115e RAL et front d'orient

BCP106
Messages : 3
Inscription : lun. avr. 22, 2019 3:33 pm

115e RAL et front d'orient

Message par BCP106 » mer. avr. 24, 2019 3:12 pm

Bonjour, j'essaie de retracer le parcours d'un grand oncle artilleur à partir de sa fiche matricule. Jusqu'à la fin 1917, je n'ai pas de problème. Il était au 35e RAC, puis 251e RAC et j'ai pu accéder aux JMO et historiques régimentaires. C'est ensuite que cela devient compliqué.
La fiche matricule indique :
14/01/1918: passé au 115e RAL (armée d'orient), arrivé au corps le dit jour.
07/02/1918: parti pour l'armée d'orient (115e RAL)
25/08/1918: rattaché à la 11e batterie du 14e RAC
20/01/1919: affecté à la 41e batterie du 274e RAC
24/03/1919: passé au 242e RAC
25/07/1919: rapatrié en France.

Mon problème est que dans les JMO et historique du 115e RAL, ce régiment n'est pas sur le front d'orient. En janvier 1918, il est en Lorraine. Mais sur la page de couverture de l'historique du 115e RAL sont inscrits les combats en Macédoine et dans les annexes il y a la liste des tués en orient, mais ils appartiennent aux 145e et 345e RAL ?
Il en va de même du 14e RAC. D'une part il n'y a pas de JMO de la 11e batterie et d'autre part les autres JMO le situent en France en août 1918 ?
En revanche, à partir du 274e RAC, le 20 janvier 1919, je retombe sur mes pieds avec un JMO qui correspond bien à l'armée française d'orient.
Quelqu'un peut-il m'aider à résoudre cette énigme du 115e RAL et 14e RAC qui n'étaient pas en orient.
Merci.

ALVF
Messages : 6177
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 115e RAL et front d'orient

Message par ALVF » mer. avr. 24, 2019 10:57 pm

Bonsoir,

Concernant l'affectation du 14/1/1918 au 115e R.A.L, il s'agit d'une affectation au dépôt de ce régiment à Nîmes.
Le problème est qu'à son arrivée en Orient, il a été probablement affecté au 145e R.A.L, régiment créé par réorganisation le 1/3/1918 à partir de trois Groupes d'Artillerie Lourde existant en Orient (du 109e et 111e R.A.L) et passés au 145e R.A.L. Le dépôt de ce nouveau régiment est celui du 115e R.A.L à Nîmes.
On ne peut exclure non plus une affectation au 345e R.A.L, régiment créé en Orient dans les mêmes conditions le 1/3/1918 à partir de cinq groupes existant en Orient (des 105e, 106e, 114e, 117e R.A.L, 2e R.A.coloniale).

Par contre, l'affectation au 14e R.A.C ne correspond à rien de connu, à moins qu'il ne s'agisse d'une affectation dans une section de munitions dont les historiques sont très difficiles à retracer pour l'Armée d'Orient. Aucune batterie ou groupe du 14e R.A.C n'a été en Orient en 1914-1918, à l'exception de cinq batteries de tranchée qui ont été rattachées au dépôt du 14e R.A.C pendant la courte période du 1er octobre 1917 au 1er avril 1918..

Il serait intéressant de publier cette fiche matricule qui peut contenir des indications précieuses mais parfois difficiles à interpréter si on ne connaît pas les arcanes de l'organisation de l'artillerie.
Cordialement,
Guy François.

BCP106
Messages : 3
Inscription : lun. avr. 22, 2019 3:33 pm

Re: 115e RAL et front d'orient

Message par BCP106 » jeu. avr. 25, 2019 9:51 pm

Merci pour cette partie de réponse, il a certainement été affecté au 145 ou au 345e RAL.
Pour ce qui est du 14e RAC, l'incertitude subsiste.

J'ai fait une copie d'écran de la fiche matricule et je l'ai inséré en pièce jointe. C'est la première fois que je fais ce genre de manip et je suis tout nouveau sur le forum alors je pense que ça a fonctionné car je vois que le dossier que j'ai appelé Mutations.jpg apparaît.
En espérant que votre sagacité et vos connaissances sur l'artillerie, qui semblent particulièrement solides, m'apporteront de nouvelles informations.
Cordialement, Michel Savary.
Pièces jointes
Mutations.jpg
Mutations.jpg (219.02 Kio) Consulté 264 fois

ALVF
Messages : 6177
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 115e RAL et front d'orient

Message par ALVF » ven. avr. 26, 2019 5:17 pm

Bonsoir,

Cette énigme de la 11e batterie du 14e R.A.C en Orient m'a forcé à me pencher sur les unités d'Artillerie à Cheval (les "volants" de l'artillerie à cheval dont tous les servants sont montés alors que l'artillerie de campagne est seulement "montée", c'est à dire qu'une partie seulement des servants sont à cheval et les autres à pied ou sur les caissons).
J'avais seulement consulté le gros répertoire des colonels Kauffer et Van den Boegaert, travail de bénédictin de 2 tomes totalisant plus de 1300 pages "denses" sur l'organisation et l'historique de l'artillerie, pour rédiger ma première réponse mais ce travail est muet sur la présence éventuelle de cette 11e batterie du 14e R.A.C en Orient mais je crois avoir trouvé la solution de l'énigme.
En effet, il existe en août 1914 le IVe Groupe d'Artillerie à cheval du 14e R.A.C composant l'artillerie organique de la 10e Division de Cavalerie, groupe composé des 10e, 11e et 12e batteries à cheval.
Le 22 octobre 1914, la 11e batterie à cheval du 14e R.A.C est désignée pour partir en Orient en même temps que deux autres batteries à cheval, la 11e batterie à cheval du 8e R.A.C de la 2e Division de Cavalerie et la 12e batterie à cheval du 54e R.A.C de la 6e Division de Cavalerie.
Le 22 mai 1916, la 10e Division de Cavalerie est dissoute et les batteries 10 et 12 du 14e R.A.C vont aux 2e et 6e Divisions de Cavalerie pour compenser les batteries parties en Orient l'année précédente, ces deux batteries du 14e R.A.C prennent alors les numéros des batteries des 8e et 54e R.A.C parties en Orient.
Je suppose, sans avoir encore trouvé la preuve formelle que le IVe Groupe du 14e R.A.C est alors parti en Orient et que les batteries à cheval des 8e et 54e R.A.C d'Orient ont alors pris les numéros des anciennes batteries du 14e R.A.C passées aux 2e et 6e Divisions de Cavalerie.
Ce qui semble certain, c'est qu'il existe un Groupe d'Artillerie à Cheval à l'Armée d'Orient qui comprend les 10e, 11e et 12e batteries du 14e R.A.C (seule la 11e batterie ayant été affectée au 14e R.A.C depuis 1914, les deux autres ayant pris cette appellation en 1916 ou 1917, date exacte à trouver).

J'espère que mes explications sont suffisamment claires (l'organisation de l'artillerie étant très compliquée). Vous pouvez consulter le JMO en ligne de la 10e batterie du 14e R.A.C qui existe pour l'Armée d'Orient du 9 avril 1918 au 20 janvier 1919 (26 N 931/18) et où la 11e batterie est évoquée vers la fin.
Je vais chercher dans divers livres consacrés à l'Armée d'Orient une éventuelle mention de ce Groupe d'Artillerie à Cheval auquel la 11e batterie du 14e R.A.C appartient.
Cordialement,
Guy François.

ALVF
Messages : 6177
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 115e RAL et front d'orient

Message par ALVF » ven. avr. 26, 2019 6:26 pm

Bonsoir,

Complément au message précédent:

La 11e batterie à cheval du 14e R.A.C, avec les 2 batteries à cheval précitées des 8e et 54e R.AC, fait partie en novembre 1915 du Groupe d'Artillerie à cheval de la Division de Cavalerie de l'Armée d'Orient.

Le 2 août 1916, ce Groupe reprend l'appellation de 4e Groupe du 14e R.A.C composé des trois batteries suivantes:
-10e batterie: ancienne 12e batterie du 54e R.A.C.
-11e batterie du 14e R.A.C (sans changement).
-12e batterie: ancienne 11e batterie du 8e R.A.C.
Consultez le JMO de ce groupe, assez détaillé de 1915 à la fin de 1918, en 26 N 94/12.
Cordialement,
Guy François.
-

AFO15-19
Messages : 5
Inscription : dim. août 19, 2018 1:08 am

Re: 115e RAL et front d'orient

Message par AFO15-19 » ven. avr. 26, 2019 7:20 pm

Bonjour,

Pour apporter une précision supplémentaire concernant le 4e groupe du 14e R.A.C., il est mentionné dans le J.M.O. de la 76e D.I., le 18 août 1917, à l'occasion de son rattachement à la division,qui vient de s'installer dans le secteur de la cote 1248. Il est d'ailleurs noté qu'il s'agit bien d'un groupe à cheval. Mais après cette date, je n'ai pas trouvé d'autre mention de ce groupe, y compris lors de la relève de la 76e par la 11e D.I.C. en avril 1918.

Bien cordialement,
Florent

BCP106
Messages : 3
Inscription : lun. avr. 22, 2019 3:33 pm

Re: 115e RAL et front d'orient

Message par BCP106 » lun. avr. 29, 2019 9:16 pm

Respect et admiration. Je suis époustouflé par l'étendue de vos connaissances. Je mesure toute la passion qu'il faut et les heures, plutôt les mois, passés à lire et étudier, pour retracer toute la complexité de l'organisation de l'artillerie pendant cette guerre.
Un grand merci pour vos informations qui vont m'être très précieuses pour finaliser ma petite recherche personnelle. Je n'ai jamais pu parler de la guerre avec mes grands-pères, décédés avant mes dix ans, mais je pense qu'on pourrait discuter avec vous pendant des heures sans voir le temps passer. Ce forum est génial.

Répondre

Revenir à « Recherches »