Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
mounette_girl
Messages : 4785
Inscription : lun. juil. 18, 2005 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par mounette_girl » dim. juin 13, 2010 3:06 pm

Re-bonjour à tous,

Voici, pour ceux et celles qui s’y intéressent, l’ancienne borne allemande du Col de Sainte-Marie-aux-Mines.

Bien amicalement.
Mounette.

Image

Image
"Tes yeux brillaient moins aujourd'hui /Dis-moi, dis-moi pourquoi chère âme /Dis-moi quel chagrin, quel ennui /Mettait un voile sur leur flamme." - Sergent Ducloux Désiré, dit Gaston - 146° RI

pierreth1
Messages : 1785
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par pierreth1 » dim. juin 13, 2010 5:24 pm

Bonjour,
natif de Ste marie je n'ai decouvert cette borne qu'il y a quelques années?
On peut regretter que cette borne soit placée là sans aucune explications..Mes grands parents seraient encore de ce monde ils seraient outrés à juste titre! même si maintenant nous sommes tous des copains. Un ami de l'interieur qui passait par le col récemment me faisait remarquer qu'en alsace nous étions toujours teutons! la preuve en étant cette borne!
Comprenons moi bien je bne suis pas contre ce type de monument et j'approuverai même de voir sur un de nos cols une reproduction des panneaux frontieres avec l'aigle imperial MAIS avec à coté un panneau explicatif voire des photos de la frontiere de cette époque il y en a suffisamment, mais cette borne seule c'est les sympathisants EL qui doivent être content!
Est ce la borne d'époque? si oui d'ou vient elle?
cordialement
Pierre
pierre

Avatar de l’utilisateur
mounette_girl
Messages : 4785
Inscription : lun. juil. 18, 2005 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par mounette_girl » dim. juin 13, 2010 5:53 pm

Re-bonjour à toutes et tous,

Bonjour Pierre,

[:mounette_girl:2] Je ne sais quoi vous répondre. Pour moi, il s'agit de la borne d'époque, non déplacée. Par contre, il est possible que le tracé de la route elle-même ait été légèrement modifié au cours du temps. D'où l'actuel emplacement de la borne, bien à l'écart !

Il est regrettable en effet qu'il n'y ait pas d'explications à proximité, mais pour la grande majorité des passants observateurs, il ne s'agit pas là de la frontière des "teutons" je pense ! On n'en est plus là quand même.

Pourriez-vous me préciser (à moi, une arrière-grand-mère ...encore ignare sur bien des sujets !) ce que signifie : sympathisants EL ?
Je vous en remercie à l'avance.

Bien amicalement.
Mounette.
[:mounette_girl]
"Tes yeux brillaient moins aujourd'hui /Dis-moi, dis-moi pourquoi chère âme /Dis-moi quel chagrin, quel ennui /Mettait un voile sur leur flamme." - Sergent Ducloux Désiré, dit Gaston - 146° RI

Avatar de l’utilisateur
Gilles ROLAND
Messages : 4429
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par Gilles ROLAND » dim. juin 13, 2010 6:36 pm

Bonjour,

Je présume qu’elle est approximativement au bon endroit, sur un coté, il y a St Dié 18,1 km et je pense que c’est l’altitude le ‘776’ en façade de la borne.

ViaMichelin donne 19 km pour la distance et l’IGN donne une altitude de 772 m.

Vous pouvez également voir les petites bornes avec D et F de chaque coté entre la Schlucht et le Hohneck

Image

Image

Image

Cordialement

Gilles [:gilles roland]
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4790
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par Eric Mansuy » dim. juin 13, 2010 6:50 pm

Bonjour à tous,

Peut-être n'est-il pas inutile d'éviter de confondre borne-frontière et borne routière.

Image

Bien cordialement,
Eric Mansuy

PS Tous mes remerciements au "fournisseur officiel" du cliché.
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
Gilles ROLAND
Messages : 4429
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par Gilles ROLAND » dim. juin 13, 2010 7:21 pm

Bonjour,
Salut Eric,

Le dos de cette borne

Image

Nous avons en France de grandes bornes routières quand on passe d’un département à un autre, pourquoi pas la même chose, a l’époque, pour les états ?
Bien sur en plus du panneau bien connu dont parle Pierre.

Amicalement

Gilles
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4290
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par TURPINITE » dim. juin 13, 2010 9:13 pm

Bonsoir,

Oui, c'est bien une borne d'époque qui porte encore les stygmates de la guerre.

Ce sont 4056 bornes intermédiaires qui furent posées à partir de 1871 de la frontière du Luxembourg à la frontière suisse.

Des bornes plus importantes, furent installées sur les points de passage, comme les cols par exemple.

C'est ce que l'on trouve au col de Ste Marie, mais ce type de bornes sont routières.

Quant au balisage, oui effectivement, cela serait bien, mais lorsque l'on voit l'état de certains, cela décourage d'en mettre et naturellement, c'est un coût.

Maintenant, trouver un élu pour lui demander de poser un panneau là, cela relève du ..........

Amicalement
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4790
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par Eric Mansuy » dim. juin 13, 2010 10:04 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Gilles,

Je ne sais rien de plus que ce qui figure dans cet article de l'Alsace, de début août 2004, intitulé Une frontière oubliée : "Après plus de 80 années de quiétude, l’imposante borne routière allemande, placée vers 1920 au parc Jules Simon, va sortir de l’oubli et de l’indifférence. Elle va retrouver symboliquement ses racines au sommet du col de Sainte-Marie-aux-Mines. Témoin direct et privilégié de bien des aléas de l’Histoire, cette borne avait été érigée à gauche de la route, côté Bernhardstein. Après la désastreuse campagne militaire française de 1870, l’Alsace devient terre de l’Empire germanique. Une borne frontière et un poteau en bois, remplacé dès 1889 par un lourd poteau en fonte, vont désormais matérialiser la frontière franco-allemande au sommet du col. Ce n’est que bien plus tard, vers 1900, que deux bornes routières, l’une allemande, l’autre française, vont être érigées de chaque côté de la route. C’est le tailleur de granit Berton, de Wisembach, qui se charge de les tailler dans des blocs de granit provenant de la carrière du Château de Faîte. Les inscriptions sont en allemand pour la borne allemande et en français par la borne française. Les lettres sont simplement recouvertes d’une peinture noire."

Amicalement,
Eric
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
Gilles ROLAND
Messages : 4429
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par Gilles ROLAND » lun. juin 14, 2010 9:23 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Eric,

Depuis que j’ai créé des alertes pour mon blog, je doute souvent des infos journalistiques, :cry: rares sont ceux qui vérifient leurs sources (radios et télés comprises).

Peut importe que ce soit une borne routière ou non, elle était belle et bien à la frontière.
Sur les photos de Mounette nous voyons, de chaque coté, ‘Deutschland’ et ‘Frankreich’ si cela ne symbolise pas une frontière, il va falloir m’expliquer !

Amicalement

Gilles [:gilles roland]
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4790
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Col de Sainte-Marie-aux-Mines : borne allemande

Message par Eric Mansuy » mar. juin 15, 2010 4:31 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Gilles,

« si cela ne symbolise pas une frontière, il va falloir m’expliquer ! » : je peux toujours tenter ma chance… :heink:

En fait, si la borne-frontière marque la frontière sur les zones peu passantes (forêts et chaumes), c’est le poteau-frontière qui la matérialise aux points de passage plus fréquentés, tels les cols. Au col de Sainte-Marie, on peut voir la borne routière au premier plan, et le poteau-frontière au second plan :

Image

D’ailleurs, ledit poteau-frontière y existait avant la borne routière :

Image

Même situation au col du Bonhomme, où la borne routière (route n°5, le Bonhomme – Neuf-Brisach) fait face au poteau-frontière :

Image

Si je ne m’abuse, elle a servi de support au monument commémorant la mort du général Bataille, et porte également les mots « Deutschland » et « Frankreich » de part et d’autre.

Si la frontière est matérialisée – et encore, je ne parle que du côté allemand – par le poteau-frontière, pourquoi la matérialiser « deux fois » en y ajoutant une borne-frontière qui lui fait face ? Pour moi, et pour le peu que j’en sais, la situation était la suivante sur ce type de col : un poteau-frontière côté allemand, un poteau-frontière côté français, une borne routière en bord de route.

Amicalement,
Eric
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »