ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Répondre
olivier 12
Messages : 4143
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Message par olivier 12 »

Bonjour à tous,

ARVOR – ANNE YVONNE – BEATA

ARVOR

Ketch en bois construit en 1896 52 tx JB 41 tx JN
Immatriculé à Saint Brieuc
Armateur Vicomte Le Gualès de Mézaubran et Kervizic Saint Brieuc
Effectue une traversée Swansea – St Brieuc avec 85 t de charbon.

Liste d’équipage

LE GUILCHER Albert Capitaine Tréguier 172
CHEVAUTON Jean Marie 2e capitaine Tréguier 7092
LE CORRE Pierre Matelot Paimpol
BOUREL Jean Mousse Saint Brieuc

ANNE YVONNE

Goélette construite en 1901 101 tx JB 76 tx JN
Immatriculé à Paimpol
Capitaine armateur François Gloux
Effectue une traversée Swansea – Granville via Falmouth avec 148 t de charbon

Liste d’équipage

GLOUX François Capitaine Tréguier 131
HENRY François 2e capitaine Paimpol 14938
PLATINEC Alexandre Matelot Lannion 20075
PERRON Jean Louis Matelot Lannion
BLANCHERD Jean Mousse Paimpol

BEATA

Dundee en bois construit en 1906 103 tx JB 79 tx JN
Immatriculé à Tréguier
Armateur Jacques Petibon de Pleubian
Effectue une traversée Swansea – Granville via Falmouth avec 157 tonnes de charbon.

Liste équipage

LIBOUBAN Olivier Capitaine Paimpol 650
PETIBON Jacques 2e capitaine Tréguier 7075
L’HORTIS Pierre Matelot Tréguier 7185
LE FORESTIER Pierre Matelot Tréguier
SAINT JALMES Emmanuel Novice Tréguier
BERTHOU François Novice Tréguier
LE ROUZES Auguste Mousse Tréguier

Rapport de l’officier enquêteur

Ces trois petits navires revenaient de Swansea et louvoyaient à toucher terre. Ils ont été
attaqués successivement et détruits par un sous-marin. Aucune défense n’étant possible, les capitaines ont évacué et gagné terre à l’aviron à Cadgwith. Personne n’a été blessé. Recueillis par le garde maritime, les naufragés ont été conduits le soir même à Falmouth où le consul de France a pris soin d’eux.
Les capitaines ont été surpris par l’absence de tout patrouilleur. Les navires étaient à 1 mille de terre au plus.

Rapatriés par le patrouilleur CECILE et les voiliers WALKYRIE, ALMEE et SAINT YVES, ils ont été débarqués à Lézardrieux. L’administrateur de Paimpol les a expédiés sur Brest où ils sont arrivés le 25 au matin et ont été interrogés.

Rapport du capitaine d’ARVOR


Je soussigné Le Guilcher, capitaine du navire ARVOR de Saint Brieuc, armateurs Monsieur le Vicomte Le Galès de Mézaubran et Monsieur Kervizic, déclare avoir quitté Swansea pour Saint Brieuc via Falmouth le 16 Mars 1918 à 09h00 avec un plein chargement de charbon.

Passé Lizard à 17h00 et mis le cap ENE pour passer à 1 milles au large de la bouée des Manacles. A 18h00, aperçu un sous-marin qui nous tire un coup de fusil pour évacuer. Tandis que nous mettons le canot à la mer, il tire deux autres coups. Pris place dans le canot tandis que le sous-marin vient à 10 m sur bâbord et tire un coup de canon par le milieu de la coque. Ensuite, il se dirige sur la goélette ANNE YVONNE, puis sur le dundee BEATA.

A 20h00, ne voyant plus mâture et voilure d’ARVOR, je le présume chaviré et coulé.
Atterri dans une petite baie au SW de Blackhead, avec beaucoup de difficultés vu l’état de la mer et la nuit. Déhalé le canot sur la plage, plus haut que la pleine mer. A 20h30, entendu une nouvelle canonnade au large.

Nota : il pourrait s’agir de l’UB 57, revenu en surface pour achever ANNE YVONNE, mais aussi du sous-marin UC 75 de l’OL Walter SCHMITZ, qui se trouvait manifestement dans les parages et a coulé au canon, ce même jour, le voilier anglais ELIZA ANNE à 33 milles au SW d’Eddystone, c’est-à-dire à environ 15 milles au large de Lizard – Blackhead. Il faudrait vérifier l’heure de cette attaque avec le KTB de l’UC 75.

Les habitants locaux nous conduisent à un village où étaient déjà les équipages d’ANNE YVONNE et de BEATA. Vers minuit, nous sommes conduits à Falmouth.

Rapport du capitaine d’ANNE YVONNE

Je soussigné Gloux, capitaine de ANNE YVONNE de Paimpol, déclare avoir quitté Swansea pour Granville le 16 Mars 1918 à 09h00 avec un chargement de charbon.
Doublé Lizard à 16h00 et fait route pour passer à 1 mille de la bouée des Manacles.
Vers 18h00, à mi-distance de Lizard et Black Head, aperçu un sous-marin venu du sud qui tire des coups de fusil sur ARVOR. Débarqué dans le canot et mis le cap sur la terre, vent arrière.

Le sous-marin tire un coup de canon sur ARVOR, puis plusieurs coups sur ANNE YVONNE et BEATA que je vois se coucher sur bâbord et disparaître.

Deux vapeurs se dirigent vers nous. Mais en entendant la canonnade, le premier retourne vers la baie de Penzance. Le sous-marin, voyant Lizard tirer des fusées, plonge.

ANNE YVONNE ne coulant pas, revenu le long du bord et constaté une brèche d’un m2 par le travers du mât de misaine et une autre de deux m2 sur la dunette au dessus de la chambre. Evacué de nouveau car il est impossible de sauver le navire qui se remplit d’eau. A 20h00, le sous-marin réapparaît le long du bord et tire trois coups de canon. ANNE YVONNE disparaît. Fait force de rames pour atteindre la baie de Cadgwith où nous atterrissons avec de grandes difficultés vers 21h00. A terre nous retrouvons l’équipage de BEATA arrivé quelques instants auparavant.
Conduits d’abord à l’hôpital, puis à Falmouth.

Rapport du capitaine de BEATA

Je soussigné Libouban, capitaine du dundee BEATA du port de Tréguier, armateur Jacques Petibon de Pleubian, armé par 7 hommes d’équipage, déclare avoir quitté Swansea le 16 Mars 1918 à 09h00 avec un chargement de houille pour Granville via Falmouth. Passé Lizard vers 17h00, vent d’E à ESE mollissant.
Vers 18h00, à mi-distance de Lizard et Black Head, à 1 mille de terre, aperçu un sous-marin venu du sud et faisant route sur ARVOR. Entendu des coups de fusil. Fait aussitôt route vers la terre.
Brûlé toutes les instructions. Mis le canot à l’eau et évacué le bateau tandis que des coups de canon sont tirés sur le dundee ARVOR de Saint Brieuc. Cette salve terminée, le sous-marin se dirige sur ANNE YVONNE qu’il canonne sur bâbord avant. Il est environ 18h30. Le sous-marin vient alors sur BEATA et tire en enfilade 5 coups de canon. Il est 18h45.

Deux vapeurs apparaissent venant de l’ouest. Le premier fait demi tour et disparaît à toute vitesse tandis que le second met le cap sur la terre. Lizard lance des fusées et le sous-marin plonge. BEATA coule à 19h00.

Fait route sur la terre et débarqué à Cadgwith, non sans difficultés vu l’état de la mer. Conduits à l’hôpital, puis à Falmouth en auto. Très bien reçus au Sailors Home.

Description du sous-marin

55 m de long environ
Etrave arrondie
Coupe filets sur l’avant
Kiosque ovale à 2,5 m au dessus de l’eau (identique à l’UB 23)
Un seul canon, sans doute 88mm sur l’avant du kiosque
Deux antennes allant de l’avant à l’arrière par-dessus le kiosque
Peinture foncée couleur chocolat

Voici la silhouette dessinée par les hommes des trois voiliers

Image

Le sous-marin attaquant

C’était l’UB 57 de l’OL Johannes LOHS.

Ce sous-marinier avait succédé à Otto STEINBRINCK sur UB 57. Il aura coulé 77 navires dont un navire de guerre et en aura endommagé 16. Il recevra la croix « Pour le Mérite » le 24 Avril 1918. Il disparaîtra dans le Pas de Calais avec UB 57 et tout son équipage vers le 14 Août 1918, ayant probablement heurté une mine. Son corps, ainsi que ceux de plusieurs marins, seront retrouvés à la côte une semaine plus tard. Il sera tout d’abord inhumé à Flessingue, puis au cimetière militaire d’Ysselstein.
(Source uboat.net)

Cdlt
olivier
Rutilius
Messages : 16627
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

ARVOR — ANNE-YVONNE — BÉATA — Voiliers français.

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

Béata — Dundée — Armement Jacques Petibon, Tréguier.

Dundée de 79,33 tx jn, de 102,99 tx jb et de 165 t pl. Construit en 1906 par le chantier naval Bonne-Lesueur, de Ploulafret en Kérity (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor), pour le compte du maître au cabotage et armateur Cathou, moyennant le prix de 36.638,40 fr. Francisé le 9 juin 1906. Après la disparition en mer du sieur Cathou, survenue en Février 1910, devient la propriété du capitaine au cabotage et armateur L. Pierre. Mis en vente aux enchères publiques le 19 mars 1914 en l’étude de Me Le Guilcher, huissier de justice à la résidence de Paimpol. Vraisemblablement acquis en cette circonstance par Jacques Petibon, de Pleubian (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor).

■ Historique.

— Février 1910 : Alors qu’il allait de Lisbonne à Perros-Guirec avec un chargement de sel, le capitaine Cathou, qui le commandait, est enlevé par une lame à la sortie de Lisbonne (L’Ouest-Éclair — éd. de Rennes —, n° 4.054, Lundi 28 février 1910, p. 5, en rubrique « Nouvelles maritimes ~ Marine mar-chande »).

— Avril 1910 : Avarié sur le gril de carénage du port de Paimpol par suite de la rupture d’une aussière : coque gravement endommagée, quille et carlingue cassées, petit fond défoncé et pont soulevé (L’Ou-est-Éclair — éd. de Rennes —, n° 4.107, Vendredi 22 avril 1910, p. 3, en rubrique « Côtes-du-Nord »).

— ... 1911 : Alors utilisé comme « chasseur » sur les bancs d’Islande, est victime d’une très importante voie d’eau par suite d’un coup de vent subi au début de sa traversée de retour ; doit revenir à Reykjavik pour y être réparé (Revue maritime 1912, p. 563).

— 19 mars 1914 : Mis en vente aux enchères en l’étude de Me Le Guilcher, huissier de justice à la rési-dence de Paimpol.

L’Ouest-Éclair — éd. de Rennes —, n° 5.552, Lundi 9 mars 1914, p. 10.

Image

— 17 mars 1918 : Coulé au canon par le sous-marin allemand UB-57 (Oberleutnant zur See Johannes LOHS) à un mille et demi de Cadgwith (Cornwall, Royaume-Uni), par 49 ° 59’ N. et 5° 10’ W.

Jacques PETIBON, inscrit au quartier de Tréguier, n° 7.075 ,
Emmanuel Pierre Marie SAINT-JALMES, inscrit au quartier de Tréguier, n° 7.512,
François Marie BERTHOU, inscrit au quartier de Tréguier, n° 7.539,
rescapés du naufrage du dundée Béata, disparaîtront avec la goélette Curieuse, présumée perdue corps et biens, depuis le 26 décembre 1926, dans la traversée de Fogo (Cap-Vert) à Alicante (Espagne) (Avis d’ouverture de la procédure de déclaration judiciaire de décès, J.O. 7 déc. 1921, p. 13.339).
Dernière modification par Rutilius le ven. janv. 19, 2024 5:33 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
olivier 12
Messages : 4143
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Message par olivier 12 »

Bonjour à tous,

ARVOR

Si l’on en croit ce rapport de mer d’Avril 1917, il se pourrait bien qu’ARVOR ait déjà croisé la route d’un sous-marin avant d’être coulé en Mars 1918. Je n’ai toutefois pas la certitude absolue qu’il s’agisse du même navire, bien que les caractéristiques semblent correspondre. Mais les renseignements donnés sont insuffisants pour être affirmatif.

« Je soussigné Le Morvan, capitaine du dundee ARVOR du port de Tréguier, jaugeant 43,84 tx, ayant 4 hommes d’équipage et venant du Guildo avec un chargement d’orge à destination de Boulogne, me trouvant dans la baie d’Isigny avec une petite brise de NE à 4 milles dans l’Est des îles de Saint Marcouf et filant tribord amures 4 nœuds,
déclare avoir aperçu le 24 Avril 1917 à 12h30 un périscope qui se dirigeait dans notre direction où nous devions passer, à environ 5 nœuds. Venu tribord toute et mis le cap sur les îles de Saint Marcouf. Le sous-marin a plongé aussitôt. Fait route sur Saint Vaast où je me suis réfugié. »
Saint Vaast, le 25 Avril 1917
Le capitaine Le Morvan

Voici la signature du capitaine d’ARVOR

Image

Le sous-marin aperçu

N’est pas identifié, mais ce pourrait être l’U 32 du KL Max Viebeg qui semblait opérer dans les parages.

Cdlt
olivier
Rutilius
Messages : 16627
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

ARVOR — ANNE-YVONNE — BÉATA — Voiliers français.

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

□ Il pourrait s’agir du dundée Arvor, de l’armement Le Roux & Quintric, de Pleubian, mis à l'eau fin Janvier 1909 par le chantier Bonne-Lesueur, de Ploulafret en Kérity (L’Ouest-Éclair — éd. de Rennes —, n° 3.660, Lundi 25 janvier 1909, p. 4, en rubrique « Côtes-du-Nord »).
Dernière modification par Rutilius le ven. janv. 19, 2024 5:34 pm, modifié 6 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Message par Memgam »

Bonjour,

Arvor, dundee construit en 1897 à Paimpol, 41,25 tjn, 54 tjb, appartenait à Alain Le Gualès de Mézaubran du Légué en Plérin (16/24), à Desmarais frères de Paris (5/24), et à Emile Bourzin du Havre (3/24).
Figure dans l 'Etat des voiliers caboteurs de plus de 75 tel en 1914 de Louis Lacroix : capitaine Halna, armateur Kervisic à Pleubian, immatriculé à Saint-Brieuc.

Anne-Yvonne, goélette construite en 1901 à Paimpol, 76,70 tjn, 101,60 tjb, appartenait à Mataguez et Guillou, vendu à François-Marie Housé de Larmor-Pleubian.
Figure dans Louis Lacroix (dito) : capitaine Mataguez, armateur Gloux-Fois à Pleubian, immatriculé à Paimpol.

Beata, construit en 1906 à Kérity, 79,33 tjn, 102,33 tjb, appartenait à Petitbon Jacques de Pleubian., immatriculé à Saint Brieuc le 9 avril 1910, immatriculé à Tréguier le 25 mai 1917.
Figure dans Louis Lacroix (dito) : capitaine Le Pellec, armateur L. Pierre, immatriculé à Saint-Brieuc.

Arvor, dundee de 85 tpl construit en 1909 à Paimpol, capitaine Merlen, armateur Le Flem, immatriculé à Tréguier. (cf Lacroix).

Il y a donc bien deux "Arvor"

Sources : René Richard et Jacques Roignant, Les navires des ports de la Bretagne provinciale coulés par faits de guerre 1914-1918, Volume 1, Association Bretagne 14-18, 2010.
Louis Lacroix, Les écraseurs de crabes sur les derniers voiliers caboteurs, Aux Portes du Large, 1947.

Cordialement.
Memgam
Rutilius
Messages : 16627
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

ARVOR — ANNE-YVONNE — BÉATA — Voiliers français.

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,
Memgam a écrit : dim. nov. 02, 2014 5:31 pm
« Arvor. — Dundée construit en 1897 à Paimpol. 41,25 tjn, 54 tjb. Appartenait à Alain Le Gualès de Mézaubran, du Légué en Plérin (16/24e), à Desmarais frères, de Paris (5/24e), et à Émile Bourzin, du Havre (3/24e). »
Inscrit au quartier de Saint-Brieuc, f° 244, n° 732.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4108
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Message par markab »

Bonjour,

Un marin du dundee BEATA impliqué dans une agression :

Jean Marie Subil
Jean Marie Subil
BEATA Le Courrier de la Rochelle 1916-03-28.jpg (55.71 Kio) Consulté 147 fois

Publié dans le journal "Le Courrier de la Rochelle" du 28 mars 1916 (Gallica).

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4108
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Message par markab »

Bonjour,

Un entrefilet du journal "L'Indépendant Dinannais" du 25 avril 1901 annonçant le lancement du navire ANNE YVONNE (Gallica) :

ANNE YVONNE L'Indépendant Dinannais 1901-04-25.jpg
ANNE YVONNE L'Indépendant Dinannais 1901-04-25.jpg (37.01 Kio) Consulté 140 fois

C'est une goélette à huniers.


A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4108
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Message par markab »

Bonjour,

La goélette ANNE YVONNE était également un chasseur paimpolais :

ANNE YVONNE La Croix des marins 1907-04-07.jpeg
ANNE YVONNE La Croix des marins 1907-04-07.jpeg (210.24 Kio) Consulté 139 fois

Publié dans le journal "La Croix des marins" du 7 avril 1907 (Gallica).

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4108
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: ARVOR - ANNE YVONNE - BEATA Voiliers français

Message par markab »

Bonjour,

Le ketch ARVOR est cité dans un évènement de mer par le journal "La République Nouvelle" du 10 novembre 1900 (Gallica) :

ARVOR La République Nouvelle 1900-11-10.jpg
ARVOR La République Nouvelle 1900-11-10.jpg (57.4 Kio) Consulté 123 fois

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »