Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Pch60
Messages : 12
Inscription : dim. mai 19, 2019 7:13 pm

Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Message par Pch60 » jeu. mai 30, 2019 5:08 pm

Bonjour,
J'aimerais trouver des informations sur ce qu'a pu être la communication entre les familles et leurs soldats (au front ou prisonniers).
Comment les prisonniers ont-ils-pu faire connaître leur sort aux familles ? Et réciproquement.
Dans le cas particulier de mon grand-père fait prisonnier le 1er octobre 1914 (NB : près de chez lui !) et originaire d'une zone qui sera évacuée à la même époque, je me demande bien s'il a seulement eu connaissance du décès de sa femme pendant sa captivité....
Y-avait-il une administration capable de faciliter les échanges ?

CD9362
Messages : 3462
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Message par CD9362 » jeu. mai 30, 2019 6:39 pm

Bonjour
Par la Croix-Rouge internationale les familles et les prisonniers pouvaient parfois communiquer .
Il est possible que vous trouviez dans les archives le nom de votre aïeul. Des fiches ont été établies, parfois suite à la demande des familles ou lorsque le prisonnier cherchait des renseignements sur sa famille. Sur les fiches des codes (P ou + suivi de chiffres ) renvoient à d'autres listes des camps de prisonniers établies par les autorités allemande.
https://grandeguerre.icrc.org/fr
Cordialement AD-LINE

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3634
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Message par stcypre » ven. mai 31, 2019 6:17 am

Bonjour,


Dans quel camp a t il été prisonnier ?
Merci.
J. Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8667
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. mai 31, 2019 10:46 am

Pch60 a écrit :
jeu. mai 30, 2019 5:08 pm
Comment les prisonniers ont-ils-pu faire connaître leur sort aux familles ? Et réciproquement.
Dans le cas particulier de mon grand-père fait prisonnier le 1er octobre 1914 (NB : près de chez lui !) et originaire d'une zone qui sera évacuée à la même époque,
Bonjour,
Entre zone libre et prisonniers, le courrier ( et les paquets) sont assez vite devenus possibles. C'était plus règlementé avec la zone occupée - les 2 zones ne communiquaient pas malgré une tentative de mise au point de courriers qui prenaient 3 mois ou plus ou n'arrivaient jamais. Etait-ce un cas isolé, mon GPM soldat, à réussi a faire parvenir une photo de lui à sa famille en "pays envahis" par l'intermédiaire d'un prisonnier.

Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Pch60
Messages : 12
Inscription : dim. mai 19, 2019 7:13 pm

Re: Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Message par Pch60 » ven. mai 31, 2019 4:59 pm

Bonjour,
Merci pour vos réponses qui me permettent de compléter ma documentation et aussi...m'encouragent à poursuivre mes recherches !
stcypre a écrit :
ven. mai 31, 2019 6:17 am
Bonjour,
Dans quel camp a t il été prisonnier ?
Merci.
J. Claude
J'ai pu établir avec les fichiers de la Croix rouge que:
+il a été fait prisonnier à Douai le 1/10/1914
+il a été "enregistré" à Havelberg le 21/10/1914
+transféré sur Salzwedel le 30/12/1914
+ transféré de Salzwedel sur Stendal le 12/01/1916
Il a donc passé 1915 à Salzwedel : c'est là qu'il devait se trouver lors du décès de sa femme le 11/11/1915, à l'hospice de Douai.
Son beau-père est cité "avec famille" dans la 9ème liste (3ème fascicule) des évacués du Pas-de-Calais vers la Loire-Inférieure, laquelle liste a été éditée en novembre 1914. Ma mère (la fille ainée du prisonnier, née en mai 1908) a relativement souvent évoqué son séjour à La Chapelle-Launay(44)...
Tout cela pour dire que la famille en novembre 1915 est dispersée.
La sœur de la malade ayant accouché le 4/08/1914 est-elle restée à Montigny-en-Gohelle, ou est-elle aussi avec son père à La Chapelle-Launay ?
C'est elle qui, par la suite élèvera ma mère et ses deux sœurs...
Pour en revenir à la question du début, peut-on penser que le prisonnier a su dans un délai "raisonnable" ce qui se passait ? Et, a-t-il pu faire savoir ce qu'il lui arrivait ? Les mairies et les préfectures assuraient-elles un peu de liaison ?
Bonne journée à tous.

pierreth1
Messages : 1739
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Message par pierreth1 » mer. juin 05, 2019 3:27 pm

Bonjour,
La correspondance de sprisonniers de guerre avec leur famille fait l'objet de conventions internationales, et fonctionne dans ke cadre de la reciprocite
La règle de base etait l'autorisation d'un e carte postale (modle special) par mois par prisonnier, les destinataires etant le smembres d ela famille proche, conjoint enfant freres soeurs, grands parents. ils pouvaient aussi recevoir du courrier, des colis et des mandats
Il y avait naturellement des regles imposees sinon le courrier pouvait etre detruit (ne pas donner d'informations a caractere economique ou militaire, ne pas critiquer les allemands etc) le courrier etait lu par la censure et pouvait etre soit dechire soit censure partiellement. Les colis arrivaient (parfois voles en partie par les allemands (poste gardes etc)
Vous pouvez lire dans la collection Bouquins de R. Laffont le livre: "corrspondances conjugales 1914-1918 dans l'intimite de la grande guerre"

Sans aller jusqu'à dire que cela fonctionnait parfaitement, malgré tout un lien tenu était maintenu entre famille et prisonniers. Bien entendu il y avait des periodes de "chantage" les lettres etant bloquées, des vols des pertes des colis pouvaient d'ailleurs deja disparaitre en France. Les prisonniers changeant d ecamp leur trace pouvait etre perdue ponctuellement et du courrier disparaitre.


Cordialement

Pierre
pierre

Pch60
Messages : 12
Inscription : dim. mai 19, 2019 7:13 pm

Re: Communication entre familles et combattants (ou prisonniers)

Message par Pch60 » jeu. juin 06, 2019 10:00 pm

Bonsoir,
Merci pierreth1 pour cette réponse plutôt "optimiste".
Dans le cas qui me préoccupe ce sont aussi bien les déplacements du prisonnier que ceux de ses proches qui posent problèmes.
Reste que même si mon grand-père a eu connaissance du décès de sa femme pendant sa captivité, il a dû passer par des moments difficilement imaginables (où sont mes gosses ? etc...)
Cordialement
Pch60

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »