507e AS

Avatar de l’utilisateur
Antonio
Messages : 300
Inscription : ven. nov. 30, 2012 1:00 am

507e AS

Message par Antonio » jeu. août 15, 2019 10:55 am

Bonjour,

Voici une photo de studio d'un membre du 507e AS, d'après ce que je peux voir au niveau des détails de l'uniforme.
Est-ce bien cela, et est-ce que cette photo date de la 1°GM?
507 AS.jpg
507 AS.jpg (79.66 Kio) Consulté 860 fois
bay20181228_16034414.jpg
bay20181228_16034414.jpg (203.69 Kio) Consulté 860 fois
Antonio

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: 507e AS

Message par Tanker » jeu. août 15, 2019 1:09 pm

Bonjour Antonio,

Le 507° RAS est créé le 17 Septembre 1918, ses 3 bataillons de chars sont créés entre le 27 Août 1918 et le 3 Septembre 1918.

Le 507° est engagé du 27 au 30 Octobre 1918 dans le Secteur de Guise.
C'est le dernier des Régiments de Renault FT engagé au combat durant la Grande Guerre.

La photo est visiblement bonne de guerre.
Les pattes de col sont celles de l'artillerie (fond rouge) et la présence du petit "AS", sur le béret, ainsi que de l'insigne "historique" et non réglementaire de la salamandre, tendent à prouver qu'il doit bien s'agir d'une photo de 1918.
Si l'insigne métallique des chars, sur le béret devient réglementaire après guerre, les "gadgets" annexes sont alors bannis du béret, comme la salamandre sur la poche, et l'insigne des chars sur le bras gauche.

Aucun marquage du photographe ?
Cette photo pourrait avoir été faite à Orléans (durant la période de préparation des BCL), à Saint Quentin, après
les combats d'Octobre 1918, le 507° RAS y reste un moment avant de rejoindre en Allemagne les secteurs d'occupation.

En 1919, le 507°RAS devient 507°RCB (Régiment de Chasseurs Blindés), et les pattes de col sont alors vertes.
Cependant rien n'indique que la mise en conformité des uniformes se soit faite "au coup de sifflet bref".

A titre d'exemple, bon nombre de sous-officiers du Groupe AS 39, alors stationnés en Belgique, sont encore, en Mars 1919, avec des pattes de col du 81° RALT.
Ils n'avaient que 11 mois de retard sur la mise en conformité de leurs uniformes . . . . .

Aucun nom pour ce canonnier, ou aucun indice permettant de l'identifier ?

Bonne fin de journée - Michel

Avatar de l’utilisateur
Antonio
Messages : 300
Inscription : ven. nov. 30, 2012 1:00 am

Re: 507e AS

Message par Antonio » jeu. août 15, 2019 4:55 pm

Bonjour Michel,

Merci pour les infos très détaillées, et instructives. Avant de poster ma demande, j'ai cherché sur internet, et j'ai trouvé et lu un texte que vous aviez écrit pour le site, au sujet de la tenue et notamment sur ces fameux insignes portés par les membres des chars de combats.

viewtopic.php?t=52527

A propos de la photo du jour, je joins le scan du dos de la photo. Bravo, vous avez vu juste pour la ville de la photo, qui est bien Orléans. Pour la date manuscrite, et le nom? ça peut ne pas correspondre avec l'année du cliché!!!
bay20190815_16413660.jpg
bay20190815_16413660.jpg (181.22 Kio) Consulté 825 fois
Antonio

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: 507e AS

Message par Tanker » jeu. août 15, 2019 6:49 pm

Orléans restait assez logique, en particulier pour une jeune recrue.
Ce soldat porte une tenue impeccable et n'est pas décoré.

Il s'agit probablement d'un soldat de contingent récent, formé après le départ du régiment pour le Front.
Il a donc du disposer d'un peu plus de temps en Septembre/ Octobre, pour se faire photographier à Orléans.

Il peut s'agir d'un canonnier qui a pu rejoindre le régiment à St Quentin, pour combler les pertes des combats d'Octobre.

Dommage que la carte photo ne soit pas annotée.

A plus - Michel

Avatar de l’utilisateur
Antonio
Messages : 300
Inscription : ven. nov. 30, 2012 1:00 am

Re: 507e AS

Message par Antonio » ven. août 16, 2019 3:36 pm

Bonjour Michel,

Merci pour ce complément d'informations.

Antonio

Mercadal P
Messages : 2586
Inscription : mar. juil. 24, 2007 2:00 am

Re: 507e AS

Message par Mercadal P » sam. août 17, 2019 8:37 am

Bonjour.
La coupe de la veste est très soignée; cela ne ressemble guère à ce que reçoit habituellement la troupe. On dirait une veste d 'officier coupée par un maître-tailleur.
Effet fourni par le photographe ( comme cela arrive assez fréquemment ) ?
Au revoir.
PML

Scolari
Messages : 1222
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: 507e AS

Message par Scolari » sam. août 17, 2019 9:46 am

Bonjour,
je me permet, une petite incursion dans un sujet sur l'Artillerie Spéciale,
pour répondre à cette question et détourner légèrement le sujet :
mes excuses par avance à Michel.
Mercadal P a écrit :
sam. août 17, 2019 8:37 am
Bonjour.
La coupe de la veste est très soignée; cela ne ressemble guère à ce que reçoit habituellement la troupe. On dirait une veste d 'officier coupée par un maître-tailleur.
Effet fourni par le photographe ( comme cela arrive assez fréquemment ) ?
Au revoir.
PML
j'ai souvent lu que les spécialistes en décodage uniformologie se plaignaient des "accessoires" des photographes et autres prêt, ajout.

il se trouve que pour le photographe Joseph à Orléans, il y a des cartes postales de sa Galerie de Pose.
Regardez bien à gauche, sur le mur, les accessoires (de prêt? de décoration? décoration et prêt?).
photographe joseph Orleans vue 1.GIF
photographe joseph Orleans vue 1.GIF (58.14 Kio) Consulté 710 fois
source : https://cartespostales.eu/nonclasss/648 ... __tat.html
photographe joseph Orleans vue 2.GIF
photographe joseph Orleans vue 2.GIF (46.64 Kio) Consulté 710 fois
source : https://www.aguttes.com/lot/15554/2885007
Nota: je ne suis pas le vendeur des cartes, mais cela permettra un meilleur zoom.

Cordialement,
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: 507e AS

Message par Tanker » sam. août 17, 2019 6:42 pm

Bonjour Pierre et Frédéric,

Voici effectivement deux compléments intéressants.

Le camp de Cercottes se trouvait, à vol d'oiseau, à 6 km du centre d'Orléans, et la gare de La Foulonnerie,
juste à l'entrée du camp, rejoignait directement la gare centrale d'Orléans.
Les occasions (permission ou quartier-libre) ne devaient pas manquées pour effectuer ce type de démarche.

En examinant la photo, il semble bien que la couleur de la veste soit plus claire que celle du pantalon et,
par ailleurs, les manches semblent aussi un peu longues.
Le bras gauche, posé sur le guéridon, ne cache pas les plis importants au niveau du coude.
La position de la main droite, dans le dos, a visiblement le même but.
Avec la main le long du corps, la main droite aurai probablement été cachée par la manche.

Ce qui est certain, c'est que ce photographe avait probablement un bon carnet d'adresse dans l'AS car
il fallait se mettre à la page des créations d'unités.
En 7 mois, de Mai à Novembre 1918, ce sont 9 Régiments qui sont créés (du 500° au 509° RAS) et,
avec la présence du dépôt de l'Artillerie Spéciale à Cercottes, les mouvements de personnels,
provenant de tous ces régiments devaient être nombreux.

Tous, n'avaient probablement pas besoins d'accessoires . . . . . .

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »