sort des étrangers

jean-pauldu84
Messages : 258
Inscription : dim. avr. 17, 2011 2:00 am

sort des étrangers

Message par jean-pauldu84 » jeu. avr. 18, 2019 10:45 am

Bonjour,
Je serai intéressé par quelques informations sur le sort des étrangers (en l'occurence italiens), concernant le service militaire.
Etaient-ils tenu d'effectuer le service militaire?
Je crois que les fils d'étrangers naturalisés né en France y étaient tenu mais pas ceux né à l'étranger? Est-ce exact?
Et en 1914, quelle était leur situation? S'il restait en France, devait-il aller combattre?
Merci par avance. Bien cordialement,

CD9362
Messages : 3428
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: sort des étrangers

Message par CD9362 » sam. avr. 20, 2019 8:40 am

Bonjour
Je connais pas les obligations des etrangers en 1914 demeurant en France, en matiere militaires , je sais que les ressortissants des pays non-alliés ont été regroupes dans des camps, que beaucoup se sont engagés volontaires , pargous dans la légion étrangère , que des ressortissants de certains pays ont été dans des compagnies de travailleurs... qu'il y a eu une "legion garibaldienne " d'italiens engagés volontaires....je pense qu'ils devaient se declarer au consulat ou ambassade, mais l'Italie au debut n'est pas en guerre. Bon je ne répond pas directement à votre question, voici quelques liens sur internet...dans le premier lien il y a une affiche avec les obligations des étrangers au début du conflit. Le 3eme lien parle justement du dernier poilu mort à 107 ans qui était italien...
Quand aux enfants de naturalisés, ils étaient eux Fançais, donc mobilisés comme les autres.

https://www.google.com/url?q=http://www ... atEFOUYpst

http://www.histoire-immigration.fr/doss ... -etrangers

http://www.farac.org/index.php/memoires ... nde-guerre

Cordialement AD-Line

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: sort des étrangers

Message par air339 » lun. avr. 22, 2019 11:14 am

Bonjour,



Voici quelques réponses à vos questions :
Je serai intéressé par quelques informations sur le sort des étrangers (en l'occurence italiens), concernant le service militaire. Etaient-ils tenu d'effectuer le service militaire?
Non, pas de service militaire en France, les textes en vigueur en 1914 (de la loi du 21 mars 1905 à celle du 7 août 1913) excluent les étrangers du service militaire dans l'armée nationale.

Je crois que les fils d'étrangers naturalisés né en France y étaient tenu mais pas ceux né à l'étranger? Est-ce exact?
Oui et non...
Si le père est étranger et devient français avant la majorité de l’enfant : celui-ci acquiert la nationalité française et doit effectuer le service militaire (ceci quel que soit le pays de naissance de l’enfant),

On peut ajouter un autre cas :
Si le père est étranger et que l’enfant né en France réside sur le territoire français à sa majorité, il devient français et doit effectuer le service militaire.

... Mais dans ces deux cas l'enfant a la faculté de renoncer à la nationalité française à sa majorité et donc de ne pas effectuer le service militaire français.

Et en 1914, quelle était leur situation? S'il restait en France, devait-il aller combattre?
Les ressortissants des pays neutres (cas de l'Italie du 3 août 1914 au 23 mai 1915) peuvent rester librement en France sans participer activement au conflit, sauf à s'engager dans les régiments étrangers. A l'entrée en guerre de leur pays, ils sont tenus par les lois de celui-ci de rejoindre leur armée.


Cordialement,

Régis

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8366
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: sort des étrangers

Message par Charraud Jerome » lun. avr. 22, 2019 11:26 am

Bonjour
Italiens neutre, hormis pour une partie de l'Italie actuelle qui était alors sous domination austro-hongroise.
Une famille italienne fut ainsi internée au camps des etrangers de Bitray et se vit proposer d'être libérée si un membre de la famille s'engageait:
Originaire de l’Italie austro-hongroise, la famille Valentini émigra en France vers 1880 , ils s’installèrent dans le XVe arrondissement. Gioachimo travaillait alors à Paris comme déchargeur de péniche, quai de Javel ... Avec sa femme Mélania (née Pinamonti), ils eurent 14 enfants, seuls 9 étaient vivant en 1914 dont un, Auguste, né en Italie et qui y resta. Celui-ci fut d’ailleurs enrôlé dans l’armée austro hongroise.
En cette mi-1914, donc, suite à la déclaration de guerre, les familles d’origine allemandes ou austro hongroises installées en France furent internées. Toutefois, il leur fut proposé d’être libérés si un des membres de la famille s’engageait dans l’armée française. Cette proposition fut refusée par la famille Valentini, car les parents ne voulaient pas que deux de leurs enfants puissent se retrouver face à face au combat.


Sources: De camp en camp, une vie d’internés civils, la famille Valentini. (Réactualisé 2015)

Je n'ai pas vérifié cet état de fait et ai simplement reporté ceci à partir du témoignage audio que la famille m'avait fourni.

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: sort des étrangers

Message par air339 » lun. avr. 22, 2019 11:55 am

Bonjour Jérôme,



Il me semble aussi que dans un autre sujet avait été relaté le sort des ouvriers Italiens de l'est de la France, internés dans un premier temps (à retrouver pour vérifier !).

Ceci dit les ouvriers italiens constituent le deuxième contingent d'étrangers dans l'industrie de l'armement en 1918, avec 26 000 travailleurs, juste derrière les Espagnols (27 250) selon le lt-colonel Reboul ("Mobilisation industrielle, tome 1", Berger-Levrault,1925).

Bien cordialement,


Régis

jean-pauldu84
Messages : 258
Inscription : dim. avr. 17, 2011 2:00 am

Re: sort des étrangers

Message par jean-pauldu84 » dim. mai 12, 2019 10:17 pm

Bonjour,
Merci de vos réponses.
Je constate que les italiens nés en Italie sont quand même recensés par le conseil de révision. Il est mentionné sur leurs états de service "Bon, fils d'étranger" mais ils n'effectuent pas de service.
Cependant en août 1914, ils sont appelés à la mobilisation générale. L'un arrive au corps le 3 août, un autre le 3 septembre et enfin un autre passe devant un conseil de révision qui le déclare apte, le 8 décembre 1914.
Comment pouvaient-ils aller au front sans avoir eu de préparation militaire? Effectuaient-ils un service en Italie?
Bien à vous,

Rutilius
Messages : 13229
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Sort des étrangers.

Message par Rutilius » dim. mai 12, 2019 11:53 pm

Bonsoir à tous,

Dans l’avant-guerre et durant la Grande guerre, les règles d’acquisition de la qualité de français par les étrangers et fils d’étrangers — qualité dont découlait l’obligation du « service militaire personnel » posée par l'article 1er de la loi du 21 mars 1905 modifiant la loi du 15 juillet 1889 sur le recrutement de l’armée — étaient fixées par les articles 8 à 10 du Code civil, dans la rédaction qui leur avait été donnée par la loi du 26 juin 1889 sur la nationalité (J.O. 28 juin 1889, p. 2.977).

—> https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... f/f1.image


Sur la loi du 21 mars 1905, V. le sujet : « Organisation militaire — Lois sur le recrutement de l’armée. »

—> viewtopic.php?f=4&t=11115&p=96379#p96379
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1587
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: sort des étrangers

Message par yvo35 » lun. mai 13, 2019 12:24 am

Bonsoir,
jean-pauldu84 a écrit :
dim. mai 12, 2019 10:17 pm
Comment pouvaient-ils aller au front sans avoir eu de préparation militaire?
Ils ne sont certainement pas allés au front sans instruction. Comme toutes les nouvelles recrues ils ont passé un certain temps au dépôt pour leur formation.
Cordialement
Yvonnick

jean-pauldu84
Messages : 258
Inscription : dim. avr. 17, 2011 2:00 am

Re: sort des étrangers

Message par jean-pauldu84 » jeu. août 29, 2019 12:04 pm

Bonjour,
Je réalise des fiches biographiques de soldats, morts pour la France. Ceux originaires d'Italie me posent un peu des problèmes.
Pensez-vous que la phrase suivante convienne à un soldat né en Italie en 1873 :
"Il est déclaré bon pour le service par décision du conseil de révision. Comme fils d’étranger, il suit le sort de la classe 1893 où il est inscrit sur le registre matricule sous le n°1771. A concouru au tirage au sort avec la classe 1896 où il est inscrit sous le n°818. Appelé à l’activité à la mobilisation générale, il participe à la campagne contre l’Allemagne du 3 septembre 1914 au 20 octobre 1915."
Avec mes remerciements,
Bien cordialement,

Répondre

Revenir à « Recherches »