Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Parcours individuels & récits de combattants
Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3360
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par monte-au-creneau » sam. sept. 12, 2015 1:47 pm

Bonjour,

Voici encore un cas d'attribution du titre de "Mort pour la France" qui interroge, pour le moins.

Selon le JMO, en date du 20 mars 1919, "le gendarme à cheval CHERIERE Constant, de la 5e légion, est décédé dans ses foyers, à Meung-sur-Loire (Loiret), au cours d'une permission.
Voici l'extrait du JMO de la 16e section de gendarmerie :

Image

La fiche de "mort pour la France" de CHERIERE Fernand, Constant, Albert précise qu'il est mort "à son domicile". Par contre la ligne "genre de mort" n'est pas renseignée.
Ladite fiche est ici :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 2bce85fb70

Malheureusement, notre homme n'a bizarrement pas de registre matricule et n'apparait pas dans les tables alphabétiques des archives du Loiret, qu'on trouve ici : http://www.archives-loiret.fr/registres ... 100754.htm
L'acte de décès n'est pas disponible sur le site des archives du Loiret.

Rien d'autre sur internet, hormis que son nom apparait sur le monument aux morts du village de BAULE (Loiret), là où il est né le 06/04/1878. Quelle prospection pourriez vous me conseiller pour essayer de tirer cette affaire au clair ? Merci et au revoir.

- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5371
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Yv' » dim. sept. 13, 2015 2:55 am

Bonjour,

J'ai eu un peu de mal à le trouver (et cela ne nous avancera peut-être pas...), mais il apparaît dans le livre d'or de la gendarmerie, parmi les gendarmes ayant obtenu la Croix de guerre. Il était simple gendarme dans la 5e Légion.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... f188.image

Auparavant, début 1914, il a obtenu une médaille de bronze de la "Société centrale des chasseurs" alors qu'il était gendarme à Ouzouer-sur-Loire (Loiret), dans la 5e légion.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... ere.langFR


Cordialement
Yves

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3569
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par bruno10 » dim. sept. 13, 2015 8:26 pm

Bonsoir



Sa tombe est visible au cimetiére de Meung-Sur-Loire
Image
Image

Cordialement
Bruno

Shark260486
Messages : 400
Inscription : sam. nov. 05, 2011 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Shark260486 » dim. sept. 13, 2015 11:01 pm

Bonjour à tous,

J'ai supposé qu'il pouvait être à la fin de la table alphabétique par report d'une classe ultérieur. J'ai tenté les classes d'Orléan avant et après mais rien. Il est peu être rattaché ailleurs pour une raison autre. Etrange etrange..

Cordialement,
Shark

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3360
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par monte-au-creneau » mar. sept. 15, 2015 11:29 am

Bonjour,

Merci à vous pour vos recherches, mais je pense que les événements ayant conduit à la mort de ce gendarme resteront inconnus, à moins d'aller en mairie pour fouiller les archives municipales ou les archives des journaux et quotidiens locaux.
Il aurait pu être malade et mourir chez lui, mais non puisque le JMO indique qu'il est en permission.
Au revoir.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5371
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Yv' » mar. sept. 15, 2015 12:50 pm

Bonjour à tous,

Mort pour la France, à son domicile, en permission... étrange, en effet.
Si quelqu'un veut chercher dans les archives du Journal du Loiret, personnellement je n'ai rien trouvé. Il faudrait peut-être trouver un journal plus local.
http://aurelia.orleans.fr/presse

Reste sa fiche matricule, qui doit bien exister.

Cordialement
Yves

Piou-Piou
Messages : 2173
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Piou-Piou » mar. sept. 15, 2015 1:41 pm

Bonjour à toutes et tous,

Je ne veux pas enfoncer un couteau dans une plaie.
Peut-être ?, mort prématurée suicide, ce gendarme n'à t-il pas du participer à des missions de service qui lui ont laissé un goût amers.
Au vus des états de service, voir fiche matriculaire si trouvable, la mention MPF lui ayant été accordée.

Cordialement.
Phil.
Phil.

pierreth1
Messages : 1756
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par pierreth1 » mar. sept. 15, 2015 5:37 pm

Bonjour,
ne pas trouver quelqu'un sur les listes matricules n'est pas illogique en effet passent le conseil de revision les jeunes gens agés de 20 recensés dans la commune du domicile, si ce gendarme vivait dans un autre departement il a été recensé ailleurs,
il peut aussi parfaitement s'être engagé à 18 ans dans un autre departement avoir fait un début de carriere militaire avant depasser dans la gendarmerie ce qui est classique
donc il peut parfaitement se trouver sur les registres matricules d'un autre departement car c'est la commune de r ésidence à 20 ans et non la commune de naissance qui compte.
Concernant le fait qu'il soit mort en permission dans ses foyers, n'elimine pas un deces suite à un emaladie ou une blessure survenue à l'occasion du service.
en effet la position d'un militaire est
en activité soit en service soit en permission
detaché
en retraite
la permission peut être soit une permission classique soit une permission à titre de convalescence et si telle est le cas bien que dans ses foyers il pouvait parfaitement soufrir d'une blessure ou d'une maladie.
Il s'est marie à Baule en 1903 il serait interessant de voir le registre de mariage, etait il alors gendarme ou sous officier..
Cordialement
Pierre

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5371
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Yv' » mar. sept. 15, 2015 6:11 pm

De mon côté, je me permets de reprendre l'étude du JMO de la 16e section. Il débute en août 1917.
En novembre 1917, on trouve ceci :

Image
Source : http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... ecd1589eb1

Yves

CD9362
Messages : 3473
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par CD9362 » mar. sept. 15, 2015 7:24 pm

Bonjour
Pourquoi être suspicieux ou septique sur le fait qu'il soit "mort pour la France" alors qu'il était en permission ?...
Comme le dit Pierre
...Concernant le fait qu'il soit mort en permission dans ses foyers, n’élimine pas un décès suite à une maladie ou une blessure survenue à l'occasion du service

Les "gendarmes ne sont-ils pas recensés différement , dans d'autres registres? ou trouver ses états de service " un peu comme les officiers, à Vincennes ( quand ça marche!) ?

Cordialement
ADline

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »