Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
Avatar de l’utilisateur
Club College Anjou
Messages : 210
Inscription : ven. oct. 06, 2006 2:00 am

Re: Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Message par Club College Anjou » jeu. juin 14, 2007 3:57 pm

Bonjour à tous!
C'est encore Sophie
J'avais une autre questions à vous poser à propos de mon ancètre.

Pendant la 1ère guerre mondiale, il a recu plusieurs injections de vaccin contre la thyphoïde. Je voudrais savoir si ce traitement était le même pour tout le monde ou s'il était réservé seulement aux personnes les plus âgé (il avait 43 ans lorsqu'il a eu les injections) ?

Merci pour les détails que vous me donnerez, cordialement, Sophie.

Image

Avatar de l’utilisateur
mireille salvini
Messages : 1128
Inscription : jeu. déc. 15, 2005 1:00 am

Re: Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Message par mireille salvini » jeu. juin 14, 2007 6:21 pm

bonjour Sophie,

ton aïeul a été vacciné 2 fois,car son 1er plan de vaccination a été incomplètement fait;
en 1915,le vaccin nécessitait un volume total de 4,5 cm3 (=4,5 ml) réparti en plusieurs injections qui devaient être espacées de 8 à 15 jours maximum (source:Larousse mensuel illustré)
donc on a (je retranscris):
-1 injection de 1 cm3 le 10/8/1915
-2 injections de 1 cm3 au 20/8/1915

et puis il y a un trou,la dernière injection de 1,5 ml n'a pas été faite (absence,oubli...)
alors en Octobre,on a remis ça:
-1 cm3 le 4 "8e" (=4 octobre) 1915
-1cm3 et 1/2 le 26 oct. 1915
-2 cm3 le 5 nov.1915

tu remarqueras qu'il y a 2 signatures de médecins en rapport avec les 2 plans de vaccination;
à la mise au point de ce vaccin à grande échelle (car on le connaissait depuis 1912),il y a eu vaccination massive de tous les soldats mobilisés,car la fièvre thyphoïde faisait des ravages au front
l'âge de ton aïeul ne rentre pas en jeu dans le choix des vaccinés,mais à 43 ans il a peut-être eu un peu plus de mal à surmonter les effets secondaires de ce vaccin (fièvre,courbatures,douleurs),

par contre,en 1915 ce vaccin ne protégeait pas contre les fièvres parathyphoïdes,(des cousines de la fièvre thyphoïde pouvant être aussi redoutables)
le vaccin (anti-thyphoïde et anti-parathyphoïde) sera mis au point en 1917,et ce seront les classes 17 et 18 qui en bénéficieront;

pour anecdocte,j'ai dû me faire faire ce vaccin il y a 20 ans du temps où il était obligatoire pour certaines catégories professionnelles,et je peux te dire que c'est un sacré vaccin,le genre qui vous casse bien comme il faut pendant quelques jours...

amicalement,
Mireille

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3643
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Message par stcypre » ven. juin 15, 2007 4:24 pm

Bonjour Mireille,

En 1966, j'ai subi à l'armée ces injections, j'en ai encore le souvenir....
Cordialement. J.Claude.
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

marielcq
Messages : 18
Inscription : mer. févr. 06, 2008 1:00 am

Re: Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Message par marielcq » dim. févr. 10, 2008 6:25 pm

Bonjour,

Je vois que vous avez l'air bien informé sur ce vaccin et j'aurai une question à ce sujet.

Je travaille actuellement sur des dossiers médicaux de soldats évacués pour maladies nerveuses ou mentales, et quelques uns développent ces troubles à la suite de cette injection. Les autorités militaires considèrent alors que la maladie contractée n'a aucun rapport avec cette injection, toutes responsabilités de l'armée étant écartées.
Je vois que vos injections à tous les deux, ont été "rudes"...
Est ce que vous en sauriez un peu plus à ce sujet ?

Merci pour toute attention.

Marie Lcq.


Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3643
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Message par stcypre » lun. févr. 11, 2008 10:08 am

Bonjour,

Il me souvient que lors de ces injections il fallait mesurer sont alimentation, et surtout ne pas boire d'alccol, d'ailleurs il s'agissait pour tous les vaccinés d'une journée de repos et d'un potage à midi.
J'ai connu dans ma chambrée un soldat qui n'avait pas pu résister à une boite de sardines à l'huile... Aussitôt pris d'un malaise, l'infirmier alerté arrive en compagnie d'un médecin qui délivra un petit comprimé "bleu" pour annuler les effets du vaccin !!!
Je me souviens encore (42 ans après) de la couleur de ce comprimé...
Bien cordialement. J.Claude.
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Avatar de l’utilisateur
mireille salvini
Messages : 1128
Inscription : jeu. déc. 15, 2005 1:00 am

Re: Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Message par mireille salvini » lun. févr. 11, 2008 12:56 pm

bonjour à tous,bonjour Marie,

tout d'abord,il faut savoir que le vaccin actuel contre la typhoïde (apparu dans les années 90) n'est plus le même que celui que j'ai reçu ou qu'a reçu Jean-Claude:
il est bien moins "réactogène",c'est-à dire qu'il occasionne beaucoup moins d'effets secondaires.

concernant ces réactions,elles sont du genre syndrome grippal (fièvre et courbatures) avec douleurs au point d'injection,éventuellement pour les personnes prédisposées, des troubles digestifs (diarrhées..)
certainement pas de troubles psychiatriques ou neurologiques.

enfin,concernant les troubles dits "nerveux" en médecine militaire:
il faut distinguer les troubles clairement dus à un évènement "imprévu" de la vie militaire (choc post-traumatique...),des troubles survenus lors de la vie militaire sur des sujets fragiles psychologiquement parlant,troubles que la vie militaire aura révélé du fait de ses contraintes "habituelles".
alors évidemment,s'il n'y avait pas eu cette étape militaire,il n'y aurait pas eu déclenchement des troubles.
mais ceux-ci auraient pu survenir lors de fortes contraintes en entreprise par exemple,ou avec un conflit de voisinage (qui peuvent être des milieux impitoyables),ou lors d'une autre vaccination X.

alors,en plus des difficultés d'objectiver les facteurs déclencheurs,
relier des troubles mentaux à un vaccin dont aucune documentation médicale n'établit le rapport,permet d'expliquer le refus de l'armée d'endosser une quelconque responsabilité à ce sujet.


amicalement,
Mireille

marielcq
Messages : 18
Inscription : mer. févr. 06, 2008 1:00 am

Re: Sur les vaccinations contre la thyphoïde

Message par marielcq » dim. mars 30, 2008 10:18 pm

Bonsoir,

Merci pour ces précisions.
Je suis tout à fait d’accord avec vous. Dans mes premiers dossiers analysés de soldat atteints de maladies nerveuses, jusqu’à présent,
- 112 soldats ont déjà eu des troubles nerveux ou mentaux avant la guerre
(ce sont les « prédisposés » ou « fragiles psychologiquement » comme vous pouvez les appeler),
- contre 115 dont les troubles apparaissent réellement pendant le service armé, du à la vie dans les tranchées, aux fatigues de la guerre, aux horreurs, à la mort omniprésente, aux gaz, etc.
Les résultats restent tout à fait équilibrés entre les deux types de névrosés. (Mais mon étude n’est encore qu’au stade de l’ébauche, je dois encore travailler dans ma saisie de donner et « jouer » avec mon programme informatique pour avancer des résultats à 100% fiables. Ceux si ne sont pas à diffuser, c’était juste pour " "confirmer" " - mis entre doubles guillemets - vos propos !)

Concernant plus précisément le vaccin antityphidique : il est certain que je ne trouverai nulle part dans les publications, des propos reliant le vaccin à la naissance des troubles nerveux… Toutefois, dans mes dossiers, chez tous les soldats qui ont été vacciné pendant la guerre, des troubles nerveux sont ensuite apparus et cela a entraîné leur évacuation, leur mise en observation, etc.
Je trouve cela tout de même troublant et je suis en train de creuser la question.
Mais je sais que cela reste délicat… :wahoo:

Bien à vous,
Marie.

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »