les vestiges de cuir

Sur les traces des combats et de combattants
air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 20, 2018 10:40 am

Bonjour,


Un autre cliché avec montre :





On n'en saura pas plus sur le fabricant de cet article de maroquinerie, malgré des essais de décalque du timbre à sec (merci à A. pour l'idée).

Cordialement,

Régis
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:09 pm, modifié 1 fois.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 20, 2018 11:23 am

Comme suite, voici les autres pièces collectées parmi les ordures - il n'y a pas d'autre mot pour cette décharge sous roche qui fera le bonheur des archéologues dans 1000 ans - témoins du passage de troupes au XXe siècle.
Occupation française toute la durée de la grande guerre, sauf en juin-juillet 1918 suite à l'offensive du 27 mai.
Le lieu a vu passer les combattants en 1940, puis a visiblement servi d'atelier de mécanique avant de finir en dépotoir.

Ces déchets de la guerre, mélangés au déchets modernes, témoignent de la petite histoire dans la Grand : un jour, ici, il s'est passé quelque chose dont la mémoire est perdue dans la grande tourmente. l'observation, l'identification des artefacts permet cependant d'en approcher, et j'en fais appel aux connaissances du forum.

L'ensemble, qui pourrait tenir dans une boîte à chaussure :




Un capot de cartouchière allemande, pour deux chargeurs, je crois que c'est d'artillerie ? aucun marquage d'unité n'est visible.



Par comparaison, le modèle classique (cartouchière d'infanterie 1909)



A suivre.
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:10 pm, modifié 1 fois.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 20, 2018 11:39 am

Suite, avec un porte-baïonnette allemand à rivets de fer, aucun marquage, et comme des restes de peinture blanche sur une partie.




La seule marque du lot, sur une sangle de gamelle : F. Fischer, Kbg, 1916.



Un morceau de cartouchière en cuir grenelé, découpé au couteau. Comme souvent, ces découpes grossières sont incompréhensibles.

=


A suivre.
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:10 pm, modifié 1 fois.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 20, 2018 12:01 pm

Suite avec ce fond de ??? en cuir épais grenelé, pour un accessoire allemand porté au ceinturon, mais lequel ? dos de cartouchière allemande (partie centrale) découpée.





Peut-être aussi d'origine germanique, ce cuir souple entouré d'une fine couture sauf à une extrémité. Cela fait penser à un étui à cigare.





Pour finir avec ces pièces d'outre-Rhin, un dos de cartouchière bien conservé :




Aucun marquage de fabricant, mais appuyé au crayon, entre les passants, le nom d'un soldat : H. Schmidt. Quel a été son destin, pourquoi cette cartouchière rejetée ? Prisonnier ?



A suivre.
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:10 pm, modifié 4 fois.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 20, 2018 6:32 pm

Des pièces précédentes, on en comprend un passage de troupes allemandes, à moins que ce ne soit que des (un seul ?) prisonniers déséquipés. Ce qui est notable, c'est ce qui manque ! aucune courroie de sac, aucun effet de chaussure.

Le matériel français est plus présent :quelques parties d'un housse de hache




La boucle supérieur du havresac




Deux passants de cartouchière mle 1905, un avec rivets de fer, le second avec une seule couture d'enchapure et un curieux retour arrondi.




Et des façades de cartouchières, un des cuirs les plus fréquents (source de lacets !), souvent à l'aspect de vieux bois poli. Ici un modèle à bouton plat en fer, posé sur un autre à bouton rond en laiton renforcé de rivets en fer, enfin une 3e avec rivets en laiton.



A suivre.
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:11 pm, modifié 2 fois.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 20, 2018 8:40 pm

Suite.


Un élément de porte-baïonnette, les deux passants coupés - pour le dégager d'un ceinturon ?





A suivre
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:11 pm, modifié 1 fois.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 20, 2018 9:31 pm

Suite.


La seule chaussure, un brodequin tout ce qu'il y a de plus réglementaire selon l'instruction du 18 avril 1915, avec ses 8 chevilles de cuivre sous la semelle et ses 15 clous caboches au talon.




Fin de cette mini-étude.


Cordialement,

Régis
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:12 pm, modifié 2 fois.

Piou-Piou
Messages : 2157
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par Piou-Piou » ven. déc. 21, 2018 12:10 am

Bonjour Régis,

Je suit ce fil toujours avec intérêt, instructif les pièces de terrain et autres savent parler.

Cordialement.
Phil.
Phil.

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » ven. déc. 21, 2018 5:55 pm

Bonjour Phil,



Merci pour ce retour.

Si tu arrives à identifier des pièces, je suis toujours preneur !

Bien cordialement,

Régis

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: les vestiges de cuir

Message par air339 » jeu. déc. 27, 2018 2:51 pm

Bonjour,


Une autre pièce en cuir de vache épais, découpée en forme de U :




ces sabots ou galoches, ainsi garnis et portés avec des chaussons de basane ou de laine, sont réservés aux cantonnements, visibles fréquemment aux pieds des cuisiniers, mais aussi des artilleurs.


Cordialement,


Régis
Dernière modification par air339 le dim. sept. 01, 2019 10:12 pm, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »