Recherches et résultats sur le Soldat CHOLLEY Henri Joseph du 23 ème RIC

Avatar de l’utilisateur
Stéphane CHOLLEY
Messages : 88
Inscription : mar. nov. 13, 2018 1:47 pm

Courrier à Bernadotte

Message par Stéphane CHOLLEY » mar. nov. 27, 2018 1:38 pm

Achache a écrit :
sam. nov. 24, 2018 7:51 am
Bonjour,
Un manoeuvre peut-il être instructeur ?
Bien sûr... s'il connait son arme jusqu'au dernier ressort... -
L'instruction militaire ne relève pas de l'éducation nationale...

Pau:
CAPM centre des archives du personnel militaire.
Place de verdun, caserne Bernadotte, 64023 Pau cedex
Téléphone: +5 59 40 46 92 fax: +5 59 40 45 53

DI Division d'Infanterie
CA Corps d'Armée
Pour les questions élémentaires, merci de fouiller un peu ce Forum avec le moteur de recherche...

Bien à vous
Bonjour Achache,
eh bien voilà, j'ai fais une demande sur le site; à l'adresse ci-dessus (que vous m'avez communiqué)
maintenant il faut un peu de patience pour obtenir ce document (avec un peu de chance) - Puisque Michel inscrit mon AGPère dans le 5e de la Coloniale, je vais essayer de trouver des informations sur ce régiment - Bien à vous - Stéphane CHOLLEY. :geek:


Objet : Certificat de service, état signalétique, livret militaire - Numéro d’accusé d’enregistrement : 762741

Vous avez adressé une saisine électronique au Ministère de la Défense.

Le présent accusé d’enregistrement (que nous vous invitons à conserver) atteste de la bonne réception de votre saisine. Si notre administration n’est pas compétente, nous transmettrons votre saisine à l’administration compétente et vous en aviserons.

L’administration compétente dispose d’un délai de 7 jours pour vous adresser un accusé de réception électronique, à l’adresse électronique que vous avez indiquée à cet effet. Cet accusé de réception vous indiquera les coordonnées du service instructeur et les prochaines étapes de la procédure.

Cet accusé d’enregistrement ne préjuge pas de de la complétude ou de la recevabilité du dossier qui dépend notamment de l’examen à venir des pièces fournies ou à fournir.

Si l’instruction de votre dossier nécessite des informations complémentaires, le service instructeur compétent vous contactera et vous indiquera la liste et le délai imparti pour les fournir.

Il est inutile de renouveler votre saisine ou d'effectuer une relance avant un délai de 8 jours.

Au-delà de ce délai, nous vous invitons à nous relancer en indiquant impérativement le numéro figurant sur le présent accusé d’enregistrement.

Ne répondez pas directement à ce message, celui-ci vous est envoyé automatiquement et aucun traitement ne pourrait être effectué sur un éventuel retour.
Dernière modification par Stéphane CHOLLEY le jeu. mars 14, 2019 2:37 pm, modifié 1 fois.
Entre deux masses de nuées ténébreuses, un éclair tranquille en sort, et cette ligne de lumière, si resserrée, si endeuillée, si pauvre, qu'elle a l'air pensante, apporte tout de même la preuve que le soleil existe. H.BARBUSSE - LE FEU.

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 2437
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Demande petit coup de main décryptage livret militaire

Message par michelstl » mar. nov. 27, 2018 6:43 pm

Bonjour

5e RIC
du 13-09-1915 lors qu'il est dit «en campagne» sur sa fiche.
Au livret il est dit passé au 5e RIC en campagne au 17 décembre 1915
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 80950c5eb1
au (même JMO)
01-04-1916 / lorsqu'il est dite «évacué malade« sur sa fiche
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 80950ecc54

Salutations
Michel

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9097
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Demande petit coup de main décryptage livret militaire

Message par Achache » mar. nov. 27, 2018 8:37 pm

Bonsoir,

Pour la citation, c'est le (deuxième ) 2e RIC qui est concerné:

29-07-1916 Passe au 2e RIC 15e DIC
19-09-1916 Félicitation à l’Ordre (No 124) du Rgt (le 2e RIC) pour bravoure le 17-09-1916
où il est entré à son retour de maladie.

Bien à vous,
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
Stéphane CHOLLEY
Messages : 88
Inscription : mar. nov. 13, 2018 1:47 pm

5e RIC en campagne au 17 décembre 1915

Message par Stéphane CHOLLEY » mar. nov. 27, 2018 9:29 pm

michelstl a écrit :
mar. nov. 27, 2018 6:43 pm
Bonjour

5e RIC
du 13-09-1915 lors qu'il est dit «en campagne» sur sa fiche.
Au livret il est dit passé au 5e RIC en campagne au 17 décembre 1915
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 80950c5eb1
au (même JMO)
01-04-1916 / lorsqu'il est dite «évacué malade« sur sa fiche
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 80950ecc54

Salutations
Michel
Bonjour Michel,
merci - oui j'ai fais la demande en suivant votre dernière actualisation - Bien à vous. Stéphane
Pièces jointes
citationdiplome2.jpg
citationdiplome2.jpg (90.98 Kio) Consulté 436 fois
Dernière modification par Stéphane CHOLLEY le jeu. mars 14, 2019 2:36 pm, modifié 2 fois.
Entre deux masses de nuées ténébreuses, un éclair tranquille en sort, et cette ligne de lumière, si resserrée, si endeuillée, si pauvre, qu'elle a l'air pensante, apporte tout de même la preuve que le soleil existe. H.BARBUSSE - LE FEU.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane CHOLLEY
Messages : 88
Inscription : mar. nov. 13, 2018 1:47 pm

Citation à l'ordre n°124 à l'ordre du 2e RIC

Message par Stéphane CHOLLEY » mer. nov. 28, 2018 12:30 am

Achache a écrit :
mar. nov. 27, 2018 8:37 pm
Bonsoir,

Pour la citation, c'est le (deuxième ) 2e RIC qui est concerné:

29-07-1916 Passe au 2e RIC 15e DIC
19-09-1916 Félicitation à l’Ordre (No 124) du Rgt (le 2e RIC) pour bravoure le 17-09-1916
où il est entré à son retour de maladie.

Bien à vous,
Rebonsoir Achache,
le diplôme que j'ai demandé ressemblerais à ceci ?
citationdiplome2.jpg
citationdiplome2.jpg (90.98 Kio) Consulté 435 fois
Cordialement Stéphane

Achache,
Oui c'est bien le n°124 à l'ordre du 2e RIC que j'ai stipulé dans ma demande. Après advienne que pourra...je ne sais pas ce que conserve ce centre militaire; si tous les documents qui concerne 14-18 y demeurent. Un CHOLLEY (le mien est systématiquement évincé ou ignoré sur le net). Mais on imagine la pagaille d'après guerre concernant le nombre de disparus (en prenant en compte ceux qui ne sont pas morts). Je ne sais rien la-dessus mais je suis content d'avoir retrouvé Henri Joseph CHOLLEY et de savoir qu'il a été remarqué au moins deux fois par la société (tout le monde ne peut pas s'en prévaloir). Cordialement - Stéphane.
Dernière modification par Stéphane CHOLLEY le jeu. mars 14, 2019 2:34 pm, modifié 2 fois.
Entre deux masses de nuées ténébreuses, un éclair tranquille en sort, et cette ligne de lumière, si resserrée, si endeuillée, si pauvre, qu'elle a l'air pensante, apporte tout de même la preuve que le soleil existe. H.BARBUSSE - LE FEU.

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9097
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Demande petit coup de main décryptage livret militaire

Message par Achache » mer. nov. 28, 2018 12:44 am

Bonsoir,

Non, pas exactement.
Ceci est un diplôme original, reçu par l'intéressé ou sa famille, à l'époque.

Ce que vous recevrez, éventuellement, sera sous forme d'un courrier,certificat, beaucoup plus sobre, sans les gravures...
comme les premières images ici:
https://www.google.com/search?q=citatio ... 37&bih=877

Bien à vous
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
Stéphane CHOLLEY
Messages : 88
Inscription : mar. nov. 13, 2018 1:47 pm

Sergent pompier en 1939

Message par Stéphane CHOLLEY » mer. nov. 28, 2018 1:26 am

Achache a écrit :
mer. nov. 28, 2018 12:44 am
Bonsoir,

Non, pas exactement.
Ceci est un diplôme original, reçu par l'intéressé ou sa famille, à l'époque.

Ce que vous recevrez, éventuellement, sera sous forme d'un courrier,certificat, beaucoup plus sobre, sans les gravures...
comme les premières images ici:
https://www.google.com/search?q=citatio ... 37&bih=877

Bien à vous
Ah d'accord Achache, je vous remercie ainsi que la personne qui a mis ces documents à notre disposition - Bien Cordialement. Stéphane. :) :) :)

Bonjour Achache,
Adeline a retrouvé la trace de H.J. CHOLLEY sur un journal officiel (bnf gallica) comme Sergent de sapeurs pompier décoré de la médaille d'argent - ceci sur la commune de naissance de mon Arrière Grand Père, Saint Loup sur Semouse... journal daté de 1939 - Tout correspond (dates, nom et prénom - le premier prénom seul figure sur ce journal mais aucun doute n'est possible; c'est lui, car aucun autre CHOLLEY ne correspond dans les livrets militaires ) j'ai fais un courrier de demande d'informations à la caserne de pompier de St Loup - s/Semouse 70 - ceci devrait confirmer qu'il était bien capable d'être instructeur au Tonkin avant son rapatriement pour la France en 1915. (il n'y avait aucun conflit au Tonkin en 1914 ?) Cordialement. Stéphane

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... r/f14.item

Chers Amis,

A ce jour aucune réponse de la caserne de Pau aprés 2 courriers. Le 64e BTS n'était pas incorporé au 43e RIC en 1916 et rien ne dit qu'il l'à été en 1917. Pour moi CUL DE SAC pour ce mitrailleur du 64e BTS en 1916.
Le site, blog consacré au 43e RIC ne mentionne pas le renfort du 64 BTS.
En fait perte de temps, colère et abandon pour moi. Bien à vous - Stéphane CHOLLEY
Dernière modification par Stéphane CHOLLEY le jeu. mars 14, 2019 2:33 pm, modifié 2 fois.
Entre deux masses de nuées ténébreuses, un éclair tranquille en sort, et cette ligne de lumière, si resserrée, si endeuillée, si pauvre, qu'elle a l'air pensante, apporte tout de même la preuve que le soleil existe. H.BARBUSSE - LE FEU.

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9097
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Demande petit coup de main décryptage livret militaire

Message par Achache » mer. janv. 30, 2019 8:04 pm

Bonsoir
rien ne dit qu'il l'à été en 1917. Pour moi CUL DE SAC pour ce mitrailleur du 64e BTS en 1916.
Le site, blog consacré au 43e RIC ne mentionne pas le renfort du 64 BTS.
En fait perte de temps, colère et abandon pour moi. Bien à vous - Stéphane CHOLLEY
Merci pour ces "compliments" sur mon blog 43e RIC... Navré de vous avoir fait perdre votre temps et d'avoir provoqué votre colère...
Cependant, je crains que vous ne l'ayez mal lu, en effet j'y mentionne le 64e BTS dès le 1er/2Avril 1917.
Je doute aussi que vous ayez étudié de près le JMO de ce BTS.
Passons...

Bien à vous,
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
Stéphane CHOLLEY
Messages : 88
Inscription : mar. nov. 13, 2018 1:47 pm

Combats à Souain, Champagne et Oise

Message par Stéphane CHOLLEY » sam. févr. 02, 2019 8:07 pm

Bonjour Achache,

oui je me suis emporté et m'en excuse platement. Mon arrière Grand Père s'est battu à Souain - Combats en Champagne et dans l'Oise ( 2 liens donnés par Michel plus haut - JMO, que j'ai lus pour la période de présence du mitrailleur dans le 5e RIC (en plus les Cie de mitrailleuses se relayent et sont au repos on ne sais où car le scribbe de l'époque ne l'a pas noté - je ne peux pas lui en vouloir car ça bombardait dur et dru des deux côtés et il a peut-être cassé sa mine :| - J'ai également épluché votre blog et je ne l'ai pas critiqué en mal ) après son année au 64e BTS. Il y est resté 1 an et rien sur cette période cruciale et la plus longue dans son parcours militaire. Lorsque je réfléchis sur la contribution des BTS en 16 et 17, je brûle de savoir si mon aieul a effectué des opérations avec ces Régiments d'Afrique.
Pour découvrir une trace supplémentaire et obtenir un éventuel duplicata de cet ordre de citation du 2e RIC je dois partir d'ici :

05-09-1912 Engagé volontaire pour 5 ans ... Incorporé au 150e RI ... 18-04-1913 Passé au 23e RIC - Du coté de Verdun apparemment; la Meuse ...

Pour Bernadotte, voici après 2 courriers la réponse après réorientation téléphonique :

Bonjour monsieur,
Le département reconnaissance et réparation a bien reçu le 30 janvier 2019 votre message du même jour. Cependant, les renseignements que vous souhaitez obtenir concernant les soldats mobilisés en 1914 se trouvent dans les états signalétiques et des services qui ont été remis aux archives départementales du lieu de recrutement à qui il y a lieu d’adresser votre demande.

Respectueusement.

Philippe MUNIER
Expert des pensions militaires d'invalidité
T/ 02 31 38 45 24 (PNIA 821 141 45 24)
@/ [email protected]
Office national des anciens combattants et victimes de guerre
Direction générale
11, rue Neuve Bourg l’Abbé / BP 552
14037 Caen cedex
www.onac-vg.fr
F/ onacvg
Dernière modification par Stéphane CHOLLEY le jeu. mars 14, 2019 2:32 pm, modifié 1 fois.
Entre deux masses de nuées ténébreuses, un éclair tranquille en sort, et cette ligne de lumière, si resserrée, si endeuillée, si pauvre, qu'elle a l'air pensante, apporte tout de même la preuve que le soleil existe. H.BARBUSSE - LE FEU.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane CHOLLEY
Messages : 88
Inscription : mar. nov. 13, 2018 1:47 pm

Point d'étape et remerciements.

Message par Stéphane CHOLLEY » jeu. mars 14, 2019 1:33 pm

Aucune trace de mon arrière Grand - Père dans les archives de la Meuse concernant les recrues et engagés de 1912 affectées au 150 ème RI. Alors là !..., toutes les pistes; 3 en tout possibles s'évanouissent - je crains d'être à nouveau dans un cul de sac comme avec la dissolution du 64 ème BTS dans le 43 RIC, auquels vient s'ajouter le silence de la caserne de pompiers de Saint Loup sur Semouse en Haute - Saône où mon arrière Grand - Père était Sergent - Médaillé argent en 1939 :? - Grand MERCI ! :D néanmoins à toutes les personnes du site 1914 1918 pour m'avoir aidé sans compter à constituer un dossier très intéressant sur l'histoire militaire de mon arrière Grand - Père ( j'en ai profité pour établir ma généalogie partielle - branches maternelles - ceci depuis 1714 ) à la Coloniale entre autres Régiments d'Infanterie métropolitaine. Il reste bien sûr beaucoup d'incertitudes sur sa trajectoire durant la guerre car les traces écrites sur la vie du soldat de 14 sont très rares et souvent trop synthétiques (on peut comprendre réellement ce qu'était la guerre en lisant les livres publiés après le conflit par les acteurs de celle-ci comme Henri Barbusse, Genevois, Dorgeles, Raynal, Céline parmi d'autres tout aussi talentueux - je ne vais pas faire toute la liste car je pense à tous avec un égal et même respect) pour comprendre réellement la vie des soldats à cette triste époque.

Stéphane CHOLLEY.
Entre deux masses de nuées ténébreuses, un éclair tranquille en sort, et cette ligne de lumière, si resserrée, si endeuillée, si pauvre, qu'elle a l'air pensante, apporte tout de même la preuve que le soleil existe. H.BARBUSSE - LE FEU.

Répondre

Revenir à « Recherches »