Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6049
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par Jean RIOTTE » mar. mars 20, 2007 7:34 pm

-Circonscription de la 7ème Région Militaire - Besançon.
*Ain.
*Doubs.
*Territoire-de-Belfort.
*Haute-Saône: sauf arrondissement de Gray.
*Vosges:arrondissements de Saint-Dié et Remiremont;
cantons de Gérardmer, Raon l'Etape, et Rambervilliers.
*Rhône: 4 et 5ème arrondissements de Lyon;
arrondissement de Villefranche;
cantons de L'Abresle, Condrieu, Limonest, Mornant, Neuville, Saint-Symphorien et Vaugneray.



-Ain.




HB n° 3 bis Tenay - Salle des Fêtes de la Société des Filatures Shappe, rue Centrale - 30 lits - Fonctionne du 4 octobre 1914 au 24 décembre 1916 - A reçu 175 blessés et malades soit 8180 journées d'hospitalisation.
HB n° 4 bis Saint-Rambert-en-Bugey - Créé dans ses magasins par la Société des Filatures Shappe et prêt à fonctionner dès le 1er octobre 1914 - 32 lits - Fonctionne du 5 Février 1915 au 8 août1917. A reçu 213 blessés et malades soit 8007 journées d'hospitalisation -
HB n° 5 bis Bourg-en-Bresse - Couvent de la Visitation, 25 rue Bourgmayer - 45 lits - Fonctionne du 1er janvier 1916 au 5 mai 1918 -
Annexes: Ecole libre de garçons Saint-Louis, 11 rue Bourgmayer - 50 lits - Fonctionne du 1er janvier 1916 au 30 octobre 1916 -
Hôtel de Valence, rue des Marronniers - 35 lits - Fonctionne du 1er janvier 1916 au 30 octobre 1916 - Service d'ophtalmologie.
HA n° 6 Bourg-en-Bresse - Couvent Saint-Joseph, 7 rue du Lycée - 180 lits - SSBM - Fonctionne du 6 août 1914 au 1er janvier 1919.
Annexes: Couvent de la Visitation - Fonctionne du 6 août 1914 au 18 novembre 1914. Deviendra l'HA n° 26.
Marlieux - Château de Mr. de Bellecize - 24 lits - SSBM - Fonctionne du 6 août 1914 au 8 août 1917.
Neuville-sur-Ain - Propriété Costa de Beauregard - 20 lits - SSBM - Fonctionne du 24 septembre 1914 au 1er septembre 1915.
Vonnas - Château de Beost (comtesse Gattelier) - 15 lits - SSBM - Fonctionne du 6 août 1914 au 6 octobre 1915.
Salle municipale de patronage - 15 lits - SSBM - Fonctionne du ( ? au ? ).
HA n° 7 Trévoux - Pensionnat de jeunes filles de la Sidoine - 50 lits - SSBM - Fonctionne du 26 septembre 1914 au 7 avril 1917 -
HA n° 9 Méximieux - Hôpital civil - 100 lits - SSBM - Fonctionne du 25 septembre 1914 au 22 janvier 1917 -
HC n° 10 Belley - Collège libre Lamartine, rue de la Louvatière - 106 lits - Fonctionne du 11 août 1914 au 1er avril 1916 -
HA n° 13 Gex - Ancien Couvent de la Visitation - 30 lits - SSBM - Fonctionne du 26 septembre 1914 au 8 septembre 1916 -
HA n° 16 Belley - Ancien Cours des Bernardines, 24 rue des Barons - 46 lits - SSBM - Fonctionne du 27 septembre 1914 au 16 août. Reçoit 634 blessés ou malades soit 30.663 journées d'hospitalisation.
HA n° 17 Jujurieux - Usines de soieries C.J.Bonnet - 100 lits - SSBM - Fonctionne du 7 août 1914 au 12 décembre 1918 - Jusqu'au 16 août 1916 ne reçoit que des blessés. A partir de cette date l'Hôpital est divisé en 2 services: un service pour les blessés et un service nouveau appelé Centre spécial d'albuminurie de la 7ème RM - Jusqu'en 1917 l'Hôpital a reçu 747 blessés et malades, comptabilisant 38420 journées d'hospitalisation. A sa fermeture il avait reçu 1125 hospitalisés.
HC n° 17 Belley - Collège libre Lamartine, rue de la Louvatière - 106 lits - Fonctionne du 1er avril 1916 au 24 novembre 1917 - A reçu 5442 malades et blessés.
HA n° 18 Pont d'Ain - Usine de verrerie Blanzard, route de Lyon à Genève - 50 lits - SSBM - Fonctionne du 2 octobre 1914 au 17 novembre 1914 -
HC n° 18 Bourg-en-Bresse - Nouvelles casernes de la Charité - 500/380 lits - Fonctionne du 10 octobre 1916 au 4 novembre 1918 - Du 25 octobre 1914 au 6 octobre 1916 a été Hôpital Dépôt de Convalescents puis Centre Spécial de Réforme. Au début a fonctionné comme sous-centre de dermato-vénérologie de l'Hôpital Saint-Jacques. En septembre 1916 devient annexe de physiothérapie (contagieux). Fin 1918 reçoit l'ensemble des services ORL de Bourg-en-Bresse.
HA n° 19 Seyssel - Hôpital Civil Intercommunal - 25 lits -SSBM - Fonctionne du 10 novembre 1914 au 8 août 1917 - Reçoit 74 hospitalisés.
HA n° 23 Divonne-les-Bains - Grand Hôtel des Bains - 90 lits - SSBM - Fonctionne du 21 novembre 1914 au 3 janvier 1919 - Etablissement hydrothérapique - Neurologie - A fonctionné du 27 septembre 1914 au 21 novembre 1914 comme annexe de l'HA n° 13 de Gex.
HA n° 26 Marlieux - Hôpital civil - 25 lits - SSBM - Fonctionne du 29 septembre 1914 au 18 août 1917 - N° de nomenclature repris par l'HA n° 26 de Bourg-en-Bresse.
HA n° 26 Bourg-en-Bresse - Couvent de la Visitation, 25 rue Bourgmayer - SSBM - Fonctionne du 18 novembre 1914 au 31 décembre 1915 - Ancienne annexe de l'HA n° 6 Bourg-en-Bresse.
Annexes: Ecole libre de garçons Saint-Louis, 11 rue Bourgmayer - 50 lits - SSBM - Fonctionne du ? août 1915 au 31 décembre 1915.
Hôtel de Valence, rue des Marronniers - 35 lits - SSBM - Fonctionne de ? août1915 au 31 décembre 1915.
HA n° 27 Montmerle- sur-Saône - Maison particulière du Dr. Nique - 25 lits - SSBM - Fonctionne du 5 juillet 1915 au 22 janvier 1917 -
HC n° 41 Méximieux - Ancien Petit Séminaire, route de Genève - 300 lits - Fonctionne du 5 novembre 1917 au ? 1919. Médecine générale -
HC n° 43 Belley - Ancien Evêché de Belley - 125 lits - Créé en décembre 1916 mais en fonction du 6 mai 1917 au 27 février 1919 -
HA n° 44 Lompnès-près-Hauteville - Château d'Angeville - ? - SSBM - Fonctionne du ? au ? -
HC n° 51 Simandre-sur-Suran - Ancienne Chartreuse de Selignat - 180/200 lits - Fonctionne du 1er mai 1918 au 12 mars 1919 - Centre de psychonévroses.
HA n° 201 Chatillon-de-Michaille - Ecole de filles, puis Hospice - 25 lits - ADF - Fonctionne du 24 octobre 1914 au 10 mai 1917 -
HA n° 202 Nurieux-Volognat - Château de Volognat - A très peu fonctionné: décembre 1914/Janvier 1915.
HA n° 203 Bourg-en-Bresse - Lycée de jeunes filles, 17 avenue d'Alsace-Lorraine - 300 lits - ADF - Fonctionne du 8 août 1914 à septembre 1916 - Occupera par la suite l'ancien séminaire, boulevard de Brou du 1er septembre 1917 au 10 août 1919 - Moyenne chirurgie et neurologie.
HA n° 206 Nantua - Hôpital Civil, rue Neuve -150 lits - ADF - Fonctionne du 25 septembre 1914 au 1er janvier 1919 - Reçoit 2.320 blessés et malades soit 85.629 journées d'hospitalisation.
HA n° 207 Oyonnax - Hospice civil, Grande Rue - 120 lits - ADF - Fonctionne du 25 septembre 1914 au 3 janvier 1919 - Reçoit des paludéens à partir de 1918.
HA n° 208 Bellegarde- Musinens - Etablissement des Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul, hameau de Musinens - 30 lits - ADF - Fonctionne du 25 septembre 1914 au 3 novembre 1917.
HA n° 209 Montreal-la-Cluse - Meublés pour la saison estivale - 80 lits - ADF - Fonctionne du 25 août 1914 au 12 décembre 1918 -
A partir du 19 septembre 1917 ouverture d'un service de paludéens.
HA n° 210 Groissiat - Maison de retraite de la Congrégation de la Croix de Jésus - 30 lits - ADF - Fonctionne du 27 septembre 1914 au 12 décembre 1918 - A reçu des paludéens.
HA n° 211 Jujurieux - Salle des Fêtes de la Mairie - 55 lits - ADF - Fonctionne du 27 septembre 1914 à 1917 - Puis Groupe Scolaire - 60 lits - ADF - Fonctionne du ? 1917 au 12 décembre 1918.
HA n° 212 Villars-les-Dombes - Hospice de Vieillards - 100 lits - ADF - Fonctionne du 4 octobre 1914 au 3 janvier 1919 - Centre de petite chirurgie.
HA n° 213 Oyonnax - Magasins de l'usine Convert, 119 Grande Rue - 35 lits - ADF - Fonctionne du 2 octobre 1914 au 30 décembre 1916 -
HA n° 214 Gex - Château de Prébailly - 45 lits - ADF - Fonctionne du 26 septembre 1914 au 15 janvier 1918 - Chirurgie - A reçu 452 blessés.
HA n° 215 Cerdon - Hospice civil - 25 lits - ADF - Fonctionne du 4 novembre 1914 au 8 août 1917 -
HA n° 216 Chalamont - Hospice de Vieillards - 32 lits - ADF - Fonctionne du 23 décembre 1914 au 10 août 1917 -
HA n° 217 Ferney-Voltaire - Ancien Pensionnat de jeunes filles des soeurs de Saint- Joseph - 40 lits - ADF - Fonctionne du 1er décembre 1914 au 10 janvier 1919. Annexe de l'HA n° 13 de Gex.
HDC Belley - Caserne Dallemagne - Fonctionne du 1er avril 1915 au ? 1916 -
Hôpital Mixte et Hôtel-Dieu Bourg-en-Bresse - 42 boulevard de Brou - 300 lits - Fonctionne pendant toute la durée de la guerre.
Annexe: Ecole Jeanne d'Arc, Grande Rue - 150 lits - Reçoit des Sénégalais à partir de 1918.
Hôpital Mixte Belley - Rue de la Louvatière - 105 lits - Fonctionne en août 1914 -
Annexe: Ancien pensionnat des Dames de Saint-Joseph et orphelinat, rue du Chapitre - 60 lits - Fonctionne du 6 décembre 1914 au ? - Centre de moyenne chirurgie. Hôpital Mixte et Annexe ont reçu 3.699 hospitalisés soit 95.805 journées d'hospitalisation.
Hôpital Civil Ambérieu-en-Bugey - rue de Hôpital - 50 lits - Fonctionne du 26 septembre 1914 au 8 octobre 1919 - A reçu 2000 blessé et malades soit 43.517 journées d'hospitalisation -
Hôpital Civil Gex - Hôpital militaire annexé à l'Hôpital Civil, route de Genève - 50 lits - Fonctionne du 26 septembre 1914 au ? - A reçu 796 malades et blessés.
Hôpital-Asile Bourg-en-Bresse - Asile d'aliénés de Saint-Georges - 50 lits - Fonctionne pendant toute la durée de la guerre.
Hôpital Civil Montmerle-sur-Saône - rue de Lurcy - 40 lits - Fonctionne du 14 octobre 1914 au 10 août 1917.
Hôpital Civil Montrevel-en-Bresse - 36 lits - Fonctionne du 4 octobre 1914 au 3 août 1917.
Hôpital Civil Pont-de-Vaux - 35 lits - Fonctionne du 1er octobre 1914 au 20 août 1917.
Hôpital Civil Trévoux - Rue de l'Hôpital - 50 lits - Fonctionne du 1er septembre 1914 au 1è décembre 1915.
Hospice de Vieillards Pont-de-Veyle - 25 lits - Fonctionne du 1er octobre 1914 au 10 août 1917.
Ambulance de Lamorflan Artemare - Etablie par et chez le Dr Bourdin - 10 lits - Fonctionne 2 mois au début de la guerre -
Ambulance de Machuraz Machuraz - Etablie dans le Château de la famille Meaudre - Fonctionne quelque temps au début de la guerre -
Sanatorium Félix Mangini Hauteville - 30 lits - Fonctionnait en novembre 1915.
? - Ferney-Voltaire - Ancien collège de garçons, orphelinat Saint-Pierre - 20 lits - Fonctionne du 1er octobre 1914 au 9 février 1916 -
Hôpital de Don ? - Aménagé dans les bâtiments de l'usine du député-maire - CRF - Reçoit courant 1915 des blessés convalescents de l'HA n° 6 de Belley.



-Doubs.




HA n° 1 Besançon - Grand Lycée de Garçons Victor Hugo, 8 rue du Lycée - 200 lits - SSBM - Fonctionne du 5 octobre 1914 au 8 septembre 1916 -
HB n° 1 bis Besançon - Institution Saint-Joseph, 11 rue de la Convention - 100 lits - Fonctionne du 1er octobre 1914 au 4 août 1917 - Appelé aussi Hôpital Mixte Saint-Joseph - Deviendra HA n° 30 Besançon le 27 août 1917.
HC n° 1 Besançon - Etablissement des Frères de la Doctrine Chrétienne, 11 rue Andrey, Saint-Claude - 320 lits - Fonctionne du 2 août 1914 au 30 août 1919 - Sera transformé en hôpital sanitaire principal (soins aux tuberculeux).
HA n° 2 Besançon - Institution Saint-Jean, 4 Square Casteau - 120 lits - SSBM - Fonctionne du 2 août 1914 au 7 septembre 1916 - Hôpital médico-chirurgical - A sa fermeture deviendra HC n° 12 -
HC n° 2 Besançon - Noviciat des Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul, avenue Fontaine-Argent, Les Chaprais - 280 lits - Fonctionne du ? août 1914 au 14 mars 1919 - En 1918, hôpital de triage des tuberculeux -
HC n° 3 Besançon - Ecole de filles et école maternelle, quai Veil-Picard - 120 lits - Fonctionne du 17 août 1914 au 31 décembre 1918 - Centre de neurologie de la 7ème RM en 1918 -
HC n° 4 Besançon - Caserne d'Artillerie, La Butte - 594 lits - Fonctionne du 26 août 1914 au 30 juin 1919 - Médecine générale, service de contagieux (à partir de 1918).
HC n° 5 Besançon - Ecoles, avenue d'Helvétie - 200 lits - Fonctionne du 9 octobre 1914 au 18 septembre 1916 -
HC n° 6 Besançon - Couvent des Ursulines, 11 rue Pasteur - 110 lits - Fonctionne du 1er octobre 1914 au 10 janvier 1919 -
Petit Lycée de Garçons, rue Girod-de-Chautran - 203 lits - Fonctionne du 1er octobre 1914 au 11 septembre 1916 -
Annexe de l'Hôpital Militaire Saint-Jacques de Besançon.
Annexes: Institution Notre-Dame, rue du Chapitre - 80 lits - Fonctionne du 1er octobre1914 au 27 septembre 1916 - Appelé aussi Hôpital n° 6 bis.
Couvent de la Sainte-Famille, rue du Palais - 80 lits - Fonctionne du 1er octobre 1914 au 27 septembre 1916 -
Transformé en HC n° 10 Besançon au 1er janvier 1917.
HC n° 7 Besançon - Caserne Charmont (60ème RI), rue de Bougney - 550 lits - Fonctionne du 23 octobre 1914 au 30 septembre 1919 -
HC n° 8 Besançon - Casino des bains salins de la Mouillère, avenue Carnot - 330 lits - Fonctionne du 23 août 1914 au 12 mars 1919 - Centres de physiothérapie et d'hydrothérapie.
Annexe: Hôtel des Bains, avenue Carnot - Fonctionne du 1er novembre 1914 au 7 octobre 1916 - Centres de neurologie et d'hydrothérapie (juin 1915 à février 1916) - En mars 1916 l'HC n° 9 (mécanothérapie élémentaire) est rattaché à l'HC n° 8 et les hospitalisés du Centre de neurologie sont évacués sur l'HC n° 3.
HC n° 9 Besançon - Usine de soieries, Prés-de-Vaux - 275 lits - Fonctionne du 5 novembre 1915 au 23 mars 1916, date à laquelle il est rattaché à l'HC n° 8. Centre de mécanothérapie élémentaire. Devient par la suite HDC puis Centre Spécial de Réforme.
HA n° 10 Audincourt - Maison particulière, 8 rue du Sauvage - 30 lits - SSBM - Fonctionne du ? août 1914 au 31 janvier 1917.
HC n° 10 Besançon - Couvent de la Sainte Famille, rue du Palais - 80 lits - Fonctionne du 27 septembre 1916 au 9 décembre 1918 - Ancienne annexe de l'HC n° 6.
HC n° 11 Besançon - Hôpital Militaire Saint-Jacques, rue de l'Orme-de-Chamars - 1100 lits - Fonctionne pendant toute la durée de la guerre -
HC n° 12 Besançon - Institution Saint-Jean ( école des Maristes), 4 square Casteau - 150 lits - Fonctionne du 6 octobre 1916 au 2 février 1919 - Centres ORL et de prothèse dentaire -
HC n° 13 Besançon - Caserne Lyautey, - 275 lits - Fonctionne du (? au ?) - Centre Spécial de Réforme.
HA n° 14 Besançon - Grand Séminaire de Saint-Ferréol, chemin de Trépillot - 110 lits - SSBM - Fonctionne du 29 août 1914 au 12 décembre 1918 - Services de neuropathologies au 1er juillet 1916 -
HA n° 15 Besançon - Clinique des Soeurs de Clermont, 2 rue des Martelots et 127 Grande Rue - 147 lits - SSBM - Fonctionne du 24 août 1914 au 3 janvier 1919 -
Annexes: Petites Soeurs des Pauvres, 15 rue Megevaud - 25 lits - SSBM - Fonctionne du 24 août 1914 au 8 mars 1916 -
Etablissement de la Providence, 13 rue du Chapitre - 28 lits - SSBM - Fonctionne du 24 août 1914 au ? 1918 - Deviendra annexe du Centre ophtalmologique de l'HM Saint-Jacques de Besançon en remplacement de l'HB n° 1bis de Besançon.
HC n° 23 Montbéliard - Caserne du Château - 700 lits - Fonctionne du 31 mai 1916 au 11 juillet 1919 -
HA n° 25 Ornans - Ecole libre Sainte-Marie et maison de Mme Jarre, 3 rue Eugène Cusenier - 70 lits - SSBM - Fonctionne du 18 juillet 1915 au 24 août 1917.
HA n° 28 Pontarlier - Usine Pernod, faubourg Saint-Etienne - 112 lits - SSBM - Fonctionne du 25 septembre 1914 au 1er janvier 1919 - Appelé aussi Hôpital Borel; deviendra HA n° 28 le 15 octobre 1915 - Médecine générale.
HA n° 29 Pontarlier - Nouvelles casernes, rue de la Loge - 96 lits - SSBM - Fonctionne du 1er août 1917 au 1er janvier 1919 - Ancienne annexe de l'Hôpital civil de Pontarlier - En 1918 reçoit les malades du paludisme.
HA n° 30 Besançon - Institution Saint-Joseph, 11 rue de la Convention ou rue Saint-Jean - 100 lits - SSBM - Fonctionne du 27 août 1917 au 12 décembre 1918 - Ancien HB n° 1bis - Chirurgie (1918).
HA n° 102 Besançon - Ecole Normale d'Institutrices, 6 rue de la Citadelle - 101 lits - UFF - Fonctionne du 10 août 1914 au 12 décembre 1918 -
Annexes: Couvent de la Sagesse, 5 rue du Chapitre - 80 lits - UFF - Fonctionne du 10 août 1914 au ? 1918 -
Couvent des Soeurs gardes-malades, 12 rue du Lycée - 20 lits - UFF - Fonctionne du 10 août 1914 au 10 décembre 1918.
Couvent de la Marne, par Montferrand - 40 lits - UFF - Fonctionne du 10 août 1914 au 11 juillet 1916 -
HA n° 103 Montbéliard - Collège Cuvier, 7 rue Velotte - 120 lits - UFF - Fonctionne du 14 août 1914 au 10 août 1917.
HA n° 107 Pontarlier - Ecole libre de Garçons, place du Mont - 80 lits - UFF - Fonctionne du 23 septembre 1914 au 10 décembre 1919 - Centre de neurologie (1918) - En 1919 reçoit des malades du paludisme.
HA n° 108 Baume-les-Dames - Pensionnat-école libre de jeunes filles - 54 lits - UFF - Fonctionne du 30 septembre 1914 au 26 juin 1916 -
Hôpital Militaire Saint-Jacques Besançon -rue de l'Orme-de-Chamars - 1100 lits - Fonctionne pendant toute la durée de la guerre - A aussi été appelé HC n° 11 -
Hôpital Civil Mixte Baume-les-Dames - Faubourg de Besançon - 80 lits - Fonctionne du 30 septembre 1914 au 3 janvier 1919.
Annexes: Maison Barbier, Place Saint-Martin - 40 lits - Fonctionne du 30 septembre 1914 au 31 mars 1916.
Collège - 60 lits - Fonctionne du 30 septembre 1914 au 15 septembre 1916.
Hôpital Mixte Montbéliard - Avenue de l'Hôpital - 70 lits - Fonctionne pendant toute la durée de la guerre.
Hôpital Civil Ornans - 35 lits - Fonctionne du 26 septembre 1914 au 15 septembre 1917.
Annexes: Couvent de la Visitation - 25 lits - Fonctionne du 26 septembre 1914 au 15 septembre 1917.
Ecole libre Sainte-Marie, 8 rue Eugène Cusenier - Fonctionne du 26 septembre 1914 au 18 juillet 1915. Deviendra l'HA n° 25 à cette dernière date.
Carrosserie Beuret, à La Froidière - Fonctionne du 26 septembre1914 au ? janvier 1915.
Hôpital Civil Pontarlier - Faubourg Saint-Etienne - 100 lits -
Annexe: Nouvelles casernes, rue de la Loge - 120 lits - Fonctionne du 25 septembre 1914 au 1er août 1917 - Deviendra l'HA n° 29 Pontarlier au 1er août 1917.



-Territoire de Belfort.



HC n° 3 Belfort - Ecoles communales du Faubourg de Montbéliard - 290 lits - Fonctionne du 15 août 1914 au 28 février 1916 -
HA n° 11 Belfort - Pensionnat Notre-Dame-des-Anges, 46 bis faubourg des Ancêtres - 95 lits - SSBM - Fonctionne du (? août 1914 au ?) -
Annexes: Cours Secondaire, 45 faubourg des Ancêtres - 80 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
Local des Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul, 42 faubourg des Ancêtres - SSBM - Fonctionne du (? au ? ).
Morvillars - Propriété Vieillard - 60 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 14 Belfort - Ancienne Ecole libre Sainte-Marie, 40 Faubourg des Ancêtres - 250 lits - Fonctionne du 21 août 1914 au 15 novembre 1916 - Ancienne annexe de l'Hôpital Militaire de Belfort, devient Hôpital Central du 1er novembre 1916 au 9 juillet 1917.
HC n° 15 Belfort - Caserne de Rethenans, route de Pérouse - 350/250 lits - Fonctionne du 10 août 1914 au 10 novembre 1916 comme annexe de l'Hôpital Militaire de Belfort (reçoit uniquement des contagieux) - Fusionne avec l'HC d'Héricourt (Haute-Saône) le 10 novembre 1916 - Sera remis en service en 1918 sous le n° de nomenclature de HC n° 49.
HA n° 16 Belfort - Maison du Chênois -
H? n° 17 Belfort - plusieurs annexes dans la ville -
HC n° 48 Belfort - Lycée (aujourd'hui Condorcet) -
HC n° 49 Belfort - Caserne de Réthenans (aujourd'hui caserne Maud'huy) -
HA n° 105 Belfort - Institution Sainte-Marie (école, lycée), 55 faubourg des Ancêtres - 140 lits - UFF - Fonctionne du (? août 1914 au ?) -
Hôpital Militaire Belfort - 500 lits - Fonctionne pendant toute la durée de la guerre.
Annexes: Lycée, Faubourg de Lyon - 500 lits - Fonctionne du 10 août 1914 au ? 1916 - Evacué en février 1916, devient l'HC n° 48 le 11 novembre 1917.
Ancienne Ecole libre Sainte -Marie, 40 faubourg des Ancêtres - 400/175 lits - Devient Hôpital Central n° 14 du 1er novembre 1916 au 9 juillet 1917 -
Groupe scolaire communal, rue de Cravanches - 150 lits - Fonctionne du 1er novembre 1915 au 25 août 1916.
Ecoles communales du faubourg de Montbéliard - 150/290 lits - Fonctionne du 10 décembre 1915 au 28 février 1918 - Fusionne avec l'HC n° 23 de Montbéliard (Doubs) le 6 octobre 1915.
Caserne de Rethenans, route de Pérouse - 720 lits - Fonctionne du 10 août 1914 au 6 décembre 1916 - Fusionne avec l'HC n° 21 de Héricourt (Haute-Saöne) et devient l'HC n° 15.
Bavilliers - Le Chèsnois, château de Mr Engel aussi appelé Château Engel - 100 lits - Fonctionne du 10 août 1914 au 6 octobre 1916 - Devient HC n° 16 le 6 octobre 1916 - Son n° de nomenclature sera repris par l'HC n° 16 de Marnay (Haute-Saône).
Hôpital Civil Belfort - Rue de Mulhouse - 240 lits - Fonctionne du 20 août 1914 au 31 mars 1916.
HC DMC Belfort - Usines de filatures Dollfus-Mieg et Compagnie (DMC), avenue des Usines - 250 lits - Fonctionne du 16 août 1914 au 12 février 1916 - Annexe de l'HM de Belfort - Fermée suite à un bombardement -
HA n° ? Morvillars -
HC n° ? Danjoutin -

-Haute-Saône.

HA n° 4 Lure - Collège de Garçons, 33 rue des Ecoles - 55 lits - SSBM - Fonctionne du (8 août 1914 au ?) -
HA n° 8 Vesoul - Ecole Normale d'Institutrices, 8 rue Beauchamp - 210 lits - SSBM - Fonctionne du (11 août 1914 au ?) -
HA n° 12 Luxeuil - Séminaire, 12 rue du Centre - 80 lits - SSBM - Fonctionne du (4 août 1914 au ?) -
HC n° ? Luxeuil - Hôtel Métropole - 500 lits - Fonctionne du (10 février 1916 au ?) -
HA n° 20 Rouchamp - Propriété particulière - 50 lits - SSBM - Fonctionne du (? août 1914 au ?) -
HA n° 21 Villersexel - Pensionnat de jeunes filles, Ermitage - 50 lits - SSBM - Fonctionne du (6 août 1914 au ?) -
HC n° 21 Héricourt -
HA n° 24 Lure - Ecole libre de jeunes filles, rue du faubourg de Vesoul - 51 lits - SSBM - Fonctionne du (7 août 1914 au ?) -
HC n° 25 Lure - Quartier de Cavalerie - 240 lits - Fonctionne du (du ? au ?) -
HC n° 26 Lure - Fonctionne en décembre 1918 -
HC n° 35 Vesoul - Quartier Luxembourg - 250 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 36 Vesoul - Lycée de Garçons - 168 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 37 Vesoul - Ecole Normale d'Instituteurs - 204 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 38 Vesoul - Ecole libre Notre6Dame-de-la-Motte - 180 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 39 Vesoul - Ancien Séminaire - 100 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 40 Luxeuil - Hôtel Métropole - 173 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 41 Luxeuil - Hôtel des Thermes - 91 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 42 Luxeuil - Hôtel du Parc - 130 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 43 Luxeuil - Casino - 126 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 109 Héricourt - Crèche municipale, rue du Cimetière - 50 lits - UFF - Fonctionne du (? août 1914 au ?) -
HA n° 218 Jussey - Ecole libre de garçons - 25 lits - ADF - Fonctionne du (? au ?) -

-Vosges.

HA n° 3 Plombières - Hôtel de la Paix - 50 lits - SSBM - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° ? Gerardmer - Caserne Kléber - 150 lits - Fonctionne du (2 août 1914 au ?) -
HC n° 24 Le Thillot - Ecoles communales - 180 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 26 Plombières - Casino Hôpital thermal - 100 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Annexes: Hospice de vieillards - 69 lits - Fonctionne du (? au ?) -
Patronage, route de Mirecourt - 75 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 27 Gérardmer - Caserne Kléber - 200 lits - Fonctionne du (? au ?) -
H? n° 27 Raon l'Etape -
HC n° 28 Gérardmer - Hôtel du Lac - 222 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 29 Gérardmer - Hôtel de la Poste - 29 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 30 Gérardmer - Casino - 62 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 31 Gérardmer - Hôtel de la Paix, rue du Lac - 34 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 32 Gérardmer - Patronage Jeanne d'Arc - 37 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 33 Gérardmer - Hôtel Beaurivage - 73 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HC n° 34 Gérardmer - Hôtel des Bains - 45 lits - Fonctionne du (? au ?) -
HA n° 101 Remiremont - Collège de Garçons, 8 Faubourg d'Hérival - 125 lits - UFF - Fonctionne du (17 août 1914 au ?) -
H Epinal - Saint-Maurice -
H Saint-Dié - Saint-Charles -

-Rhône.

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4602
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par Eric Mansuy » mer. mars 21, 2007 9:36 am

Bonjour à tous,
Bonjour Jean,

Un point important : à la mobilisation, l'existence du 21e Corps a modifié ces données !
Pour faire court, on a trouvé au cours de la guerre, dans les Vosges, que ce soit concomitamment ou successivement (liste peut-être non exhaustive) :
- à Raon-l'Etape : 2 hôpitaux
- à Rambervillers : 5 hôpitaux
- à Saint-Dié : 5 hôpitaux
- à Epinal : 13 hôpitaux
- à Gérardmer : 9 hôpitaux
- à Remiremont : 3 hôpitaux

Il faudrait y ajouter, en vrac, ceux de Plombières, Vittel, Contrexéville, Bazoilles, Martigny, Charmes, Portieux, Mirecourt, etc.

Bon courage !
Amicalement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
pierret
Messages : 384
Inscription : jeu. févr. 03, 2005 1:00 am
Localisation : BOURG-EN-BRESSE

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par pierret » lun. avr. 09, 2007 8:54 pm

Bonjour Jean, Bonjour M Mansuy, Bonjour à vous tous.

Pour ce qui est du département de l’Ain et plus spécialement du Bugey (source : Livre d’Or du Bugey dont je ne dispose, hélas, que d’une vingtaine de pages photocopiées)


BELLEY
Hôpital Mixte : avant la guerre, le service de santé des armées disposait d’un pavillon de 50 lits, la mise à disposition du second étage de l’hôpital permit de disposer de 104 lits ; jusqu’au 1 avril 1915, une annexe de 106 lits était installée au collège Lamartine. Pour la totalité de la guerre, le nombre d’hospitalisés s’éleva à 3.699 soit 95.805 journées d’hospitalisation.
Hôpital Lamartine (106 lits) : d’abord hôpital annexe de l’hôpital mixte de Belley (du 15 septembre 1914 au 1 avril 1915) puis Hôpital Temporaire N° 10 il fonctionna comme succursale du dépôt de convalescents établi à la Caserne Dallemagne (du 1 avril 1915 au 1 avril 1916), puis Hôpital Complémentaire N° 17 (du 1 avril 1916 au 15 novembre 1917). 5.442 soldats y furent hospitalisés pendant la période allant du 1 avril 1916 au 15 novembre 1917.
Hôpital Complémentaire N° 43 (125 lits) : établi dans les bâtiments de l’ancien évêché de Belley , cet Hôpital Complémentaire fut créé en décembre 1916 mais ne commença à fonctionner que le 6 mai 1917, et ce jusqu’au 27 février 1919. 1.370 soldats y furent hospitalisés.

Dépôt des Convalescents : il fonctionna pendant environ 1 an, en 1915 1916 dans les bâtiments de la caserne Dallemagne.


AMBERIEU EN BUGEY
Hôpital Mixte : par suite de l’importance de la gare d’Ambérieu, il fut organisé un Hôpital militaire, annexé à l’Hôpital Municipal. Le nombre d’hospitalisés fut de 2.000 soit 43.517 journées d’hospitalisation


GEX
Hôpital Mixte : un Hôpital Militaire de 50 lits fut annexé le 26 septembre 1914 à l’Hôpital Civil de Gex. On y soigna 796 soldats pendant toute la durée de la guerre.


SAINT RAMBERT
Hôpital Bénévole N° 4 bis : créé par la société des filatures Shappe, il comportait 32 lits et, bien que prêt à fonctionner le 1 octobre 1914, il ne fut utilisé qu’à partir du 5 février 1915 ; il fut fermé le 8 août 1917. Le nombre d’hospitalisés fut de 213, soit 8.007 journées d’hospitalisation.


TENAY
Hôpital Bénévole N° 3 bis : créé le 7 octobre par le maire dans un local de la société Shappe, il comportait 30 lits. 175 soldats ou sous-officiers y furent soignés, soit 8.180 journées d’hospitalisation.


ARTEMARE
Ambulance de Lamorflan : établie par et chez le docteur Bourdin, elle comptait 10 lits et fonctionna pendant deux mois au début de la guerre.


MACHURAZ
Ambulance de Machuraz : établie dans son château par les membres de la famille du Lt Col Meaudre, elle fonctionna quelques temps au début de la guerre.



A cet établissements il conviendrait de rajouter ceux mis sur pied et « gérés » par la Croix Rouge

BELLEY
Hôpital Auxiliaire N° 16 : contenant une cinquantaine de lit, il fut ouvert au lendemain même de la mobilisation, il fut fermé le 16 août 1917. Il reçut 634 malades ou blessés, ce qui constitue 30.663 journées d’hospitalisation.


SEYSSUEL
Hôpital Auxiliaire N° 19 : il s’agit de l’Hôpital intercommunal mis gracieusement à la disposition de la Croix Rouge. Il ne fut utilisé que d’octobre 1914 à janvier 1916 et reçut 95 soldats, pour 3.954 journées d’hospitalisation.


DON
Hôpital de Don : organisé dans les bâtiments l’usine dirigée par la député maire. L’hôpital Auxiliaire N° 16 y envoya, au cours de l’année 1915, des blessés convalescents


NANTUA
Hôpital Auxiliaire N° 206 : la ville de Nantua mit à la disposition de la Croix Rouge, dès le début de la guerre, les bâtiments à peine achevés qui étaient destinés au transfert de l’Hôpital Civil. Il pouvait recevoir 150 blessés. Lors de sa fermeture au 1 janvier 1919, 2.320 blessés avaient été soignés, soit 85.629 journées d’hospitalisation.


JUJURIEUX
Hôpital Auxiliaire N° 17 : comportant 110 lits, cet Hôpital qui avait déjà fonctionné lors de la guerre de 1870 fut rouvert le 7 août 1914 et ferma le 1 décembre 1918.


Bon courage pour la suite de vos recherches.

Bien cordialement

Jean-Louis Pierret
133° RI "Les Lions du Bugey"
"Pas s'en faire, pas s'en fichtre .... Le Lion atteint toujours sa proie"

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6049
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par Jean RIOTTE » lun. avr. 09, 2007 10:08 pm

Bonsoir Jean-Louis,
Bonsoir à toutes et à tous,
Merci de ces renseignements très précis sur les Hôpitaux du Bugey, région chère à mon coeur: mon épouse est née à Belley, mon beau-père a longtemps servi au 5ème Tirailleurs Marocains qui avait un Bataillon à Belley avant la 2GM, les grands-parents de mon épouse ont très longtemps habité Peyrieu, et enfin nous avons encore de la famille éloignée à Groslée.
Si vous le voulez bien,je vais activer mes "réseaux" belleysans dès que vous m'aurez donné les coordonnées précises du Livre d'Or du Bugey!!!
Encore merci.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
pierret
Messages : 384
Inscription : jeu. févr. 03, 2005 1:00 am
Localisation : BOURG-EN-BRESSE

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par pierret » lun. avr. 09, 2007 11:12 pm



Bonsoir Jean.

Il s'agit d'un livre édité en 1921 par la librairie F Montbarbon de Belley ; à l'époque vous auriez pu l’avoir au prix net de 10 fr .....

Lorsque je l'ai eu en main, il y a une dizaine d'années, je n'ai photocopié que quelques pages ... quelle erreur de ma part, et j'ai malheureusement perdu le contact avec la personne qui me l'avait confié.

Peut-être aurez vous la change de le trouver lors d'ne brocante sur Belley ou à la bibliothèque municipale ; quant à l'acheter sur le net ... j'ai abandonné cet espoir .....

Dans l'avant propos il est écrit :

Nous aurions voulu donner plus d'ampleur à cet ouvrage et, suivant notre premier projet, publier le rôle joué par chacune des communes du Bugey et du Pays de Gex pendant la guerre, ainsi que la liste de leurs morts. Un assez grand nombre de communes n’ayant pas répond à nos questionnaires, nous avons été obligés de supprimer cette partie de notre travail qui ne pouvait être présenté incomplet.

Tel que nous l’offrons à nos lecteurs, le Livre d’Or du Bugey contiendra des notes sur la mobilisation dans la province, sur les formations sanitaires en Bugey et dans le Pays de Gex et sur les principales œuvres de guerre qui y ont fonctionné. Viendront ensuite des notices biographiques sur les membres de la société « Le Bugey » morts pour la France et dont les portraits ont été publiés en tête de cet ouvrage, puis la copie des citations de ceux de nos collègues qui ont eu l’honneur de ces distinctions. Nous terminerons ce volume par un Historique des trois régiments de Belley, les 133°et 333° R.I. et le 56° R.I.T., Historique que nous devons à la plume autorisée de M. le général Quais
.

Bonne chasse.

Bien cordialement.

Jean-Louis PIERRET



133° RI "Les Lions du Bugey"
"Pas s'en faire, pas s'en fichtre .... Le Lion atteint toujours sa proie"

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6049
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par Jean RIOTTE » mar. avr. 10, 2007 12:54 am

Re- Jean-Louis,
Merci beaucoup. Je penserai à vous en cas de chasse fructueuse.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
philippe crozet
Messages : 825
Inscription : mer. mars 15, 2006 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par philippe crozet » mar. avr. 10, 2007 2:57 pm

Bonjour à tous
Bonjour Jean

Vous pouvez aussi penser à moi :jap: . Je suis de très prés les Lions du Bugey :love: !!! Comme Jean Louis :) !!!

Amicalement

Philippe
Amicalement

Philippe

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6049
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par Jean RIOTTE » mar. avr. 10, 2007 4:55 pm

Bonjour Philippe,
Bonjour à toutes et à tous,
OK. Pani pwablem...
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6049
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par Jean RIOTTE » mar. avr. 10, 2007 9:03 pm

Bonsoir Patrice,
Bonsoir à toutes et à tous,
Merci beaucoup de votre participation. Dès que j'ai un moment j'exploite vos données.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

gg101hop
Messages : 523
Inscription : ven. juin 09, 2006 2:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 7ème RM.

Message par gg101hop » mer. avr. 11, 2007 4:58 pm

Bonjour Jean, bonjour Jean-Louis,
Merci Jean-Louis pour les infos de Belley et environ, cela m'a permis de mieux comprendre l'enigme posée par la CP ci-dessous (Hôpital de DON)

Malheureusement le n'arrive pas à mettre les photos!, indiquez-moi votre e-mail pour que je vous les envoie.
Guy

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »