AUBE - Compagnie Générale Transatlantique

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: AUBE - Compagnie Générale Transatlantique

Message par Ar Brav »

Bonjour à tous,

AUBE Cargo de la Compagnie Générale Transatlantique (1917-1922)

La fiche Miramar du cargo :

IDNo: 1103565
Year: 1896
Name: ROSEMOUNT
Launch Date: 10.06.1896
Date of completion: 07.1896
Type: Cargo ship
Flag: CAN
Tons: 1580
Yard No: 63
LPP: 74.7
Beam: 12.5
Country of build: GBR
Builder: Wood Skinner
Location of yard: Bill Quay
Number of
screws/Mchy/
Speed(kn): 1T-
Owner as Completed: Montreal Tptn Co Ltd, Montreal
End: 1939

1917 : AUBE
1922 : ROSEMOUNT
1922 : AUBE

Disposal Data:

BU Canada 2q.1939

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: AUBE - Compagnie Générale Transatlantique

Message par Ar Brav »

Re,

Cargo de 2750t de 1896, ex-Rosemount de la Montreal Transportation Co, racheté le 8 décembre 1916 peu de temps après le Kinmount de la même compagnie (renommé Finistère) en remplacement de pertes de guerre.

La suite ici :

http://www.frenchlines.com/ship_fr_29.php

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: AUBE - Compagnie Générale Transatlantique

Message par kgvm »

Thanks to Bruce Carson a picture of "Aube" under Canadian flag:
http://www.seatheships.org.uk/gallery/data/513/aube.JPG
And his excellent history of her:
A Great Lakes canal sized bulk carrier completed in 1896 at Bill Quay, Newcastle by Wood, Skinner & Company as the 'Rosemount' for the Montreal Transportation Company.
She carried mainly grain, often towing a schooner barge, until chartered to the Nova Scotia Steel & Coal Company for WWI related service in the Maritimes during 1915.
The following year she was sold to the French Government, renamed 'Aube', and operated by the Compagnie Générale Transatlantique in French waters for the duration of the War.
When hostilities ceased she was laid up at St. Nazaire until 1922 when she returned to Canadian registry, being purchased by the Aube Steamship Co., Ltd., Mapes & Ferdon, managers, of Montreal.
Carrying mainly grain, she also lifted railroad rails at Sydney, Nova Scotia for delivery to Fort William. Stranded in the Brockville Narrows of the St. Lawrence in 1926, collided with a scow in the Welland Canal the following year, in 1930 was damaged in a severe Lake Superior storm and, after each incident, was repaired and returned to service.
1931 proved to be her last year of active service. Running aground twice while downbound with a grain cargo, she was laid up at Lachine, PQ late in the year.
After Aube Steamship Company encountered financial difficulties, the ship was sold to Sin-Mac Lines in 1932 and towed to Sorel and more layup.
She was broken up in 1937 at Sorel by Les Chantiers Manseau.
1,589GT, 245' x 40', 3exp, single screw
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: AUBE - Compagnie Générale Transatlantique

Message par Rutilius »


Bonjour à tous,


■ Historique (complément).


― 9 juin 1917 : Repousse l’attaque d’un sous-marin au large de Gibraltar.


• Rapport de mer du capitaine Branthome (18 juin 1917).


« L’an mil neuf cent dix-sept, le dix-huit juin, devant Nous, Président du Tribunal de commerce de Nantes, assisté de M. E. Ouvrard, commis greffier, a comparu le sieur Branthome, capitaine du vapeur Aube qui nous à déclaré :

Je suis parti d’Alger le 5 juin à 6 h. à destination de Gibraltar et Nantes, ayant à bord 1.900 tonnes de vin et quelques marchandises diverses, le navire étant en parfait état de navigabilité. Arrivé à Gibraltar le 7 juin à midi sans incident. Je suis parti de Gibraltar le 8 juin à 17 h. à destination de Nantes. Brume intense dans le détroit jusqu’à 19 heures, temps clair et calme ensuite, mer un peu houleuse. Le 9 juin même temps. A 8 h.15 du matin, nous fûmes attaqués par un sous-marin. Le combat dura 20 minutes et l’ennemi abandonna en plongeant. L’équipage s’est conduit vaillamment. Rapport détaillé a été adressé au Commandant de la Marine à Nantes. Les 9 et 10 juin, vent de N. N.-E., mer grosse, tangage et roulis violent. Du 10 au 15, beau temps, mer houleuse, occasionnant un violent roulis qui fatigue le navire. Le 16 au matin, atterri et suivi les routes recommandées. A 16 h., arrivé à Saint-Nazaire. A 20 h., amarré à quai à Nantes sans incident. En raison du mauvais temps éprouvé, je me réserve d’amplifier le présent rapport si besoin est.

Ont aussi comparu les sieurs Guillemain et Guillo faisant partie de l’équipage, lesquels ont juré que le présent est sincère et véritable et le capitaine a signé avec les comparants. [Suivent les signatures]

En conséquence, nous avons reçu le présent sous notre seing et celui du greffier après lecture. »

Signé : E. Ouvrard et Étienne Baillergeau [Président].

[Enregistré à Nantes, le 27 juin 1917, f° 86, C. 6]


(Archives départementales de Loire-Atlantique, Rapports de navigation des capitaines au long-cours et au cabotage enregistrés par le Tribunal de commerce de Nantes, 16 janv. 1916 ~ 16 déc. 1919, Cote 21 U 77, p. num. 135)


• Récompense.

Journal officiel du 14 juillet 1917, p. 5.488.


« Un témoignage officiel de satisfaction est accordé au vapeur Aube : pour l’attitude disciplinée et énergique de son équipage lors d’une attaque de sous-marin, le 9 juin 1917. »
Bien amicalement à vous,
Daniel.
olivier 12
Messages : 4143
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: AUBE - Compagnie Générale Transatlantique

Message par olivier 12 »

Bonjour à tous,

AUBE

Rencontre avec un sous-marin le 9 Juin 1917

AUBE 1589 tx JB Cie Gle Transatlantique
Capitaine BRANTHOME Paul CLC Saint Nazaire 260
Traversée Alger – Nantes avec escale à Gibraltar
Armé d’un canon de 90 mm modèle 77 n° 960

Le 9 Juin 1917 à 08h00 AUBE se trouve par 35°38 N et 07°15 W faisant route au S76W à 7,5 nœuds sans zigzaguer.
Temps clair. Petite houle de SW. Visibilité maximum.
Le canonnier BRIDIER aperçoit un sous-marin à 2 quarts tribord entre 8 et 9 milles. Manœuvré pour présenter l’arrière et monté à vitesse maximum.

Il y avait plusieurs navires dans le Nord et dans le Sud, assez éloignés et ne portant pas de couleurs, dont un chalutier sans marques.

A notre appel, les autres navires ont continué leurs routes. Au 3e appel, le chalutier s’est mis en mouvement et s’est dirigé sur notre sillage. Aucun échange aperçu avec le sous-marin.
Gibraltar et Tanger ont répété notre « Allo ».

Le sous-marin a tiré 3 coups de canon, les deux premiers à un intervalle de 30 secondes et le dernier 3 minutes plus tard.
AUBE a tiré 9 coups entre 08h15 et 08h35, quand le sous-marin abandonné la poursuite. Il a fait route au Nord puis a plongé. Il a pu être touché par ricochet des coups courts.

Description du sous-marin

70 m environ
Kiosque d’apparence cylindrique
Un canon à tir rapide sur l’avant du kiosque, probablement de 88
S’est approché en surface jusqu’à 6000 m.
Aucun périscope n’a été vu

Témoignage du second capitaine HEURTEL Henri, CLC, Binic n°110

Nous avons 61 brassières de sauvetage pour 31 hommes, plus 8 bouées. Nous avons un radeau pouvant contenir tout l’équipage et 2 embarcations de 28 hommes chacune.
Nous avons constaté 4 ratés sur 13 étoupilles.

Témoignage du chef mécanicien LEFEVRE Alexandre, Fécamp n° 962

Nous avons une machine à triple expansion de 900 chevaux donnant 7,5 à 8 nœuds en charge.

Récompenses

Citation à l’Ordre de la Division

BRANTHOME Paul CLC Lieutenant de Vaisseau auxiliaire St Nazaire 260

Pour l’énergie dont il a fait preuve en ripostant à un sous-marin dont il a réussi à se faire abandonner.

BRIDIER Constant QM canonnier Oléron 12031
BOCLE Léon Canonnier breveté Paimpol 41013

Ont signalé les premiers l’ennemi et ont fait preuve de sang froid et de courage dans l’exécution du tir

Citation à l’Ordre de la Brigade

LEFEVRE Alexandre Chef mécanicien Fécamp 962
HEURTEL Henri CLC 2e capitaine Binic 110

Ont donné l’exemple du courage et du sang froid lors d’une attaque de sous-marin

Citation à l’Ordre du Régiment

BOURDIC Matelot graisseur Lannion 813
ROGER Charles Chauffeur 28798-1
BOURGAIN Jean Fusilier auxiliaire Boulogne 3707
ROUXEL Jean-Baptiste Matelot Dinan 1059

Ont fait preuve d’énergie et de sang froid lors d’une attaque de sous-marin

TOS du Ministre

Vapeur AUBE

Pour l’attitude disciplinée et énergique de son équipage lors d’une attaque de sous-marin le 9 Juin 1917

Le sous-marin attaquant

N’est pas identifié.
Mais il s’agit très certainement de l’U 39 du Kptlt Walter FORSTMANN qui entre le 8 et le 10 Juin coulera successivement autour de la position donnée par le capitaine Branthome :
- HUNTSTRICK (Anglais)
- ISLE OF JURA (Anglais)
- ML 540 (Anglais)
- ML 541 (Anglais) -2 vedettes de la Royal Navy-
- VALDIERI (Italien)
- PETROLITE (tanker américain)

AUBE aura eu beaucoup de chance d’échapper à ce redoutable sous-marinier qui aura coulé 149 navires et en aura endommagé 7.

Cdlt
olivier
Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: AUBE - Compagnie Générale Transatlantique

Message par Gastolli »

Bonsoir,

it indeed was U 39 (Forstmann).

According to my notes from TNA the German U-Boats was fired at by french Trawler AIGLON from an distance of 10000 metres, that's the reason Kptlt. Forstmann gave up the chase.


Oliver
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »