Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

pat72
Messages : 56
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par pat72 » lun. févr. 01, 2010 10:16 pm

Bonsoir,
Je ne vois pas trop où est le "V".
Juste en dessous du bouchon ?
Pat72

zavyeah
Messages : 9
Inscription : dim. janv. 31, 2010 1:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par zavyeah » lun. févr. 01, 2010 10:30 pm

Bonsoir,
Je ne vois pas trop où est le "V".
Juste en dessous du bouchon ?
Pat72
bonsoir
le " V " se trouve effectivement sous le bouchon , malheuresement je suis en panne de scan et ne peux vous joindre que des photos , mais en regardant à la loupe ,je distingue bien un "V"
bonne soirée à vous
cdlt xavier

Avatar de l’utilisateur
Ferns
Messages : 1053
Inscription : jeu. juil. 05, 2007 2:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par Ferns » lun. févr. 01, 2010 10:54 pm

Bonsoir,
Ravi de pouvoir me documenter avec de splendides documents.
Thierry, vous parlez des véhicules à moteur, mais il y a eu aussi des remorques, charrois, tombereaux etc...qui furent aussi réquisitionnés.
Portent-ils aussi des numéros spécifiques ? Devaient -ils être repeints également ?

Cordialement,

Ferns
L'homme en campagne a les mêmes besoins qu'en temps de paix ; ces besoins deviennent même plus impérieux, étant exacerbés par une existence plus active et plus énervante.(Henry Mustière)

Avatar de l’utilisateur
thierry767
Messages : 263
Inscription : lun. juin 22, 2009 2:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par thierry767 » mar. févr. 02, 2010 1:51 pm

Bonjour à tous,

97505, j’ai vu passer - par hasard - ce numéro, sur une liste aux Archives de Vincennes.

Le véhicule venait de la R.G.A. (Réserve Générale Automobile) donc il provenait de la réquisition. Quand il appartenait à la R.G.A., il avait l’immatriculation RGA 1160, ce qui me fait penser à un versement à la R.M. (Réserve Ministérielle, le premier nom de la R.G.A.) fait à la fin de l’hiver 1914-1915. C’est à ce moment que l’on a réduit les allocations aux régions militaires de l’intérieur et au G.M.P., en réduisant en parallèle la puissance des véhicules de tourisme en service dans ces régions militaires.

Le véhicule a été remis en état par le D.M.A.P. de Boulogne entre janvier et mars 1916 pour être envoyé aux armées, on en a profité pour le réimmatriculer 97505 puisque c’est à ce moment que tous les véhicules en service dans les régions militaires de l’intérieur ou comptés au parc R.G.A. ont été réimmatriculés dans la série « Armées » purement numérique.

Je peux étaler tous ces détails parce que la voiture figure sur la liste établie à cette occasion, mais cela ne dit pas le modèle !

Bien cordialement,

Thierry

Avatar de l’utilisateur
thierry767
Messages : 263
Inscription : lun. juin 22, 2009 2:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par thierry767 » mar. févr. 02, 2010 2:18 pm

Cette fois pour Ferns plus spécialement,

Les véhicules hippomobiles ont bien sûr été réquisitionnables avant les véhicules à moteur, je n'ai jamais cherché à regarder le texte de loi (3 juillet 1877) qui les régit, mais cela m'étonnerait qu'un sujet aussi fin y soit abordé.

Donc je ne sais pas. Si elle existe, la réponse peut se trouver dans les cartons de Vincennes, quand je regarde les inventaires de la série N, je vois pas mal de choses sur les réquisitions de chevaux et de véhicules non à moteur, voilà le lien bien utile en la matière. http://www.servicehistorique.sga.defens ... _0002.pdf

Thierry


zavyeah
Messages : 9
Inscription : dim. janv. 31, 2010 1:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par zavyeah » mar. févr. 02, 2010 3:02 pm

Bonjour.
Hispano-Suiza type Alphonse XIII, d'après l'allure générale et complètement au pif... mais le trou ( prise d'air en face du carbu ? ) dans le volet de capot m'intrigue...m'intrigue.
Au revoir.
P.Mercadal
bonjour p.mercadal
je viens de vous répondre mais je ne sais pas ou est passé ma réponse , je la réitère donc;
merci pour cette nouvelle piste intéréssante
j'ai de mon coté reçu une réponse d'un autre forum ,un membre me parlait de 2 hypothèses , à savoir une Vermorel ou une Berliet ad sans certitude aucune ..

Quant au militaire accroupi , un sammy d'après lui, donc cliché datant après avril1917
je vais donc me documenter sur ce sujet en espérant trouver qq chose sur le net
merci encore pour votre précieuse aide
bonne après midi
salutations xavier

zavyeah
Messages : 9
Inscription : dim. janv. 31, 2010 1:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par zavyeah » mar. févr. 02, 2010 3:13 pm

Bonjour à tous,
bonjour Thierry767

je vous remercie pour cette information très intéréssante sur la vie de l'immatriculation de ce véhicule , dommage que l'on ne puisse pas dans ces archives
connaitre le type du véhicule ; je trouve passionnant le sujet sur les immatriculations
que vous traitez si bien sur ce forum.

en vous remerciant encore
bien cordialement Xavier
97505, j’ai vu passer - par hasard - ce numéro, sur une liste aux Archives de Vincennes.

Le véhicule venait de la R.G.A. (Réserve Générale Automobile) donc il provenait de la réquisition. Quand il appartenait à la R.G.A., il avait l’immatriculation RGA 1160, ce qui me fait penser à un versement à la R.M. (Réserve Ministérielle, le premier nom de la R.G.A.) fait à la fin de l’hiver 1914-1915. C’est à ce moment que l’on a réduit les allocations aux régions militaires de l’intérieur et au G.M.P., en réduisant en parallèle la puissance des véhicules de tourisme en service dans ces régions militaires.

Le véhicule a été remis en état par le D.M.A.P. de Boulogne entre janvier et mars 1916 pour être envoyé aux armées, on en a profité pour le réimmatriculer 97505 puisque c’est à ce moment que tous les véhicules en service dans les régions militaires de l’intérieur ou comptés au parc R.G.A. ont été réimmatriculés dans la série « Armées » purement numérique.

Je peux étaler tous ces détails parce que la voiture figure sur la liste établie à cette occasion, mais cela ne dit pas le modèle !

Bien cordialement,

Thierry

zavyeah
Messages : 9
Inscription : dim. janv. 31, 2010 1:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par zavyeah » mar. févr. 02, 2010 7:49 pm

Bonjour.
La carrosserie est relativement moderne, disons à partir de 1910 (?)
Pour Vermorel ( et je pense irrésistiblement aux sulfateuses à main, qu'on portait sur le dos, de mes jeunes années ) la production cesse temporairement en 1912 mais il y a eu quelques modèles en 1913, chassis souvent transformés en camionnettes voire camions; elles ont, sauf erreur un radiateur en coupe-vent et construites véritablement à la main beaucoup de pièces ne sont pas interchangeables d'une voiture à l'autre
Pendant la guerre Vermorel se consacre aux camions et camionnettes.
Pour Berliet on ne peut se tromper: l'insigne de radiateur c'est la locomotive blanche et noire avec un chasse-bison ( il n'y a pas de buffle aux USA - buffalo doit donc être traduit par bison et non par buffle - et cet insigne rappelle la construction jusqu'en 1913 par ALCO d'automobiles Berliet, sous licence depuis l'accord de 1905, moyennant un acompte de...500 000 F ! ) bleu clair dans un rond émaillé blanc; il est ici absent.
Au revoir.
P.Mercadal
bonsoir
merci pour ces renseignements importants , mes recherches seront de ce fait plus réduites en écartant ces 2 hypothèses . Quant à l ' Hispano -Suiza j'ai remarqué que leur emblème du radiateur était une paire d'aile et sans être complétement affirmatif, je pense réélement bien distinguer un " V " mais il est vrai que la forme des types Alphonse XIII se rapproche fortement de ce véhicule .
j'apprécie beaucoup votre aide ainsi que celle de Thierry qui a pu retrouver trace de ce
véhicule dans les archives , ce forum m'impréssionne par le nombre de passionnés à l'écoute et prêts à partager ,comme vous leur savoir;
encore merci et bonne soirée à vous cher Monsieur
cordiales salutations xavier

MP 92
Messages : 1053
Inscription : lun. nov. 17, 2008 1:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par MP 92 » mar. févr. 02, 2010 10:47 pm

Cette fois pour Ferns plus spécialement,

Les véhicules hippomobiles ont bien sûr été réquisitionnables avant les véhicules à moteur, je n'ai jamais cherché à regarder le texte de loi (3 juillet 1877) qui les régit, mais cela m'étonnerait qu'un sujet aussi fin y soit abordé.

Donc je ne sais pas. Si elle existe, la réponse peut se trouver dans les cartons de Vincennes, quand je regarde les inventaires de la série N, je vois pas mal de choses sur les réquisitions de chevaux et de véhicules non à moteur, voilà le lien bien utile en la matière. http://www.servicehistorique.sga.defens ... _0002.pdf

Thierry
Bonsoir thierry767, Bonsoir à tous,

Je vous signale à toutes fins utiles un ouvrage édité par ETAI qui semble récent:
"DU CHEVAL DE GUERRE AU CHEVAL VAPEUR 1914-1918"
prix public : 35 euros
(signalé dans la revue L'AUTOMOBILISTE n° 92 février 2010- Automobile club de STRASBOURG)

Image

Cordialement,
Michel PINEAU

Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention. Diderot

Avatar de l’utilisateur
thierry767
Messages : 263
Inscription : lun. juin 22, 2009 2:00 am

Re: Immatriculations des véhicules militaires 1914-1918

Message par thierry767 » mar. févr. 02, 2010 11:10 pm

Bonsoir à tous,

Je suis de l'avis de P. Mercadal, voilà deux photos de l'Hispano Alphonse XIII :

Image

Image

La première est à vendre sur http://www.christophgrohe.com/detail-x-74.html, la seconde provient d'un site sur l'automobile assez connu, sur lequel on est invité à télécharger les photos http://photo-voiture.motorlegend.com/ph ... 55802.html - publicité gratuite dans les deux cas.

A part la prise d'air entre les ouïes qui pose problème, notre 97505 ressemble fort à ces exemplaires du modèle. La photo de 1917 ou 1918 est prise tellement de biais par rapport au radiateur qu'il est impossible d'estimer le développement réel de l'emblème, et la marque visualisée comme un "V" peut être interprêtée comme une anamorphose (!) de l'emblème de la marque, la paire d'ailes déployées que Xavier rappelait.

Thierry

Répondre

Revenir à « Train des équipages »