Allons z'enfants...

Répondre
Avatar de l’utilisateur
didymes
Messages : 168
Inscription : mer. sept. 19, 2007 2:00 am

Re: Allons z'enfants...

Message par didymes » dim. juil. 12, 2009 10:45 am

Bonjour,

Nous savons qu'un nombre appréciable d'enfants ou d'adolescents ont tâché de suivre des troupes ou de gagner le front, seuls ou à plusieurs, parfois de très loin. Les JMO des Prévôtés en sont pleins: on les intercepte, et on les ramène à l'arrière. Les cas les plus célèbres sont ceux des "petits héros", Jean-Corentin Carré, Emile Bigarré (15 ans 1/2), le Caporal Gustave Chatain, 2 citations, 2 blessures, qui aurait fait 9 prisonniers et aurait été proposé pour la médaille militaire (il est figuré sur une carte postale de propagande où on le voit (très jeune), les bras croisés. Léonce Mallet, 15 ans, amputé à la cuisse etc... Le Pol Woitelin, 13 ans, dont parle André Kahn en novembre 14, etc...
Certains officiers n'appréciaient pas, d'autres laissaient faire.
Et il y avait de quoi. Tous n'étaient pas des boy-scouts enflammés par l'amour de la patrie, mais des apaches ou des voyous.
Riotor, par exemple, à l'arrivée du jeune Jean Mercadié, engagé volontaire à 16 ans, comprend tout de suite qu'il a affaire à une petite crapule: "morveux fantaisiste" et prédit, quel flair, qu'il finira en conseil de guerre. Comme chacun sait, Barrès chanta le petit héros, on fit une quête en sa faveur, jusqu'à ce qu'on le retrouve, comme prévu par Riotor, d'abord au tribunal puis devant un conseil de guerre: il arborait sur son uniforme une médaille militaire achetée à Châlons (Gazette des tribunaux du 3 mai 15).

En lisant le JMO du service de santé du 15e RI, en voici un autre: Marius Prudent, portant un uniforme de caporal. J'ai scanné le paragraphe qui reprend le rapport adressé au colonel:
Image
Il y a une suite, naturellement.
Quelques jours plus tard, disparition du "caporal", parti "sans prévenir personne". Le médecin fait entreprendre des recherches, qui ne donnent aucun résultat: Le 12 août : « Il est probable qu’il est parti avec un des régiments coloniaux qui étaient nos voisins », partis dans la nuit du 9 au 10. Le 13 août : « Le [soldat] soi-disant caporal Prudent Marius n’a pas reparu au cantonnement du dépôt d’éclopés ».

C'est tout pour aujourd'hui,
Bon dimanche.

aB




Annie

"Je crois que je sais, je ne sais pas que je crois", me dit alors le Lieutenant Mibelius.

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4741
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Allons z'enfants...

Message par LABARBE Bernard » dim. juil. 12, 2009 4:59 pm

Bonjour aB didymes,
Merci pour ces informations, fouilles curieuses et utiles, tant les légendes et ragots sont nombreux sur ce sujet. Concernant certains (dont Jean-Corentin) il semble qu'il n'y ait pas de doute mais je m'interroge sur le devoir de responsabilité ou la compétence de certains officiers supérieurs commandants de régiments qui ne pouvaient pas ignorer les choses. Falsifier ses papiers, possible, mais à l'époque je ne vois pas comment sans gratouillages évidents ou ratures semant le doute. Alors si doute, les actes de naissance à demander en mairie ça existait à l'époque... Passons.
Il semble que l'engagement de jeunes garçons ait été dans l'air du temps patriotique de l'époque, d'où ces dérives plus ou moins acceptées.
Ainsi, dans son livre sur "Le 57ème R.I. pendant la Grande Guerre", Couraud (lieutenant puis commandant, toute la guerre au 57) cite le jeune Bérard qui obtient du colonel cdt le régiment l'autorisation de partir en août avec les autres. Pfft... Obtient du colonel ? Le colonel savait parfaitement la sortie imminente du texte de loi ou décret autorisant l'engagement à 17 ans, il n'a pris aucun risque moral. Car Bérard Fernand Jean était né en avril 87. Rien à voir avec des Corentin, mais à voir avec une certaine gloriole d'avoir des "presque" enfants soldats au sein de son régiment. D'où peut-être des yeux fermés parfois...
Cordialement,
Bernard


Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8716
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Allons z'enfants...

Message par Alain Dubois-Choulik » dim. juil. 12, 2009 6:48 pm

Bonjour aB didymes,
Bonjour,
Je me demande ... "aB" ou " alpha-vita " (Άλφα-Βήτα) ??? En tous cas le concept d'enfant-soldat commençait à poindre ... ainsi que la confusion patriotisme-fanatisme ....
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
claude gian
Messages : 161
Inscription : jeu. mai 07, 2009 2:00 am

Re: Allons z'enfants...

Message par claude gian » dim. juil. 12, 2009 11:39 pm

Bonsoir
N'oubliez pas que l' Ecole a mis en honneur pendant des décennies ( et jusqu'à une époque relativement récentes) les jeunes adolescents servant dans les Armes de la Républiques lors des guerres de la Révolution . " le sacrifice d'un Barra était cité en exemple...Et n'oubliez pas non plsu le "bourrage de crâne" auquel les éléves ont etes osumisi entre 1870 et 1914 ou tout etait fait 'leçons sujets d'examen etc" pour favoriser le patriotisme.Il n'ya donc rein d'étonant à ce que de jeunes esprits ait succombé a l'ambiance...Le véritable problème meparaît etre l'utilisation faite par les adulte de ce sentiment.

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2807
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Allons z'enfants...

Message par IM Louis Jean » lun. juil. 13, 2009 12:03 am

Bonsoir
N'oubliez pas que l' Ecole a mis en honneur pendant des décennies ( et jusqu'à une époque relativement récentes) les jeunes adolescents servant dans les Armes de la Républiques lors des guerres de la Révolution . " le sacrifice d'un Barra était cité en exemple...Et n'oubliez pas non plsu le "bourrage de crâne" auquel les éléves ont etes osumisi entre 1870 et 1914 ou tout etait fait 'leçons sujets d'examen etc" pour favoriser le patriotisme.Il n'ya donc rein d'étonant à ce que de jeunes esprits ait succombé a l'ambiance...Le véritable problème meparaît etre l'utilisation faite par les adulte de ce sentiment.
Bonjour à toutes et à tous,

C'est encore vrai aujourd'hui pour certains patriotismes (le patriotisme français évoqué supra date de plus de 90 ans, il est moribond aujourdhui).

Cordialement
sesouvenir
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
didymes
Messages : 168
Inscription : mer. sept. 19, 2007 2:00 am

Re: Allons z'enfants...

Message par didymes » mar. juil. 14, 2009 12:26 pm

Bonjour, tandis que j'entends le vacarme des hélicos qui se dirigent vers le défilé National Festif,


J'apporte un document iconographique au sujet, cette carte postale, qui montre une cérémonie de décorations au cours de laquelle sont décorés Jean-Baptiste THIZORIN, "vieux soldat", et Jacques GOUJON, soldat amputé du bras droit, âgé de 17 ans. C'est ce qui est dit.

Image

Y aurait-il parmi vous un spécialiste du 17è RI qui connaîtrait les détails sur ce soldat ?
Il paraît très jeune, c'est entendu. A l'époque où a été prise la photo en médaillon, il devait avoir 18 ans.

Bon 14 Juillet,

Annie
Annie

"Je crois que je sais, je ne sais pas que je crois", me dit alors le Lieutenant Mibelius.

Avatar de l’utilisateur
didymes
Messages : 168
Inscription : mer. sept. 19, 2007 2:00 am

Re: Allons z'enfants...

Message par didymes » mar. juil. 14, 2009 12:34 pm

Bonjour, tandis que j'entends le vacarme des hélicos qui se dirigent vers le défilé National Festif,


J'apporte un document iconographique au sujet, cette carte postale, qui montre une cérémonie de décorations au cours de laquelle sont décorés Jean-Baptiste THIZORIN, "vieux soldat", et Jacques GOUJON, soldat amputé du bras droit, âgé de 17 ans. C'est ce qui est dit.

Image

Y aurait-il parmi vous un spécialiste du 17è RI qui connaîtrait les détails sur ce soldat ?
Il paraît très jeune, c'est entendu. A l'époque où a été prise la photo en médaillon, il semble avoir 18 ans.

Bon 14 Juillet,

Annie
Annie

"Je crois que je sais, je ne sais pas que je crois", me dit alors le Lieutenant Mibelius.

Avatar de l’utilisateur
claude gian
Messages : 161
Inscription : jeu. mai 07, 2009 2:00 am

Re: Allons z'enfants...

Message par claude gian » mer. juil. 15, 2009 5:36 pm

Le 17 RI est surtout connu pour être le Regiment mutiné lors des graves incidents de BEZIERS en 1907 lors de l" 3revole du Midi" due a la mévente des vins...
En 1914 il a servi si mes souvenirs sont exacts dans les Vosges

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2807
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Allons z'enfants...

Message par IM Louis Jean » mer. juil. 15, 2009 6:49 pm

Bonjour à toutes et à tous,

http://pagesperso-orange.fr/patrice.del ... 033-24.jpg

Cordialement
sesouvenir
Edité pour ajouter que le lien renvoie vers Jacques Goujon

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2807
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Allons z'enfants...

Message par IM Louis Jean » mer. juil. 15, 2009 6:58 pm

Bonjour à toutes et à tous,

http://pagesperso-orange.fr/patrice.del ... 033-24.jpg

Cordialement
sesouvenir
Re,

Peut-être un peu plus bourrage de crâne :whistle:
http://www.greatwardifferent.com/Great_ ... sse_01.htm

Cordialement
sesouvenir

Répondre

Revenir à « Les enfants et la guerre »