le désintérêt sur la mémoire de la PGM

MONCEY
Messages : 362
Inscription : mar. juin 21, 2011 2:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par MONCEY » ven. févr. 22, 2013 3:53 pm

A Alain DUBOIS,pour votre information,la FEDERATION MARECHAL MON-
CEY que je préside,couvre les conflits de 1789 à nos jours en plusieurs
association affiliées.Les guerres révolutionnaires,Impériales,Royales Républicaines.Nous couvrons depuis la bataille d'HONDSCHOTTE à l'AL-
GERIE en passant par l'Espagne,le Mexique,1870,14/18 etc...
Pour Wam,je pense que l'Arme fait peur.L'uniforme beaucoup moins.

Bien cordialement MONCEY.
MONCEY1842

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8712
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. févr. 22, 2013 7:43 pm

la FEDERATION MARECHAL MONCEY que je préside,couvre les conflits de 1789 à nos jours en plusieurs association affiliées.
Bonjour
Oui, j'avais vu (dans votre présentation ou sur le web); habitant une "région de fort passage" avec des arrêts qui font date dans l'histoire difficile de se limiter ; (et croyez-moi je remonte encore plus loin quand je peux, sans m'éloigner).
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

sylvain80
Messages : 510
Inscription : jeu. oct. 01, 2009 2:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par sylvain80 » sam. févr. 23, 2013 12:36 pm

Bonjour à tous

Je ne pense pas que désintérêt soit le terme exact. Il me semble simplement que l'Histoire en général et celle de la Grande Guerre en particulier est comme beaucoup d'autres sujets un objet d'étude scientifique et universitaire pour certains, une passion pour d'autres et juste des mots pour beaucoup.

mais je constate aussi notamment lors des activités de l'association que le grand public n'est pas hermétique à ce que nous faisons et à la mémoire il faut simplement aller le "chercher". Evidemment pour la plupart des personnes la rencontre avec l'Histoire et la Mémoire sera fugace et ne durera qu'un court instant pour d'autres ce sera l'occasion de se plonger dans celles-ci avec parfois la redécouverte d'histoire familiale.

Tout ceci pour dire que Histoire et Mémoire sont de toute façon inscrites en nous qu'on le veuille ou non, que l'on s'y intéresse ou pas et qu'à mon sens il faut accepter que certains ne s'en soucient pas plus que moi je ne me soucierai de tuning ou de pêche à la ligne je respecte ceux qui vivent ces passions mais ce ne sont pas les miennes.

Efforçons nous, nous les passionnés, les enragés de la Mémoire de continuer à la faire vivre à travers publications, sites internet, reconstitutions et expositions et la Mémoire continuera à vivre.

cordialement

sylvain, association 14-18 en Somme

"ne jamais oublier, toujours se souvenir"
sylvain80

Avatar de l’utilisateur
francois noury
Messages : 725
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par francois noury » jeu. mars 28, 2013 9:00 am

Bonjour,

suite à une discussion que j'eus avec le responsable des "carrières de wellington" à Arras, réseau souterrain aménagé par les new-zellandais, il me semble que celui-ci fit un travail de recherche (dans un cadre universitaire) sur justement le "devoir" ou la façon dont la mémoire historique se fait, en particulier selon sa culture. Il a par exemple constaté et étudié de grandes différences de l'exercice de celle-ci, entre les Britanniques et les Français.

J'ajoute, lorsque l'on regarde ici, la carte de France des membres de forum "pages 14-18", (hors Paris et sa région, population importante et en bonne part issue de province), force est de constater que les membres proches du front ou des départements occupés, sont en plus grand nombre!

Je pense que ce personnage (celui des carrières d'Arras) est à rencontrer pour de plus amples renseignements sur le thème de la mémoire.

Cordialement,

François

scapin51
Messages : 62
Inscription : ven. mars 08, 2013 1:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par scapin51 » mar. avr. 02, 2013 1:04 am

Bonjour,

il faudrait que steven Spielberg nous fasse un "soldat Ryan" à la sauce Genevoix-Cendras. ça rameuterait la jeunesse

scapin51
Messages : 62
Inscription : ven. mars 08, 2013 1:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par scapin51 » mer. avr. 03, 2013 1:07 am

j'avais oublié: alors Oliver Stone, j'aime bien sa manière de filmer la bataille. Oliver Stone réalisant "ceux de 14" et la "main coupée".

scapin51
Messages : 62
Inscription : ven. mars 08, 2013 1:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par scapin51 » ven. avr. 05, 2013 8:35 pm

en bé, voilà qui ne me rajeuni pas. Merci pour le lien, j'ai gardé un excellent souvenir de ce film, je n'ai lu l'ouvrage que plus tard. J'aime bien l'écriture de Cendrars, la manière dont il décrit l''homme dans la guerre, entre fascination peur et dégout.
je ne sais pas si le grand public a perdu de l’intérêt pour la grande guerre, mais la littérature se porte plutot pas mal non? depuis le succès d"un long dimnche de fiançailles, la grande guerre sert régulièrement de toile de fond aux romanciers. le cinéma régulièrement nous sert un épisode des tranchées, idem pour le cinéma anglo saxon. moins que le X certes, mais quand même. Comparativement, des évènements historiques aussi important de notre histoire que la chute de Sedan et la Commune de Paris (et des autres villes) passent quasi inaperçu aujourd'hui. sans parler des recueils de lettres très à la mode depuis "paroles de poilus".
L'historiographie aussi à beaucoup évoluée, et la Grande Guerre y est pour beaucoup. Outre les travaux de l'Historial de Peronne sur la Culture de Guerre qui augure une approche anthropologique des évènements, c'est sans doute pour la France le premier grand évènement historique décrit non seulement par les "grands personnages" ou les documents administratifs, mais par les acteurs eux même, témoins et victimes à la fois. ce n'est sans doute pas complètement un hasard: Marc Bloch n'est il pas un ancien combattant 14/18?
Si la terre rend les derniers obus de la Grande Guerre, la Grande Guerre n'a pas encore tout révélé.


Valerie Q
Messages : 581
Inscription : dim. avr. 19, 2009 2:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par Valerie Q » sam. avr. 06, 2013 2:36 pm

Bonjour

Je ne sais pas faire de citation, alors je copie-colle :
"Cette question me semble primordiale et surtout très difficile à répondre. Comment se mettre dans la tête de nos minots. Moi même, j'ai été touché très tardivement par le virus GG :) . Je me souviens être allé dans le cadre scolaire avec des correspondants anglais à l'historial de Péronne, et je me souviens de l'indifférence que j'ai porté au sujet. C'est un regret aujourd'hui, même si pour finir la mémoire m'a rattrapé. Y a t-il une faute pédagogique? J'en doute fort, puisque aujourd'hui l'idée de l'échange avec les anglais sur les lieux de la bataille de la somme me semble être une très bonne idée. Mais alors pourquoi n'ai je pas été touché?
Pour analyser davantage cet évènement, faudrait il que je reprenne contact avec les correspondants anglais, et leur demander leur ressenti, et ce qu'il en reste aujourd'hui? Je pense que ce serais très intéressant. "

Question bête, avez-vous été touché par l'ensemble des connaissances qui ont été enseignées lorsque vous étiez élève (quelque soit la matière) ? La masse est telle qu'automatiquement une sélection de "mise en surface" se fait. D'ailleurs vous le soulignez vous-même "la mémoire vous a rattrapé".
Faute pédagogique ? Pas plus que pour la fondation de Cluny qui a dû aussi être abordée ou bien la règle d'orthographe concernant les adjectifs de couleur.

Cordialement
Valérie


scapin51
Messages : 62
Inscription : ven. mars 08, 2013 1:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par scapin51 » mer. avr. 10, 2013 2:09 am

Bonjour

Je ne sais pas faire de citation, alors je copie-colle :
"Cette question me semble primordiale et surtout très difficile à répondre. Comment se mettre dans la tête de nos minots. Moi même, j'ai été touché très tardivement par le virus GG :) . Je me souviens être allé dans le cadre scolaire avec des correspondants anglais à l'historial de Péronne, et je me souviens de l'indifférence que j'ai porté au sujet. C'est un regret aujourd'hui, même si pour finir la mémoire m'a rattrapé. Y a t-il une faute pédagogique? J'en doute fort, puisque aujourd'hui l'idée de l'échange avec les anglais sur les lieux de la bataille de la somme me semble être une très bonne idée. Mais alors pourquoi n'ai je pas été touché?

Cordialement
Valérie
peut être parce que les histoires de guerre furent pendant très longtemps une affaire d'hommes? :sol:

Avatar de l’utilisateur
wam
Messages : 252
Inscription : mar. févr. 24, 2009 1:00 am

Re: le désintérêt sur la mémoire de la PGM

Message par wam » lun. juil. 08, 2013 8:49 pm

Bonjour à tous
Je vous remercie tous pour votre contribution à ce sujet, je n'ai pas pu répondre plus tôt à cause de l'étendue du travail à l'université. Le dossier est terminé et noté, pour ceux qui veulent je peux leur envoyer le dossier par curiosité...
Merci encore, cordialement
Wam
"la guerre est riche de pauvres soldats" Recherche sur le secteur picard, surtout celui du bois des lôges et alentours


Répondre

Revenir à « Commémorations & divers »