LAVOISIER - Croiseur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par Ar Brav » lun. mars 31, 2008 8:20 pm

Bonjour à tous,

LAVOISIER Croiseur de 2ème classe (1897 – 1920)

Chantier :

Rochefort.
Commencé : 1893
Mis à flot : 17.04.1896
Terminé : 1897
En service : 12.1897
Retiré : 07.06.1920
Caractéristiques : 2 300 t ; 7 400 cv ; 100,6 x 10,7 x 5,5 m ; 2 machines Indret ; 16 chaudières Belleville ; 2 hélices ; 20 nds ; 250 h.
Armement : IV de 138 + II de 100 + 10 divers + 2 TLT.

Observations :

01.12.1897 : armé
17.01.1898 : premiers essais
28.04.1898 : de Rochefort pour Toulon en escadre de la Méditerranée, remplace le Cosmao
16.03.1903 : armé à Toulon pour guidon de chef de division Terre Neuve et Islande en remplacement de l’Isly
04.1914 : surveillance des pêches en Islande
08.1914 : 2ème escadre légère en Manche
30.12.1915 : Port Said
02.1916 : Méditerranée occidentale
09.1916 : Maroc
1919 : station de Syrie
1920 : rayé
1921 : vendu pour démolition à Rochefort.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 9:08 am

Bonjour à tous,

Un croquis du Lavoisier :

Image

Source :
Trois siècles de croiseurs français, de Gérard Piouffre et Henri Simoni


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par Ar Brav » lun. juin 16, 2008 4:41 pm

Bonjour à tous,

Des photos du croiseur Lavoisier sur l'excellent site de M. Delboca :

http://francois.delboca.free.fr/fscroise.html

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par Ar Brav » lun. juin 16, 2008 7:02 pm

Bonjour à tous,

Le croiseur Lavoisier, sorti de la photothèque de Malou :) :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par Ar Brav » lun. juin 16, 2008 7:21 pm

Re,

Une autre vue du Lavoisier :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par GENEAMAR » mar. juil. 08, 2008 1:03 pm

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1899, Escadre de Méditerranée (Vice-Amiral Francois FOURNIER, Commandant en chef l'Escadre).
Commandant (du 1er décembre 1897) : Robert WINTER, Capitaine de frégate.
Second : René MAUDET, Lieutenant de vaisseau.
Enseignes de vaisseau : Louis BUREAU - Pierre CAZENAVE (torp.) - Jean De ROTHIACOB (can.) - Pierre MARTIN - Joseph VEISSIER (fus.).
Mécanicien principal de 1ère classe : Martin COSTA.
Aide-Commissaire (du 1er décembre 1897) : André Du SERECH d'AURIMONT de SAINT-AVIT.
Médecin de 1ère classe : Albert MASUREL.

Au 1er janvier 1901, Escadre de Méditerranée (Vice-Amiral Marie De MAIGRET, Commandant en chef l'Escadre).
Commandant (du 1er juin 1899) : Raoul De BEAUSACQ, Capitaine de frégate.
Second : Louis CORNILLAT, Lieutenant de vaiseau.
Enseignes de vaisseau : Louis BARCKHAUSEN - Louis De BROGLIE - Octave BROUSSE - Louis BYASSON - François JOURDAN de la PASSARDIÈRE (fus.).
Mécanicien de 1ère classe : Eienne CHAPONOT.
Commissaire de 2ème classe : X (non identifié).
Médecin-Major (du 9 août 1899) : Gabriel ROUX, Médecin de 1ère classe.

Au 1er janvier 190, en réserve 2ème catégorie à TOULON.
Commandant : Charles De MARLIAVE, Capitaine de frégate.
Second : X (non identifié), Lieutenant de vaisseau.
Mécanicien principal de 1ère classe : Etienne CHAPONOT.

Le 16 mars 1903, Guidon du Capitaine de vaisseau Henri De FAUBOURNET de MONTFERRAND, Chef de la Division navale de TERRE-NEUVE et d'ISLANDEet Commandant le bâtiment.
État-Major général : Robert De MARGUERYE, Lieutenant de vaisseau, Adjudant de division - Honoré PONS, Mécanicien principal de 2ème classe, Mécanicien de division - Alexandre De MARQUEISSAC, Commissaire de 1ère classe, Commissaire de division - Joseph GLÉRANT, Médecin de 1ère classe, Médecin de division.
État-Major :
Second : Auguste BANON, Capitaine de frégate.
Lieutenant de vaisseau : Léon De CROUSNILHON (torp.).
Enseignes de vaisseau : Laurent DECOUX (can.) - Émile GILARD (fus.) - Joseph VIORT.
Mécanicien principal de 2ème classe : Jean VALET.

Au 1er janvier 1911, en réserve normale à LORIENT.
Commandant du 1er janvier 1911 : Jacques BOISSIÈRE, Capitaine de frégate.
Second : X (non identifié), Lieutenant de vaisseau.
Mécanicien principal de 1ère classe : Louis GILONNE.

[:patrice pruniaux1:6]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par GENEAMAR » mar. juil. 08, 2008 1:13 pm

Image M.P.F.

Hors Officiers...

- SUIGNARD Gabriel Marie, né le 24 février 1895 à DINÉAULT (Finistère), Quartier-Maître Chauffeur, décédé le 12 novembre 1918 à l'Hôpital maritime de SAINT-MANDRIER (Var) --- Dossier médical confidentiel.
Cordialement. Malou

Rutilius
Messages : 13562
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par Rutilius » lun. mai 18, 2009 2:01 am

.
Bonsoir à tous,

■ Historique (Complément).

27 septembre 1914 : Arraisonne et la capture à l'entrée de la Manche, par 49° 17’ 5 N. et 8° 00' W., le voilier allemand Martha-Bockhahn.

• Croiseur Lavoisier – Journal de navigation, n° 7 / 1914 – 19 sept. ~ 7 oct. 1914 : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 319, p. num. 256 et 257 (Extraits).

Le 27 septembre 1914 – En Manche

..........................................................................................................................

16 h. 35 ― Manœuvré pour arraisonner voilier allemand Martha-Bockhan [Lire : Martha-Bockhahn], de Rostock.

17 h. 00 ― Capturé le 3-mâts.

17 h. 45 ― Envoyé garde à bord du voilier par la baleinière.

18 h. 20 ― Donné la remorque.

18 h. 50 ― Hissé la baleinière.

19 h. 00 ― Mis en route au S. 8 E. Augmenté progressivement l’allure jusqu’à 60 tours.

20 h. 00 ―
En marge : « Position estimée : L. = 49° 17’ 5 N. / G. = 8° O. »

..........................................................................................................................

Le 28 septembre 1914 – De Manche à Brest

..........................................................................................................................

7 h. 10 ― L’Atlas rallie.

8 h. 05 ― Remis la prise à l’Atlas.


_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le jeu. févr. 08, 2018 9:52 am, modifié 1 fois.

Rutilius
Messages : 13562
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par Rutilius » lun. mai 18, 2009 3:32 am

.
Bonjour à tous,

Une altercation aux conséquences tragiques.

• Croiseur Lavoisier – Journal de navigation, n° 9 / 1914 – 21 oct.~ 4 nov. 1914 : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », SS Y 319, p. num. 336 (Extrait).

« Le vendredi 30 octobre 1914

..........................................................................................................................

12 h. 00 ― Mort violente du matelot sans spécialité Martin Baptiste, 25.723–3. »



• Croiseur Lavoisier – Cahier de correspondance du Commandant – 8 juil. ~ 31 déc. 1914 –, notes n°s 156 et 157 : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », SS Y 320, p. num. 695 et 696.


« 156 – Coups et blessures ayant entraîné la mort du matelot Martin.

A Monsieur le Vice-Amiral
Commandant en chef de la 2e Escadre légère

Amiral,

Je vous rends compte qu’aujourd’hui, 30 octobre, vers midi 30, les deux matelots sans spécialité Martin et Herrey étant aux sacs dans le faux pont en vinrent aux voies de fait après altercation.
Herrey travaillait à réparer ses effets et tenait en main ses ciseaux. Sans préméditation aucune de sa part, ceux-ci attinrent le cou de Martin et produisirent une plaie de la région carotidienne avec hémorragie abondante. Moins d’un quart d’heure après, et malgré les soins immédiats du Médecin-Major, Martin expirait.
Conformément à vos ordres, le Lavoisier rentre à Brest pour y transporter le corps de la victime. Il retournera sur la ligne aussitôt les formalités accomplies.
J’ai nommé un officier de police judiciaire qui instruit l’affaire et je vous adresserai le plus tôt possible les résultats de son enquête.
Herrey est un excellent sujet de très bonne conduite et de caractère facile. Martin, au contraire, passait pour être brutal et son livret porte une punition grave infligée par le Contre-Amiral, Commandant des Écoles de l’Océan pour avoir frappé un camarade.

Bord, en mer, le 30 octobre.

Signé : de Salins. [Capitaine de frégate]


157 – Coups et blessures ayant entraîné la mort du matelot Martin.

A Monsieur le Vice-Amiral
Commandant en chef de la 2e Escadre légère

Amiral,

Je vous adresse le dossier de l’affaire
« Coups et blessures ayant entraîné la mort du matelot Martin ».
Le coup porté par Herrey à Martin a entraîné la mort subite de ce dernier. Néanmoins, ji n’y a aucune préméditation de la part d’Herrey qui n’a agit que par imprudence. Cet homme est un excellent serviteur, docile et doux. Martin, au contraire, avait un caractère violent et a, dans la circonstance, attaqué le premier son camarade.
J’estime que Herrey a droit à toute la bienveillance de la Justice.

Bord, à Brest, le 31 octobre.

Signé : de Salins. [Capitaine de frégate]

________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le jeu. févr. 08, 2018 10:22 am, modifié 1 fois.

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: LAVOISIER - Croiseur

Message par dbu55 » dim. août 23, 2009 6:52 pm

Bonjour à toutes et à tous,

un marin du LAVOISIER :

SUIRE René né le 14/03/1894 à Balanzac (Charente-Maritime (Charente-Inférieure en 1914)), Matelot Canonnier - Décédé le 31/03/1918 (23 Ans) à l'hôpital Militaire Saint-Nicolas de Bordeaux (Gironde) de Syncope Cardiaque

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Répondre

Revenir à « MARINE »