MULHOUSE - Croiseur de 2e classe

Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4567
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

MULHOUSE - Croiseur de 2e classe

Message par markab »

Bonjour,

"Chantier : Allemagne
Mis à flot : 1920 (en fait 1911)
Retiré : 15/02/1933

Caractéristiques :
4500 t. ; 30000 cv. ;
VII.150 + II.75 + 2.T

Croiseur allemand STRASLUND (sic) (en fait STRALSUND)
1918 : Cédé à la France au titre des dommages de guerre (Traité de Versailles)
15/2/1933 : Rayé
6/1933 : Condamné
10/1933 : En vente pour démolition à Brest."

Selon l'ouvrage de JM Roche.

J'ai un doute sur la date de mise à flot... (corrigée depuis :) )

A bientôt.
Dernière modification par markab le lun. août 22, 2022 2:27 pm, modifié 4 fois.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Folc
Messages : 88
Inscription : jeu. déc. 15, 2011 1:00 am

Re: MULHOUSE - Croiseur de 2e classe

Message par Folc »

Bonsoir à tous,
Un petit message pour signaler une erreur, de frappe sans doute. Le nom du croiseur était STRALSUND, d'après la ville de Pomeranie.
Cordialement
Alain V.
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MULHOUSE — Croiseur de 2e classe, ex-allemand Stralsund (1920~1933).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,


MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – I – .jpg
MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – I – .jpg (204.58 Kio) Consulté 279 fois


MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – II – .jpg
MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – II – .jpg (594.82 Kio) Consulté 279 fois


MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – III – .jpg
MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – III – .jpg (392.3 Kio) Consulté 279 fois


□ Croiseur léger de la classe Magdeburg mis sur cale le 10 avril 1910 par la société Aktien-Gesellschaft Weser (A.G. Weser), de Brême, et lancé le 4 novembre 1911. Dénommé Stralsund, en hommage à la ville portuaire éponyme de Prusse septentrionale. Mis en service le 9 octobre 1912. Refondu en 1916.

Caractéristiques générales. — Déplacement : 4.570 t. (5.587 t. à pleine charge). Dimensions : 138,70 x 13,46 x 5,10 m. Propulsion : 16 corps de chaudières Schultz-Thornycroft, dotées de 64 portes de foyer, de trois turbines Bergman développant 35.515 cv ; trois hélices. Réserves de charbon : 450 t. pouvant être portées à 1.200 t. Vitesse maximale : 28,2 nd. Rayon d’action : 5.820 milles à 12 nd ou 900 milles à 25 nd. Armement : 12 canons de 105 mm semi-automatiques, remplacés en 1916 par 7 canons de 150 mm et par deux pièces de 88 mm anti-aériennes ; deux tubes lance-torpilles de 45 mm ; 120 mines au maximum. Équipage : 18 officiers, 60 officiers mariniers et 370 quartiers-maîtres et matelots.

Livré en état de désarmement par l’Allemagne à la France en exécution de l’article 185 du Traité de Versailles du 25 juin 1919 [Partie V. — Clauses militaires, navales et aériennes ; Section II. — Clauses navales. Traité publié par le décret du 10 janv. 1920 ( J.O. 11 janv. 1920, p. 458 et 479)]. Quitte Kiel le 28 juillet 1920 avec le torpilleur V. 130, futur Buino ; arrive à Cherbourg le 3 août 1920.

Incorporé à la flotte française, étant renommé Mulhouse [Circ. 6 oct. 1920 établissant la liste des bâtiments livrés par l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie (J.O. 8 oct. 1920, p. 15.166)]. Entré en réparation en Octobre 1920 à l’arsenal de Brest, n’en ressort qu’en Mars 1922, légèrement modifié. Quitte Brest pour Toulon le 22 mars 1922, étant affecté à la 3e Division légère de l’Escadre de la Médi-terranée. Adopté par la ville de Mulhouse le 27 juin 1922 lors d'une cérémonie officielle à Toulon, en présence du maire de Mulhouse, Alfred WOLFF, et du président du Comité mulhousien de la Ligue ma-ritime et coloniale française, Max DOLFUSS.

Affecté en 1924 à la Division de la Manche et de la mer du Nord. En réparation à partir de Mai 1925, n’est réarmé qu’en 1926, étant détaché en Juin au Maroc, constituant l’une des unités de la 2e Division légère de l’Escadre de la Méditerranée. Placé en disponibilité en Avril 1927 en raison de sa vétusté, d’un mode de propulsion limitant son rayon d’action à 1.800 milles à vitesse économique et, surtout, d’avaries consécutives à un échouement survenu le 16 avril 1927 sur des récifs devant Oran. Com-plètement refondu durant toute l’année 1928 puis une partie de l’année 1929, reprend un temps son service sur les côtes marocaines.

Remorqué fin 1930 à Landévennec, où il est mis en gardiennage. Est radié de la Liste de la flotte le 15 février 1933.

[Nicolas SCHRECCK : « Le croiseur Mulhouse », Annuaire historique de la Ville de Mulhouse, T. 10, 1999, p. 53 à 64. — Passim].

Avec le torpilleur d’escadre Dehorter, mis en vente le 31 octobre 1933 par le Bureau des Domaines de Brest selon la procédure d’adjudication publique sur soumissions cachetées (La Dépêche de Brest, n° 18.184, Dimanche 8 oct. 1933, p. 5).

L.D.B. 8-X-1933 - .JPG
L.D.B. 8-X-1933 - .JPG (45.96 Kio) Consulté 279 fois

N’ayant, semble-t-il, toujours pas été démoli, est remorqué en 1941 à Lorient par la Kriegsmarine, puis est coulé devant la base sous-marine pour servir de pare-torpilles.
Dernière modification par Rutilius le lun. août 22, 2022 9:46 pm, modifié 4 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4567
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: MULHOUSE - Croiseur de 2e classe

Message par markab »

Bonjour Alain, bonjour à tous,

La correction est faite.

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MULHOUSE — Croiseur de 2e classe, ex-allemand Stralsund (1920~1933).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

■ Bibliographie.

Günter KROSCHEL & August-Ludwig EVERS : « Die Deutsche Flotte. 1848~1945. », Verlag Lohse-Eissing, Wilhelmshaven, 1986 — n° 165].

— Nicolas SCHRECCK : « Le croiseur Mulhouse », Annuaire historique de la Ville de Mulhouse, T. 10, 1999, p. 53 à 64.



Le croiseur de 2e classe Mulhouse en rade de Toulon en 1922

[Première de couverture]

MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – IV – .jpg
MULHOUSE – Croiseur de 2e classe – IV – .jpg (114.43 Kio) Consulté 226 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MULHOUSE — Croiseur de 2e classe, ex-allemand Stralsund (1920~1933).

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,

Le croiseur léger S.M.S. Stralsund


STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – I – .jpg
STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – I – .jpg (157.84 Kio) Consulté 202 fois


STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – II – .jpg
STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – II – .jpg (225.03 Kio) Consulté 202 fois


STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – III – .jpg
STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – III – .jpg (321.98 Kio) Consulté 202 fois


STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – IV – .jpg
STRALSUND, futur MULHOUSE – Croiseur allemand – IV – .jpg (240.98 Kio) Consulté 202 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MULHOUSE — Croiseur de 2e classe, ex-allemand Stralsund (1920~1933).

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,


Commandants successifs du croiseur de 2e classe Mulhouse


— BINOS de POMBARAT Jules Auguste Marie, capitaine de frégate, du port de Toulon. Nommé à ce commandement par un décret du 4 septembre 1921 (J.O. 7 sept. 1921, p. 10.329). Commandement pris mi-septembre 1921 (J.O. 15 sept. 1921, p. 10.655 — Liste de destinations). 3e Division légère de l’Es-cadre de la Méditerranée.

— VEDEL Marie Joseph Fernand Adolphe, capitaine de vaisseau, du port de Toulon. Nommé à ce com-mandement par un décret du 23 décembre 1922 (J.O. 24 déc. 1922, p. 12.281). 3e Division légère de l’Escadre de la Méditerranée.

— MICHEL Raymond Charles Lucien, capitaine de frégate, du port de Toulon. Nommé à ce comman-dement par un décret du 8 octobre 1924 (J.O. 10 oct. 1924, p. 9.164). Commandement pris le 5 janvier 1925, à Brest (J.O. 27 nov. 1924, p. 10.450 — Liste de destinations). Division de la Manche et de la mer du Nord.

— DEFFORGES Eugène Robert, capitaine de frégate, du port de Cherbourg. Nommé à ce comman-dement par un décret du 26 mars 1926 (J.O. 27 mars 1926, p. 3.744). 2e Escadre légère.

— FOURNIÉ Jacques Paul Samuel, capitaine de frégate, du port de Cherbourg. Nommé à ce comman-dement par un décret du 12 août 1927 (J.O. 18 août 1927, p. 8.804). 2e Escadre légère.

— KERDUDO Édouard Jean Raoul Maurice, capitaine de vaisseau, du port de Brest. Nommé à ce com-mandement par un décret du 5 février 1929 (J.O. 8 févr. 1929, p. 1.669). 2e Escadre légère. État-major d’escadre (Contre-amiral Léon Auguste Isidore LE DÔ, comman-dant ~ Capitaine de frégate Vincent Jean Joseph Marie MAISTRE, chef d’état-major) (Annuaire de la marine 1930, p. 666).
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »