Retour de captivité sur "fonds propres"

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1071
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par lignard2 » dim. mai 24, 2020 10:12 am

Bonjour à toutes et à tous,

suite à cette demande déposée sur
viewtopic.php?f=12&t=73263
la question demande un développement au sujet d'officiers qui auraient payé leur retour vers la France. A mon avis, "retour par ses propres moyens" suppose un paiement du transport
Capture.JPG
Capture.JPG (31.07 Kio) Consulté 1127 fois
Avez-vous déjà constaté le fait?

Petite précision: Il était interné en Suisse depuis le 15 juillet 1918. Il a entrepris son voyage retour le 19/20 novembre 18 et rentré le 23 novembre 18 au DTI de la 20ème région militaire (Aube/Troyes ?)

merci de votre réponse

Cordialement
Lignard

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9355
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par Achache » sam. mai 30, 2020 11:19 am

Bonjour,

On est là dans l'interprétation; et mieux vaut présenter les hypothèses en tant que telles que de les affirmer...
Pour ma part, "l'expression "par ses propres moyens" me fait supposer bien qu'elle signifie que l'homme n'a pas été pris en charge par u accompagnement quel qu'il soit, c'est-à-dire, notamment, qu'il était en bonne santé et n'a pas eu besoin d'accompagnement sanitaire.
Si je ne me trompe, les militaires ne payaient pas le train...

Bien à vous,
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1071
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par lignard2 » dim. mai 31, 2020 5:22 pm

Bonjour Achache
Connaissant votre précision quant aux réponses que vous apportez chaque fois, je me permets de me resituer dans le fil...
"On est là dans l'interprétation; et mieux vaut présenter les hypothèses en tant que telles que de les affirmer..." dites-vous.
Exact mais je ne suis pas dans l'interprétation mais dans le questionnement. Je désirerais en savoir plus au sujet de cette annotation.
"Par ses propres moyens".
Il y avait deux officiers du 148ème ri présents dans la même unité en Suisse. L'autre officier a été rapatrié le même jour que celui-ci mais en faisant partie d'un convoi officiel.
Donc l'un est revenu "par ses propres moyens"
L'autre est revenu avec un convoi officiel.
126894587.jpg
126894587.jpg (104.17 Kio) Consulté 656 fois
Voilà la raison de ma question ( il est vrai que j'aurais pu (dû) préciser cette différence entre ces deux hommes)
les deux officiers ont bénéficié (comme tous les autres) d'une permission de 30 jours puis ont repris du service. Ils auraient donc été en "bonne" santé si l'on peut être en "bonne santé"après une longue captivité.
Merci de votre réponse et à vous lire
Cordialement
Lignard

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9355
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par Achache » dim. mai 31, 2020 7:30 pm

Bonsoir,

Merci pour les précisions qui "encadrent" mieux le questionnement, en effet.
Questionnement : je vous l'accorde; mes excuses si je vous ai paru démarrer un peu sec... Hypothèse voulait aussi annoncer la couleur de ma propre réponse.
Suite à vos précisions : je maintiens que le mot "moyens" ne m'évoque pas d'emblée les moyens financiers, mais plutôt ce voyage "en solo" qui ressort mieux encore par rapport au camarade qui, lui, embarque dans un convoi. Mais ce n'est que mon impression.
-Reste à trouver le pourquoi de ce choix... Là encore, hypothèses : il avait peut-être hâte de retrouver un peu d'autonomie, lâcher au plus vite cette vie de groupe forcée.... ou simplement se rendait-il à une destination qui n'avait pas assez de candidats pour un "convoi"? - Il faudrait aussi comparer les destinations réciproques de ces deux officiers.
Bref, tant qu'on ne retrouvera pas le billet de train dûment acquitté et poinçonné, la question finances ou pas se posera... :lol:
Bien à vous,
Dernière modification par Achache le lun. juin 01, 2020 9:02 pm, modifié 1 fois.
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1071
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par lignard2 » dim. mai 31, 2020 8:51 pm

Bonjour Achache,
Merci de votre analyse et par rapport au contexte de notre échange, croyez bien que je n'avais pas mal interprété votre message.
Cela fait partie de la communication.
Il ne me reste donc plus qu'à rechercher le paiement de son billet🤭
Cordialement
Lignard

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 2818
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par michelstl » lun. juin 01, 2020 12:40 am

Bonjour

«Par ses propres moyens», non pécuniaires, mais bien par tous moyens physiques autres que les convois organisés ou autres, officiels, comme beaucoup d'ailleurs, à pied, en charrette, en train, etc.

Que quelques extraits parmi bien d'autres:
...
Le rapatriement des prisonniers s’est d’abord effectué dans de piètres conditions : beaucoup sont revenus par leurs propres moyens (voie ferrée, charrette, à pied …). En France, sous l’action du CICR et de l’État, 415?000?captifs ont été rapatriés dans des conditions plus dignes (convois ferroviaires pour 65 % d’entre eux, 25 % par voie maritime, 9 % par la Suisse et 1 % par l’Italie)...
https://www.cairn.info/revue-du-nord-20 ... ge-309.htm
... la plupart des prisonniers (en 1919 essentiellement) s'est fait dans des conditions difficiles (beaucoup de prisonniers sont revenus par leurs propres moyens)...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prisonnier_de_guerre
... Au mieux, ils végètent dans des camps de fortune dans des pays qui connaissent
déjà de graves crises sociales et économiques, et qui ne peuvent ainsi pas les nourrir. Au
pire, ces prisonniers tentent de regagner leurs foyers par leurs propres moyens ; cette
aventure se termine souvent tragiquement. ...
https://www.icrc.org/fr/doc/assets/file ... 1-4220.pdf
...Tous les aspirants n’ont cependant pas décidé de suivre la majorité des aspirants et ont
préféré faire comme certains autres prisonniers de guerre, qui ont choisis de rentrer en France par leurs propres moyens...
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01711060/document

Salutations
Michel

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1071
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par lignard2 » lun. juin 01, 2020 6:58 pm

Bonjour,
Merci de votre éclairage .
Par ses propres moyens....
Sans doute, cet officier, jeune diplômé de Saint Cyr en 1914 et capturé le 1er septembre 14, était-il plus pressé de rentrer et de reprendre du service que d'autres.
Cordialement
Lignard

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 2818
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par michelstl » lun. juin 01, 2020 8:26 pm

Bonjour
Il faudrait aussi comparer les destination réciproques de ces deux officiers
Il furent dirigés respectivement vers les Dépôts de Transition des Isolées du chef-lieu de leur région de domicile (à vous de voir selon vos hommes). Ils bénéficièrent ensuite d'une période de 30 jours ou d'un congé de convalescence (selon l'état de santé)... ou si le cas échéant, leur libération (démobilisation).
Ils furent ensuite dirigés vers le dépôt de leur corps d'affectation puis réaffectés en renfort dans ce corps ou dans un corps de la même Arme selon les besoins. Pour un de vos hommes, l'aspirant dont un extrait apparait au premier message, il aura don été renvoyé, je suppose, terminer l'école spéciale militaire.

Mais cela n'offrira pas de réponse à votre questionnement concernant le choix de votre homme de revenir par ses propres moyens. Sans autre document pouvant préciser sa conduite, vous ne pourrez que prétendre des hypothèses... (Achache vous en lançait quelques-une... Je me lance: sa tante était de passage en Suisse et l'aura fait monter en voiture... et hop! Voyez... on peut s'amuser longtemps ainsi!!!)

Salutations
Michel

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1071
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: Retour de captivité sur "fonds propres"

Message par lignard2 » lun. juin 01, 2020 10:07 pm

Rebonsoir,
Le fait de savoir que cela existe devra me suffire.
Mon officier n'est donc pas un cas unique.
Quant à ses motivations.... 🙄. Et pour embrayer sur votre remarque humoristique..... Au fait, connaissez-vous la marque de la voiture?
Encore merci,
Cordialement
Lignard

Répondre

Revenir à « Prisonniers »