singularité dans la fiche matricule de mon aïeul

berthorg
Messages : 2
Inscription : ven. janv. 08, 2021 3:56 pm

singularité dans la fiche matricule de mon aïeul

Message par berthorg » mar. janv. 12, 2021 11:19 am

Petite fille d'un soldat 14/18, je trouve curieuse sa fiche matricule.
archives départementales du Morbihan; Lorient, n°2587 Goasmat.
service d'aout 1908 à 1910, bon pour le service armé. (pas d'autres mentions).
Mobilisation : arrivé au camp le 03/08/1914.
Dans disponibilité et réserve de l'armée active : 37ème régiment d'artillerie.
ensuite sur la fiche
"réformé n°2 par la commission spéciale de réforme de Lorient le 18/08/1914 pour difformation des pieds, classé service auxiliaire"
Avec cette mention, on pourrait croire qu'il a bénéficié d'un régime de faveur, bien que le motif médical, et dans le contexte de l'époque soit "curieux".
toujours sur la fiche
il est rappelé à l'activité au 37ème régiment le 13 septembre 1915 : problème :
il est cité à l'ordre du régiment pour bravoure le 25 juillet 1915.
existe il d'autres sources pour vérifier ces données ?
Merci par avance à tous.

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1915
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: singularité dans la fiche matricule de mon aïeul

Message par yvo35 » mar. janv. 12, 2021 5:59 pm

Bonjour,
berthorg a écrit :
mar. janv. 12, 2021 11:19 am
service d'aout 1908 à 1910
C'est octobre 1908.
Pour le problème de dates je n'ai pas de réponse.
Pour la réforme, à l'époque les soldats devaient marcher beaucoup et un problème aux pieds pouvait être considéré comme handicapant, avant que les critères ne s'assouplissent face aux besoins.

La fiche:
https://recherche.archives.morbihan.fr/ ... tion=0.000
Cordialement
Yvonnick

loloastre
Messages : 78
Inscription : mer. juil. 22, 2020 1:37 am

Re: singularité dans la fiche matricule de mon aïeul

Message par loloastre » mar. janv. 12, 2021 8:26 pm

Bonjour Berthorg,
Remettons les infos-clés de sa fiche matricule dans l'ordre chronologique :
  1. Il fait son service militaire du 8 octobre 1908 au 25 septembre 1910 dans le 155e RI.
  2. À cette date, il passe dans la disponibilité de l'armée active, et est affecté au régiment d'infanterie de Lorient.
  3. Lors de la mobilisation générale, il est rappelé à l'activité et arrive au corps le 3 août 1914, c'est-à-dire au dépôt de l'unité qui figure sur son livret militaire, et qui peut être le régiment d'infanterie de Lorient (mais pas forcément).
  4. Le 18 août 1914, il est réformé à cause de ses pieds.
  5. Entre avril et septembre 1915, il passe devant le conseil de révision du Morbihan (procédure classique, il me semble, pour les réformés, histoire de vérifier si on ne peut les employer quelque part), et est classé service auxiliaire.
  6. Cité à l'ordre du régiment du 25 juillet 1915, pour des faits qui peuvent remonter à sa période passée dans son unité de mobilisation.
  7. Il arrive au 37e régiment d'artillerie le 13 septembre 1915.
Une piste serait de consulter les Journaux des marches et opérations des régiments d'infanterie ayant leur dépôt à Lorient (62e et 262e), pour voir s'il n'aurait pas été blessé entre le 3 et le 18 août 1914 ? ou s'il y a une mention de sa citation à l'ordre du régiment ?
Cordialement.
loloastre

berthorg
Messages : 2
Inscription : ven. janv. 08, 2021 3:56 pm

Re: singularité dans la fiche matricule de mon aïeul

Message par berthorg » mer. janv. 13, 2021 11:27 am

Bonjour,
Je vous remercie pour votre réponse mais cela me semble toujours incohérent.
Le jour de la mobilisation à Lorient, c'est 20 à 30 000 soldats qui sont arrivés au dépôt. Je ne pense pas qu'on ait fait une visite médicale complète de chacun. Un soldat malade ou blessé OUI. Une malformation des pieds, c'était normal de les découvrir au début de son service en 1908 , service qui a duré 2 ans, sans pieds plats, mais pas dans ces jours particuliers.
De plus, son rappel à l'activité le 13 septembre 1915, alors qu'il obtient une citation, 1 mois 1/2 avant, le 25 juillet : croix de guerre avec étoile de bronze "soldat très brave, s'est offert spontanément au cours de l'attaque à pénétrer dans un abri occupé par l'ennemi".
Il aurait été blessé entre le 3 et le 18 août, comme vous me le suggérez, pourquoi inventer des pieds plats ?
blessure ça suffit.
L'armée avaient certainement d'autres archives qui répertoriaient les arrivées dans les différents corps et pareil pour les citations aux régiments afin de les transcrire sur les fiches matricules.
Mais où ?
bien cordialement

loloastre
Messages : 78
Inscription : mer. juil. 22, 2020 1:37 am

Re: singularité dans la fiche matricule de mon aïeul

Message par loloastre » jeu. janv. 14, 2021 8:51 pm

Bonjour,
N'oublions pas que les fiches matricules ont été rédigées bien après la guerre, en 1921 et 1922 en l'occurrence, à partir d'informations venant de plusieurs sources.
Il est donc possible que des dates aient été mal recopiées ou interprétées. (Vous avez vous-même fait une méprise pour octobre 1908.)
Il est aussi envisageable que des infos concernent en fait un homonyme => peut-être une piste à creuser ?

J'évoquais la piste du JMO d'un régiment d'infanterie ayant son dépôt à Lorient et j'ai trouvé cela :
262e_RI_19aout1914_JMO.JPG
262e_RI_19aout1914_JMO.JPG (19.62 Kio) Consulté 101 fois
[sources : Journal des marches et opérations du 262e régiment d'infanterie, cote 26 N 731/6, vue 5, site Mémoire des hommes
Ce qui illustre bien :
yvo35 a écrit :à l'époque les soldats devaient marcher beaucoup et un problème aux pieds pouvait être considéré comme handicapant
Autre piste pour continuer vos recherches : les Archives départementales du Morbihan, pour voir s'ils ont d'autres éléments sur le recrutement de l'armée.
Cordialement.
loloastre

Répondre

Revenir à « Recherches »