LEON - Torpilleur

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par Ar Brav »

Bonjour à tous,

LEON Torpilleur auxiliaire grec type Aetos (1916-1941)

Chantier :

Chantiers Cammell-Laird, Birkennead, Grande-Bretagne
Commencé : 1909
Mis à flot : 1911
Terminé : N. C.
En service : 1916
Retiré : 1941
Caractéristiques : 6 000 cv ; 90 x 8,4 x 2,5 m ; 5 chaudières White-Forster ; 2 hélices ; 30 nds ; 102 h.
Armement : IV de 102 + VI TLT de 533.

Observations :

Torpilleur argentin Tucuman
1911 : acheté par la Grèce
12.1916 : saisi par la France lors des évènements de Grèce
1917-1918 : nolisé.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
Histoire du Torpilleur en France, Henri Le Masson, Académie de Marine, 1965


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par Terraillon Marc »

Bonjour Franck

Le torpilleur, il est grec ou argentin ??

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par Ar Brav »

Bonjour Franck

Le torpilleur, il est grec ou argentin ??

A bientot
Bonjour Marc,
Bonjour à tous,

J’en vois un qui ne suit pas. :)
En 1909, la Marine argentine qui venait de confier aux Etats-Unis la construction de deux cuirassés du type Dreadnought, le Rivadavia et le Moreno commande en Europe douze destroyers d’un tonnage assez élevé pour l’époque, puisqu’ils sont de l’ordre de 1 000 tonnes.
Quatre sont attribués au chantier Laird en Grande-Bretagne : San Luis (ou Santa Luis), Santa Fé, Santiago et Tucuman, quatre à l’Allemagne : Catamarca et Jujuy chez Krupp, Cordoba et La Plata chez Schichau, et enfin quatre à la France : le Mendoza (lancé le 18 février 1911) et Rioja lancé dans la même année aux Ateliers & Chantiers de Bretagne à Nantes, le Salta, lancé le 25 septembre 1911 et le San Juan, lancé le 8 décembre 1911 par le chantier Dyle & Bacalan de Bordeaux.
Tous devaient filer 32 nœuds aux essais et être armés de quatre canons de 102 mm et de six tubes lance-torpilles de 457 mm ou de quatre de 533 mm, l’armement étant fourni par une firme américaine.

Les premiers prêts sont les quatre de construction anglaise, mais la première guerre balkanique vient d’éclater (1911) et l’Argentine accepte alors de céder ses torpilleurs à la Grèce qui les baptise Aetos, Leon, Panther et Hierax.

Quatre destroyers de remplacement sont aussitôt commandés par l’Argentine, mais cette fois en Allemagne ; ils étaient un peu plus gros que les quatre Catamarca déjà sur cale.
Lorsque la guerre éclate en 1914, l’Argentine n’a pris livraison que des quatre premiers destroyers commandés en Allemagne, les Catamarca. Les huit autres sont toujours en achèvement à flot ou en essais chez leurs constructeurs respectifs, et les marines allemandes et françaises s’empressent de les réquisitionner.

Pour en revenir aux quatre qui nous intéressent ici, à la suite du guet-apens d’Athènes contre les compagnies de débarquement de l’Armée navale en décembre 1916, la France en représailles saisit les flottilles grecques et les arme sous pavillon français jusqu’à l’Armistice, car la Marine, comme on le sait, manque cruellement de navires de flottilles. Par conséquent, les quatre torpilleurs helléniques de la série Aetos (ex argentins de la série San Luis) figurent ainsi en bonne place dans les escadrilles françaises.
Les chaudières de plusieurs d’entre eux ne sont malheureusement pas en très bon état. C’est pourquoi l’Aetos et le Panther remonteront sur Brest et Lorient (ainsi que l’Opiniâtre et le Téméraire, eux aussi ex-argentins) pour y recevoir chacun une des chaudières destinées au Gabolde, trois provenant des cuirassés Normandie et Gascogne, et une du stock de réserve existant pour les contre-torpilleurs de 300 tonnes (Panther) ou pour les torpilleurs de haute mer de type Borée (Aetos).

Sources :
Histoire du Torpilleur en France, Henri Le Masson, Académie de Marine, 1965


Amicalement et bon dimanche,
Franck

www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par Terraillon Marc »

Bonjour Franck

Désolé pour la salade de torpilleurs ...

J'ai tout compris :)

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par Terraillon Marc »

Bonsoir

Un site sur le LEON

http://www.hellenicnavy.gr/leon12_41_en.asp

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4367
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par markab »

Bonjour,

Une silhouette du navire LEON (type Aetos)

LEON 1911
LEON 1911
LEON Profil 1911.gif (14.61 Kio) Consulté 311 fois

A bientôt.
Dernière modification par markab le jeu. oct. 20, 2022 2:36 pm, modifié 1 fois.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4367
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par markab »

Bonjour,

Un lien vers le site UBoat.net :

https://www.uboat.net/allies/warships/ship/9909.html

avec une photo du navire.

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4367
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par markab »

Bonjour,

Un autre profil (daté de 1939) du site Shipbucket :

LEON D50
LEON D50
LEON D50.png (16.2 Kio) Consulté 370 fois

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
NIALA
Messages : 1967
Inscription : lun. févr. 14, 2011 1:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par NIALA »

Leon1PS.jpg
Leon1PS.jpg (63.14 Kio) Consulté 356 fois
Le Leon tel qu'il était pendant la première guerre mondiale, le schema au dessus le montre après sa refonte de 1924/25 qui a profondément modifié sa silhouette.(cette remarque est valable pour les quatre destroyers de la classe Aetos qui ont tous subi la meme refonte)

-Leon ex Santiago est mis sur cale en 1910; lancé le 15 juillet 1911; entre en service en septembre 1912; en novembre 1916 capturé par la France; refondu en France en 1917; le 22 janvier 1921 il perd sa poupe suite à l'explosion de ses grenades, il est réparé; refondu en 1924/25; le 17 avril 1941 suite à une collision avec le navire Ardenna ses grenades exploses il perd sa poupe pour la second fois! il est remorqué jusqu'en Crête ou il est coulé le 15 mai 1941 par l'aviation allemande.
Cordialement

Alain
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4367
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: LEON - Torpilleur

Message par markab »

Bonjour Alain, bonjour à tous,

Ce n'est plus une refonte, c'est une reconstruction complète :
  • 5 cheminées -> 2 dans la version finale
  • Chateau reculé par rapport à la construction initiale
  • Plan de pont redessiné
  • Nouvel armement
Si j'ai bien compris, ils ont gardé le numéro (50) et ils ont tout refait autour :lol: .

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »