BLAIREAU — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay

Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: BLAIREAU — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay

Message par Rutilius »

.
Bonjour à tous,


Blaireau – Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay (1917~1919).

Le patrouilleur Blaireau fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

– du 20 avril 1917 au 1er juillet 1919 ;
– du 29 août au 19 septembre 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 727.].
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: BLAIREAU — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay

Message par Memgam »

Bonjour,

Blaireau chalutier ex Uruguay, espagnol, construit aux chantiers Hijos de J. Barreras à Vigo
46 tjb, 20,10 x 4,74 x 2,14 m, une machine compound, 100 cv, 8,5 noeuds.

1917, acheté, devient Blaireau, basé à Port Vendres
4/2/1919, vendu.

En 1930, indicatif ODJN, immatriculé à Lorient, armateur L. Bouhris & Cie, capitaine Baron.

En 1937, dépecé, armateur Y. Pézennec Fils.

Source : Registre n° 274, Bureau Veritas 1930.
Jacques Vichot, Répertoire des navires de guerre français, AAMM, 1967.
Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974.
Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II, 1870-2006, Rezotel-Maury, 2005

Cordialement.
Memgam
kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: BLAIREAU — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay

Message par kgvm »

Construit en 1911.
Date de Francisation 25.5.1920.
1923 vendu de Alain Le Fournier, Lorient.
1931 vendu de Louis Monot et Consorts, Lorient.
Port d'attache pour Yves Pezennec Fils: Lorient.

Source: Annuaires de la Marine Marchande
Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: BLAIREAU — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay

Message par Rutilius »

.
Bonjour à tous,


Commandants du patrouilleur auxiliaire Blaireau


• En 1918.

— LISSILLOUR ... Maître de manœuvre temporaire.


• En 1919.

— STÉPHAN Jean Noël, né le 27 octobre 1889 à Kervoazec en Plouhinec (Finistère) et décédé le 4 décembre 1956 à ... (...). Maître de manœuvre, inscrit au quartier d’Audierne, n° 6.333 ; classe 1909, n° 1.436 au recrutement de Châteaulin.

Fils de Noël STÉPHAN, marin, et de Catherine TRIVIDIC, « ménagère », son épouse. Époux de Marie Jeanne QUÉRET, avec laquelle il avait contracté mariage à Douarnenez (Finistère), le 29 mars 1919. En 1956, domicilié à Douarnenez (Finistère), au 21 bis, rue Louis Pasteur.

Par décision ministérielle du 26 janvier 1917 (J.O. 2 févr. 1917, p. 935), promu d’office au grade de second maître de manœuvre dans les termes suivants :

« Stéphan (Jean-Noël), quartier-maître de manœuvre, Audierne 6.333 : toujours en avant dans un combat de huit heures contre un ennemi bien armé, a fait preuve des plus belles qualités de calme et de sang-froid en entraînant ses hommes et a facilité la marche de la colonne par son feu précis et rapide. »

Par décision ministérielle du 1er avril 1919 (J.O. 4 avr. 1919, p. 3.499), promu au grade de maître de manœuvre à compter du 1er janvier 1919.

Par arrêté du Ministre de la Marine en date 28 juillet 1921 (J.O. 10 août 1921, p. 9.408 et 9.411), inscrit au tableau spécial de la Médaille militaire.

Durant la Seconde guerre mondiale, membre des Forces navales françaises libres, n° 29.184.

Par décret du 6 janvier 1956 (J.O. 8 janv. 1956, p. 345), nommé au grade de chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur dans les termes suivants :

« Stéphan (Jean-Noël), officier de 1re classe des équipages de la flotte honoraire ; 36 ans 11 mois de service, dont 21 ans 9 mois dans la réserve. Cité. »
Bien amicalement à vous,
Daniel.
abhe
Messages : 33
Inscription : lun. août 03, 2015 2:00 am

Re: BLAIREAU — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay

Message par abhe »

Bonsoir,
Complément d'informations sur le patrouilleur auxiliaire, petit vapeur en bois, "BLAIREAU", affecté à l'Escadrille de Lézardrieux (22).
Acheté par l’État Français à Bayonne, le 10 juin 1917.
Port d'armement : Bayonne
Départ de Bayonne, le 25 mai 1917.
Rayon d'action : 400 nautiques.
Équipage : 12 hommes
Commandant : 1 maître manœuvrier,
officier marinier : 1 mécanicien,
quartier-maîtres et marins : 10.
Armement :
pièce avant 1 x 47mm Mle 1835 n°656, mise à poste le 18 mai 1917 à St-Nazaire.
191 coups explosifs, 25 coups perforants.
Dans la seconde quinzaine d'avril 1918, l'Escadrille de Lézardrieux demande le remplacement du 47 par 1 x 75 Mle 97...
3 x grenades ASM Guiraud, embarqué à Brest, le 07 juin 1917.
5 fusils Mle 1886, 750 cartouches.
1 révolver Mle 1892, 30 cartouches.
1 TSF - Munganna de 70 watts, portée 20 nautiques, mise à poste à Brest, le 10 juin 1917.
Le livre de bord du "BLAIREAU" est consultable sur le site mémoiredeshommes.


Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4481
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: BLAIREAU — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Uruguay

Message par markab »

Bonjour,

Dans l'ouvrage "Plongées sur les épaves de France - Glénat", l'épave du HENRY R. JAMES est décrite ainsi que les conditions de son attaque par l'UC 48 le 16 juillet 1917.
Le navire est coulé prés de Perros-Guirec.

"...Au petit matin, seuls quatre hommes sont arrachés à la Manche par le chalutier français BLAIREAU de la Division des Patrouilles de Bretagne."

22 membres d'équipage perdront la vie lors de ce torpillage.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »