COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Etruria (1916~1919).

Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Etruria (1916~1919).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

Cobra ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol Etruria (1916~1919).

• L'Ouest-Éclair ― éd. de Caen ―, n° 6.309, Jeudi 8 février 1917, p. 1.

« Un chalutier français coule un sous-marin allemand

LORIENT, 7 février. ― Le chalutier Cobra était récemment attaqué, à quelques milles de Belle-Île, par un sous-marin boche aux aguets dans ces parages. Au lieu de fuir, le Cobra chargea son adversaire mieux ar-mé que lui et engagea le combat.
Après un duel d’artillerie qui dura près de trois quarts d’heure, le chalutier fonça sur son adversaire et l’envoya par le fond avec tout son équipage.
L’équipage du Cobra a reçu les félicitations du vice-amiral, préfet maritime de Lorient. »
Dernière modification par Rutilius le ven. avr. 08, 2022 9:14 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
mibelius
Messages : 151
Inscription : jeu. juin 14, 2007 2:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par mibelius »

Bonjour à tous,

COBRA - Patrouilleur, ex-chalutier espagnol (1916-1919).

Ouest-Eclair - éd. de Caen -, n° 6309, 8 févr. 1917, en première page :

« Un chalutier français coule un sous-marin allemand.

LORIENT, 7 février. - Le chalutier Cobra était récemment attaqué, à quelques milles de Belle-Ile, par un sous-marin boche aux aguets dans ces parages. Au lieu de fuir, le Cobra chargea son adversaire mieux armé que lui et engagea le combat.
Après un duel d’artillerie qui dura près de trois quarts d’heure, le chalutier fonça sur son adversaire et l’envoya par le fond avec tout son équipage.
L’équipage du Cobra a reçu les félicitations du vice-amiral, préfet maritime de Lorient. »


Alors, information véritable ou propagande ?




Bien amicalement à vous,
Daniel.
ImageImage

A mon tour de contribuer avec cet entrefilet du Progrès du Morbihan:
Cordialement,
Miireille B
Mireille
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par Ar Brav »

Bonjour à tous,

Le chalutier Cobra a eu une longue carrière. Acheté en 1915 en Espagne par la Marine, il est revendu au privé en 1919 et devient La Hague pour le compte des Chalutiers Cherbourgeois. Il naviguera également à Lorient sous le nom de Madone et sera toujours inscrit au Lloyd's Register en 1965.
Une bonne santé pour un bateau lancé en 1893, avec 2 guerres à son actif.

Quant au coulage supposé du sous-marin, je n'ai pas trouvé trace pour l'instant. Je pense qu'Yves pourra nous éclairer davantage.

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par dbu55 »

Bonsoir à toutes et à tous,

Article du Nouvelliste du Morbihan N°154 du 1er juillet 1916 - Rubrique Chroniques Maritimes :

Le lieutenant au long cour Lorho second du chalutier-dragueur Poitou est nommé au commandement du patrouilleur Cobra à Lorient

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
alain13
Messages : 1961
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par alain13 »

Bonjour,

Le 23 mai 1917, l'UC 21 après avoir coulé le vapeur anglais Lesto attaque au canon le schooner américain à cinq mâts Harwood Palmer (2800 t) dont l'équipage évacue dans la vedette automobile du navire.
Témoin de l'attaque, le COBRA commandé par le LV MARCENET met en fuite le sous-marin et réintégre son équipage.
Le voilier dont la coque est criblée de projectiles commence à couler et malgré les efforts de la FLANDRE et de la SAUTERELLE, s'échoue devant la pointe du Croisic.

(source: M.Rondeleux, L'Apogée de la Guerre Sous-Marine)

Cordialement,
alain
Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2048
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par Yves D »

Quant au coulage supposé du sous-marin, je n'ai pas trouvé trace pour l'instant. Je pense qu'Yves pourra nous éclairer davantage.
Bonjour à tous

Aucun sous-marin n'a été coulé dans le secteur de Belle Ile.
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.
alain13
Messages : 1961
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par alain13 »

Bonjour à tous,

Le 1er juillet 1917, le Cobra chef d'escorte accompagnait avec le Bouvreuil un convoi descendant le long de la côte atlantique.
A 5 heures du matin à environ 5 milles dans le sud-ouest des Sables- d'Olonne, et en tête de convoi, il voit passer une torpille à une trentaine de mètres derrière lui, mais sans pouvoir repérer l'agresseur.
A quelques minutes d'intervalle les deux navires suivants, un grand vapeur anglais le Demerara (plus de 11.000 t) et un cargo espagnol, le Bachi sont touchés par une torpille.
Par chance le Demerara, touché à l'avant, restera à flot. Il sera échoué sur la pointe des Sablanceaux par des remorqueurs de La Pallice et renfloué par la suite.
Par contre le Bachi coulait en 20 minutes et son équipage était recueilli par le Bouvreuil.
L'agresseur, l'U 84 du kapitänleutnant Walter Roehr, qui dans cette histoire a du lancer 3 torpilles ???

- " L'Apogée de la Guerre Sous-marine" de M. Rondeleux.
- Photo du Demerara au remorquage, "L'Image de la Guerre", février 1918.

Bien cordialement,
alain

- Peut-être un "spécialiste" reconnaîtra-t-il les 2 remorqueurs de La Pallice ? :)
olivier 12
Messages : 4143
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par olivier 12 »

Bonjour à tous, Bonjour Alain,

Il ne semble s'agir ni du LAMA, ni du BOYARD.
Peut-être COLIGNY et FOURAS, mais sans aucune certitude.

Cdlt
olivier
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par Memgam »

En matière de remorquage, les ports de La Rochelle et de La Pallice, avant la guerre de 1914-1918, pendant et même après, pendant un certain temps, n'ont pas été correctement équipés. Le trafic ne justifiait pas économiquement la présence permanente d'un remorqueur suffisament puissant. Comme ailleurs (rade de Brest, par exemple), ce sont des navires côtiers de transport de passagers qui faisaient fonction de remorqueurs occasionnels : Jean Guiton, Coligny, Magicienne, de la Société Anonyme des Bateaux à Vapeur de l'Ile de Ré, Express et Avenir pour la Compagnie Rhétaise, Boyardville et Chassiron de la Compagnie de Navigation. Leur puissance allait de 70 à 240 cv. Ce manque de puissance a conduit à de nombreux accidents, tel celui de Tarapaca, quatre-mâts de chez Bordes échoué dans le sas d'entrée de La Palllice (sujet dans le forum). Sur le cliché ci-dessus, il semble (compte tenu de sa qualité) que ce soit l'Express (240 cv) , le plus grand des deux remorqueurs attelés à l'avant, le second pouvant être l'Avenir, tous les deux de la compagnie Rhétaise. Ces navires, comme transport de passagers, ont souvent fait l'objet de cartes postales, et on les trouvent sur des sites dédiés.

Source : Christophe Bert, Le remorquage, une histoire à épisodes, Traces, site : www.larochelle.cci.fr
Memgam
kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: COBRA ― Patrouilleur, ex-chalutier espagnol.

Message par kgvm »

Judging by the form of the hull (raised fore and aft) the second smaller tug is the "Toiras".
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »