOLAL (Simon) est passé au 5e BILA, le 02 février 1915 (source F.M)
- sgt CARDIN (Louis Victor Marie Joseph) passé au 5e BILA, le 04 février 1915 (source F.M), [MDH], AD 35, classe 1913, bureau de Saint-Malo, matricule n°374, cote 1R 2139, volume 1, vue 544
- sgt KARKOUSS (Chaloum Joseph Auguste) passé au 5e BILA en date 07 février 1915
- Passé au 5eme BILA, le 25.03.1915 Adj Bergé-Andreu (Bertrand)
- sgt VUILLARD (Gustave Adolphe) est passé au 5e BILA par ordre ... du 08 mai 1915.
- sgt DUVIVIER (Victor Joseph Louis) , réaffecté au 5e BILA en exécution des prescriptions de la circulaire ministérielle du 14 avril 1915 et arrivé au corps le 3 juin 1915 et sergent le dit jour.
- par D.M du 27.05.1915, les sous-officiers ci-après sont nommés dans l'arme de l'infanterie au grade de sous-lieutenant pour la durée de la guerre (J.O 30.05.1915)
FRANCELIN (Louis Jules) du 4e R. Tirailleur
JEANNEL (André) du 2e R.E
- sgt SOUCAZE (Jean Marie) dit Souvat est passé au 5e BILA, le 02 juin 1915 (source F.M)
- par D.M en date du 18 juin 1915 et par application du décret du 12 novembre 1914, les sous officiers dont les noms suivent ont été nommés au grade de sous-lieutenant de réserve à titre temporaire et pour la durée de la guerre :
Nota : les intéressés recevront leur affectation par les soins de M. le général commandant en chef les forces de terre et mer de l'Afrique du Nord... J.O 20/06/1915
M. NELATON (Rénobert Alphonse Lucien), sergent au 7e Groupe Spécial
----------------
- sgt MARINI (Titus) est passé au 5e BILA, le 16 juillet 1915. (classe 1911)
- sgt BRETTES (Paul dit Louis) passé au 5e BILA... en date du 06 août 1915. [MDH]
- sgt TINDY (Maxime Hippolyte Justin), rentré au 5e BILA, le 10 août 1915.
- par D.M 27 aout 1915, et par application du décret du 12.11.1914 sont nommés dans l'arme de l'infanterie au grade de sous-lieutenant à titre temporaire,pour la durée de la guerre (J.O 30.08.1915)
B. ceux dont les noms suivent recevront une nouvelle affectation par les soins du général commandant en chef ... de l'Afrique du Nord:
M. ESCACH (Amédée Hector), du 4e BILA
(A.D 11, bureau Narbonne, classe 1906, matricule n°1291, vue 269-270)
M. RAYNAUD (Jules Jean), du 5e BILA
-------------------
- Passé au 5e BILA, le 02.05.1915, adjudant BALLOU (Pierre)
- Passé au 5e BILA, le 21.08.1915, sergent SABAU (Gustave Lucien)
- Passé au 5e BILA, le 05.09.1915, sergent
ZHAN
(Charles Achille Joseph) (MDH)

départ:
- (J.O 30.05.1915) adjc DUMAZ (François Benjamin) ( vue 289-291) (MDH) passe au 4e BILA avec le grade de Slt
Dernière modification par Scolari le mer. mars 20, 2019 3:35 pm, modifié 160 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1915

Message par Scolari » sam. mars 24, 2018 8:40 pm

POST 16

PROPOSITION cadres du 5e BILA à la date du 04.09.1915
( :shock: ce n'est qu'une proposition raisonnable et NON une vérité)

Chef de bataillon ABBAT (Emile Louis)
capitaine major MIGNATON (François Stanislas)
capitaine adjudant major ...
Médecin Major 2eme classe ...
Lieutenant trésorier ...
S-Lt chargé du matériel DESBARATS (Jean Alfred)
Médecin aide major de 1ere Classe SURIN (Gaston Albert Eugène)
---------------------------------------
COMPAGNIES :

capitaine DELAMOUR (Charles)
capitaine PETIT (Georges Pierre)
capitaine LAFFRAT (Pierre Maurice Ferdinand)
capitaine MACQUAIRE (Raphaël Alexandre Joseph)
capitaine Pobé (Pierre Charles)
capitaine AUDIBERT (Joseph Dominique)
----------------------------------------
lieutenants
Lt MERIET (Auguste Henri) (vue 59)
Lt BERNET Charles Edouard (vue 290-291)
Lt BAILLY (Charles Paul)
Lt BAUP (Louis Joseph)
Lt MARTIN (Ernest André)
Lt PELTIER (Hippolyte Lazare Albert)
Lt ...
Lt LAGRANGE
Lt MATTEI... ??
Lt...
-----------------------------
Sous-lieutenants
S-Lt FRANCELIN (Louis Jules)
S-Lt JEANNEL (André)
S-Lt RAYNAUD (Jules Jean)
S-Lt LEDAIN (Maurice Ernest)
S-Lt ...
Dernière modification par Scolari le lun. févr. 25, 2019 2:32 pm, modifié 52 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1915

Message par Scolari » sam. mars 24, 2018 11:41 pm

POST 17

Affaire d'Ouezzen-Dehibat (Tunisie), 15.09.1915:
carte Sud Tunisie.PNG
carte Sud Tunisie.PNG (209.16 Kio) Consulté 112 fois
source : Carte Historique 3e RCA

voici ce que l'historiographie indique :
-----------------------------------------------------------
17.1 Extrait de l'Historique du 3e RCA
Historique du 5e Escadron, campagne Sud-Tunisien, 1915-1919
... ( vue 95)
le groupe est accueilli par le chef d'escadron LAMBERT, commandant la cavalerie du cercle de Déhibat, le 5e escadron participe au service de sûreté du poste, aux reconnaissances rayonnant fréquemment pour donner la chasse aux fréquents Djichs ou groupes de pillards armés.
Reconnaissances qui ne sont pas toujours sans danger ; c'est ainsi que, le 13 septembre, le peloton LEFEBVRE, en reconnaissance dans la vallée de la Morteba, tombe dans un véritable guet-apens.
Le chasseur CARREDA (Gustave René) est tué [MDH] d'une balle en pleine poitrine et le brigadier OLIVER (Sébastien), grièvement blessé, meurt [MDH] de ses blessures... (1)...
L'ennemi, nombreux et agressif, cherche à tourner le lieutenant LEFEBVRE qui lui tient tête et lui
inflige des pertes. Le reste de l'escadron vient le dégager...
C'est la tactique habituelle... : chercher à surprendre les petits détachements, les convois mal gardés, laisser passer les colonnes les plus importantes, les gros convois bien escortés, puis tomber sur leurs derrières pour harceler les arrières gardes.
Ce rôle d'arrière-garde échoit généralement à la cavalerie. C'est le cas du groupe MARCEL, dans
une reconnaissance vers Ouezzen (15 septembre), qui, pour protéger la colonne d'infanterie contre
un ennemi mordant, doit se mettre au combat à pied par échelons. Le lieutenant JONNART a son
cheval tué sous lui et le cavalier OLIVES (Michel) est blessé d'une balle à la poitrine.
Le lendemain, le peloton LEFEBVRE, encore en reconnaissance, est à nouveau attaqué vivement.
Il faut, une fois de plus, l'arrivée de l'escadron pour le dégager.
(1) Ces deux braves étaient les deux premières victimes de la guerre dans le Sud-Tunisien. En mémoire de
l'héroïsme du brigadier OLIVER, son nom est donné au camp du 5e escadron du 3e chasseurs d'Afrique.
coupe de la falaise sud de Dehibat.PNG
coupe de la falaise sud de Dehibat.PNG (15.01 Kio) Consulté 111 fois
source : Bulletin de la Société Géologique de France
-----------------------------------------------------------
17.2 Extrait de l'Historique du 126ème RIT, Perpignan, Impr. de l'Indépendant, 1922 :
... Le 12 septembre, le capitaine chef d'annexe de Déhibat était informé qu'une trentaine de dissidents, arrivés d'Ouezzen, se proposaient d'enlever, dans l'oued Morteba, qui est à la limite de la Tripolitaine, mais en territoire tunisien, une caravane venant du Fezzan. Cette caravane passa sans incident pendant la nuit du 12 au 13 septembre, grâce à la protection d'un poste de 10 mokhazni et goumiers détachés à Bir-Morteba. Le 13 septembre, pour protéger ce poste, une reconnaissance d'un peloton de chasseurs d'Afrique fut envoyée dans la vallée de l'oued Morteba. Elle tomba dans un guet-apens tendu sur sa route par une quarantaine de dissidents commandés par Mohamed Ben Mekdour, de la tribu de Déhibat. Deux chasseurs sont tués en territoire français. Un escadron et demi et une compagnie d'infanterie viennent dégager le peloton et repousser, en territoire tripolitain, les insurgés. Le 15 septembre, le commandant d'armes de Déhibat (commandant ABBAT, du 5ème bataillon d Afrique), pour châtier les coupables, se porte contre Ouezzen avec la presque totalité de la garnison. Mais il échoue entièrement et nous perdons là 1 officier et 27 hommes tués; 3 officiers et 34 hommes blessés; une mitrailleuse et un affût de canon. Dans leur poursuite, les rebelles arrivent jusque sous les murs du bordj de Déhibat. Ces miracles sont pour eux un obstacle devant lequel ils reconnaissent leur impuissance. Ils investissent la place, coupent les convois et les communications, détruisent la ligne télégraphique. La télégraphie optique est le seul lien qui rattache Déhibat et sa garnison au reste de la Régence. Telles sont les premières affaires avec les Tripolitains d'une part et leurs alliés insurgés d'autre part...
----------------------------------------------------------------------
17.3 Annexe 2693 et 2694 - AFGG - Tome IX - 2e volume - Annexes vol 3 :
Image
Image
Annexe n°2694
Primo: Des renseignements complémentaires arrivent sur l'affaire du 15... Les nôtres doivent être rectifiées aux chiffres suivants : 27 tués dont le lieutenant MERIET (Auguste Henri) du 5e BILA (vue 59) (MDH) et 33 blessés, dont le capitaine MEGRIER (Paul Alfred), des affaires indigènes, le capitaine PETIT et le sous-lieutenant JEANNEL du 5e BILA.
Secondo: un bataillon d'infanterie et un peloton de Spahis sont en route de Tatahouine sur Déhibat avec le lieutenant-colonel TRESTOURNEL.
Tertio: ...Le commandant ABBAT a reçu l'ordre de ne tenter aucune opération sérieuse avant l'arrivée de renforts, et de se contenter d'exercer une surveillance active aux abords de Déhibat...

cimetière Notre Dame, de Fontenay le Comte (Vendée)
Image
Crédit photo : Louis Cazaubon sur le forum 14-18

- Cal DECLAIS (Henri André) disparu au combat de Ouezzen.[MDH]
--------------------------------------------------------
citation à l'ordre de l'Armée : J.O 04.02.16
Lt MERIET (Auguste Henri)
sergent major MASSEI (Jean François)
A.D Corse du Sud, classe 1909, fiche MDH
---------------------------------------------------------
annexe n°2702, vue 640
Secondo: le commandant ABBAT, constatant que de nombreux rebelles avaient rejoint les bandits auxquels , il croyait avoir affaire, a rompu le combat après une vigoureuse offensive, en présence d'un ennemi très mordant. C'est dans ce mouvement de repli que nos pertes ont été subies.
annexe n°2720, vue 658

décès du Lt PELTIER (Hippolyte Lazare Albert), le 18.09.1915 à Déhibat (classe 1898)
annexe n°2732, vue 667
annexe n°2733, vue 668
annexe n°2734, vue 669
annexe n°2745, vue 682
annexe n°2761, vue 705
annexe n°2769, vue 714
Dernière modification par Scolari le mer. mars 13, 2019 5:54 pm, modifié 70 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1915

Message par Scolari » sam. mars 24, 2018 11:42 pm

POST 18

Affaire Bir Remtsa : 25-26.09.1915, iconographies, sépultures

Monument Commémoratif du 126e R.I.T
126eRIT MAM.jpg
126eRIT MAM.jpg (157.59 Kio) Consulté 1015 fois
crédit photographique : ebay

Bir Remtsa, cimetière des braves
BIR REMTSA cimetiere des braves.jpg
BIR REMTSA cimetiere des braves.jpg (90.85 Kio) Consulté 986 fois
crédit photographique : Pinterest

Image
Identification des sépultures des défenseurs de Bir-Remtsa (ou Bir-Remtha)
source : la guerre de 1914-1918 sur les confins tuniso-tripolitains, page 52

mutations :
lieutenant ROUX du 3e BMILA est affecté au 2e Bis de Zouaves (2Cie de mitrailleuses de la Brigade) à la date du 01.10.1915, ( J.M.O 3e BMILA, vue 62) J.O 10.10.1915
Sud-Tunisie :
SLt JACQUES Lucien Emile Augustin arrivé le 28.09.1915 au 23.06.1916, il remplacera le Lt MARTIN (E.A).
Dernière modification par Scolari le ven. févr. 15, 2019 9:23 am, modifié 48 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA année 1915

Message par Scolari » mer. mars 28, 2018 1:49 pm

POST 19

annexe n°2832, vue 777

Affaire Oum-Souigh ou Bir-Oum-Souigh du 02 au 09 octobre 1915
-------------------------------------------------------------------
19.1 vue depuis le 5e escadron du 3e RCA
source : historique 3e RCA, vue 96-97

Le 2 octobre, les rebelles, de plus en plus mordants, mais n'osant aborder de front Déhibat trop
fort, masquent ce poste et attaquent en force le point d'eau d'Oum-Souigh, dans le but de couper les communications de Déhibat.
A cette nouvelle, à 11 h.30, une colonne part de Déhibat sous les ordres du chef d'escadron LAMBERT.
Elle comprend deux escadrons et une compagnie d'infanterie [ndr: 5e Cie/126eRIT] transportée sur des arabas. Le chef d'escadron MARCEL commande la cavalerie.
A 16 heures, le commandant LAMBERT donne l'ordre de former dans chaque escadron un peloton
remonté des meilleurs chevaux sous les ordres du lieutenant LE CAT et laisse le commandement du
reste de la colonne au commandant MARCEL; il la devance avec ses deux pelotons.
Reçu par les rebelles à coups de feu, le lieutenant LE CAT déploie son peloton en fourrageurs,
lorsqu'il chancelle, blessé à mort [MDH].
Le chasseur CAREDAS est également blessé.
En nombre toujours grossissant, l'ennemi veut alors s'attaquer à la colonne elle-même, mais on
parvient à le tenir en respect et, la nuit étant venue, on peut camper sur place sans incident.
Le lendemain, Oum-Souigh ayant été dégagé par des éléments venant du nord, la colonne LAMBERT rentre à Déhibat.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------
19.2 vue depuis le 4e bataillon du 1er RTA
Source : Historique du 1er régiment de marche de tirailleurs algériens pendant la guerre 1914-1918
(vue 29-30)
Le 19 septembre 1915, le 4e bataillon du 1er Régiment de Tirailleurs Algériens est formé par ordre du général commandant en chef les forces de terre et de mer de l'Afrique du Nord pour prendre part aux opérations dans le Sud-Tunisien.
Le 22 septembre 1915, le bataillon, sous les ordres du commandant MORAND, quitte Blida, et arrive à Gabès le 27 septembre.
Dès le lendemain du débarquement le bataillon est désigné pour faire partie d'une colonne de répression et dirigé sur Dehibat, frontière de Tripolitaine.
Arrivée à Tatahouine le 2 octobre.
Le 6 octobre, le bataillon quitte Tatahouine pour accompagner un convoi sur Oum-Souigh et Dehibat d'où il doit ramener un convoi d'évacuation de ce dernier poste.
Les postes d'Oum-Souigh et de Dehibat, cernés par des rebelles depuis plusieurs jours, se trouvent dans une situation très critique.

La marche s'effectue d'abord normalement, puis le 9 octobre, vers 6 heures du matin, alors que la colonne arrivait à proximité du poste d'Oum-Souigh, les cavaliers de tête entrent en contact avec les éclaireurs ennemis.
Le bataillon prend ses dispositions de combat, et dès 8h 15, au moment où le gros de la colonne se trouve à 1.500 mètres au nord de l'oued Mekkrif, un feu violent crépite de toutes parts.
Les rebelles, au nombre de 1.200 environ, sont armés de fusils à tir rapide, et établis à cheval sur la piste Fatnassia- Oum-Souigh, sur les deux rives de l'oued, où ils ont organisé des tranchées derrière de petites dunes.
Le feu de l'ennemi est intense et le combat acharné.
L'artillerie entre en action et les rebelles tentent un mouvement tournant qui échoue sous notre feu. La ligne est renforcée et prolongée à droite.
Vers 11 heures, les tirailleurs chargent, les ennemis cessent le feu et s'enfuient à toute allure.
Les sections en ligne les poursuivent de leurs feux et l'artillerie canonne efficacement les gros détachements.
A 11h 15, la colonne entre en liaison avec le poste d'Oum-Souigh complètement dégagé. ...
Au cours de cet engagement, 13 hommes furent tués et 24 blessés. ...Le 11 octobre, le convoi et son escorte arrivent à Dehibat.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
19.3 vue depuis le 8e escadron du 1er Régiment de Spahis
source : Historique du 1er Régiment de Spahis Pendant la Campagne 1914-1918, vue 23-24
Le 8e escadron est formé le 11 septembre 1914 à Médéa.
Il quitte sa garnison le 23 septembre 1915 et se rend à Bizerte par voie ferrée.
Embarquement à Bizerte sur les croiseurs cuirassés Edgar-Quinet et Waldeck-Rousseau pour
Gabès.
Départ de Gabès pour Médenine ; l’escadron, commandé par le capitaine HAMET, est présenté au général commandant la D. O. T.
Départ le 1er octobre pour Foun-Tatahouine et opération dans la région des Ouled-Debbal ; le ksar est bombardé, brûlé et pillé par représailles.
Destruction des ksar des Ouled-Soltane et de Krachoua.
Colonne vers les postes de Bir-Oum-Souigh et Dehibat, privés de communication.
L’escadron peut dégager la garnison de Bir-Oum-Souigh le 8 octobre ; il engage le combat à pied le 9 contre l’ennemi fortement retranché sur la rive de l’oued.
Un groupe d’adversaire tente un mouvement tournant contre l’escadron. Le peloton du sous-lieutenant DESPREZ est envoyé pour arrêter le mouvement.
Les renforts demandés arrivent et la progression continue jusqu’au ravin occupé par les dissidents qui sont bousculés pendant 1.500 mètres.
Le gros des rebelles essaye à nouveau de contre-attaquer l’escadron, mais une compagnie de tirailleurs se déploie sur la droite et disperse l’ennemi par ses feux...
Ont été blessés : le maréchal des logis RISTORI , le brigadier SASSI, le trompette MANUEL, les spahis Zoubia Miloud, Abdelkader ben Tahar,SLIMAN (ben El Bar). Ce dernier meurt quelques heures après des suites de ses blessures.
Le capitaine commandant signale la façon dont il a été secondé par les officiers et particulièrement par le sous-lieutenant DESPREZ, qui a supporté les plus grandes attaques de l’ennemi.
Il demande des récompenses pour les gradés et cavaliers qui se sont fait remarquer par leur brillante conduite. Le sous-lieutenant DESPREZ est cité à l’ordre de la D. S. T.
La colonne séjourne à Oum-Souigh, puis escorte le convoi de Dehibat.
L’escadron entre dans la colonne du commandant MORAND, du 1er tirailleurs, qui se rend à
Tatahouine en passant par Remada, palmeraie que l’on suppose être le refuge des rebelles.
Arrivée sans encombre à Remada inoccupé, l’ennemi ayant fui dans la direction du sud ; la marche est reprise sur Bir-Darcem, Bir-El-Amour, puis Tatahouine.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
19.4 bataillon F du 4e RZ
1 bataillon du 4e zouaves et sa section de mitrailleuses (commandant PINCHON)
source : Historique du 126ème RIT, vue 19-20
nota : il s'agit du bataillon F du 4e RZ
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
19.5 vue depuis le 5e BILA, Citations 5e BILA, iconographies
Source : Les armées françaises dans la Grande guerre. Tome IX. 2e volumes, ANNEXES 3
annexe n°2842, vue 798-799
annexe n°2853, vue 816
annexe n°2862, vue 824 : poste Oum-Souigh
annexe n°2878, vue 846
annexe n°2879, vue 847
annexe n°2880, vue 848
annexe n°2913, vue 874
annexe n°2930, vue 890

décès du Lt MARTIN (Ernest André), le 09.10.1915, 2 fiches Mémorial Gen Web : MGW1 et MGW2
par décret en date du 06.06.1925 est nommé au grade de chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume :
5e Bataillon d'Infanterie Légère d'Afrique:
MARTIN (Ernest André), matricule recrutement 2955, lieutenant... est tombé... le 09.10.1915, au combat d'Ouin-Zouigh (sic) (Sud-Tunisien), à la tête de sa section qu'il entraînait à l'attaque malgré un feu violent. A été cité. (J.O 20.01.1925)

décès du Sergent PICAUD René Jack, le 09.10.1915, Poste de Oum-Souigh

citation à l'ordre du Général n°5, du détachement Sud-Tunisien pour le Cne AUDIBERT,
Image

Blessure et citation à l'ordre du Général n°27, du détachement Sud-Tunisien pour le Lt BAILLY
Image
annexe n°2942, vue 902
s-l500.jpg
s-l500.jpg (36.95 Kio) Consulté 1015 fois
crédit photo : ebay
s-l1600.jpg
s-l1600.jpg (107.18 Kio) Consulté 1015 fois
crédit photo : ebay
MAM oum souigh.jpg
MAM oum souigh.jpg (166.19 Kio) Consulté 1012 fois
crédit photo : eBay
Oum Souigh cimetiere animée.jpg
Oum Souigh cimetiere animée.jpg (100.18 Kio) Consulté 1007 fois
crédit photo: ebay
Dernière modification par Scolari le lun. mars 18, 2019 10:42 pm, modifié 72 fois.

Scolari
Messages : 1118
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

les Cadres du 5e BILA années 1915

Message par Scolari » mer. mars 28, 2018 1:50 pm

POST 20

20.1 mutations/ promotions/ Réintégrations
du 07.10.1915 au 31.12.1915, OFFICIERS


promotion :
- par décret en date 26.12.1915 sont promus au grade de capitaine J.O 28.12.1915
M. BERNET (Charles Edouard) du 5e BILA (nota : confirmé F.M, vue 290-291)

arrivée :

- M. PUJO (Auguste Edouard) passé au 5e BILA, le 07 octobre 1915 (source F.M)
- par D.M du 11.10.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service": J.O 13.10.1915
M. de CHOIN (Henri Marie Gabriel), chef de bataillon au 19e R.I, passe au 5e BILA
- par D.M du 21.10.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service": J.O 24.10.1915
M. ESCACH (Amédée Hector), sous-lieutenant au 4e BILA passe 5e BILA
- par D.M du 31.10.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service":J.O 04.11.1915
M. KISTER (Louis Eugène Paul), capitaine au 120e R.I passe au 5e BILA
E.M.I 1907-1908 promotion CASABLANCA
- par D.M du 21.11.1915, les mutations ci-après sont prononcés: J.O 25.11.1915
M. MANNONI (Jacques Philippe), lieutenant de Réserve au 4e R. de Tirailleur (classe 1891)
- par D.M du 30.11.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service" J.O 04.12.1915
M. ROXAS y ELIO, capitaine au 8e R.I, passe au 5e BILA (E.S.M 1899-1901)
- S-Lt REEB (Alfred André) est muté au 5e BILA, le 14 décembre 1915 (source F.M)
- par D.M du 12.12.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service": J.O 15.12.1915
M. TAVERNIER (Jean Marie), sous-lieutenant au 246e R.I passe au 5e BILA
Chevalier L.H, 25 juin 1921, lieutenant au 1er BMILA, Angers (49) (Annuaire Officiel L.H 1929)
(nota : AD 78, classe 1900, matricule n°1793, vue 493)
M. MESPLEDE (Georges Arnaud) lieutenant au 144e R.I passe au 5e BILA, le 23/12/1915 (source F.M)
passé au 1er Groupe Spécial, le 1 mai 1915 (source F.M)

départ :
- par D.M du 21.10.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service": J.O 24.10.1915
M. RAYNAUD (Jules Jean), sous-lieutenant du 5e BILA passe au 4e BILA (C5)
- par D.M 31.10.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service":
capitaine LAFFRAT (Pierre Maurice Ferdinand), 5e BILA passe au 57e Bataillon de Chasseurs J.O 04.11.1915
- INFANTERIE - Armée Active
- par D.M du 30.11.1915, les mutations suivantes sont prononcées avec la mention "service" J.O 04.12.1915
M. KISTER (Louis Eugène Paul), capitaine au 5e BILA passe au 57e R.I (F.M) 4 vues

changement Chef de Bataillon :
par D.M du 20.12.1915, ABBAT chef de bataillon au 5e bataillon d'Afrique passe au 17e R.I, J.O du 01.01.1916
----------------------------------------------------------------------------
20.2 mutations/ promotions/ Réintégrations
du 10.10.1915 au 31.12.1915, SOUS-OFFICIERS


promotions

- par D.M en date du 07.10.1915 et par application du décret du 12 novembre 1914, les sous-officiers ci-après désignés sont nommés dans l'arme de l'infanterie au grade de sous-lieutenant à titre temporaire, pour la durée de la guerre : J.O 10/10/1915
Au titre français
M. FOUCHé (Guillaume Marius), du 4e bataillon d'Afrique
M. PUJO (Auguste Edouard), du 4e bataillon d'Afrique
M. GAGNIERE (Joannès Antonin) du 4e bataillon d'Afrique (vue 423)
- par D.M en date du 20.11.1915, ..., les sous-officiers dont les noms suivent ont été nommés sous-lieutenant d'infanterie (réserve et...) à titre temporaire et pour la durée de la guerre : J.O 24.11.1915
M. JAUBERT(M.J.L.H) adjudant au 5e BILA

décorations
le ministre de la guerre,
vu le décret du 13 août 1914. (J.O 17.11.1915)
Article unique. Sont Inscrits aux tableaux spéciaux légion d'honneur et de la médaille militaire, les militaires dont les noms suivent:
médaille militaire:
- Malcuit, adjudant-chef au 5e BILA
- Bonnafous (Jean), adjudant-chef au 5e BILA (voir ce scan)

arrivée

sgt TROUVÉ (Auguste Louis) affecté au 5e BILA le 13 octobre 1915, sergent major le 11 juillet 1916. [MDH]
sgt GREMILLET (Albert Joseph) passé au 5e BILA, le 22 octobre 1915
sgt ALBOUY (Lucien Henri) passé au 5e BILA, le 16 novembre 1915 ( voir campagne).


départ
sgt LOYTIER (Henri Victor) passé au 1er BMILA, le 25 octobre 1915
Dernière modification par Scolari le mar. mars 19, 2019 7:45 pm, modifié 38 fois.

Répondre

Revenir à « Armée d'Afrique »