attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

ALVF
Messages : 5579
Inscription : mar. oct. 02, 2007 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par ALVF » lun. août 22, 2016 9:09 am

Bonjour,

Un petit complément relatif aux inscriptions figurant sur les Drapeaux et Étendards (avec un "merci" particulier à Regis "air339"):

-la Circulaire Ministérielle du 15 octobre 1878 fixe le nombre d'inscriptions de noms de batailles sur les Drapeaux et Étendards à 4, ce qui provoque des mécontentements dans de nombreuses unités portant 6 noms de batailles "prestigieuses" et un choix difficile (et contesté) pour la Section Historique.

-entre 1880 (date de remise des nouveaux Drapeaux et Étendards aux unités) et 1914, il y a de nouvelles inscriptions relatives à des batailles contemporaines, surtout coloniales ou extérieures, ce qui explique que certaines unités aient jusqu'à 8 inscriptions sur leur emblème en 1914. Il s'agit surtout d'unités de l'Armée coloniale (ex-troupes de la Marine), de l'Armée d'Afrique mais aussi de quelques unités métropolitaines engagées outre-mer, notamment lors de la guerre contre la Chine.

-entre 1914 et 1918: aucune inscription nouvelle.

-après 1919, le nombre d'inscription est porté à 6, ce qui implique encore des "révisions".

-enfin, après 1945, le nombre est porté à 12.

Un exemple concernant les inscriptions portées au Drapeau du 7e Régiment d'Infanterie Coloniale, objet du message initial:

-en 1880: Mogador 1844 - Alma 1854 - Palikao 1860 - Ki-Hoa 1862.

-en 1914: les 4 inscriptions précitées auxquelles s'ajoutent: Sontay 1883 et Langson 1885.

-après 1919: Les inscriptions "Ki-Hoa 1862" et "Langson 1885" sont supprimées et deux inscriptions concernant la Grande Guerre sont ajoutées "La Marne 1914" et "La Somme 1916".

Pour la période ultérieure, je ne sais pas. "Doudou44" évoque "Reims 1918" à quelle date a été ajoutée cette inscription?

A la lecture du livre mentionné ci-dessous, je note une exception aux "principes" énoncés: l’Étendard du Train porte 8 inscriptions en 1913 dont 5 antérieures à 1880!
Les Drapeaux des 1er et 2e Régiments Étrangers (Légion) ont eux-aussi 8 inscriptions en 1913 mais 4 seulement antérieures à 1880.

Source: Henri Le Pointe "Histoire de nos Drapeaux de 1792 à nos jours" Paris-Jouve-1913.

Cordialement,
Guy François.

DOUDOU44
Messages : 824
Inscription : dim. janv. 15, 2012 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par DOUDOU44 » lun. août 22, 2016 11:26 am

Bonjour !
Le 7e R.I.A.O.M. prend les inscriptions du 7e R.I.C. : ..." L'AISNE 1917 ", " REIMS 1918 ", " INDOCHINE 1953-1954 " et " CORÉE " à l'avers.
Bien à vous.

Source : B.O.A. Décision 12350/SGA/DMPA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 (B.O.E.M. 685.1.2.2.1 / B.O.C. n° 27 du 9 novembre 2007).
DOUDOU44

pierreth1
Messages : 1647
Inscription : sam. déc. 30, 2006 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par pierreth1 » lun. août 22, 2016 12:04 pm

Bonjour
Tout a fait, le drapeau du 7eme RIMa qui reprend le straditions du 7eme RIC a dix inscriptions sur son drapeau dont 4 pour la premiere guerre mondiale
Mogador 1844
Alma 1854
Palikao 1860
Sontay 1883
La Marne 1914
La Somme 1916
L'Aisne 1917
Reims 1918
Indochine 1953-1954
Corée

Cordialement Pierre
pierre

Avatar de l’utilisateur
jpbte63
Messages : 255
Inscription : mer. déc. 11, 2013 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par jpbte63 » lun. août 22, 2016 1:11 pm

Bonjour,

En guise de complément d'après l'ouvrage du Général ANDOLENKO, je cite " Les quatre premiers noms rappellent le 3°RIMA, les deux derniers le bataillon de Corée.Il est à remarquer que le nom de 'Corée' n'est pas inscrit comme un nom de bataille, mais comme l'indication du corps ( à l'envers du drapeau).Par une curieuse anomalie, le drapeau portes les distinctions américaines du bataillon de Corée (3 Distinguisched Unit Citation), mais nullement celles françaises (CG 14-18 avec 3 palmes et 1 étoile vermeil , TOE et fourragère MM ( olive CG, TOE).

Cordialement

Jean-Pierre
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.
Louis Hubert Lyautey

DOUDOU44
Messages : 824
Inscription : dim. janv. 15, 2012 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par DOUDOU44 » lun. août 22, 2016 4:00 pm

Bonjour !
L'emblème du 7e R.I.Ma. ne figurant plus sur les listes officielles de 2004 & 2007, le 7e R.I.Ma. (réserve, mobilisé par le 4e R.I.Ma.) devait détenir probablement celui du 7e R.I.A.O.M. (figurant sur la liste de 2007, drapeau du 7e R.I.Ma. modifié ?), comme le C.I./7e R.I.Ma. puis le 38e G.C./7e R.I.Ma.
Bien à vous.
DOUDOU44

pierreth1
Messages : 1647
Inscription : sam. déc. 30, 2006 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par pierreth1 » lun. août 22, 2016 5:13 pm

Bonjour,

En guise de complément d'après l'ouvrage du Général ANDOLENKO, je cite " Les quatre premiers noms rappellent le 3°RIMA, les deux derniers le bataillon de Corée.Il est à remarquer que le nom de 'Corée' n'est pas inscrit comme un nom de bataille, mais comme l'indication du corps ( à l'envers du drapeau).Par une curieuse anomalie, le drapeau portes les distinctions américaines du bataillon de Corée (3 Distinguisched Unit Citation), mais nullement celles françaises (CG 14-18 avec 3 palmes et 1 étoile vermeil , TOE et fourragère MM ( olive CG, TOE).

Cordialement

Jean-Pierre
Bonjour
Si ce drapeau porte à l'avers "corée" comme le nom d'un régiment c'est parce que le drapeau du 7RIC fut le drapeau du bataillon de corée (même pour les métropolitains, d'où d'ailleurs les 3 cravates américaines, il ne s'agit donc pas de l'inscription d'une bataille il n'y a d'ailleurs aucune mention de date ou de période, comme toujours dans l'armée française, il y a la règle son interprétation et les exceptions..Dans le cas de ce drapeau il s'agit de l'exception à la règle et on peut considérer qu'il n'y a en réalité que 9 inscriptions.
Le drapeau du 7eme RIMa fut de 1986 jusqu'en 2001 le drapeau du groupement de camp de Caylus à qui il avait été confié
Cordialement
Pierre
pierre

ALVF
Messages : 5579
Inscription : mar. oct. 02, 2007 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par ALVF » lun. août 22, 2016 9:51 pm

Bonsoir,

Merci à tous pour ces renseignements complémentaires!
Cordialement,
Guy François.

DOUDOU44
Messages : 824
Inscription : dim. janv. 15, 2012 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par DOUDOU44 » mar. août 23, 2016 11:15 am

Bonjour !
Il ne faut pas oublier le 156e R.I. dit " Régiment de Corée ", créé en ALGÉRIE le 1er novembre 1960, avec le Bataillon de Corée (de retour d'INDOCHINE en août 1955).
Cordialement,

Christian

Source : SHD inventaire... 1946-1964 GR 7 U.
DOUDOU44

DOUDOU44
Messages : 824
Inscription : dim. janv. 15, 2012 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par DOUDOU44 » mar. août 23, 2016 4:34 pm

A propos du 7e R.I.Ma./R.I.A.O.M. (extraits du B.O.A.). Bien à vous.
Image
DOUDOU44

pierreth1
Messages : 1647
Inscription : sam. déc. 30, 2006 12:00 am

Re: attribution d'un fait d'arme au drapeau du régiment

Message par pierreth1 » mar. août 23, 2016 9:36 pm

Bonjour !
Il ne faut pas oublier le 156e R.I. dit " Régiment de Corée ", créé en ALGÉRIE le 1er novembre 1960, avec le Bataillon de Corée (de retour d'INDOCHINE en août 1955).
Cordialement,

Christian

Source : SHD inventaire... 1946-1964 GR 7 U.
Bonjour,

En fait l'histoire et la filiation du bataillon de Corée est surprenante et démontrerait si besoin les circonvolutions que le Service historique peut être appelé à faire...., car le bataillon a été créé avec des militaires de toutes armes et d'armée (il y avait des marins) en Corée (cette unité n'était en fait pas plus colo que légion ou métro) il était enregimenté dans un régiment d'infanterie US , à son départ de Corée il a été stationné en Indochine ou progressivement il a monté en puissance jusqu'à devenir régiment de Corée (à ce moment là il n'y a plus de référence au 7 eme RIMa!) en passant à deux bataillons avec:l'intégration du commando Bergerol, de Khmers,du bataillon de marche du 43e régiment d'infanterie coloniale, du 2e Groupe du 10e Rgt. d'Artillerie Coloniale ( 12 pièces de 105 mm) et 12 chars du 3e Escadron du 5e régiment de cuirassiers ainsi que 4 compagnies vietnamiennes, autrement dit ce bataillon pas plus que le régiment n'était réellement colo ou métro et si on considère que son premier chef MONTCLAR (de son vrai nom MAGRIN VERNEREY) s'est illustré dans la légion (y compris à Narvick) on pourrait aussi faire référence à la légion!

Le régiment de Corée rejoint en 1955 l'algérie en tant que bataillon et ne prendra le nom de 156 RI qu'en 1960, en novembre 1955 le régiment de Corée reçoit la fourragère aux couleurs de la médaille militaire avec olive de la croix de guerre TOE, en 1960 cette unité est dissoute et reconstituée sous le nom de 156 RI qui en reprend les traditions!

le résultat est que le drapeau du 156 RI porte la fourragère du régiment de Corée mais que le drapeau du 7ème RIMa porte lui la croix de guerre TOE pour les 4 citations ainsi que les rubans des 3 citations américaines mais sans le droit au port de fourragère.. et le 156 RI bien qu'appelé régiment de Corée ne porte pas sur son drapeau ce nom alors que son drapeau portant 7 noms de bataille ou de guerre avait encore de la "place"

autre curiosite le bataillon en Corée fut commandé à l'origine par un général de corps d'armée (Montclar) (ce qui est l'exception dans l'armée française "moderne") même si celui ci pour obtenir le commandement avait porté les insignes de grade de lieutenant colonel.

Cordialement
Pierre.
pierre

Répondre

Revenir à « Coloniale »