PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3809
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par olivier 12 » dim. août 09, 2009 5:56 pm

Bonjour à tous,

Voici une CP du PLATA envoyée le 2 Juin 1908 par un passager

Image

et le cliché d'origine

Image

Caractéristiques

Navire goélette en acier à trois ponts, deux mâts, sept compartiments et deux hélices.

5541 tx JB 3442 tx JN 4534 tpl
Longueur 132,50 m Largeur 15,31 m Creux 7,20 m TE 9,62 m en pleine charge
4 cales et 4 panneaux Volume total 6023 m3
Passagers 52 en 1ère classe 76 en 2e classe et 1500 émigrants
2 machines alternatives à triple expansion
6 chaudières tubulaires à 12 kg/cm2
Vitesse 16 nds

Lancé le 24 Juillet 1907 aux Chantier London and Glasgow Engineering de Govan.

26/09/1907 Arrivée à Marseille
18/01/1911 Cale sèche à Buenos Aires pour avarie de machine

01/08/1914 Requis à Dakar pour la fin du voyage
18/10/1915 A nouveau requis. Son commandant, le CLC Talon est mobilisé comme lieutenant de vaisseau auxiliaire.

14/01/1916 Au cours d'une traversée Marseille-Salonique, ouvre le feu sur un sous-marin à trois milles de Bello Palo. Deux coups au but dont un de 47 mm et un de 75 mm chargé à shrapnells.

Le capitaine Talon reçoit la croix de guerre avec la citation suivante :

"A fait preuve d'initiative et d'énergie en tentant de couler à coups de canon un sous-marin qui émergeait pour l'attaquer. Il semble, d'après les témoignages, que ce sous-marin ait été coulé".

(nota : il serait intéressant d'identifier ce sous-marin qui n'a sans doute pas été coulé car on ne relève aucune perte à la date indiquée)

19/04/1916 participe au transfert de l'armée serbe de Corfou à Salonique. Transporte 11599 hommes en cinq rotations.

29/08/1916 Le capitaine Talon est fait chevalier de la Légion d'Honneur pour sa contribution au transport de l'armée serbe.

22/09/1916 Quitte Bordeaux pour Arkhangelsk avec un chargement pour l'armée roumaine, sous les ordres du CLC Cabrol.

02/10/1916 A 04h10, reçoit un signal scott lui demandant de stopper. Force l'allure. Un sous-marin ouvre alors un feu nourri au canon. PLATA riposte avec sa pièce de 90 mm et distance le sous-marin. A nouveau intercepté par un sous-marin à 07h20, qui lui ordonne de stopper puis ouvre le feu. PLATA est touché, mais le sous-marin plonge devant la précision de sa riposte.
Ce 2e sous-marin était l'U 43 du KL Hellmuth Jürst.

(nota : toutefois, cette attaque ne figure pas dans la liste uboat.net :???: Pourrait-on éventuellement identifier le 1er sous-marin du matin?)

27/06/17 Déréquisitionné. Reprend son service régulier sur l'Amérique du Sud.

Ses commandants suivants seront les CLC Talon, Fabre, Argento et Philippi.

18/08/31 Vendu en Italie pour démolition.

(Source : La SGTM d'Alain Croce)

Cdlt
olivier

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par dbu55 » dim. nov. 29, 2009 2:05 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Un article du Nouvelliste du Morbihan N°24 du samedi 20 janvier 1916 :

Image

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2045
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par Yves D » dim. nov. 29, 2009 4:10 pm

Bonjour Dominique, bonjour à tous
Seul problème comme souvent dans ces communiqués de victoire hâtifs, aucun U-Boot n'a été coulé au large de Marseille dans une fourchette de plusieurs mois entourant la période concernée.
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par dbu55 » dim. nov. 29, 2009 4:36 pm

Bonjour Yves,
bonjour à toutes et à tous,

Tout à fait d'accord avec vous, mais en temps de guerre une petite demie vérité permet d'entretenir le moral de la population.

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2045
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par Yves D » lun. nov. 30, 2009 12:16 am

Bonsoir Dominique et tous
Je le sais aussi, nous avons souvent abordé ce point dans ces pages. Je relevais juste l'info pour éviter que l'on puisse croire en l'information et la prendre pour argent comptant ;)
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Joe R
Messages : 45
Inscription : mer. août 20, 2008 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par Joe R » lun. nov. 30, 2009 7:23 pm

Hello Everyone,

The other uboat that attacked Plata on 2 Oct '16 was U48 commanded
by K/L Berndt Buss. Uboat.net lists only attacks that resulted in a sinking, damage to vessel or vessel being taken as prize. Plata was not sunk,damaged or taken as a prize therefore not listed.

Respectfully,

Joe R

Rutilius
Messages : 13565
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par Rutilius » dim. juin 20, 2010 10:25 pm


Bonsoir à tous,

8 juillet 1913. Marseille. La Plata tiré par deux remorqueurs.


Image

Source : Photographie de presse de l'Agence Rol ― Gallica – Bibliothèque nationale de France.



8 juillet 1913. Marseille. La Plata : vue générale bâbord.


Image

Source : Photographie de presse de l'Agence Rol ― Gallica – Bibliothèque nationale de France.


Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13565
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par Rutilius » mar. janv. 18, 2011 9:52 pm

Bonsoir à tous,


1er juin 1916 ― Embarquement des troupes serbes à Corfou ― Serbes du 3e Ban (Division de la Morava)
embarquant sur le paquebot Plata ― Photographie : Frédéric Gadmer.




Image

Ministère de la Culture
Médiathèque du patrimoine
n° de tirage : OR045458
Bien amicalement à vous,
Daniel.

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par dbu55 » dim. oct. 09, 2011 6:18 pm

Bonjour à toutes et à tous,

D’autres militaires décédés sur le PLATA :

TENNOAGA Komparé né vers 1898 à Bassinani* (Burkina-Faso (Haute-Volta en 1914)), Tirailleur de 2ème Classe au 7ème Bataillon de Tirailleurs Sénégalais – Décédé de cause inconnue le 13/09/1918 (environ 20 Ans) à bord du PLATA.

* Orthographe non garantie.

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Rutilius
Messages : 13565
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: PLATA - Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur

Message par Rutilius » mar. août 21, 2012 12:29 pm


Bonjour à tous,


Passagers militaires décédés à bord du paquebot Plata

(Liste partielle : 20 noms) (*)

Avertissement : Orthographe de certains toponymes incertaine



Xe Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― NIAMÉ Kissioro, né à une date inconnue à S... (Cercle de Ouagadougou, Haute-Volta – aujourd’hui Burkina Faso –), décédé le 28 avril 1918 « en mer », Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 20.922, classe inconnue, n° inconnu au recrutement de Ouagadougou.

■ 32e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― KOUROUMA Dicbali, présumé né en 1890 en un lieu inconnu, décédé le 1er mai 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 42.505, classe inconnue, n° inconnu au recrutement de Dakar.

■ 48e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― DAOUDA, présumé né en 1893 à Hamdalaye (Cercle de Niamey, Niger), décédé le 1er mai 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° Z. 1.778, classe inconnue, n° Z. 1.778 en un lieu recrutement inconnu (Avis de décès n° D.M. 1.570 du 5 septembre 1918).

■ 65e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― LAMOUSSA, présumé né en 1893 à Garanko (Cercle de Ouagadougou, Haut-Sénégal et Niger – aujourd’hui Burkina Faso –), décédé le 28 avril 1918 « à la hauteur de Casablanca au cours de son rapatriement (militaire ayant été aux armées, blessé le 16 avril 1917 et évacué ledit jour », Tirailleur de 1re classe, Matricule n° 858, classe 1913, n° inconnu au recrutement de Ouagadougou.

■ 72e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― IBRAHIMA Koné, présumé né en 1882 à Thiès (Cercle de Thiès, Sénégal), décédé le 1er mai 1918 (Cause inconnue), Sergent, Matricule n° 1.050, classe inconnue, n° 1.050 en un lieu recrutement inconnu (Avis de décès n° D.M. 1.569 du 5 septembre 1918).

■ 73e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― LAN Sagna, présumé né en 1895 à Kafountine (Cercle de Bignona, Sénégal), décédé le 23 juin 1918 (Maladie contractée en service : pneumonie double), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 8.378, classe 1918, n° 48 au recrutement de Bignona.

■ 75e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― FAMORY Kéita, présumé né en 1897 à Tigniberry (Guinée française – aujourd’hui République de Guinée, ou « Guinée Conakry » –), décédé le 2 mai 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 68.402, classe inconnue, n° 68.402 au recrutement de Siguiri.

■ 90e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― GOUMTANGA Kabire, présumé né en 1898 à Kansoaga-Tulli (Haute-Volta – aujourd’hui Burkina-Faso –), disparu en mer le 14 septembre 1818, Tirailleur de 2e classe, Matricule n° B. 13.138, classe 1918, n° inconnu au recrutement de Ouagadougou.

― TIÉCOURA Samaké, présumé né en 1892 à Jamarié (Cercle de Ségou, Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé en mer le 5 juillet 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, 8e Compagnie, Matricule n° B. 2.245, classe n° et lieu de recrutement inconnus [Acte établi à Marseille (Bouches-du-Rhône)].

■ 105e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― KORA, présumé né en 1898 à Kvua (Cercle de Djogou, Dahomey – aujourd’hui Bénin –), décédé le 16 septembre 1918 (Maladie contractée en service), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 2.038 D.D., classe, n° et lieu de recrutement inconnus.

■ 108e Bataillon de tirailleurs sénégalais.

― TENNOAGA Kompaoré, présumé né en 1898 à Bassinam (Cercle du Mossi, Haute-Volta – aujourd’hui Burkina-Faso –), décédé le 13 septembre 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 12.749, classe, n° et lieu de recrutement inconnus.

■ Dépôt des isolés coloniaux.

― DJIAMORO Wedaogo, né à une date inconnue à Koubaya (Haute-Volta – aujourd’hui Burkina Faso –), décédé en mer le 2 mai 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 25.763, classe inconnue, n° 25.763 en un lieu de recrutement inconnu (Avis de décès D.M. 1.571 du 5 sept. 1918).

― KORPI Diantongon, présumé né en 1894 à Banou... (Guinée française – aujourd’hui République de Guinée, ou « Guinée Conakry » –), décédé le 30 avril 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 46.277, classe inconnue, n° inconnu au recrutement de N’Zérékoré.

― KOULA SOMÉ, présumé né en 1898 à Zouzie (Cercle de Lobi, Haute-Volta – aujourd’hui Burkina Faso –), décédé le 16 septembre 1918 « à 6 milles à l’Est de Gibraltar » (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Dépôt de Marseille, Matricule n° B. 9.131/C.C., engagé volontaire en 1918, n° inconnu au recrutement de Lobi.

― MOUSSA Keita, présumé né en 1886 à Djougou (Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 27 avril 1918 (Maladie contractée en service), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 8.210, engagé volontaire, n° inconnu au recrutement de Kayes.

― PANGABAIA Couloubaly, présumé né en 1898 à ... (Cercle de Dedougou, Haute-Volta – aujourd’hui Burkina Faso –), décédé le 14 septembre 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule et classe inconnus, n° 3.845 au recrutement de Dedougou.

― POLAGNAN, présumé né en 1895 à N’Zérékoré (Guinée française – aujourd’hui République de Guinée, ou « Guinée Conakry » –), décédé le 28 avril 1918 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 4.398, classe 1915, n° 209 au recrutement de N’Zérékoré.

― TAMBA Kamara, présumé né en 1895 à Bangadan (Guinée française – aujourd’hui République de Guinée, ou « Guinée Conakry » –), décédé le 9 novembre 1917 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 240, classe 1914, n° inconnu au recrutement de Kissikanama.

― TOUMANÉ Kouroubaly, présumé né en 1885 à Sakossou (Côte-d’Ivoire), décédé en mer le 27 avril 1918 « à la hauteur du Cap Mortel [Cap Spartel] (Maroc) » (Cause inconnue), Sergent, Matricule n° 2.072, classe 1915, n° inconnu au recrutement de Thiébison.

■ Section d’infirmiers coloniaux.

― DIALLO Coulibaly, présumé né en 1893 à Leongs (Cercle de Thiès, Sénégal), décédé le 26 avril 1918 (Maladie contractée en service ), Soldat de 2e classe, Matricule n° 249, classe, n° et lieu de recrutement inconnus.

_________________________________________________________________________________

(*) Dernières adjonctions : GOUMTANGA Kabire, 90e Bataillon de tirailleurs sénégalais ; DJIAMORO Wedaogo, Dépôt des isolés coloniaux.
_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »