KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

Keravnos — Torpilleur auxiliaire, ex-destroyer grec.

Le torpilleur d’escadre Keravnos fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 1er novembre 1916 au 2 septembre 1918 ;
— du 19 mai au 15 juin 1918.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n°14, p. 720 et 750.].


Le destroyer Keravnos à Douvres lors de sa traversée de Stettin au Pirée,
peu après son acquisition par la Grèce (1912)


KERAVNOS – Destroyer grec – I  – .jpg
KERAVNOS – Destroyer grec – I – .jpg (125.59 Kio) Consulté 1448 fois
Dernière modification par Rutilius le dim. déc. 06, 2020 3:05 pm, modifié 4 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,


Marins du torpilleur d’escadre Keravnos


— d’OZOUVILLE Jean Marie Amable, né le 2 septembre 1896 à Sacé (Mayenne) et décédé le 10 avril 1972 à Arcachon (Gironde).

• Fils de Joseph Paul Marie Henri d’OZOUVILLE, né en 1870, propriétaire, et de Suzanne Marie BOUËT-WILLAUMEZ, née en 1875, propriétaire, son épouse.

• Époux de Germaine Paule LAMINE, avec laquelle il avait contracté mariage à Paris (XVe Arr.), le 5 novembre 1929. (Registre des actes de naissance de la commune de Sacé, Année 1896, f° 8, acte n° 15).

Étant quartier-maître chef de quart à bord du torpilleur d’escadre Keravnos, autorisé en Mai 1917 à prendre part au concours d’admission à l’École des élèves officiers de marine (J.O. 20 mai 1917, p. 4.020). Par décision du Ministre de la Marine du 1er août 1917 (J.O. 4 août 1917, p. 6.056), admis dans cette école. Par décision du Ministre de la Marine du 3 août 1917 (J.O. 5 août 1917, p. 6.074), promu d’office au grade de second maître de manœuvre. Par décret du 2 mars 1918 (J.O. 11 mars 1918, p. 2.260), nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 2e classe à compter du 15 mars 1918 ; attaché au port de Rochefort (J.O. 31 mars 1918, p. 2.866). Par décret du 7 mars 1920 (J.O. 9 mars 1920, p. 3.894), promu au grade d’enseigne de vaisseau de 1re classe à compter du 15 mars 1920. Poursuit ensuite sa carrière dans les services civils de l’Afrique équatoriale française.


— BROSSET-HECKEL Albert Jules Bernard, né le 4 juin 1897 à Lyon (VIe Arr. ; Rhône) et décédé le 15 février 1982 à Toulon (Var).

• Fils de Joseph Albert Maurice BROSSET-HECKEL, né vers 1857, fabricant de soieries, et de Léonie Camille BERNARD de DOMPSURE, née vers 1865, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance du VIe arrondissement de la ville de Lyon, Année 1897, f° 86, acte n° 442).

• Époux en premières noces de Marie Andrée Sophie PARTOURNEAUX, avec laquelle il avait contracté mariage à Nantes (Loire-Inférieure — aujourd’hui Loire-Atlantique), le 20 octobre 1931 ; époux en secondes noces de Marguerite Marie JUGE, avec laquelle il avait contracté mariage à Versailles (Seine-et-Oise — aujourd’hui Yvelines), le 10 septembre 1943 (Ibid.).

Étant quartier-maître chef de quart à bord du torpilleur d’escadre Keravnos, autorisé en Mai 1917 à prendre part au concours d’admission à l’École des élèves officiers de marine (J.O. 20 mai 1917, p. 4.020). Par décision du Ministre de la Marine du 5 juin 1918 (J.O. 6 juin 1918, p. 4.896 ; erratum J.O. 7 juin 1918, p. 4.919), admis dans cette école ; alors second maître chef de quart. Par arrêté du Ministre de la Marine du 30 janvier 1919 (J.O. 1er févr. 1919, p. 1.195), nommé au grade d’aspirant de marine. Par décret du 6 octobre 1919 (J.O. 8 oct. 1919, p. 11.088), promu au grade d’enseigne de vaisseau de 2e classe ; attaché au port de Toulon (J.O. 5 mai 1920, p. 6.728). Par décret du 30 août 1921 (J.O. 3 sept. 1921, p. 10.220), promu au grade d’enseigne de vaisseau de 1re classe à compter du 1er octobre 1921. En Juin 1923, breveté officier de tir des torpilles à bord des torpilleurs d’escadre (J.O. 28 juin 1923, p. 6.073). Par décret du 2 juillet 1926 (J.O. 3 juill. 1926, p. 7.331), promu au grade de lieutenant de vaisseau (2e tour ; ancienneté). Par décret du 16 juillet 1932 (J.O. 18 juill. 1932, p. 7.798), nommé au commandement du sous-marin de 1re classe Monge. En Juin 1936 (J.O. 11 juin 1936, p. 6.177 — Liste de destinations), nommé au commandement du sous-marin Fresnel. En Juin 1938 (J.O. 30 juin 1938, p. 7.590 — Liste de destinations), désigné comme officier en second du contre-torpilleur Gerfaut. Par décret du 4 février 1939 (J.O. 5 févr. 1939, p. 1.709), promu au grade de capitaine de corvette à compter du 4 février 1939 (1er tour ; ancienneté). [...]
Dernière modification par Rutilius le dim. déc. 06, 2020 9:26 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
dido
Messages : 97
Inscription : mar. août 23, 2011 2:00 am

Re: KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par dido »

Le magazine "Marine Nachrichtenblatt" #24 a une article sur les torpilleurs grecs KERAVNOS et NEA GENEA.

KERAVNOS avait une histoire interessant après avoir été vendu en 1924. Elle etait reconstruite comme une peniche. Elle etait renomee ARIS en 1933 et ALEXANDROS en 1960. Son existence etait marque jusqu en 1984 mais son disposition final est inconnu.

keravnos1b.jpg
keravnos1b.jpg (106.31 Kio) Consulté 1881 fois
NIALA
Messages : 2003
Inscription : lun. févr. 14, 2011 1:00 am

Re: KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par NIALA »

Les torpilleurs grecs Nea Genea et Keravnos ont été construits chez A G Vulcan à Stettin; il s'agit des ex torpilleurs allemands V5 et V6 de la classe V1 lancés en 1911 et entrés en service en 1912; ils ont été achetés par la Grèce en cours de construction, et remplacés aussitôt chez Vulcan par deux torpilleurs semblables mis sur cale en 1912 qui ont repris la même numérotation V5 et V6.

Alain
Cordialement

Alain
Avatar de l’utilisateur
dido
Messages : 97
Inscription : mar. août 23, 2011 2:00 am

Re: KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par dido »

dido a écrit : sam. févr. 10, 2018 3:43 pm KERAVNOS avait une histoire interessant après avoir été vendu en 1924. Elle etait reconstruite comme une peniche. Elle etait renomee ARIS en 1933 et ALEXANDROS en 1960. Son existence etait marque jusqu en 1984 mais son disposition final est inconnu.
quelques informations supplémentaires sur l'histoire de KERAVNOS.
En avril 1941, elle fut capturée par les forces allemandes qui l'abandonnèrent à Suda en 1945. Elle fut saisie par les forces britanniques et remise à la marine grecque qui la commanda comme dépôt pétrolier en août 1945 et la rebaptisa KARHARIAS (Requin). Cependant, ses propriétaires d'avant-guerre l'ont réclamée et l'ont ramenée en 1946.
Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

■ Historique (complément).

— 11 novembre 1920 : Avec 17 autres bâtiments, dont le contre-torpilleur Nea-Genea, mis en vente à Athènes par le Ministère de la Marine hellénique selon la procédure d’adjudication publique.

Le Temps, n° 21.611, Vendredi 1er octobre 1920, p. 3.

L.T. 1-X-1920 - .JPG
L.T. 1-X-1920 - .JPG (126.9 Kio) Consulté 1468 fois
Dernière modification par Rutilius le dim. déc. 06, 2020 2:57 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
olivier 12
Messages : 4143
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par olivier 12 »

Bonjour à tous,

Une photo pas très bonne de ce type de torpilleur. Toutefois le navire n'est pas identifié, la légende indiquant seulement KERAVNOS-NEA GENEA.
Il s'agit donc soit du KERAVNOS, soit de son sister-ship.

Image

Cdlt
olivier
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4481
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par markab »

Bonjour,

Les journaux de bord et de navigation du navire sont en ligne sur le site du SHD :

KERAVNOS
KERAVNOS
KERAVNOS journal de bord.jpg (16.6 Kio) Consulté 330 fois

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4481
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: KERAVNOS — Torpilleur auxiliaire, ex-grec.

Message par markab »

Bonjour,

Et une silhouette du navire extraite du site Shipbucket :

KERAVNOS
KERAVNOS
KERAVNOS.png (12.34 Kio) Consulté 328 fois

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »