18e RA à une autre époque...

Avatar de l’utilisateur
Carcharo
Messages : 299
Inscription : ven. déc. 20, 2019 11:13 am

18e RA à une autre époque...

Message par Carcharo » mar. sept. 15, 2020 4:01 pm

Bonjour

Serait-il possible d'identifier ce canon ? Merci.
regimentartillerie18 2.jpg
regimentartillerie18 2.jpg (158.53 Kio) Consulté 274 fois
Cordialement
Jean

ALVF
Messages : 6440
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 18e RA à une autre époque...

Message par ALVF » mar. sept. 15, 2020 9:59 pm

Bonsoir,

L'affût est du type Siège et Place (SP) modèle 1880 pour bouches à feu de petits calibres avec roues en fer système Arbel.
La bouche à feu est un 95 mm Lahitolle modèle 1888.
A noter qu'en employant des manchons en bronze adaptés aux dimensions des tourillons, cet affût SP peut recevoir: des canons de 80 et 90 de campagne de Bange, 5 et 7 de Reffye et même du 8 et 12 de campagne, du 12 de siège et l'obusier de 16 cm.
Cordialement,
Guy François.

Correction "1888" au lieu de "1878"
Dernière modification par ALVF le mer. sept. 16, 2020 11:45 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Carcharo
Messages : 299
Inscription : ven. déc. 20, 2019 11:13 am

Re: 18e RA à une autre époque...

Message par Carcharo » mer. sept. 16, 2020 9:46 am

Bonjour

Merci beaucoup pour ces précisions :!:

Par contre, sur Wikipédia, on ne parle que des modèles 1875 et 1888 de canon Lahitolle de 95 mm.
Vous vouliez peut-être dire modèle 1888, modèle qui fut encore en usage durant la Première Guerre mondiale ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_Lah ... 0en%201877.
Cordialement
Jean

ALVF
Messages : 6440
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 18e RA à une autre époque...

Message par ALVF » mer. sept. 16, 2020 12:11 pm

Bonjour,

Il s'agit d'une "coquille", lire "1888" au lieu de "1878".
Pour plus de détails je ne peux que reporter à mon article détaillé de juillet 2014 dans la Revue GBM n° 109.
En effet, il y a quelques inexactitudes ou imprécisions sur bien des "sites".

-le "canon de 95" de Lahitolle est adopté le 16 juin 1875 dans l'urgence alors que la France est menacée d'une attaque préventive de l'Empire allemand car Bismarck s'inquiète de notre rétablissement rapide après "l'année terrible". Les premiers textes règlementaires n'emploient jamais l'appellation "modèle 1875", ils n'évoquent que le "canon de 95" sans plus de précision.

-le 17 juin 1875, le ministre de la guerre de Cissey commande d'urgence 38 batteries de 6 pièces de 95 sur affût de campagne, destinées à l'Artillerie de Corps d'Armée.

-les tables de construction ne datent que du 10 mai 1879 (les premiers matériels ont été déjà construits), ces tables prévoient d'ailleurs une modification du linguet. Une commande de 600 pièces est prononcée, destinée à l'artillerie de place.

-en 1888, une importante modification est opérée. Le canon initial conservait l'antique méthode de mise à feu par canal de lumière. Désormais, le canal de lumière est placé dans l'axe de la culasse, les pièces anciennes sont modifiées et les nouvelles sont construites aux nouvelles normes.
Désormais, le canon de 95 est dénommé "canon de 95 modèle 1888".

-il est adopté dans l'artillerie de côte et monté sur un affût spécial à pivot central (500 modèles commandés).

-il équipe les premières casemates de Bourges et les casemates d'action frontale en montagne.

-enfin, en 1915, il arme des navires de commerce pour lutter contre le sous-marins.

Au début de la Grande Guerre, il y a 1524 canons de 95 existants et ils sont largement employés sur le front sur affût de campagne et affût SP.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Carcharo
Messages : 299
Inscription : ven. déc. 20, 2019 11:13 am

Re: 18e RA à une autre époque...

Message par Carcharo » mer. sept. 16, 2020 3:46 pm

Bonjour

Merci :)
Cordialement
Jean

Répondre

Revenir à « Artillerie »