De Salonique à la Cerna

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 1:05 am

Bonjour à tous

Loin de moi l’idée de vous imposer mon roman-photo, juste une envie de partager un extrait mon escapade en sur le front d’ « Orient » (Grèce et FYROM (république de Macédoine))
J’ai profité d’un déplacement professionnel sur Athènes pour pousser quelques jours en Macédoine (hélas trop court)
L’idée de départ était Thessalonique-Florina-Bitola-la Boucle de la Cerna et retour via Demir Kapou -Stumitsa et le Lac Dorian …
Hélas un léger imprévu logistique m'a stoppé sur la Cerna …..
Je vous invite donc à suivre le guide si le cœur vous en dit.

1er Etape Thessalonique
Thessalonique n’est plus la ville d’Orient pluriethnique aux milles mosquées.
Avec le retour des grecs d’Asie mineur, les turcs vont devoir quitter la ville dans les années 20.Beaucoup de Mosquées seront converties ou bien démolies
La communauté juive qui avait fui la très Catholique Espagne en 1492 va trouver refuge dans cette ville Ottomane et musulman et elle va contribuer au développement de cette cité durant plus de quatre siècles. En 1915, 60% de la population est juive. Cette communauté sera exterminée à 98% par les Allemands durant la deuxième Guerre mondiale.
Il n’y a plus(ou peu ??) de trace de cette communauté aujourd’hui.
A présent la ville est totalement grecque.
Malgré l’incendie de 1917 « le camp retranché de Salonique » est toujours reconnaissable
Je vous laisse juger :
On peut diviser Thessalonique en trois parties
La ville Haute et ses murailles : l’ancienne partie Turque
La ville du bord de mer le quartier commerçant et son ancien quartier juif
Et la ville Nord, bétonnée à outrance dans les années 60 (à mon gout, je n’ai rien trouvé de bien à photographier)

Image

Image
La tour Blanche

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 1:06 am

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La ville haute, ses remparts ses maisons Turques.

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 1:06 am

Impossible de ne pas faire étape dans le cimetière Alliés situé non loin du port de débarquement (15 minutes à pieds) à l’endroit même ou nos poilus étaient basés.
Non loin du cimetière se trouve toujours un camp militaire Grec.
L’armée Hellên y a pris position depuis 1912(prise de la ville aux Turc)
Officiellement, nos poilus qui n étaient pas vraiment les biens venus sur ces terres ont été invité sur ce terrain maudit mais déjà équipé de four à pain mais officieusement, les Grecs avaient un œil sur l’armée d’Orient. Le camp militaire alliés étant situé en contrebas du camp Grec, ceux-ci avaient une vue imprenable sur toutes les activités …Ce n’est plus vrai aujourd’hui, l’urbanisation à révolutionné le quartier

Image

Image

Image

A titre de comparaison je laisse une photo du carré Français et une photo du carré Anglais … (No commente)
1/3 de nos tombes sont sous les friches
Je pense que le Grenelle2 est passé pas là et qu’on laisse la nature reprendre ses droits puisque c’est la mode et c’est économiquement raisonnable.

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 1:18 am

Etape 2, direction Florina
Il existe deux routes pour se rendre dans le Nord de la Gréce, l’ancienne route et une Autoroute flambant neuve
J’ai privilégié la 1er pour l’allée car elle longe une partie de la voie ferrée qu’on emprunté un grand nombre de poilus d’Orient.
Cette étape était pour moi le mobil principal de ma venue car c’est dans cette plaine à quelques mètres d’où jai pris cette photo (enfin je pense) que mon arrière-grand-père sera grièvement blessé à environ 10 kms à l’Est de la ville.
Malgré sa Blessure il ne se plaindra pas et continuera à servir sa pièce d’artillerie (Source 156° DI). IL sera récompensé pour sa bravoure par la croix de guerre et plus tard, La Légion d’honneur (mutilé à 100 % durant sa campagne Dardanelles –Orient).

Fier de mon périple, je me lance dans la visite de cette ville que mon aïeul avait pour mission de libérer et qu’il n’a pas foulé.
Mon hôtel donnera sur cette fameuse plaine .94 ans après ce tragique épisode familial je suis là à contempler la vue …
La ville est elle aussi totalement grecque à présent, La mosquée est en ruine tout comme une grande partie des maisons bourgeoises du début du siècle. Toutefois certains quartiers sont reconnaissables.

Image
Voie ferrée direction Salonique
Image
Voie ferrée direction Florina
Image
Florina 1916
Image
Forina
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 1:30 am

J’ai retrouvé des traces de conflit dans cette ville mais je ne suis pas certain que ces traces datent du 1er conflit mondial
Je laisse la Parole aux experts
Canons situés sur la place principale (roues métalliques marquées 1938)
Et casemate de tir qui protège la ville (situé au Nord Ouest direction L’Albanie).


Image
Je n’ai pas la certitude qu’une gare existait a Florina en 1916 voici la gare situé non loin de la ville.
La Gare devant Florina (voir carte du JMO 156 DI)

Image
Sur les traces de mon arrière-grand-père

Image
Image
La plaine ou mon arrière--grand père a été blessé

Image
Localisation via les JMO de la 156 DI

Image

Image
Vue de mon hôtel. A droite, la plaine ou mon arrière-grand-père a été bléssé

Image
Vestige de Guerre (inscription 1949 ) sur une route devant Florina

Image
Canons sur la Place de Florina

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 1:41 am

Etape N° 3, Bitola (ex Monastir)
Pour info il n’est pas possible de traverser la frontière Grèce-FYROM avec une voiture de location Grecque.
Il faut laisser son auto sur le parking de la douane à Niki et prendre un Taxi qui se fera un plaisir de vous libérer d’une somme non raisonnable pour le trajet.
15 minutes plus tard me voici à Bitola.
Pour la 1ère fois je me sens dans une ville Pluriethnique, dans les Balkans, en macédoine et son « melting pote »

Dans le même quartier on trouve une Eglise Catholique, deux Mosquées, une église Orthodoxe et une Synagogue.
Cette ville était une importante cité militaire, elle fut elle aussi incendiée durant le conflit mais un grand nombre de bâtiments sont toujours debout.
Tout comme Florina, la ville est construite en contrebas d’une montagne
La ville tente cout que cout de préserver son patrimoine exceptionnel hélas certaine maison sont laissés a l’abandon faute de moyen pour les rénover

Image
Bitola Ex Monastir en 1916

Image
Image
Image
Bitola Aujourd’hui
Image
Le vieux Bitola non rénové (dans son jus)

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 1:52 am

Etape 4 la boucle de la Cerna
A Bitola je me suis rendu à l’office-center pour expliquer mes intentions de visite (souvenez vous, je n’ai plus de voiture)
De mémoire de responsable de L’office-center, visiter les champs de bataille n’est pas commun et surtout pas dans leur programme.
Une fois,un groupe de Français avait demandé de les renseigner sur un mini train militaire (voie 0,6 ?) qui se trouverait dans le secteur … l’office-center ne sut pas répondre …mais me concernant, ils feront tout pour répondre à ma requête

Une charmante Macédonienne m’a affrété un taxi pour ce « trip »pour un prix extrêmement raisonnable et me voici en route pour la Cerna …
La contre partie de cette organisation bénévole est de dire du bien de la ville et de vous convaincre d’y venir. Honnête comme deal !

1er étape de cimetière militaire de Bitola, c’est l’époque des foins et ici rien de se perd …
La faucheuse sévit encore ….
Le cimetière Français de Bitola
Image
Image

Image
La saison des foins à Bitola

Image
La Faucheuse de Bitola encore en Service

Voici la Carte routière du secteur emprunté :
Image

La 1er partie est facilement réalisable en voiture de tourisme (Bitola-Makovo) .La seconde partie est un chemin de terre (Makovo-Straravina) …la troisième partie n’est réalisable qu’en 4x4 (Staravina-Shodivir)
On traverse la Cerna avant Novaci, La rivière a été canalisée à cet endroit, les terrains marécageux ne sont plus …
Nous sommes dans une plaine.
Une fois la ville de Novaci traversé on tombe sur l’immense déchetterie de la ville de Bitola, les poubelles sont entassés et forme une montagne.(ville de Sudovol)
Puis on découvre de plus prêt la centrale thermique et une inemnse exploitation de pierre ou de sable …ou peut être de tourbe ..
Le terrain a été complètement défiguré pas l’homme moderne (pas de trace de conflit) ici plus rien ne repoussera pour des générations

En avançant on découvre la géographie du terrain car la route empruntée est la ligne de front après la prise de Monastir (fin 1916)
Il faut arriver à Rapés pour trouver des vestiges.
Le terrain à été totalement nettoyé pas les paysans qui ont utilisé les matériaux « non nobles » pour reconstruire les habitats …
Je vous laisse découvrir le réemploi dans les villages de la boucle de la Cerna
Les villages de Makovo et Staravina sont encore occupés par des Turc, se sont des villages extrêmement pauvres reconstruits de bric et de broc avec le matériel que les militaires ont laissés sur le terrain.
Au loin le Kaimaktchalan et le Dodropoljé
Franchement en ce rapprochant de ce dernier, on a vraiment du mal à croire que nous hommes sont passés pas là avec leurs bardas et leurs artilleries. Franchement respect !
Voila, la cerna est à nouveau passée la boucle est bouclée
Focus sur le Village de Staravina ou on trouve une belle casemate en direction des lignes ennemies la Rupture se fera Ici aussi ..

Sur cet axe un camp militaire Macédonien, juste en face du Dobropoljé comme si les macédoniens ne souhaitaient pas qu’on leur fasse le coup du 15 septembre 1918.

En se promenant dans le secteur, je ne suis pas certain d’avoir trouvé une tranchée …l
La région est parfois aride, parfois luxuriante souvent rocailleuse

Image
En avant sur la Cerna et vision de la Géographie

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 2:03 am

Image
La cerna Canalisée

Image
Nous sommes bien en République de Macédoine

Image
1er Vestige de Guerre

Image
Réemploi du matériel militaire.

Image
Délimitation d’un terrain

Image
Vue de la Géographie et son sentier dans la boucle

Image
La cerna coule sereinement dans sa vallée

Image
Image
La trace des hommes

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par Franck R » sam. mai 15, 2010 2:14 am

Image
le Kaimaktchalan

Image
Le Dobropoljé

Image
Montagne de Rupture de Front

Image
Image
Dans la région de Staravina

Image
Staravina et sa casemate de tir

Image
Vue de la Casemate

Image
Un vieux macédonien qui a vécu en Australie m’explique que ses parents ont vécu ici durant la guerre, il est fier de me faire visiter son église que ses parents ont reconstruit avec l’argent de la Diaspora macédoine.


Voila
N’ayant pas pu traverser la frontière avec ma voiture j’ai donc changé de programme (adieu Demir Kapu et le lac Dorian) et je suis retourné en Grèce pour passé de l’autre coté des montagnes, hélas l’orage est apparu et il n’y a pas de route qui emmène jusqu’au piques bref l’enfer
Je n’ai plus qu’a y retourner une nouvelle fois pour boucler le parcours de mon parent et là j’envisage de chausser les chaussures de montagne. Si un forumeur qui a eu le courage d’atteindre ces lignes souhaite m’accompagner, il est le bien venu

Pour finir j’ai juste envie de finir avec ces mots.

Prés des cinématographes
Des affiches qu’arros’nt les chiens
Brillent par leur orthographe
De Saloniciens

Je reverrai sans trop de d’peine
Paris et ses Parisiens
Et je laiss’rais pour ma marraine
Les Saloniciens

André d’Ivry militaire à Thessalonique en 1917

Très Cordialement
Franck

Avatar de l’utilisateur
dzoler
Messages : 395
Inscription : sam. nov. 08, 2008 1:00 am

Re: De Salonique à la Cerna

Message par dzoler » sam. mai 15, 2010 3:15 pm

Bonjour Franck,

Je vous adresse tout simplement un grand merci.
Continuez!

Bien cordialement,
Amaury.

"terrain conquis,terrain gardé"
http://www.panoramio.com/user/4048317

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »