L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1624
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Lucien Morareau » dim. août 09, 2015 12:23 pm

Je crois que le 37 avait sa propre administration et, de toute façon, le Maroc était un protectorat et non une colonie et, de ce fait, ne dépendait pas du Ministère des colonies. L'affectation au 35 indique en principe une position "hors-cadre", donc peut-être Clermont-Ferrand.

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3532
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par bruno10 » dim. août 09, 2015 1:35 pm

Bonjour

Ne pourrait-il pas s'agir de Lucien Vaconsin ?
Extrait de son dossier sur Leonore
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr
Image

voir également un article sur l'Aérophile
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... sin.langFR
Cordialement
Bruno

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1624
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Lucien Morareau » dim. août 09, 2015 1:47 pm

Oui, certainement.

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3532
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par bruno10 » dim. août 09, 2015 2:04 pm

Re-bonjour

Peut-être l'aviez vous déjà évoqué ? mais sauf erreur Lucien Bégou a été commandant de l'escadrille 118 de Fevrier 1916 à Février 1918
La buse apprivoisée avait vraisemblablement rapport avec l'insigne de l'escadrille ,un hibou posé sur un croissant de lune
Cordialement
Bruno

Avatar de l’utilisateur
Cottius
Messages : 105
Inscription : dim. sept. 08, 2013 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Cottius » dim. août 09, 2015 6:05 pm

Bonjour

Ne pourrait-il pas s'agir de Lucien Vaconsin ?
Extrait de son dossier sur Leonore
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr
http://www.culture.gouv.fr/LH/LH272/FRD ... V005_L.jpg

voir également un article sur l'Aérophile
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... sin.langFR
Cordialement
Bruno
Bonjour
Je ne pense pas, car Julien Bégou a passé son brevet de pilote militaire bien plus tôt, en 1913!
Cordialement
Cottius
Cottius
"Deux armées qui se battent, c'est comme une grande armée qui se suicide" - H. Barbusse - "Le Feu"

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3532
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par bruno10 » dim. août 09, 2015 6:18 pm

Bonjour
Je ne pense pas, car Julien Bégou a passé son brevet de pilote militaire bien plus tôt, en 1913!
Cordialement
Cottius
Je ne parlais pas de Julien Bécou mais de Julien Vaconsin, le 2ème membre de l'équipage avec Baratçabal (votre photo)

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1624
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Lucien Morareau » dim. août 09, 2015 8:47 pm

Je pense que comme c'était la tradition à l'époque, le nom de l'équipage de l'avion photographe était mentionné sur les cliches officiels. Dans ce cas, Vaconsin qui devait être caporal ou sergent pilotait et Baratçabal, qui était lieutenant et bien que pilote également, jouait le rôle d'observateur-photographe.

Voici quelques "billes" concernant ces deux hommes :

BARATÇABAL Benjamin, Noël, né le 25/12/1892 à 64130 MAULÉON-LICHARE, décédé le 21/07/1949
Lt, breveté n° 19654 le 04/08/1922, macaron n° 16455

VACONSIN Lucien, Emile, né le 23/06/1903 à 75018 à PARIS, MSAC civil le 15/02/1935
Cal, breveté n° 20216 le 24/03/1924, macaron n° 17048

Avatar de l’utilisateur
Cottius
Messages : 105
Inscription : dim. sept. 08, 2013 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Cottius » dim. août 09, 2015 10:42 pm


Je ne parlais pas de Julien Bécou mais de Julien Vaconsin, le 2ème membre de l'équipage avec Baratçabal (votre photo)
Merci Bruno; personnellement, je n'arrivais pas à déchiffrer ces noms
Cordialement
Cottius
Cottius
"Deux armées qui se battent, c'est comme une grande armée qui se suicide" - H. Barbusse - "Le Feu"

Avatar de l’utilisateur
Cottius
Messages : 105
Inscription : dim. sept. 08, 2013 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Cottius » dim. août 09, 2015 10:45 pm

Je pense que comme c'était la tradition à l'époque, le nom de l'équipage de l'avion photographe était mentionné sur les cliches officiels. Dans ce cas, Vaconsin qui devait être caporal ou sergent pilotait et Baratçabal, qui était lieutenant et bien que pilote également, jouait le rôle d'observateur-photographe.

Voici quelques "billes" concernant ces deux hommes :

BARATÇABAL Benjamin, Noël, né le 25/12/1892 à 64130 MAULÉON-LICHARE, décédé le 21/07/1949
Lt, breveté n° 19654 le 04/08/1922, macaron n° 16455

VACONSIN Lucien, Emile, né le 23/06/1903 à 75018 à PARIS, MSAC civil le 15/02/1935
Cal, breveté n° 20216 le 24/03/1924, macaron n° 17048
Merci Lucien! Ainsi, cette photo rappelle deux équipages à notre souvenir!
Cordialement
Cottius
Cottius
"Deux armées qui se battent, c'est comme une grande armée qui se suicide" - H. Barbusse - "Le Feu"

Avatar de l’utilisateur
Cottius
Messages : 105
Inscription : dim. sept. 08, 2013 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Cottius » lun. août 10, 2015 9:58 pm

Je pense que comme c'était la tradition à l'époque, le nom de l'équipage de l'avion photographe était mentionné sur les cliches officiels. Dans ce cas, Vaconsin qui devait être caporal ou sergent pilotait et Baratçabal, qui était lieutenant et bien que pilote également, jouait le rôle d'observateur-photographe.

Voici quelques "billes" concernant ces deux hommes :

BARATÇABAL Benjamin, Noël, né le 25/12/1892 à 64130 MAULÉON-LICHARE, décédé le 21/07/1949
Lt, breveté n° 19654 le 04/08/1922, macaron n° 16455

VACONSIN Lucien, Emile, né le 23/06/1903 à 75018 à PARIS, MSAC civil le 15/02/1935
Cal, breveté n° 20216 le 24/03/1924, macaron n° 17048
Merci encore, Lucien et Bruno, pour ces bons et instructifs échanges!
Une question à propos de la photographie ci-dessous, où notre Bégou pose à droite avec deux autres officiers, devant ce qui semble être un BR14.
Image
Bégou porte un brassard de deuil, sans doute à la suite de la perte de son frère aîné Edouard, mort à l'hôpital le 20 mai 1918 des suites de ses blessures. Cela "date" donc un peu la photo...Mais si on connaissait quelles étaient les moeurs de l'époque en matière de deuil, comnbien de temps on portait un tel brassard, on aurait une fourchette indicative de la date de prise de vue de cette photo!
Le lieu me pose question: ce sont de beaux et vastes hangars en dur que l'on voit en arrire-plan. Est-ce Istres? Clermont-Ferrand?
Par ailleurs, il semble que l'arrière du fuselage de l'avion porte un emblème d'escadrille, comme le suggère l'agrandissement ci-dessous, partiellement caché par le bras de Bégou... Le motif est inscrit dans un cercle. A moins que j'aie des visions... !https://forum.pages14-18.com/icones/smile.gif
Image
Qu'en pensez-vous?
Bien cordialement
Cottius
Cottius
"Deux armées qui se battent, c'est comme une grande armée qui se suicide" - H. Barbusse - "Le Feu"

Répondre

Revenir à « AVIATION »