44ème et 231ème RAC

sail1418
Messages : 300
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

44ème et 231ème RAC

Message par sail1418 » sam. févr. 15, 2020 12:44 pm

Bonjour,
Le canonnier David GIORDANO (mat 2599 de la classe 19, 4ème bureau de Paris) sert à partir du 24 août 18 au 22ème RAC. (pas connaissance du n°de sa batterie)
Le 10 avril 19, il passe au 44ème RAC (d'après l'historique du régiment, il semble dissous depuis fin 1février 19) mais ???
Le 1er janvier 20, il passe au 231ème RAC.
J'ai lu sur le forum que Guy François lie le 44ème et le 231ème mais en 17.
Comment expliquer ces mutations?
David GIORDANO est réformé définitif le 13 février 20 pour "confusion mentale" ?!?!
Merci de votre aide pour y voir clair.
Je travaille sur ce soldat à la demande de son petit-fils dont les archives sont très minces.

Cordialement Daniel

ALVF
Messages : 6251
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 44ème et 231ème RAC

Message par ALVF » sam. févr. 15, 2020 4:59 pm

Bonsoir,

Après le 11 novembre 1918, l'organisation des régiments d'artillerie devient effroyablement compliquée du fait d'abord de la démobilisation des classes anciennes et ensuite d'autres phases de démobilisation après la signature du Traité de Versailles.
De ce fait, il y a de nombreuses dissolutions et constitutions de régiments de marche avant d'atteindre un semblant de stabilité à partir de 1920. Je dis "un semblant" car ensuite les diminutions du temps du service militaire à 2 ans, 18 mois puis 12 mois obligeront à des réorganisations incessantes qui ne prendront fin qu'en 1929 (en attendant la montée des périls à partir de 1934...).
Donc, concernant le 44e R.A.C:
-dissolution du régiment en février 1919.
-1er mars 1919, constitution du Régiment de Marche 44/244 avec les Ier et IIe groupes du 44e R.A.C et le IIIe groupe du 244e R.A.C.
-1er janvier 1920, constitution du nouveau 231e R.A.C à partir des groupes du Régiment de Marche 44/244.

Pour mémoire, je ne mentionne pas le nouveau 44e R.A.C.P (Régiment d'Artillerie de Campagne Portée) créé le 1er juillet 1919 à partir des IIe et IIIe groupes du 226e R.A.C. Donc en 1920, les "nouveaux" régiments portant les numéros 44, 231 et bien d'autres n'ont plus aucune filiation logique avec les régiments ayant porté ces numéros pendant la Grande Guerre!

D'autre part, rien en organisation n'explique le passage de votre artilleur du 22e au 44e R.A.C. Un événement inconnu ou un nivellement d'effectifs entre régiments peuvent expliquer cette mutation.
Cordialement,
Guy François.

sail1418
Messages : 300
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

Re: 44ème et 231ème RAC

Message par sail1418 » dim. févr. 16, 2020 11:52 am

Bonjour,
Grand merci pour toutes ces précisons, mais une question subsidiaire:
Qu'est-ce qu'un régiment de marche issu de groupes d'artillerie? Un régiment d'infanterie? un nouveau groupe d'artillerie?
Cordialement
Daniel

ALVF
Messages : 6251
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 44ème et 231ème RAC

Message par ALVF » dim. févr. 16, 2020 4:46 pm

Bonsoir,

Une unité de marche (compagnie, batterie, bataillon, groupe, régiment, brigade, etc...) est un groupement, en principe temporaire, d'unités prises dans différents corps pour constituer un ensemble aussi cohérent que possible se rapprochant de l'organisation réglementaire d'une unité constituée.
On trouve des unités de marche tant dans l'infanterie que dans l'artillerie.
On forme des unités de marche dans les cas principaux suivants:
-formation d'une unité cohérente à partir d'éléments venant de corps différents, généralement en temps de crise mais aussi en regroupant des unités prélevées sur d'autres théâtres d'opération (par exemple formation de régiments de marche à partir de bataillons prélevés sur des unités du Maroc au début de la guerre).
-formation d'unités provisoires en attendant une réorganisation (cas des unités d'artillerie qui intéressent ce sujet).
Dans l'artillerie, on forme ainsi un régiment de marche en regroupant des batteries et groupes prélevés sur des régiments en instance de dissolution ou de régiments réduisant le nombre des unités les composant.

Les créations de régiments d'artillerie de campagne de marche en 1919 s'expliquent par la nécessité de conserver des régiments à trois groupes alors que tous les régiment démobilisent rapidement leurs classes anciennes et que les effectifs subsistant ne permettent pas une organisation à 3 groupes de 3 batteries dans chaque régiment. Il importe de conserver des unités cohérentes, notamment pour les unités entrant en Allemagne car il faut envisager des opérations militaires éventuellement importantes si l'Allemagne refusait de signer les traités. Chaque Division doit donc conserver un régiment d'artillerie à trois groupes de 75 en cas de reprise des hostilités. La solution est provisoire et les réorganisations suivent la signature du Traité de Versailles.
Cordialement,
Guy François.

sail1418
Messages : 300
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

Re: 44ème et 231ème RAC

Message par sail1418 » lun. févr. 17, 2020 10:36 am

Merci pour votre réponse qui me permet d'avancer.
Cordialement
Daniel

Répondre

Revenir à « Artillerie »