C 72 - Chasseur de sous-marins - (SC 367)

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: C 72 - Chasseur de sous-marins - (SC 367)

Message par Terraillon Marc »

Bonjour,

C 72 - chasseur de sous-marins - (SC 367)

English Version :

C 72 - french subchaser - (SC 367)
(Other name = Chasseur 72)

Type SC 1

1918 - 1931

Builder : Gibbs Gas Engine Co, Jacksonville, Floride, USA
Launch date : 1918
Date of completion : June 1918
End : february 2nd, 1931

Flag : French
Characteristics : 70 t.; 675 cv.; 33,5*4,5*2,3 meters; 75 tpc.;
Material of build : wood;
Machinery : 3 engines (gas.);
Number of screws : 3 screws;
Speed : 17 knots;
Crew : 25 seamen;
Guns : 1*75 + 1*Y-gun.

Naval marking : C 72

History :

1918 : SC 367 (USA)
1918 : sold by the USA to France ;
September 6th, 1918 : From USA to France.
(1, 2 and 3rd squadrons);
November 1920 : Rochefort (France);
Coast guard (fishing survey) in la Bidassoa (France) - new engine (200 cv);
1931 : sold to scrapped in Lorient (France)


Bibliography : Dictionnaire des bâtiments de la Flotte de guerre française de Colbert à nos jours
Tome II - 1870 / 2006
Lieutenant de Vaisseau Jean Michel ROCHE
2005 - Rezotel
http://www.netmarine.net/dico/index.htm

Site internet : http://www.subchaser.org/home


A bientot :hello:

Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: C 72 - Chasseur de sous-marins - (SC 367)

Message par dbu55 »

Bonsoir à toutes et à tous,

Un marin du C 72:

VIGOUROUX François né le 16/08/1898 à Crozon (Finistère), Matelot Canonnier Breveté - Décédé le 08/10/1919 (21 Ans) à Bayonne Pyrénées-Atlantiques de suite de blessures - Arrachement des deux bras - Son nom figure sur une des plaques commémoratives de l'Eglise de Crozon (Finistère)

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-72 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-367 américain (1918~1931).

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 8 octobre 1920 (J.O. 10 oct. 1920, p. 15.354), le matelot de 2e classe canonnier breveté François VIGOUROUX fut inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants :

J.O. 10-X-1920 - .JPG
J.O. 10-X-1920 - .JPG (43.98 Kio) Consulté 236 fois
Dernière modification par Rutilius le sam. août 13, 2022 12:07 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
ALVF
Messages : 7150
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: C 72 - Chasseur de sous-marins - (SC 367)

Message par ALVF »

Bonsoir,

En effectuant des recherches sur l'armement embarqué de divers bâtiments, je trouve une décision en date du 19 novembre 1919 concernant un accident de tir survenu au cours d'une école à feu du "Chasseur 72" occasionnant des blessures graves aux servants. Le Chasseur était armé d'un "canon de 76 mm américain Baldwin" dont le peu de sécurité du système de fermeture de la culasse et du dispositif de mise à feu a été mis en évidence.
En conséquence, les matériels type 76 américain équipant certains Chasseurs devront être débarqués et remplacés par des canons de 75 modèle 1897 Guerre sur affût de bord par décision du 15 janvier 1920.
Le matelot canonnier Vigouroux est donc une victime probable de cet accident de tir.
Je n'ai malheureusement pas de précision sur ce "76 américain Baldwin" ayant équipé certains Chasseurs.
Il s'agit peut-être du "3-inch/23 caliber gun", canon réglementaire de l'US Navy aux performances médiocres.
Cordialement,
Guy François.
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-72 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-367 américain (1918~1931).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

C.-72 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-367 américain de type S.C.-1 (Submarine Chaser 1) (1918~ 1931).

Bâtiment qui fut compris dans un lot de 24 chasseurs de sous-marins cédés par la Marine américaine à la France en 1918 ― sur un total de 50 la même année. Répartis en trois escadrilles (Escadrilles 1, 2 et 3), respectivement placées sous le commandement des enseignes de vaisseau de 1re classe Émile François LE ROLLAND, Auguste LHOSTE et Robert Marie Albert Ernest CÉZANNE. Parti le 6 septembre 1918 de la base navale de New-London (État du Connecticut) ; arrivé à Brest le 15 octobre 1918. Route suivie : New-London ~ Ber-mudes (6 au 9 septembre 1918 — 650 milles) ; Bermudes ~ Açores (16 au 27 septembre 1918 — 1.970 milles) ; Açores ~ Lexoës (4 au 8 octobre 1918 — 1.160 milles) ; Lexoës ~ Lorient (10 au 13 octobre 1918) ; Lorient ~ Brest (15 octobre 1918). Trois chasseurs partis de Charleston (État de Caroline du Nord) rallièrent la flottille aux Bermudes.

Flottille constituée des 24 Submarine Chasers suivants : S.C.-362 [C.-49], 363 [C.-50], 364 [C.-51], 374 [C.-52], 379 [C.-53], 357 [C.-54], 376 [C.-55], 358 [C.-56], 361 [C.-57], 372 [C.-58], 377 [C.-59], 359 [C.-60], 371 [C.-61], 373 [C.-62], 378 [C.-63], 381 [C.-64], 394 [C.-65], 393 [C.-66], 395 [C.-67], 396 [C.-68], 382 [C.-69], 365 [C.-70], 366 [C.-71] et 367 [C.-72].

• De New-London aux Açores. — Flottille escortée par le vieux croiseur protégé U.S.S. Chicago (Captain Herbert G. SPARROW, commandant), quatre remorqueurs américains, auxquels s’adjoignirent aux Ber-mudes le ravitailleur U.S.S. Arethusa (AO-7) et un yacht.

• Des Açores à Lexoës — Flottille uniquement escortée par le remorqueur américain Montank.

• De Lexoës à Lorient. — Flottille uniquement escortée par l’aviso Ancre (Capitaine de corvette Louis Paulin BESSON, commandant).

[• Lieutenant de vaisseau Alexandre Claude Pierre BARBIER : « La traversée de l’Atlantique par les chasseurs de sous-marins construits en Amérique. (Août 1917 ~ Novembre 1918) », École de guerre navale, Session de 1922~1923, monographie dactylographié, 54 p. + 2 annexes + 1 carte — Spécialement p. 50, 51 et Annexe I., second tableau]

Le chasseur C.-72 fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

― du 1er septembre au 10 novembre 1918 ;
― du 31 décembre 1918 au 24 octobre 1919, date de cessation des hostilités.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 733.]

En 1920, ce bâtiment était affecté à la Station de la Bidassoa, étant commandé par le lieutenant de vaisseau Louis Pierre BENECH, du port de Toulon (Annuaire de la Marine, Année 1921, p. 888).

Il fut mis en vente le 28 décembre 1931 par le Bureau des Domaines de Lorient selon la procédure d’ad-judication publique sur soumissions cachetées (L’Ouest-Éclair ― éd. de Rennes ―, n° 12.812, Samedi 5 décembre 1931, p. 14).

________________________________________________________________________________________
Dernière modification par Rutilius le dim. févr. 04, 2024 10:03 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-72 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-367 américain (1918~1931).

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,

Sur l’armement des Submarine Chasers, V. ―> https://www.subchaser.org/armament
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-72 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-367 américain (1918~1931).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,


La victime de l’accident de tir survenu à bord du chasseur C.-72

― VIGOUROUX François, né le 16 août 1898 à Crozon (Finistère), au lieu-dit « Montourgard », et y domicilié, décédé le 8 octobre 1919 à 21 h. 30 à l’Hôpital militaire de Bayonne (Basses-Pyrénées ― aujour-d’hui Pyrénées-Atlantiques) des suites d’un accident de tir survenu à bord du chasseur C.-72 (Acte de décès transcrit le 4 décembre 1919 à Crozon : Registre des actes de décès de la commune de Crozon, Année 1919, acte n° 132).

• Fils d’Alain VIGOUROUX, né le 18 décembre 1846 à Crozon, marin-pêcheur, et de Marguerite DERRIEN, née le 21 septembre 1858 à Crozon, cultivatrice ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 23 janvier 1880 (Registre des actes de mariage de la commune de Crozon, Année 1880, f° 13, acte n° 23 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Crozon, Année 1898, f° 23, acte n° 132). Célibataire.

Matelot de 2e classe canonnier inscrit le 21 août 1916 au quartier de Camaret, n° 3.967 ; classe 1918, n° 3.433 au recrutement de Brest.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »