L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

veolastik
Messages : 13
Inscription : sam. sept. 04, 2010 2:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par veolastik » lun. févr. 07, 2011 11:32 pm

Bonjour,
J'ai la fiche matricule de Paul-Georges MESNARD qui figure sur le monument aux morts de la commune de Saint Georges des Côteaux.
Né le 14.8.1882 à Courcerac, il avait été exempté de service militaire mais rappelé pour la guerre.
Rattaché à la 18ème section d'infirmerie. Mis à la disposition de l'usine Vandier Despret le 15.11.1915.

Bravo pour votre travail,
Cordialement
Jennifer

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1441
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » mar. févr. 08, 2011 12:58 pm

Bonjour,
J'ai la fiche matricule de Paul-Georges MESNARD qui figure sur le monument aux morts de la commune de Saint Georges des Côteaux.
Né le 14.8.1882 à Courcerac, il avait été exempté de service militaire mais rappelé pour la guerre.
Rattaché à la 18ème section d'infirmerie. Mis à la disposition de l'usine Vandier Despret le 15.11.1915.

Bravo pour votre travail,
Cordialement
Jennifer
Bonjour Jennifer,
Merci pour cettte info; je le rajoute donc dans la liste des identifiés. Si vous êtes ok, je veux bien une copie de sa fiche. (mon adresse e-mail dans mon profil).

Jérôme, bien lu tes messages, je rajoute PRUD'HOMME, ainsi que l'article de L'Ouest-Eclair de 1929 que je rajoute au post avec une photo envoyée par un forumeur. Merci encore pour ces renseignements. L'article sur les cimetières rochelais que je connaissais, est extrait de l'excellent livre de Jean-Jacques Salgon: "Les sources du Nil" aux éditions L'Escampette.
Cordialement
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1441
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » mar. févr. 08, 2011 7:29 pm

L’Ouest Eclair - 2 mai 1929.
Dernières nouvelles régionales.
Une émouvante cérémonie à La Rochelle.
"La Rochelle, 1er mai. Ce matin à La Rochelle-La Pallice, a été célébré le treizième anniversaire de la catastrophe qui frappa cette cité maritime et industrielle en pleine guerre, le 1er mai 1916.
Dans la matinée de ce jour, un incendie accidentel ou criminel éclatait dans l’usine Vandier & Despret qui fabrique de la mélinite pour le service de l’armée. Quelques instants après, plus de deux cents tonnes de mélinite faisait explosion. Cent soixante-quinze personnes, la plupart mobilisées travaillant dans l’usine, furent horriblement déchiquetées ; cent-cinquante autres furent blessées. Aux alentours de l’usine, la violence de la déflagration détruisit en partie six établissements industriels et endommagea une centaine de maisons.
Pour commémorer cette catastrophe, une cérémonie religieuse a eu lieue et des cortèges ont porté des couronnes au pied du monument élevé par le Souvenir Français, sur l’emplacement même de l’explosion et dans la cession du cimetière où reposent une partie des restes de victimes qu’on pût recueillir".
Image
Merci à Christophe pour la photo!
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1441
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » mar. févr. 08, 2011 11:15 pm

Bonsoir,
D'autres photos du drame amicalement envoyées par Christophe.
Image
Image

Cette dernière n'a pas de rapport avec la catastrophe Vandier, (si ce n'est le site de La Pallice), mais c'est, je pense, une photo rare que je n'avais encore jamais vue, d'un débarquement de blessés et de réfugiés Belges sur La Rochelle au début de la guerre.
Image

Cordialement
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8393
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par Charraud Jerome » jeu. févr. 10, 2011 11:10 pm

Bonsoir
Quelques cartes qui sont actuellement en vente sur le site http://www.delcampe.net/

Image
Image
Image

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8393
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par Charraud Jerome » lun. mai 09, 2011 1:46 pm

Bonjour
Une nouvelle carte en vente sur le site http://www.delcampe.net/
Image

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

jmh
Messages : 9
Inscription : dim. sept. 11, 2011 2:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par jmh » dim. sept. 11, 2011 6:43 pm

Bonjour, je découvre ce forum avec beaucoup d'interêt. Le travail qui est fait sur cette affaire, dont je ne connais que très peu de choses, et relativement occulté dans la famille (vous comprendrez plus loin pourquoi) est considérable et m'apporte des infos importantes.
Mon Arrière Grand Père, Henri CARLES, ingénieur chimiste, était directeur adjoint de l'usine au moment de l'explosion, il a été désintegré dans celle-ci. Il avait 41 ans.
Son nom figure sur le monument de la Rossignolette (je n'ai pas encore eu l'occasion d'y aller, mais des photos m'ont été communiquées). Il est entre CALS EUGENE et CARRE CHARLES.
Je ne connais pas exactement son statut, mais il était quelque chose comme détaché civil, puisqu'il demeurait normalement à Lille. Il laissait une femme et deux enfants, un garçon de 16 ans et une fille de 15 ans (ma grand mère). Son fils a cherché en vain ses restes dans les ruines (!). Je pense que sur les photos des obsèques ceux-ci figurent quelque part dans la foule.
Mon arrière grand mère, Gabrielle, hébergée par les Vandier à Nantes, qui n'a pas accepté cette fin tragique, s'est suicidée pratiquement un an après, le 16 mai 1917. Elle avait 39 ans. Ainsi c'est une famille entière qui a été détruite par cette explosion.
Bien qu'étant en service commandé, à ma grande surprise, mon arrière grand père ne semble pas être consideré comme "Mort pour la France", au contraire des militaires présents sur le site. Dans "Mémoire des Hommes" il n'y a aucune fiche à son nom. Celui-ci ne figure pas non plus dans la liste des victimes établie par Bruno17 (félicitations pour ce travail), alors qu'il est bien cité sur le monument. De plus son acte de décès, mentionne, ce qui est rare (et d'ailleurs à la limite de la légalité) les circonstances exactes de son décès dans l'explosion.
Si certains peuvent m'en dire un peu plus cela m'interesserait beaucoup, moi-même ainsi que mon entourage également, le souvenir de ce drame reste, presque un siècle après encore très vivace et les informations que nous avons, très partielles.
Jean Marie.
JMH

jmh
Messages : 9
Inscription : dim. sept. 11, 2011 2:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par jmh » dim. sept. 11, 2011 7:05 pm

Je dois quelques excuses à Bruno17.
En relisant la liste je viens finalement de trouver Henri CARLES.
5ème régiment du génie :
- CARLES Henri Albert : sergent-major détaché article 6. Né en 1874 à Domfront (60).
Informations que je découvre donc grâce à lui, un grand merci.
Restent deux questions :
où a t il trouvé ces informations (cela me permettrait peut être d'aller plus loin dans mes recherches), car d'autres questions restent en suspend ?
Pourquoi Mon arrirèe gransd père n'est pas consideré comme "Mort pour la France" puisque militaire tout de même.
Jean Marie
JMH

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8393
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par Charraud Jerome » dim. sept. 11, 2011 10:12 pm

Bonsoir
Je dois quelques excuses à Bruno17.
En relisant la liste je viens finalement de trouver Henri CARLES.
5ème régiment du génie :
- CARLES Henri Albert : sergent-major détaché article 6. Né en 1874 à Domfront (60).
Informations que je découvre donc grâce à lui, un grand merci.
Restent deux questions :
où a t il trouvé ces informations (cela me permettrait peut être d'aller plus loin dans mes recherches), car d'autres questions restent en suspend ?
Pourquoi Mon arrirèe gransd père n'est pas consideré comme "Mort pour la France" puisque militaire tout de même.
Jean Marie
Théoriquement, le statut de "détaché article 6" (détaché en usine) ne permet pas l'accès au statut de "Mort pour la France" (Si je résume, il est considéré comme non-combattant).
Bien sûr, on trouvera certainement des exceptions, mais ....
Sur ce statut: http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... htm#t79335

Né dans l'Oise en 1874, vous n'avez pas de chance sur le site des AD60. L'année 1874 n'est pas consultable: http://archives.oise.fr/archives-en-lig ... atricules/
Il faudra donc les contacter par mail et éventuellement se déplacer.

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8650
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par Alain Dubois-Choulik » lun. sept. 12, 2011 11:40 am

Théoriquement, le statut de "détaché article 6" (détaché en usine) ne permet pas l'accès au statut de "Mort pour la France" (Si je résume, il est considéré comme non-combattant).
Bien sûr, on trouvera certainement des exceptions, mais ..
Bonjour
....mais pourtant de nombreux civils - certainement pas tous - on été reconnus MplF .
voir le code des pensions
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »