Les AUMONIERS embarqués

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 15137
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Les AUMONIERS embarqués

Message par Rutilius » mer. sept. 21, 2011 10:32 pm


Bonsoir à tous,


La Croix, n° 9.629, Mardi 4 août 1914, p. 3.


Image
Image
_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

reno26
Messages : 4
Inscription : dim. avr. 10, 2011 2:00 am

Re: Les AUMONIERS embarqués

Message par reno26 » sam. févr. 18, 2012 9:23 pm

Bonsoir,

je possède une photo d'aumoniers à bord du Bretagne : il y a mon AGP 2mile Corinaldi, aumônier protestant et un aumônier catholique dont je ne possède pas le nom. Je la joins si jamais quelqu'un reconnaissais les autres personnages…
Bonne soirée
RenaudImage
RenaudK

Rutilius
Messages : 15137
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Les aumôniers embarqués.

Message par Rutilius » lun. févr. 20, 2012 7:42 pm

Bonsoir Renaud,
Bonsoir à tous

L'aumônier de l’Église catholique posant aux côtés du pasteur Émile Alfred Emmanuel CORINALDI, ainsi que du commandant du navire-hôpital Bretagne-II, Pierre Abel Adolphe BIÉMONT, est l'abbé Gustave Léon Marie Joseph CONSTANT, né le 28 janvier 1869 à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) et décédé le 19 avril 1940 à Cannes (Alpes-Maritimes), professeur d’histoire moderne de l’Église à l’Institut catholique de Paris. Tous deux furent, en effet, agréés en qualité d'aumôniers temporaires de la flotte par une décision du Ministre de la Marine en date du 11 novembre 1914, étant destinés à ce bâtiment, à Dunkerque (J.O. 13 nov. 1914, p. 8.675).

Et merci pour avoir mis cette photographie en ligne, sachant que rares sont les clichés montrant des aumô-niers temporaires de la flotte à bord de leurs bâtiments d'affectation.
Dernière modification par Rutilius le lun. nov. 15, 2021 9:55 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

reno26
Messages : 4
Inscription : dim. avr. 10, 2011 2:00 am

Re: Les AUMONIERS embarqués

Message par reno26 » lun. févr. 20, 2012 8:22 pm

Bonsoir à tous,
bonsoir à Daniel,
Merci Daniel d'avoir répondu si rapidement.
Il faut noter aussi qu'Emile CORINALDI, mon AGP maternel a du rencontrer mon GP paternel, Robert KIRCHNER, Protestant, né à Bruxelles en 1894, engagé pour la durée de la geurre après avoir réussi l'écrit du concours de polytechnique, Sous-Lieutenant au 17ème Rgt d'Artillerie, blessé au pied gauche le 8 décembre 1915 et rapatrié à bord du Bretagne, départ de Salonique le 7 février 1917 vers 17 h, arrivé en rade de Toulon le 11 à 9 heures du matin.
Emile, décédé en 1916, ne saura jamais que son arrière petite-fille (née en 1925 !) a épousé le fils de Robert Kirchner.
Cordialement
Renaud

Rutilius
Messages : 15137
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Les aumôniers embarqués.

Message par Rutilius » lun. févr. 20, 2012 8:54 pm

Bonsoir Renaud,
Bonsoir à tous,

Selon les rares informations biographiques que j'ai pu rassembler à son propos, Émile Alfred Emmanuel CORINALDI serait décédé à Nice, le 24 juin 1919, et non en 1916.

— CORINALDI Émile Alfred Emmanuel [Nice (Comté de Nice, État Sarde), 13 juin 1855 ~ Nice (Alpes-Maritimes), 24 juin 1919]. Fils d'Hercule Édouard et d'Anna BROWN. Marié le 10 novembre 1889 à Tvver (Russie) à Olga de PATTON [Nara (Russie), ... 1859 ‒ Le Poët-Laval (Drôme), 19 août 1890].

Aurais-je été induit en erreur ?

A noter qu'après avoir démissionné de son emploi pour raisons de santé début 1916 — et donc avoir débar-qué peu après du navire-hôpital Bretagne-II — il fut remplacé dans son ministère par le pasteur Émile WALTER. Disposeriez-vous d'informations sur cet autre pasteur de l’Église réformée ?
Dernière modification par Rutilius le lun. nov. 15, 2021 9:51 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

reno26
Messages : 4
Inscription : dim. avr. 10, 2011 2:00 am

Re: Les AUMONIERS embarqués

Message par reno26 » mar. févr. 21, 2012 9:11 am

Bonjour à tous,
Bonjour Daniel,

oui j'ai tapé trop vite, Emile Corinaldi est mort le 24 juin 1919 à Nice, la déclaration de son décès est faite par son neveu, Bruno GENSOUL, capitaine de corvette et futur Amiral de la Flotte Française.
Bruno GENSOUL a épousé Elisabeth DUPRAZ dont la mère est Marie Corinaldi, la sur d'Emile.
A ce moment, Emile CORINALDI était pasteur à MASCARA (Algérie)
Par contre, je n'ai pas de renseignements supplémentaires sur le Pasteur WALTER.
Cordialement,
Renaud

landelle
Messages : 144
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am

Re: Les AUMONIERS embarqués

Message par landelle » jeu. déc. 13, 2012 11:11 am

Liste des aumoniers de l'Ecole navale avec biographies / http://ecole.nav.traditions.free.fr/aumoniers.htm

merci pour tous compléments

marpie
Messages : 1993
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: Les AUMONIERS embarqués

Message par marpie » ven. nov. 15, 2013 7:21 pm

Bonjour à tous ,

Extrait du quotidien "La Croix" du samedi 29 août 1914 :
Image
Bien amicalement
Marpie

sylvaind
Messages : 2
Inscription : mar. mars 25, 2014 1:00 am

Re: Les AUMONIERS embarqués

Message par sylvaind » mer. mars 26, 2014 9:40 am

Bonsoir à tous,


Pasteurs protestants ayant été agréés en qualité d'aumôniers temporaires de la Flotte

(Liste probablement non exhaustive)


— CORINALDI Émile Alfred Emmanuel [Nice (Alpes-Maritimes), 13 juin 1855 ‒ Nice (Alpes-Maritimes), 24 juin 1919]. Fils d'Hercule Édouard et d'Anna BROWN Anna. Marié le 10 novembre 1889 à Tver... (Russie) à Olga de PATTON [Nara (Russie), ... 1859 ‒ Le Poët-Laval (Drôme), 19 août 1890].

Agréé en qualité d'aumônier temporaire de la Flotte en novembre 1914, et destiné au navire-hôpital La Bretagne, conjointement avec l'abbé Gustave CONSTANT [Saint-Laurent-sur-Sèvres (Vendée), 28 janv. 1889 ‒ ..., ...]. Démissionnaire pour raisons de santé à compter du 6 mars 1916 (Déc. min. 6 mars 1916, J.O., 10 mars 1916, p. 1.921). Remplacé dans ce ministère par le pasteur WALTER.

Le Gaulois, n° 14.356, Vendredi 2 février 1917, p. 2, en rubrique « Ça et là ».


https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... d-Emma.gif


— DURRLEMAN Arthur, dit Freddy, [Saintes (Charente-Maritime), 17 sept. 1881 ‒ Carrières-sous-Poissy (Yvelines), 5 janv. 1944]. Fils de Jean et de Lydie PONS. Marié le 16 septembre 1909 à Élizabeth KALTENBACH [Brunoy (Essonne), 17 juill. 1880 ‒ Carrières-sous-Poissy (Yvelines), 8 janv. 1954].

Agréé en qualité d'aumônier temporaire de la Flotte à une date et sur un bâtiment indéterminés.

— GALLIENNE Georges S. [1871 ‒ 1953].

Fin Janvier ou début Octobre 1915, destiné au navire-hôpital Amiral-Duperré ; antérieurement, affecté au navire-hôpital Ceylan (Le Temps, n° 19.573, Dimanche 7 février 1915, p. 3, en rubrique « Affaires militaires ~ Marine »).

— MONOD ... [... ‒ ...].

Agréé en qualité d'aumônier temporaire de la Flotte à une date indéterminée. Débarqué fin avril 1917 du navire-hôpital le Tchad et licencié le 31 mai 1917, faute d'emploi.

L'Ouest-Éclair ‒ éd. de Caen ‒, n° 6.391, Mardi 1er mai 1917, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».


https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... steur..jpg


— TERRAS ... [... ‒ ...].

Fin Juin ou début Juillet 1915, agréé en qualité d'aumônier temporaire de la Flotte et destiné au transport-hôpital Bien-Hoa.

L'Ouest-Éclair ‒ éd. de Caen ‒, n° 5.805, Jeudi 8 juillet 1917, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».


https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... EBOETT.gif


— WALTER ... [... ‒ ...].

Agréé en qualité d'aumônier temporaire de la Flotte à une date indéterminée. Débarqué fin avril 1917 du navire-hôpital La Bretagne et licencié le 31 mai 1917, faute d'emploi.

L'Ouest-Éclair ‒ éd. de Caen ‒, n° 6.391, Mardi 1er mai 1917, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».


https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... steur..jpg
_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Bonjour,

je vous signale la publication en mars 2014 par les Editions de La Cause (69 avenue Ernest Jolly - 78955 CARRIERES SOUS POISSY) d'un ouvrage intitulé:

Pasteur Freddy Durrleman . Lettres d'un aumônier sur un navire-hôpital - Armée d'Orient (1915-1918).

Cet ouvrage, largement illustré avec des clichés d'époque, est constitué des lettres que le pasteur Durrleman (1881-1944), aumônier protestant de la flotte en méditerranée, d'abord sur le France IV puis sur le Duguay-Trouin, écrivait à son épouse.

Ces lettres sont un témoignage saisissant sur la vie à bord des navires-hôptaux, et sur le ministère d'un pasteur, aumônier de la flotte en méditerranée, alors que le Duguay-Trouin faisait des navettes entre Salonique et les bases arrières de Moudros, Bizerte et Toulon.

L'ouvrage est préfacé par un historien remarquable, le Pr. Patrick Cabanel (Université Toulouse Le Mirail, et CNRS)

Je pense que sa parution peut intéresser les visiteurs du site.
Sylvain

Répondre

Revenir à « MARINE »