SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — Société en nom collectif Charles Leborgne et Cie, Fécamp.

Rutilius
Messages : 16838
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — Société en nom collectif Charles Leborgne et Cie, Fécamp.

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,

Saint-Ansbert — Trois-mâts goélette terre-neuvier — Société en nom collectif Charles Leborgne et Cie, Fécamp.

L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.243, Lundi 4 décembre 1916,
p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».

« COULAGE DU TROIS-MÂTS FÉCAMPOIS "SAINT-ANSBERT". — Il est confirmé que le trois-mâts fécam-pois Saint-Ansbert, à la maison Charles Le Borgne et Cie, capitaine Daussy, a été coulé par un sous-marin allemand. Terreneuvier avant guerre, il faisait depuis le cabotage. Construit en 1897 à La Richar-dais, il avait une jauge nette de ... tonnes. L’équipage de dix hommes a été débarqué dans un port an-glais. Le capitaine Daussy, d’Yport, commandait auparavant la Bernadette, coulée le ... [censuré] A bord se trouvait un marin breton, le novice Joseph Goascoz, de Roscanvel. »
Dernière modification par Rutilius le mer. août 16, 2023 8:18 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2048
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — S.N.C. Charles Leborgne et Cie.

Message par Yves D »

Le Saint Ansbert a été coulé à 20m W de Trevose Head 5034N 0533W par le sous-marin UB18, Oblt z.S. Claus Lafrenz, qui a placé à son bord des charges explosives.

http://uboat.net/wwi/ships_hit/5304.html

A raison de nombreuses fois mar mois, je partage la mise à jour de ces pages du site avec un collègue US. Même en anglais, n'hésitez pas à les consulter très régulièrement.

Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.
kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — S.N.C. Charles Leborgne et Cie.

Message par kgvm »

Lloyd's register of 1913:
"Saint Ansbert", 3 masted sailing ship of 275 GRT, built in 1896.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — S.N.C. Charles Leborgne et Cie.

Message par Ar Brav »

Bonjour à tous,

Rien dans ma doc au sujet du Saint Ansbert, à part noté comme goélette réquisitionnée, sans les dates (Répertoire J. Vichot).
Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2048
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — S.N.C. Charles Leborgne et Cie.

Message par Yves D »

SAINT ANSBERT
3-mâts de 172 tx construit en 1897
Appartient à l'armement Labbé, Paris jusqu'à sa vente à Fécamp en 1913.
Port d'attache Saint Malo

Source : Lacroix, Les derniers voliers morutiers terre-neuvas, islandais, groenlandais.

Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.
Michael Lowrey
Messages : 114
Inscription : sam. déc. 13, 2008 1:00 am

Re: SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — S.N.C. Charles Leborgne et Cie.

Message par Michael Lowrey »

Now updated: http://uboat.net/wwi/ships_hit/5304.html

Best wishes,
Michael
olivier 12
Messages : 4143
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — S.N.C. Charles Leborgne et Cie.

Message par olivier 12 »

Bonjour à tous,

Un complément sur le naufrage de SAINT ANSBERT


3-mâts goélette construit en 1897 au chantier Tranchemer de La Richardais.
275 tx JB 222 tx JN 280 tpl
Armateur Charles LEBORGNE et Cie. Fécamp.
Capitaine Placide DAUSSEY. Capitaine au cabotage. Inscrit à Fécamp.
+ 9 hommes d'équipage.
(nota : ce capitaine ne semble pas avoir navigué sur BERNADETTE, ou alors très occasionnellement seulement)

La perte de SAINT ANSBERT

La goélette effectue une traversée Britton Ferry – Fécamp avec un chargement de 280 t de charbon. Le 30 Novembre 1916 à 17h00, elle louvoie et se trouve à 18 milles au N85W de Trevose Head, par 50°38 N et 05°28 W.

Faible brise de SW. Bonne visibilité.

Un cargo se trouve à environ 8 milles sur l'arrière du travers et une forte explosion est entendue à 16h15. Une gerbe d'eau est aperçue, mais le cargo ne coulant pas, le capitaine pense à un cachalot. Il laisse toutefois porter pour venir à l'WNW. Deux coups de canon sont alors entendus et le sous-marin, portant pavillon allemand est aperçu à 3 ou 4 milles, tandis que le cargo coule.

Image

Mis en panne et le sous-marin vient à 200 m du bord. Les officiers font signe de venir accoster. Deux marins allemands porteurs de bombes montent dans l'une des embarcations et se font conduire sur le voilier. Ils placent leurs bombes à l'avant et à l'arrière et reviennent sur le sous-marin. Les bombes explosent et le SAINT ANSBERT coule aussitôt à 17h15.

Le sous-marin fait alors route à l'ouest vers un autre cargo. Mais la nuit tombe et les Français ne vient pas ce qu'il advient de lui. Les deux embarcations font route à l'est et atterrissent au petit jour près de la baie de Padstow où un torpilleur anglais les prend en remorque.

Description du sous-marin

35 m de long (sous-marin de petit modèle identique à celui qui a coulé MARIE MARGUERITE, indique l'officier enquêteur)
Kiosque très simple, sans superstructures
1 canon de 50 mm environ sur l'avant
1 filière servant plutôt de rambarde que de pare-filets
Le mât télescopique vu 5 heures plus tôt par MARIE MARGUERITE avait été rentré, de même que le périscope.

Image

Vu deux officiers en drap bleu avec galons.
La physionomie du commandant est en tous points identique à celle du commandant du sous-marin qui a coulé MARIE MARGUERITE à 12h00. Les officiers ne semblaient parler ni anglais, ni français et se sont exprimés par gestes. Un seul marin a demandé en anglais « Paper? »

Note de l'officier enquêteur

Image

Le sous-marin attaquant

C'était bien l'UB 18 du KL Claus LAFRENZ.
La position donnée par le KTB est 50°34 N 05°33 W

Cdlt
olivier
Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2048
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — S.N.C. Charles Leborgne et Cie.

Message par Yves D »

Bonsoir à tous

En effet, ce 30 novembre fut pour UB 18 une journée particulièrement "active". Ci dessous la liste (alphabétique et pas chronologique) des navires coulés ce jour là :

AUD NOR 1102 30 11 1916 S- 8m N30W of Godrevy Is. Light 501936N 053318W
CHRISTABEL (s/v) GBR 175 30 11 1916 S- 10 m NW St.Ives 5020N 0540W
CRISTABEL (s/v) GBR 175 30 11 1916 12m ENE Pendeen LH
E.L.G. (s/v) GBR 25 30 11 1916 25m NW of Trevose head 5050N 0530W
EGHOLM DAN 1348 30 11 1916 S- 8m N30W of Pendeen LH 5016N 0548W
MARIE MARGUERITE (s/v)FRA 135 30 11 1916 off St Ives, Cornwall
NJAAL NOR 718 30 11 1916 G- appr.30m NE off Round Isl. or 15m NW of Pendeen
SAINT ANSBERT FRA 275 30 11 1916 20m W of Trevose Head 5034N 0533W
T. AND A.C. (s/v) GBR 23 30 11 1916 20m NNW of Trevose Head 5050N 0530W

Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.
Rutilius
Messages : 16838
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-ANSBERT — Trois-mâts goélette — Société en nom collectif Charles Leborgne et Cie, Fécamp.

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,


Composition de l’équipage du trois-mâts goélette Saint-Ansbert
lors de la perte de ce bâtiment

[D’après Le Journal de Rouen, n° 338, du Dimanche 3 décembre 1916, p. 2]


— DAUSSY Placide Eugène, capitaine au cabotage, d’Yport (Seine-Maritime) — précédemment, com-mandant du trois-mâts goélette Bernadette, de la société « La Morue française et Sécheries de Fécamp », bâtiment coulé le 1er mai 1916 par le sous-marin allemand U-20 (Kapitänleutnant Walther SCHWIEGER), à 133 milles dans le S. 80 W. des îles Scillies, par 50°10' N. et 11°00' W. ;

— MONNIER Joseph, de Saint-Pierre-en-Port (Seine-Maritime) ;

— GILLE Louis, d’Étretat (Seine-Maritime) ;

— ROUXEL Émile, de Fécamp (Seine-Maritime), rescapé de la Bernadette ;

— ADAM Alfred, de Bénouville (Seine-Maritime) ;

— DAVID André, de Saint-Pierre-en-Port (Seine-Maritime) ;

— CREQUY Alexandre, de Saint-Valéry-en-Caux (Seine-Maritime) ;

— LEMARCHAND Henri, de Saint-Valéry-en-Caux (Seine-Maritime) ;

— GOASCOZ Joseph, novice, de Roscanvel (Finistère) ;

— MALLET René, mousse, d’Étretat (Seine-Maritime).
Dernière modification par Rutilius le mer. août 16, 2023 8:41 am, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »