COULEUVRE ― Patrouilleur auxiliaire, ex-baleinier norvégien.

Rutilius
Messages : 16753
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: COULEUVRE ― Patrouilleur auxiliaire, ex-baleinier norvégien.

Message par Rutilius »


Bonsoir à tous,


Couleuvre ― Patrouilleur auxiliaire, ex-baleinier norvégien (1917 ~ 1919) – Flottille des patrouilles de Normandie, 1re Division de patrouilles.


Un marin de la Couleuvre ayant été déclaré « Mort pour la France ».


― BLONDIN André Émile, né le 10 juin 1897 à Paris (XVIIIe Arr.) et domicilié à Nantes (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –), décédé le 15 juin 1918 d'une tuberculose pulmonaire à l'Hôpital maritime de Cherbourg, Matelot de 3e classe T.S.F., Matricule n° 39.457–1 (Acte établi à Cherbourg, le 17 juin 1918).

_____________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16753
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: COULEUVRE ― Patrouilleur auxiliaire, ex-baleinier norvégien.

Message par Rutilius »


Bonsoir à tous,


■ Historique partiel.


— 14 janvier 1918 : Sauve une partie de l’équipage du cargo Arthur-Capel, torpillé le même jour au large de Barfleur.


• Patrouilleur auxiliaire Couleuvre – alors commandé par le maître de timonerie Le Boëtté Journal de bord n° 3 / 1917 – 14 oct. 1917 ~ 15 mars 1918 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 128, p. num. 52 et 53.


« Journée du 14 janvier 1918.

.......................................................................................................................................................


15 h 00 – Appareillé du quai Brostom
[Quai Auguste Brostom, dans le port du Havre] avec Dragon.

16 h 10 – Passé la bouée à sifflet, puis escorté le convoi, Dragon en tête ; 11 bâtiments. (Jolie brise de S.-O, mer belle).

17 h 00 – Reconnu un chalutier anglais remorquant un hydravion à 3 milles de la bouée à sifflet.

17 h 10 – Venu sur la gauche, R.C. = S. 55 O.

18 h 10 – Venu R.C. = N. 30 O. (Lock = 7 milles).

21 h 00 – Continué R.C. = N. 30 O. ; continué escorte ; rien de particulier. Brise fraîchit.

22 h 30 – Est et Ouest de Barfleur. R.C. = N. 30 O.

23 h 00 – Entendu et ressenti la détonation d’une explosion.

23 h 45 – Porté secours à une embarcation ayant six hommes à bord provenant du cargo français Arthur-Capel ; celui-ci vient d’être torpillé et se trouvait sur l’avant du convoi.

23 h 50 – Le contre-torpilleur Fleuret nous passe à portée de voix ; renseigné le Fleuret au sujet du sauvetage, en lui demandant ordre de rejoindre le convoi. Réponse : oui.

0 h 10 – Fleuret se dirige à la recherche de la deuxième embarcation de l’Arthur-Capel ; continué la R.C. = N. 30 O. pour rejoindre le convoi.

5 h 00 – Quitté le dernier bâtiment du convoi à 4 milles dans le S. 45 O. de Sainte-Catherine ; ensuite, fait route sur Cherbourg.

10 h 15 – Amarré le long du contre-torpilleur Fleuret dans l’avant-port de Cherbourg. »


_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16753
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: COULEUVRE ― Patrouilleur auxiliaire, ex-baleinier norvégien.

Message par Rutilius »


Bonjour à tous,


■ Historique (complément).


— 24 mai 1919 : Avec 15 autres patrouilleurs du type « baleinier », mis en vente par le Sous-secrétariat à la liquidation des stocks dans les locaux de la préfecture maritime de Cherbourg selon la procédure d'adjudication par soumissions cachetées.


Journal officiel du 8 mai 1919, p. 4.787.


Image
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4324
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: COULEUVRE ― Patrouilleur auxiliaire, ex-baleinier norvégien.

Message par markab »

Bonjour,

"Chantier : Belgique
Mis à flot : 1912
En service : 01/1917
Retiré : 1919

Caractéristiques :
138 t. ; 28,88 x 5,91 x 3,85 m.

Baleinier norvégien DEAN (ou DERNE) PEREGRINE
1/1917 : Acheté par la Marine française
Renommé COULEUVRE
Service au Havre."

Selon l'ouvrage de JM Roche.


A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »