Si jeune !

Évocation de parcours individuels
Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 652
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Si jeune !

Message par Guilhem LAURENT » jeu. janv. 07, 2010 11:16 pm

Bonsoir à toutes et à tous

Un parcours parmi tant d'autres.

Michel RAMAIN
né le 5 octobre 1898 à Thonon en Haute-Savoie.
élève du Lycée de Montpellier de 1911 à 1915.

Engagé volontaire, quelques jours après son 17e anniversaire, le 14 octobre 1915 au 30e régiment d'infanterie.
Nommé caporal le 15 août 1916, sergent un mois après, et aspirant le 15 octobre de la même année (18 ans), il passa au 97e régiment d'infanterie le 26 novembre 1916 et fut cité à l'ordre du corps d'armée, à la suite d'une blessure à l'épaule reçue le 13 avril 1917 au massif de Saint-Gobain (Aisne). Promu sous-lieutenant, le 11 octobre 1917 (19 ans), il était affecté au 57e bataillon de chasseurs alpins, et versé un mois plus tard (17 novembre) au 64e bataillon de la même arme. Le 28 mars 1918, il était citait à l'ordre du bataillon, puis à l'ordre de la Division et du Corps d'armée en août 1918. Promu lieutenant, le 27 août 1918 (même pas 20 ans), il obtenait deux nouvelles citations à l'ordre de la division et du bataillon. Blessé à l'avant-bras droit; le 2 septembre 1918, au plateau de Juvigny (Aisne), il refuse de se laisser évacuer, il est cité à l'ordre de l'armée à trois reprises différentes et décoré de la légion d'honneur. Enfin, il est versé le 10 mars 1919 au 24e bataillon de chasseurs alpins, et une dixième citation à l'ordre du bataillon le consacre "premier chasseur de sa compagnie".

1° citation à l'ordre du corps d'armée
"jeune aspirant, admirable de courage et d'allant. Lors de l'attaque du 13 avril 1917, a brillamment entraîné ses hommes à l'assaut ; a repoussé une contre-attaque sur la position conquise et a organisé cette position. Blessé d'une balle à l'épaule au cours de l'action, n'a quitté son poste que sur l'ordre formel de son commandant de compagnie."

2° citation à l'ordre du bataillon
"le 16 juillet 1917, a fait preuve d'une bravoure et d'un sang-froid remarquables, en repoussant, avec sa section fortement éprouvée, une attaque locale allemande."

3° citation à l'ordre de la division
"du 2" au 28 juillet 1918, chargé du service des renseignements et des liaisons d'un bataillon d'attaque, a exécuté chaque jour de nombreuses reconnaissances sur le front du bataillon, en dépit des mitrailleuses ennemies, et, chaque fois, a rapporté au commandement des renseignements qui ont puissamment contribué au développement des opérations."

4° citation à l'ordre du corps d'armée
"le 8 août 1918, a pris sous le feu le commandement d'une compagnie qu'il a brillamment entraînée à l'assaut. Après avoir atteint ses objectifs, a enlevé plusieurs nids de résistance et capturé un canon de 77, dix mitrailleuses et 20 prisonniers dont 4 officiers"

5° citation à l'ordre de la division
"9e groupe alpin, commandé par le colonel... ; les chefs de bataillon...; les capitaines et lieutenants... Ramain : s'est une fois de plus affirmé troupe de choc incomparable par son esprit offensif, sa souplesse manoeuvrière, son inlassable ténacité, son esprit de sacrifice illimité. Engagé le 29 août 1918 sur une partie du front particulièrement résistante, a entamé les lignes ennemies dès le premier choc ; a poursuivi ensuite ses succès par un effort ininterrompu de jour et de nuit, soutenu pendant douze journées, réalisant une avance de plus de dix kilomètres à travers une succession d'organisation puissantes énergiquement défendues."

6° citation à l'ordre du bataillon
"9e compagnie, commandée par le lieutenant Ramain : au cours de nombreux combats livrés du 2 au 16 septembre 1918, sans trêve ni merci, s'est affirmée une fois de plus par sa grande valeur gerrière, enlevant, de haute lutte, des positions âprement défendues et capturant 230 prisonniers, dont 10 officiers parmi lesquels un chef de bataillon, un canon de 77, un minenwerfer, 3 fusils anti-tanks et 18 mitrailleuses lourdes et légères."

7° citation à l'ordre de l'armée
"jeune et brillant officier d'un entrain, d'une bravoure et d'une valeur militaire hors de pair. Au cours de l'attaque du 8 août et de celles du 2 au 17 septembre 1918, a brillamment mené sa compagnie à l'assaut, capturant 230 prisonniers, dont 10 officiers, un canon de 77 et 24 mitrailleuses."

8° citation à l'ordre de l'armée
"officier ayant le culte de l'honneur et le sentiment du devoir. Au cours des actions offensives du 19 au 27 octobre 1918, sur Oisiy, a personnellement, les 19, 21, 22, 24 et 27 octobre, dirgé les actions de détail qui avaient pour but la réduction des nombreux nids de résistance situés à l'ouest de la Sambre et la conquête de la berge ouest du canal. Malgré les fatigues, malgré les pertes, a atteint tous ses objectifs."

9° légion d'honneur
"commandant de compagnie de très grande valeur. Guidé par le plus haut sentiment du devoir, a réussi à faire, en peu de temps, de la compagnie qui lui a été confiée, une brillante unité de combat. Au cours des opérations offensives du 19 octobre au 5 novembre 1918, a par sa manoeuvre habile et audacieuse, puissamment contribué la réduction de plusieurs nids de mitrailleuses et à la prise des villages d'Oisy et de Bergues-sur-Sambre - Deux blessures. Huit citations antérieures"

10° citation à l'ordre du bataillon
"pendant une année d'opérations décisives et ininterrompues, du bois Sénécat au canal de la Sambre, par Moreuil et Vauxaillon, s'est montré en toutes circonstances le premier chasseur de sa compagnie."

Si jeune...!!!

Lorsque l'armistice fût signée il avait à peine 20 ans et déjà trois ans de guerre derrière lui...

Moi, la quarantaine, confortablement assis sur ma chaise devant mon écran... je suis très impressionné par ce "gamin"

:jap: :jap: :jap:

Si vous avez des infos sur la suite de son parcours

Amicalement

Guilhem
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

Avatar de l’utilisateur
rem730
Messages : 987
Inscription : mer. nov. 18, 2009 1:00 am

Re: Si jeune !

Message par rem730 » ven. janv. 08, 2010 12:09 pm

Bonjour,

Je reste très admiratif devant toutes ces citations, quelle bravoure et quel honneur!! Sans doute qqun de très courageux!!
Impressionnant!

Cdlt

Rémy
Ceux qui sont tombés sur les champs de batailles, ont gagnés le droit de vivre pour toujours...
Pour que la mémoire des héros Morts Pour la France soit à jamais conservée.
http://00ledormeurduval00.skyblog.com
http://debarquement02.skyblog.com

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2053
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Si jeune !

Message par le begue » ven. janv. 08, 2010 12:44 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Guilhem,
Commander une compagnie à 20 ans, en tant que lieutenant ?
Il ne devait avoir que des c...les le "petit"...
Ça laisse songeur en effet...
Je ne sais pas ce qu'il est devenu, mais la vie a du, par la suite, lui paraître bien fade...
Cordialement,
Louis.

Avatar de l’utilisateur
christine831
Messages : 139
Inscription : ven. janv. 02, 2009 1:00 am

Re: Si jeune !

Message par christine831 » ven. janv. 08, 2010 2:15 pm

Bonjour,

Chapeau à ce jeune lieutenant. C'est pas pour dire, mais quand on voit les jeunes de 20 ans maintenant, on se demande si notre histoire est dans une continuité.
Amitiés à tous les passionnés
c de c

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8450
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Si jeune !

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. janv. 08, 2010 2:38 pm

quand on voit les jeunes de 20 ans maintenant, on se demande si notre histoire est dans une continuité.
Bonjour
Mon prof d'histoire de collège se retourne de plaisir dans sa tombe, lui qui nous disait qu'une " bonne petite guerre " était nécessaire à la France, aux Français et à l'économie , il est vrai qu'on était en pleine guerre froide ... j'aimais pas l'Histoire ......
Je ne sais pas pour les autres, mais ce que je me demande c'est si j'aurais su en faire un peu ( pas tout autant). Qu'est-il devenu est une question qui mérite réponse ; pas une fin à la Capitaine Conan j'espère.
Peut-être que quelqu'un de Montpellier et de son lycée ???
Cordialement
Alain
PS : Aux AD de Savoie, dans la correspondance familiale d'Henry Bordeaux, il y a un Michel RAMAIN .
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4717
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Si jeune !

Message par LABARBE Bernard » ven. janv. 08, 2010 3:52 pm

Bonjour la Cie,
Sacré pedigree le jeunot ! :jap:
Mais il n'est pas sur le site de la LH, tous n'y sont pas mais j'espère qu'il a eu la rosette ! Car j'en connais d'autres... Passons.
Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 652
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Si jeune !

Message par Guilhem LAURENT » ven. janv. 08, 2010 4:50 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Merci pour vos interventions

Attention, loin de moi, l'idée d'opposer telle ou telle génération. Je m'étais déjà exprimé sur le sujet. Ce fil n'a pour but que de mettre en avant le parcours d'un jeune homme né en 1898 et non dans les années 1990.

Un parcours hors du commun, non ?
PS : Aux AD de Savoie, dans la correspondance familiale d'Henry Bordeaux, il y a un Michel RAMAIN .
Bravo ! En poussant la recherche sur le net, on peut dire à 99,9 % que Michel Ramain était le neveu d'Henri Bordeaux, fils de sa sœur aînée - http://www.sabaudia.org/v2/archives73/i ... R2406A.pdf (voir page 26) - Et oh surprise dans un de ses ouvrages (La Jeunesse nouvelle - édition de 1917) visible sur le net, Henri Bordeaux rend hommage à son jeune neveu.

Voir : http://www.archive.org/stream/lajeuness ... 0/mode/2up

Voir la partie qui lui est consacrée à partir de la page 280.

Ce jeune homme avait de la suite dans les idées, ambitionnant une carrière dans le métier des armes. Je vous recommande la lecture de ces quelques pages, et notamment la lettre dans laquelle il explique les raisons de son futur engagement. Nous sommes alors en juin 1915, quatre mois avant qu'il ne franchisse le pas. Quand je pense à ce que je faisais à 17 ans... pffffffff...

:jap: :jap: :jap:

Toujours aussi impressionné, je serais vraiment très curieux d'en savoir un peu plus sur sa carrière militaire, je n'en doute pas, mais aussi sur sa vie tout simplement.

Amicalement

Guilhem
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8450
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Si jeune !

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. janv. 08, 2010 8:04 pm

Bonsoir
Que ferait-on sans archive.org ? Je n'ai pas l'impression d'avoir été dépossédé, bien au contraire. :o
Effectivement, on voudrait la suite, en espérant qu'on n'aura pas peur ...
Cordialement
Alain qui se dit qu'il y a 2-3 trucs qu'il regrette de ses 17 balais...
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
rem730
Messages : 987
Inscription : mer. nov. 18, 2009 1:00 am

Re: Si jeune !

Message par rem730 » sam. janv. 09, 2010 12:25 pm

Bonjour,

Chapeau à ce jeune lieutenant. C'est pas pour dire, mais quand on voit les jeunes de 20 ans maintenant, on se demande si notre histoire est dans une continuité.
Amitiés à tous les passionnés
c de c
Bonjour,

Ayant moi même 20 ans dans quelques jours, je ne vais pas vous contre dire mais plutot confirmer ce que vous dites. Il faut vraiment chercher pour trouver des courageux parmis les jeunes d'aujourd'hui...a part penser à passer du bon temps ou a s'amuser que font ils? La plupart ignore et ne veulent pas connaitre l'Histoire, leur Histoire...
Si une telle guerre arrivée de nos jours on se demande qui seraient tous ces jeunes de 20ans et moins qui à l'époque était prêt à se sacrifier pour la Patrie...
Certes tous ne sont pas comme ça, mais j'avoue que parmis les jeunes que je connais très peu le sont...
Peut-être y aura t-il un jour ou l'autre un sursaut... espérons.

Cdlt

Rémy
Ceux qui sont tombés sur les champs de batailles, ont gagnés le droit de vivre pour toujours...
Pour que la mémoire des héros Morts Pour la France soit à jamais conservée.
http://00ledormeurduval00.skyblog.com
http://debarquement02.skyblog.com

Avatar de l’utilisateur
rem730
Messages : 987
Inscription : mer. nov. 18, 2009 1:00 am

Re: Si jeune !

Message par rem730 » sam. janv. 09, 2010 12:31 pm

Re bonjour,

Il devait avoir la quarantaine pendant la 2eGM, il serait intéressant de savoir ce qu'il fit durant cette guerre, en admettant qu'il soit arrivé jusque là...
Existe t il un moyen de connaitre les officiers Français au début de la 2eGM?

Cdlt

Rémy
Ceux qui sont tombés sur les champs de batailles, ont gagnés le droit de vivre pour toujours...
Pour que la mémoire des héros Morts Pour la France soit à jamais conservée.
http://00ledormeurduval00.skyblog.com
http://debarquement02.skyblog.com

Répondre

Revenir à « Parcours »