C 24 - Chasseur de sous-marins - (SC 28)

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: C 24 - Chasseur de sous-marins - (SC 28)

Message par Terraillon Marc »

Bonjour,

C 24 - chasseur de sous-marins - (SC 28)

English Version :

C 24 - french subchaser - (SC 28)
(Other name = Chasseur 24)

Type SC 1

1917 - 1922

Builder : New York Navy Yard,Brooklyn, New York, USA
Launch date : 1917
Date of completion : January 1918
End : 1922

Flag : French
Characteristics : 70 t.; 675 cv.; 33,5*4,5*2,3 meters; 75 tpc.;
Material of build : wood;
Machinery : 3 engines (gas.);
Number of screws : 3 screws;
Speed : 17 knots;
Crew : 25 seamen;
Guns : 1*75 + 1*Y-gun.

Naval marking : C 24

History :

1917 : SC 28 (USA)
1917 : sold by the USA to France ;
December 11th, 1917 : from New York to Philadelphia
December 22th, 1917 - February 1918 : From Philadelphia to Brest (France) via Bermuda, Azores Islands (Portugal), Leixoës.
Towed by PONOBSCAT ;
(4th and 5th squadrons)
1922 : Broken in Cherbourg (France).

Bibliography : Dictionnaire des bâtiments de la Flotte de guerre française de Colbert à nos jours
Tome II - 1870 / 2006
Lieutenant de Vaisseau Jean Michel ROCHE
2005 - Rezotel
http://www.netmarine.net/dico/index.htm

Site internet : http://www.subchaser.org/home


A bientot :hello:

Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: C 24 - Chasseur de sous-marins - (SC 28)

Message par Ar Brav »

Bonjour à tous,

Les documents en ligne relatifs au Chasseur 24, chasseur de sous-marins : journaux de bord du 12/05/1918 au 14/01/1918, du 12/05/1918 au 19/12/1918 et du 24/05/1919 au 20/11/1919, journal de navigation du 15/12/1918 au 28/03/1919. sont disponibles sous la cote SS Y 95 ici :

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... V__MV_SS_Y

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: C 24 - Chasseur de sous-marins - (SC 28)

Message par Terraillon Marc »

Bonjour

Un lien vers le SC 28

http://www.navsource.org/archives/12/150028.htm

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: C 24 - Chasseur de sous-marins - (SC 28)

Message par Memgam »

Bonjour,

"Le C 24 avait quitté New York le 9 janvier 1918. Le 12, par mer furieusement démontée, la remorqua casse et le chasseur se trouve abandonné à ses seules ressources. Le 16, les réserves d'essence sont à peur près épuisées, le 17 janvier, les moteurs cessent de tourner. Le commandant, le second maître Puluhen, fait établir une voilure de fortune avec les tentes du bord et les toiles de hamac. Lentement, il gagne vers l'Est ; le 18 février, il réussit à entrer à Horta (Açores) où il peut se ravitailler. Puluhen, un bon marin et un chef énergique."

Source : Henri Le Masson, Guérilla sur mer, page 52, Editions France-Empire, 1973.

Cordialement.
Memgam
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: C 24 - Chasseur de sous-marins - (SC 28)

Message par Rutilius »


Bonsoir Memgam,

Le second maître timonier Alexis Marie PULUHEN commandait, semble-t-il, le chasseur de sous-marins C-28.

V. ici le sujet se rapportant à ce bâtiment —> pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviati ... 1386_1.htm

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: C 24 - Chasseur de sous-marins - (SC 28)

Message par Memgam »

Bonjour,

S'il semble bien, d'après la constatation de Rutilius, qu'Henri Le Masson se soit fourvoyé entre C 24 ex SC 28, et C 28, ex SC 318, il reste le fameux sens marin du SM Puluhen dont on aimerait bien connaître la carrière maritime, ce qui devrait être facile à consulter au SHD de Brest, connaissant son numéro d'inscrit maritime : 5668, puisque, n'étant pas officier, il n'a pas eu droit à la Légion d'honneur pour un évènement de mer aussi anodin que de ramener à terre un navire à propulsion mécanique hors d'état de fonctionner.

Cordialement.
Memgam
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »