Une plaque aux lutteurs bretons tombés au front

Avatar de l’utilisateur
plougous
Messages : 52
Inscription : sam. mai 01, 2010 2:00 am

Une plaque aux lutteurs bretons tombés au front

Message par plougous » lun. déc. 24, 2018 6:49 pm

article le télégramme:

image: https://www.letelegramme.fr/images/2018 ... 0p.jpg?v=1

Les jeunes lutteurs de skol gouren Bear étaient là pour rendre hommage à « ceux de 14 ». (MICHEL LAGADOU)

Nombre de lutteurs et sportifs bretons ont pris part aux combats, lors de la Première Guerre mondiale. Ceux qui ne sont pas revenus du front ont désormais leur nom sur une plaque du souvenir, à Bégard.

En consultant les archives de nos communes, on découvre que la fête patronale constituait un moment très apprécié de retrouvailles et de convivialité pour la famille mais aussi moment de rencontres, lors de jeux, de courses, de défis pour toute la jeunesse. La guerre 14-18 a mis un arrêt brutal à ces rencontres. Pendant quatre ans et même davantage, l’esprit n’était plus à la fête : la mobilisation, les deuils, la dureté de la vie quotidienne et quand tous les jeunes hommes sont absents des foyers… Et c’est pour rendre hommage à ces jeunes gens, lutteurs et tireurs des jeux de force « morts pour la France » que C’hoariou bro Dreger et son président Serge Fallézan ont eu l’idée de réaliser une plaque commémorative du souvenir.

image: https://www.letelegramme.fr/images/2018 ... 0x443p.jpg
Une plaque installée sur la stèle près de la salle de luttes à Bégard. (MICHEL LAGADOU)

Trente-cinq noms sur la plaque

Sur cette plaque sont gravés les noms de 35 jeunes Bretons (23 des Côtes-d’Armor, sept du Finistère, cinq du Morbihan) qui s’illustraient lors des fêtes locales avant 1914 et qui sont tombés sur les champs de bataille. « J’ai consulté les archives, rencontré des familles où le souvenir se transmet ; la pose de cette plaque est un message de paix et rappelle que la guerre a fauché les espoirs d’une génération », déclare Serge Fallézan, qui reconnaît que la liste de noms est peut-être incomplète.

Cinderella Bernard, conseillère départementale, et Mona Braz, conseillère régionale, ont salué ce remarquable travail de recherche accompli « pour rendre hommage à ces hommes du peuple ».

« Installer cette plaque devant la salle de luttes, ici, au stade Adrien-Hamon, où nous savons qu’elle sera vue par des centaines de jeunes, c’est agir pour le devoir de mémoire auquel nous sommes attachés », conclut le maire, Vincent Clec’h, qui appelle à travailler pour un avenir meilleur.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/cotes-darmo ... C1YsQpj.99

Répondre

Revenir à « Sportifs & sport »