Bajonczycy

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 557
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Bajonczycy

Message par krzymen » jeu. janv. 15, 2015 11:07 am

Bonjour à toutes et à tous,

Selon le description de la photo (en polonais) c'est la parade du 14 juillet 1918 (faute typographique?)
Image
C’est probablement le lieutenant Jan Sobański qui marche avec le drapeau des Bayonnais à la tête du détachement de l’Armée Polonaise en France ... mais le 14 juillet 1919!

Bien cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 557
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Bajonczycy

Message par krzymen » dim. janv. 25, 2015 8:46 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
Bonsoir Marc et merci pour les explications dans le message privé. Je crois que vous avez raison et l’uniforme de Włodzimierz Szaniawski (selon votre opinion - uniforme fantaisie d'inspiration franco-polonaise :) ) a été spécialement cousu pour sa visite aux USA en 1917 :D
Marc, j’ai une nouvelle question. Cette fois il s’agit de Jan Sobański. La photo a été prise en octobre 1917. Après 1915 Sobanski était chauffeur d’ambulance sanitaire. Il porte un bonnet bizarre (un fez :???: ) et le manteau à une rangée de boutons. Les autres soldats polonais ont la czapka (bonnet polonais avec le dessus de forme carré) et le manteau bleu horizon à deux rangées de boutons
Image
Bien cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3510
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Bajonczycy

Message par marcus » lun. janv. 26, 2015 10:03 am

Bonjour Krzysztof,

Concernant Jan Sobański, je ne pense pas que la coiffure soit un fez. Elle est bien trop large et volumineuse. Je pense plutôt à un bonnet de fourrure russe, genre "papahka", bien utile pour lutter contre le froid dans une voiture découverte.
Le manteau à un rang de bouton pourrait être un manteau de cavalerie (cela serait cohérent avec son emploi de chauffeur), peut-être kaki ou gris de fer bleuté?

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 557
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Bajonczycy

Message par krzymen » lun. janv. 26, 2015 7:56 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
Bonsoir Marc,

Encore une photo de Sobański coiffé de ce bonnet ...
Image
Dans l’Armée Polonaise en France Jan Sobański avait la fonction d’officier d’ordonnace du général J. Haller. A Lublin il a été décoré de la Légion d’Honneur par le général Vuillemin.

Le Gaulois, lundi 29 mai 1919 :
PETITES NOUVELLES DE LA NUIT
De Lublin : Le général Vuillemin a remis, au nom du président de la république française, les insignes de la Légion d’honneur au lieutenant Jean Sobanski. Au cours de la cérémonie, le général Haller a pris la parole pour rappeler la bravoure des premiers volontaires polonais qui combattirent en France, auquels appartient le lieutenant Sobanski, et dont il ne reste actuellement que treize survivants.
« et dont il ne reste actuellement que treize survivants » - peut-être il s’agit de treize anciens Bayonnais qui servaient encore dans les rangs de l’armée polonaise. Au moins 29 sont revenus en Pologne. Quelques dizaines des blessés ont été reformé en 1915. Ils ont trouvé un travail ou parfois fini leurs études supérieures interrompues en 1914. Il y avaient aussi des ex-Bayonnais qui se sont mariés :love: avec des Françaises et qui sont restés en France pour toujours ...
Qui était cet général Vuillemin? Le moteur de recherche me trouve le général d’aviation Joseph Vuillemin, qui en 1918 avait le grade de chef d’escadron – aucune trace d’un autre général Vuillemin ...
En 1921 le rotmistrz (capitaine de cavallerie) Jan Sobański travaillait dans le 2e Bureau d’Etat-major de l’Armée Polonaise. En 1922 prémier président de l’association d’anciens Bayonnais en Pologne – Związek Bajończyków. Décoré de la Virtuti Militari 5 cl. Un certain Jan Sobański, rotmistrz de reserve, est mort en Hongrie en 1945. Peut-être c’était lui ...

Bien cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 557
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Bajonczycy

Message par krzymen » lun. mars 02, 2015 5:31 pm

Bonjour à toutes et à tous,

J’ai eu récemment le plaisir de rencontrer le petit-fils de Jan Sobański qui m'a montré quelques de photos de son grand-père.
↓↓↓ Les informations que je possedais étaient probablement fausses ↓↓↓
Après la dissolution de la compagnie polonaise il a été liberé du service ou reformé et il est devenu chauffeur d’ambulance sanitaire.
Selon son petit fils, Jan Sobański a servi un certain temps au Maroc. Sur quelques photos il porte encore l’uniforme d’un légionaire. En 1916, il a été envoyé en Grèce (Salonique) et en Albanie (Verri?).
Image
Cette photo a été prise en juillet 1917 à Paris. Sur le fez (ou chechia?) se trouve le chiffre «4» au dessus d’un croissant de lune. Aussi sur le col du manteau il y a le chiffre «4». C’est l’uniforme du 4e régiment de chasseurs d’Afrique ?
Sobański a deux chevrons de présence sur la manche gauche et un chevron sur la manche droite (blessure ?). Les galons au bas de manche indiquent-ils un maréchal de logis ou un soldat de 1 cl.? Il porte aussi une fourragère.
Voilà ses décorations : Virtuti Militari 5 cl., Krzyż Walecznych (Croix de Vaillants) avec trois agrafes?/barettes? (= décoré 4 fois), Légion d’Honneur (chevalier), Croix de Guerre avec palme et avec étoile (sur une autre photo on voit l’étoile, qui est plus claire que la palme – elle est presque blanche), Médaille commémorative de la Grande Guerre et une sixième médaille que je ne peus pas identifier ... :???:
Image
Bien cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3510
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Bajonczycy

Message par marcus » lun. mars 02, 2015 9:43 pm

Bonsoir,

Si l'étoile est plus claire que la palme sur le ruban de croix de guerre, elle peut être en argent (citation à l'ordre de la division) ou en vermeil (citation à l'ordre de l'armée).
La médaille commémorative 14-18 porte la barrette "engagé volontaire".
La 6e médaille est une Interalliée, peut-être la version belge mais un modèle français à l'avers identique existe aussi.

Concernant l'uniforme, je dirais:
- plutôt une chéchia de zouave (pas de bandes noires, floche en laine)
- capote de coupe droite (modèle fantaisie ou de cavalerie?)
- 2 chevrons manche gauche = 18 mois de front
- je ne vois pas de chevrons à droite (pour blessure) et il ne porte pas le ruban de la médaille des blessés
- galon de sergent au bas des manches

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 557
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Bajonczycy

Message par krzymen » lun. mars 02, 2015 10:59 pm

Bonsoir Marc,
Merci pour vos informations :jap:
Encore une photo. Elle a été prise en 1916 et elle est signé : Verri, Macédonie.
Image
Sur la manche droite on voit un «V» et sur le col le chiffre «4». Un fragment des deux chevrons de présence est visible sur la manche gauche.

Cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

edham
Messages : 13
Inscription : dim. avr. 03, 2011 2:00 am

Re: Bajonczycy

Message par edham » sam. mars 07, 2015 1:06 am

Bonjour,
la 6e médaille semble être la "médaille interalliée" en raison de la silhouette et les bras écartés du personnage sur la dite médaille.
Les étrangers ayant servi directement sous les ordres du commandement français ont reçu cette médaille au ruban "arc en ciel".
Pour ce qui concerne l'étoile plus claire que la palme sur la croix de guerre: L'étoile est vermeil (couleur or) et a été remise à la 5e compagnie du 1er régiment de chasseurs polonais à la suite des combats du "bois raquette" dans la Marne le 25 juillet 1918.
L'étoile vermeil figure lorsque le régiment a été cité par le corps d'armée, en l' occurence le 21e C.A du général Naulin.
J'interviens dans vos échanges et aurais tendance à confirmer que le couvre-chef de Jan Sobanski, voire son accoutrement, correspond à une tenue de tirailleur marocain. Je cherchais justement à comprendre pourquoi cet individu était vêtu ainsi...il ne faut pas oublier que le 1er R.E où figuraient les bayonnais faisait parti de la division marocaine. Cet accoutrement contribue peut être à l'hommage donné aux bayonnais le jour de la remise du drapeau .

cordialement
Jeff
("Destins de France")

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3510
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Bajonczycy

Message par marcus » sam. mars 07, 2015 1:23 pm

Bonjour Jeff, bonjour à tous,
Pour ce qui concerne l'étoile plus claire que la palme sur la croix de guerre: L'étoile est vermeil (couleur or) et a été remise à la 5e compagnie du 1er régiment de chasseurs polonais à la suite des combats du "bois raquette" dans la Marne le 25 juillet 1918.
:non: Vous semblez confondre citation collective et individuelle.
La première est attribuée à une unité, c'est son drapeau ou son fanion qui est décoré de la croix de guerre. Pas les soldats (sauf si leurs noms figurent dans la citation => seulement les chefs d'unité).
La seconde est attribuée à un soldat qui s'est distingué et se matérialise cette fois par le port de la croix de guerre sur l'uniforme.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 557
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Bajonczycy

Message par krzymen » lun. mars 09, 2015 7:23 pm

Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Marc et Jeff,
J'interviens dans vos échanges et aurais tendance à confirmer que le couvre-chef de Jan Sobanski, voire son accoutrement, correspond à une tenue de tirailleur marocain. Je cherchais justement à comprendre pourquoi cet individu était vêtu ainsi...il ne faut pas oublier que le 1er R.E où figuraient les bayonnais faisait parti de la division marocaine. Cet accoutrement contribue peut être à l'hommage donné aux bayonnais le jour de la remise du drapeau .
Jeff, Sobański avait l’uniforme avec le chiffre "4" sur le col en 1916 (Verri, Macédonie). Sur la photo prise en juillet 1917 à Paris il porte un chéchia (avec chiffre "4") et une capote modèle de cavalerie(?) avec le chiffre "4" sur le col, deux chevrons de présence et galons de sergent. Quel régiment, qui avait un uniforme semblable et le numéro "4", se trouvait en Macédonie en 1916-1917 ?
En octobre 1917 (le jour de la remise du drapeau) Sobański portait le même chéchia et uniforme ... mais sans chevrons et galons ! (photos postées les 25 et 26 janvier 2015). Les autres anciens "Bayonnais" portaient l’uniforme bleu horizon.
Je pense qu’en octobre 1917 il n’était plus soldat de l’armée française et pas encore un soldat polonais. Peut-être il a du enlever les galons et chevrons. Je ne les vois pas sur ces photos. En novembre 1917, Sobański, l’ex-sergent de la cavalerie française et sept autres anciens cavaliers, ont été envoyés à Aleçon (Orne) au 5e Rég. de Chasseurs à Cheval. Sous les ordres du capitaine Dryll (officier de spahis) ils ont suivi l’instruction pour sous-officiers de cavalerie jusqu’à la fin du mois de février 1918. Après la fin de ce stage Sobański a été promu sous-lieutenant et chef de section au 1er Rég. de Chevau-légers de l’Armée Polonaise en France.

Bien cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Répondre

Revenir à « Légion étrangère »