l'Edelweiss et troupes de montagne

Allemagne - Belgique - Canada - Etats-Unis - Grande-Bretagne - Italie - autres
Répondre
Uschen
Messages : 702
Inscription : jeu. nov. 12, 2009 1:00 am

l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par Uschen » sam. janv. 02, 2021 6:41 pm

Emblème de montagnard, elle est le sujet de l'histoire que voici.
L’insigne de l’Edelweiss

L’insigne porté en 1914 par les Kaiserschützen autrichiens est le signe distinctif des troupes de montagne.

L’Alpenkorps
Au début de la guerre 14/18, l’Allemagne ne possédait pas de troupes de montagne spécifiques comme la France et ses Chasseurs Alpins. L’Ober Kommando des Heeres prit conscience de cette lacune après les combats dans les Vosges et la façon d’opérer des corps de Chasseurs Alpins.
On décida de confier la création de telles troupes à Konrad Krafft von Dellmensingen, fils de notaire et général d’artillerie à l’EM de Rupprecht de Bavière, commandant la 6e Armee composée essentiellement de Bavarois.
(A vrai dire ce fut aussi à la suite d’une vive controverse avec Falkenhayn commandant l’OHL, qui l’écarta en lui confiant cette mission)
En mai 1915 il est nommé Generalleutnant. La bataille dite de Lorraine ou des Frontières fait place à la course vers la mer quand l’Italie déclare la guerre à la Maison d’Autriche-Hongrie. (mai 1915)

Le Kaiser Franz Josef se retrouve dans une situation délicate. Ses troupes qui combattent en Galicie et Russie viennent de subir des échecs cinglants à Drosdovice, sa cavalerie à Jaroslawice et il faut continuer le combat dans ces plaines marécageuses.
Le flanc sud de son pays, Tyrol et Carinthie est complètement dégarni de régiments réguliers et les 500 km de frontière sont laissés aux soins d’une douzaine de Landsturm et Standschützenbataillone.
Cette situation fit que Guillaume II, en soutient par alliance de la Triplice, envoya des unités allemandes en renfort avant même que l’Italie ne déclare la guerre à l’Allemagne. Ce ne sera que sur insistance des Alliés que l’Italie entrera en guerre avec l’Allemagne (aout 1916)
Voici la composition de l’Alpenkorps
compo AK.jpg
compo AK.jpg (39.11 Kio) Consulté 1058 fois
Le coup de maitre de Dellmensingen, fut de former sa troupe à la montagne en les intégrant aux Standschützen autrichiens pour en apprendre les techniques nécessaires au terrain. L’osmose se fit facilement par le respect et la considération des gradés envers ces troupes locales également de langue allemande.
Arrivé en juin, les rgts sont relevés le 30 septembre. Retourné à St Leonard, le Feldmarschall- Leutnant Goiginger au nom de sa Majesté Franz Josef ** annonça qu’en remerciement du service rendu, nos régiments auront le droit de porter l’Edelweiss à leur coiffe, écusson des Tiroler Kaiserjäger. : **En vérité c’est l’Erzherzog Eugen d’Autriche (archiduc), général commandant les troupes autrichiennes du sud, qui fut à l’origine de cette reconnaissance. La remise solennelle eut lieu à l’Hotel Elefant à Brixen- Il dut s’effacer devant l’Empereur.
Toutes les Edelweiss ne sont pas pareilles, ceci pour distinguer les troupes de montagne de chaque pays.
Autriche (anciens)
edelweiss autriche.jpg
edelweiss autriche.jpg (55.36 Kio) Consulté 1058 fois
Allemagne.- Insigne actuel des Gebirgstruppen de la Bundeswehr.
edelweiss Allemagne.jpg
edelweiss Allemagne.jpg (68.83 Kio) Consulté 1058 fois
La différentiation Autriche / Allemagne se fait par l’orientation de la tige de la fleur. L’allemande est dirigée vers l’avant.

Celle portée par les PODHALE –SCHÜTZEN de Pologne
(actuelles troupes de montagne polonaises) Crée en 1918 par les volontaires de la région Podhale et encadrés par des anciens de la kuk Armee (autrichienne).
edelweiss pologne.jpg
edelweiss pologne.jpg (22.86 Kio) Consulté 1058 fois
Uschen du 67

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 3102
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par michelstl » dim. janv. 03, 2021 3:20 am

Bonjour
De ma collection, deux vignettes austro-hongroises de la période Grande-Guerre
À gauche (format hors tout 35LX48Hmm)
Heil unseren Edelweißkorps / Aidons notre Corps Edelweiss
Blumenteufel (surnom : fleur du diable, car redouté)
À droite (format hors tout 40LX23Hmm)
Heil dem Edelweißkorps / Aidons le Corps Edelweiss
Edelweiss.jpg
Edelweiss.jpg (22.79 Kio) Consulté 1015 fois
Salutations
Michel

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 565
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par krzymen » sam. janv. 09, 2021 6:06 pm

Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Uschen,
Uschen a écrit :
sam. janv. 02, 2021 6:41 pm
les PODHALE –SCHÜTZEN de Pologne
(actuelles troupes de montagne polonaises) Crée en 1918 par les volontaires de la région Podhale et encadrés par des anciens de la kuk Armee (autrichienne).
Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Uschen,

Les Podhale Schützen de Pologne ? :D Eugène, vous pensez probablement de Strzelcy podhalańscy / Chasseurs de Podhale ;)
Podhale est une région adjacente aux Tatry/hautes Tatras (une partie des Carpates). Nous n'avons pas des Alpes en Pologne, donc les chasseurs de montagne ne peuvent pas être appelés les Alpenjäger, Alpini ou Chasseurs alpins :lol:
En Pologne, il y avait six régiments de Strzelcy podhalańscy qui faisaient partie de deux Divisions d'Infanterie de montagne (21e et 22e). Les montagnes se trouvent au sud de la Pologne, donc bien sûr, ces régiments étaient initialement composés principalement d'anciens soldats de la K.u.K. Armee, vétérans des combats dans les montagnes italiennes. Cependant, certaines de ces unités étaient formés en … France et au début encadrés par des militaires français ! ;)
1 Pułk Strzelców Podhalańskich/1er RC de Podhale organisé en décembre 1918 à partir des soldats du 20. Infanterieregiment, revenus du front italien. Le régiment comprenait également des soldats du K.k. Landsturminfanterieregiment Neusandez Nr. 32., qui revenaient du front français - région de Verdun. Le 2e Rég. Chas. de Podhale était également entièrement composé d'officiers et de soldats de l'ancienne armée austro-hongroise.
L'histoire des autres régiments est plus compliquée:
En avril 1919, dans les environs de la ville de Sens (France), on a formé le 2e Régiment d'Instruction de Grenadiers-Voltigeurs. Son premier commandant était un officier de l'armée française – le colonel Plandè. Les commandants des bataillons et des compagnies étaient également des officiers français. À la fin de 1919, déjà en Pologne, le régiment a reçu le nom de 3e RC de Podhale.
En décembre 1918, le 6e régiment de chasseurs de Zawisza Czarny est formé dans le camp de La Mandria di Chivasso en Italie. Il était composé de Polonais libérés par les Italiens des camps de prisonniers de guerre. En avril 1919, il fut transporté dans la région de Lure en France. Le commandant du regiment (lieutenant-colonel Pouech), les officiers et partiellement les sous-officiers provenaient des régiments d'infanterie français (413, 414 et 416). Le nom du 4e RC de Podhale n'a été donné au régiment qu'en mars 1920.
Le 5 novembre 1918, en Italie, on a organisé le 1er régiment de chasseurs de Henryk Dąbrowski. En janvier 1919, le régiment est transporté en Lorraine. Là, il a reçu le nom de 4e régiment de chasseurs polonais de l'Armée Polonaise en France – commandant le colonel Mercier (armée française). En avril 1919, le 4 RCP part pour la Pologne de la région de Saint-Dizier. Le nom final - 5e RC de Podhale - le régiment n'a reçu qu'en 1921.
En décembre 1918 à Santa Maria Capua Vetere en Italie, on a organisé le 2e régiment de chasseurs de Tadeusz Kościuszko. En janvier 1919, le régiment est transféré en France (Tonnoy près de Nancy). Là, il a reçu le nom de 5e régiment de chasseurs polonais. Commandant - le lieutenant-colonel de l'armée française Alphonse Chaillot, cadres – les officiers et les sous-officiers du 411e RI. Le régiment était stationné dans la région de Bulgnéville, Saint Quen les Troyes et Saulxures les Julgneville. Le nom du régiment a changé plusieurs fois, mais depuis 1921 c’est le 6e RC de Podhale.
Cordialement
Krzysztof
Dernière modification par krzymen le sam. janv. 09, 2021 9:59 pm, modifié 1 fois.
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Uschen
Messages : 702
Inscription : jeu. nov. 12, 2009 1:00 am

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par Uschen » sam. janv. 09, 2021 8:12 pm

Bonsoir Krysztoff
Tu me donnes l'historique de ces bataillons de volontaires ce qui complète ma documentation.
J'ai découvert ces volontaires polonais en cherchant sur Wikipedia.de . Je n'ai pas mentionné outre l'Edelweiss la swastika fléchée portée dans les années 30. De mauvais esprits déforment tout, ce qui n'est pas l'intention dans mes propos. Mais ce sont bien les cadres KuK qui leurs ont remis l'Edelweiss.
Cher ami je n'oublie pas de t'envoyer d'autres noms d'Alsaciens morts en Pologne. En retour, complète si possible, leur cimetière (lieu) . Nous cherchons aux Archives d'être le plus complet possible.
Ces derniers temps mes" stages" à l'hôpital prennent du temps et me fatiguent au point de ne plus pouvoir poursuivre mes recherches. Les derniers résultats sont encourageants et je pense que 2021 me verra à nouveau au top. (pb de voies biliaires)
Je te souhaite une bonne année et qu'elle soit propice à tes activités.
Au plaisir de se recontacter sur le net.
Eugène
Uschen du 67

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 565
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par krzymen » dim. janv. 10, 2021 5:12 pm

Bonjour Uschen, bonjour à toutes et à tous,
Uschen a écrit :
sam. janv. 09, 2021 8:12 pm
Je n'ai pas mentionné outre l'Edelweiss la swastika fléchée portée dans les années 30. De mauvais esprits déforment tout, ce qui n'est pas l'intention dans mes propos.
Eugène, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Il n'y a pas non plus aucune raison d'avoir honte.

L’edelweiss c’est en polonais la szarotka (on prononce charotka). La seule szarotka/edelweiss qu’on trouve en Pologne (seulement dans les Tatras), c’est Leontopodium alpinum. Cette plante est très rare et elle est protegée en Pologne.
Le motif d’edelweiss n'a pas été utilisé dans la culture et l'ornementation de Podhale.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Svastika
Svastika – en polonais Swastyka (anciens noms Swarzyca, Swarga, Swarożyca, Świaszczyca). Cette liste n'épuise pas les noms avec lesquels les Slaves appelaient cet symbole. Connu sur les terres polonaises au moins depuis le quatrième millénaire avant notre ère et est jusqu'à aujourd'hui un symbole des croyances de l'ère préchrétienne (Swarożyc, dieu du soleil ou du feu). On trouve la svastika sur les urnes funéraires dans toute l'Europe centrale et sur les blasons des nobles polonais.
Blason de la famille Borejko/Boreyko
https://pl.wikipedia.org/wiki/Boreyko_(herb_szlachecki)
Selon les croyances, il apportait la prospérité et protègeait du mal, c'est pourquoi il était souvent utilisé pour décorer les maisons, les équipements et les vetements dans la région de Podhale. La Seconde Guerre mondiale et l'appropriation du symbole de svastika (Hakenkreuz) par les Allemands ont amené beaucoup des Polonais à assimiler la svastika uniquement au nazisme, ignorant ou oubliant son origine indo-européenne et son rôle dans la culture et l'ornementation de Podhale.
Dans les années 1914-1915, de nombreux jeunes montagnards de Podhale (en polonais - górale) se sont portés volontaires pour les Legiony Polskie / Légions Polonaises - bien sûr, uniquement ceux qui n’étaient pas obligés de servir dans la Kaiserliche und Königliche Armee ;)
Il y en avait beaucoup dans le 4e régiment d'infanterie des Légions Polonaises (4 p.p. L.P. - formé en 1915), et Andrzej Galica, un montagnard, devint plus tard le premier commandant des troupes de montagne. En 1916, après un an des combats contre les Russes - à l'initiative du chef de bataillon (major) Galica – a été crée l’insigne du 4e régiment. On a utilisé la svastika de Podhale.
Galica en 1916/1917 (major/commandant) et en 1919 (colonel). En bas de ces photos on voit l’insigne du 4 p.p. L.P.
Galica1619.jpg
Galica1619.jpg (93.78 Kio) Consulté 726 fois
En 1919, le colonel Galica est devenu le commandant de la brigade de montagne. En 1919 (ordre du 21.06.1919) a été créé l'insigne du corps de troupes de montagne (podhalanka) - la svastika de Podhale et les jeunes branches de sapin.
podhalanka.jpg
podhalanka.jpg (44.49 Kio) Consulté 726 fois
L'insigne des soldats était en métal et pour les officiers l’insigne était brodé de fil d'argent. L'insigne était placé sur les pattes du col de la vareuse, sur la pèlerine et sur le chapeau.
Uschen a écrit :
sam. janv. 09, 2021 8:12 pm
Je te souhaite une bonne année et qu'elle soit propice à tes activités.
Merci Eugène! Tout d'abord, je te souhaite - ainsi qu'aux toutes/tous les membres du forum - beaucoup de santé ! :D
Cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Uschen
Messages : 702
Inscription : jeu. nov. 12, 2009 1:00 am

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par Uschen » lun. janv. 11, 2021 9:52 am

Bonjour à tous
Merci Krzysztof pour ces explications précises que je n'aurais su mentionner, mais qui coupent court à toute autre interprétation. Finalement je préfère que l'edelweiss,une petite fleur, soit arborée par les soldats. Résistante, pousse sur un sol ingrat, difficile à trouver et de cueillette des fois périlleuse, elle est le symbole des qualités nécessaires aux montagnards.
Bonne journée
Uschen du 67

humanbonb
Messages : 1629
Inscription : ven. juil. 08, 2005 2:00 am

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par humanbonb » lun. janv. 11, 2021 9:55 pm

Bonsoir et merci à vous deux pour ce sujet très intéressant.
Bien cordialement.

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 565
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par krzymen » lun. janv. 11, 2021 11:09 pm

Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Uschen,

En janvier 1919 la Compagnie de hautes montagnes / Kompania Wysokogórska est formée dans la brigade de montagne. Les soldats ont été spécialement sélectionnés - alpinistes, skieurs, sportifs et montagnards. Après un cours spécial appelé Ecole de hautes montagnes / Szkoła Wysokogórska, ils reçevaient un insigne. C'était probablement le seul insigne avec un edelweiss dans l'armée polonaise ! :lol:
Insigne - edelweiss + la parzenica, motif qu’on trouve sur le pantalon régional des montagnards. L'insigne était cousu sur la manche gauche de la vareuse. Il est clairement visible sur la photo de 1919.
En bas, à droite, l'insigne de la 21e Brigade de Chasseurs de Podhale formée en 1993.
Komp.Wysokogorska1919.jpg
Komp.Wysokogorska1919.jpg (152.69 Kio) Consulté 637 fois
Le créateur de la compagnie de hautes montagnes - le capitaine Władysław Ziętkiewicz – c’était un vétéran des combats dans les Dolomites (Gebirgskrieg 1915-1918) dans les rangs du k.u.k. 1. Regiment der Tiroler Kaiserjäger, un excellent skieur et instructeur. Après la défaite de 1939, il est arrivé en France. Nommé colonel et commandant du 2e Régiment de Grenadiers de Grande Pologne (2 Pułk Grenadierów Wielkopolskich). Il est tombé près de Raon-l’Étape le 21 juin 1940 et est inhumé au cimetière d'Aubérive.
Cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8750
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. janv. 12, 2021 1:11 pm

Uschen a écrit :
lun. janv. 11, 2021 9:52 am
Résistante, pousse sur un sol ingrat, difficile à trouver et de cueillette des fois périlleuse, elle est le symbole des qualités nécessaires aux montagnards.
Bonjour,
J'en ai eu longtemps un pied dans mon jardin, nullement montagnard. Chiné sur une brocante, le pied n'a pas résisté aux étés plus chauds et aux hivers moins froids.
Cordialement
Alain
Dernière modification par Alain Dubois-Choulik le mer. janv. 13, 2021 11:10 am, modifié 2 fois.
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Uschen
Messages : 702
Inscription : jeu. nov. 12, 2009 1:00 am

Re: l'Edelweiss et troupes de montagne

Message par Uschen » mar. janv. 12, 2021 3:23 pm

Bonsoir Alain
A tes particularités climatiques, il devait manquer l'air de la haute montagne.Je note qu'elle fit l'effort d'agrémenter ton jardin un petit bout de temps. :D
Uschen du 67

Répondre

Revenir à « ARMEES ETRANGERES »