Les vivres......

Avatar de l’utilisateur
Martin
Messages : 254
Inscription : mer. août 10, 2005 2:00 am

Re: Les vivres......

Message par Martin » ven. sept. 24, 2010 12:56 am

Bonsoir à tous,
Je suis toujours dans mes recherches sur le 59ième RI. Lors du transfert de ce régiment de la Marne vers le Pas de Calais en avril 1915 je trouve sur le jmo:
-Vivres de chemin de fer
-Vivres de débarquement
??????????
Est ce qu'un erudit sur la question pourrait éclairer ma lanterne (Montjardet !) sur la composition de ces vivres ?
Par avance ,merci.
Yves

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2792
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Les vivres......

Message par IM Louis Jean » ven. déc. 31, 2010 2:06 pm

Bonjour à toutes et à tous,
Bonsoir à tous,
Je suis toujours dans mes recherches sur le 59ième RI. Lors du transfert de ce régiment de la Marne vers le Pas de Calais en avril 1915 je trouve sur le jmo:
-Vivres de chemin de fer
-Vivres de débarquement
??????????
Est ce qu'un erudit sur la question pourrait éclairer ma lanterne (Montjardet !) sur la composition de ces vivres ?
Par avance ,merci.
Yves
Le "Manuel du chef de section d'Infanterie", édition de janvier 1918, précise (si l'on peut dire) :

<<
Vivres de chemin de fer

Troupes - les troupes transportées en chemin de fer ont droit aux prestations d'alimentation ci-après :
a) Détachements transportés de l'intérieur vers les Armées :
Les hommes reçoivent par les unités expéditrices et par période de douze heures de trajet
Pain 0 kilog. 300
Conserves de viande 0 kilog. 150
Vivres d'ordinaire 1 repas par 24 heures.

b) Unités en campagne transportées en chemin de fer au cours d'opérations :
Les unités transportées ont droit à la ration forte pour toutes les journées de transport, les jours de départ et d'arrivée étant inclus.

c) Isolés mis en route par les commissaires régulateurs à la sortie des dépôts d'isolés :
Les hommes reçoivent par les soins des C.R. et par période de douze de trajet :
Pain 0 kilog. 300
Conserves de viande 0 kilog. 150
Vin 0 litre 25
Vivres d'ordinaire 1 repas froid par 24 heures
Les stations-halte-repas distribuent, en outre, du café chaud en cours de route.


Vivres de débarquement

Troupes : deux rations de pain, sucre, café, riz ou légumes secs, sel ;
une ration de conserves de viande, potage salé, lard ;
deux rations de vin ou deux indemnités représentatives.
>>

Cordialement
IM Louis Jean
sesouvenir


<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

normand
Messages : 297
Inscription : ven. sept. 12, 2008 2:00 am

Re: Les vivres......

Message par normand » ven. déc. 31, 2010 2:59 pm

Bonjour Yves,
Dans l'excellent livre "Afin de ne jamais oublier" Vie et mort d'un poilu héroïquement ordinaire Gaston Olivier,soldat au 274eme RI,commentée par Alain Chaupin;on peut lire ceci:
(...)Les vivres portés par les soldats sont de plusieurs sortes:
-Vivres de jour:La partie de la ration des vivres du jour non consommée est portée de la façon suivante:la viande froide dans la gamelle,le pain et les petits vivres dans l'étui musette (les petits sont renfermés dans le deuxième sachet à vivres:les légumes sec et le sel dans un compartiment,le sucre et le café dans l'autre)
-Vivres de chemin de fer:Au départ de la garnison,les vivres de chemin de fer sont placés de la manière suivante:les repas froids dans la gamelle individuelle,le pain,les conserves de viande assaisonnées dans l'étui musette.Si le voyage doit durer plusieurs jours,une partie de ces vivres peut être logée dans une des voitures de l'unité(...)
J'espére que ceci vous apporte quelques éclaircissements.
Bien cordialement,
Laurent.


Répondre

Revenir à « Sujets généraux »