parcours de régiments belges en 14

genevia
Messages : 26
Inscription : mer. févr. 18, 2009 1:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par genevia » lun. août 03, 2009 8:28 pm

Bonjour,

Quelqu'un aurait-il des infos sur des régiments belges de 1914: le 1ers grenadiers et le 1er carabiniers? J'aimerais connaître leur parcours en 14-18.
Merci de me répondre ou de me donner des sources où je pourrais trouver des infos. Genevia

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par Piou-Piou » mar. août 04, 2009 12:45 am

Bonsoir Genevia,

Je peux voir dans ma bibliothèque, si vous êtes patiens.

Voici quelques références:
La Belgique et la guerre 1914-1918. Vol III Les opérations militaires.
Nos Héros morts pour la patrie 1914-1918.
1914-1918. L'épopée Belge dans la grande guerre.

Cordialement.
Phil.
Phil.

genevia
Messages : 26
Inscription : mer. févr. 18, 2009 1:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par genevia » mar. août 04, 2009 12:59 am

Merci pour vos références, c'est déjà ça. Je vais chercher aussi en bibliothèque. Bonne soirée. genevia
genevia

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par Piou-Piou » mar. août 04, 2009 11:34 pm

Bonsoir Genevia,

Armée Belge, 1 août 1914.
Ordre de bataille.

1er Grenadier. 6em Division d'Armée. 18em Brigade Mixte.

1er Carabinier. 6em Division d'Armée. 20em Brigade Mixte.

Je poursuis mes recherches via mes livres que je dispose (dans ma bibliothèque).

Cordialement.
Phil.

Phil.

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par Piou-Piou » mer. août 05, 2009 12:23 am

Re Genevia,

6e Division d'Armée. Historique.

La 6e Division d'Armée, garnison de la capital, était formée à la déclaration de guerre par la 18e brigade mixte (1er et 2em grenadiers), la 19e brigade mixte (1er et 3em carabiniers) et la 20e brigade mixte (2em et 4em carabiniers.

Après la réorganisation de l'armée, deux divisions d'infanterie composèrent les troupes de la 6e division d'armée: la 6e division d'infanterie (1er, 2e, et 3e carabinier), la 12e division d'infanterie (4e carabiniers, 1er et 2e grenadiers; les 6e, 12e, et 18e régiments d'artillerie; génie et transports.
Le 3 août, la division quitte Bruxelles pour cantonner dans les environs de Hamme-Mille.

Première sortie d'Anvers.
Le 25 août, la 6e D.A. s'empara de Holfstade et des bois de Shiplaeken, mais devant la pression de l'ennemi l'armée dut regagner la ligne des forts.

Deuxième sortie d'Anvers.
Le 9 septembre, préparée dans le plus grand secret, la sortie eut un début heureux. La 6e D.A., partie de Werchter, marcha par Wacherzeel sur Thildonck; sa première ligne formée par les 2e et 4e carabiniers atteignit le chemin de fer de Malinnes à Louvain.

Le 11, l'ennemi contre attaqua sur le front Waelstraet-Kiep et la ferme Borremael gardés par la 6e D.A. Pendant cinq heures ses vaillantes troupes repoussèrent les plus furieuses attaques.
Mais la droite de la 6e D.A, une fois découverte, dut se replier à son tour sur le Demer.
Le 13, l'armée belge se retire sur Anvers.

Je vous livre la suite demain.
Cordialement.
Phil.
Phil.

genevia
Messages : 26
Inscription : mer. févr. 18, 2009 1:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par genevia » mer. août 05, 2009 1:33 am

Bonsoir piou-piou

Merci pour vos recherches. Vousêtes vraiment sympa. Je suppose qu'à partir d'Anvers, tous les régiments suivent le même trajet de retraite (Gand- Bruges) avant d'occuper divers endroits sur l'Yser. J'ai relu des extraits de Max Deauville cet après-midi. Si vous aviez encore un peu de temps, pourriez-vous trouver le trajet du 2e Chasseurs à cheval (je pense qu'il était caserné à Mons) ainsi que celui du 13e de Ligne? Toujours jusqu'à Anvers. je prépare en fait un article sur les morts inscrits sur le monument de Bohan-sur-Semois et j'aimerais situer les circonstances de leur mort. Bonne soirée.


genevia

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par Piou-Piou » mer. août 05, 2009 10:45 pm

Bonsoir Genevia,

La suite;

Siège d'Anvers.
La 6e division gardait avec la 3e le secteur 4 (Dyle-Escaut).
Dès le 29 septembre, les avancées de la 6e division sont repousées. La grosse artillerie entre en action.
Le 5 octobre, la 6e division poussa une pointe offensive vers les lignes avancées jusque Saint-Amand. Mais elle dut se replier soue des forces supérieur.
Le 6 octobre, elle est envoyée sur la rive gauche de l'Escaut pour consolider la protection des lignes de communication vers la mer.
Le 8 octobre, après un combat acharné, le 1er carabiniers est repoussé de Berlaer et de Zele.
Puis la division, avec le restant de l'armée, suivit le mouvement de retraite pour venir s'installer vers la mi-octobre sur le front Merckem-Boesinghe, où elle se reliait aux troupes territoriales française.

La bataille de l'Yser.
Le 18 octobre, la 6e division reçut l'ordre de quitter Noord-Schoote et Boesinghe pour venir se placer en seconde ligne à l'ouest de Dixmude.
Le 22 octobre, l'ennemi s'étant infiltré dans la boucle de Tervaete, le 1er carabiniers et le 1er bataillon du 2e carabiniers contre-attaquèrent; ils parvinrent à 300 mètres de la digue, mais décimés par le tir des mitrailleuses ils ne purent pousser plus loin.
Toutes les unités de la division furent engagées et subirent de lourdes pertes durant ces combats meurtriers.
Phil.

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par Piou-Piou » mer. août 05, 2009 11:38 pm

Re,

La Garde Sacrée.
La 6e D.A. occupa successivement les secteurs de Dixmude, de Noordschoot où le 1er carabiniers subit glorieusement les attaques de l'ennemi à Driegrachten.

La bataille de Steenstraat.
Le 22 avril 1915, l'ennemi tente de percer notre front en se servant, pour la première fois des gaz asphyxiants. La 6e division garde le secteur. Le régiment des grenadiers et le 2e régiment de carabiniers soutiennent le choc, ainsi que deux bataillons du 1er carabiniers venus au secours de leurs frères d'armes.
Nos troupes contre-attaquent fougeusement, aidées par des zouaves français; l'ennemi est bientôt contraint à se replier, abandonnant morts et blessès.
Puis la division reprend la garde du secteur de Dixmude, occupe ensuite Nieucappelle-Steenstraat-Boesinghe, revient à Nieucappelle où maints combats de patrouilles sont engagés.
Après quelques semaines de repos, la 6e division relève les français dans l'important et meurtrier secteur de Nieuport.
Grenadiers et carabiniers eurent à subir de rudes attaques, notamment à Saint-Georges où le 3e carabiniers dut contre-attaquer pour reprendre des éléments de tranchées enlevés par l'ennemi.

La grande offensive.
La 6e D.A. fait partie du groupement Sud sous les ordres du lieutenant-général Biebuyck.

Première phase.
Le 28 septembre 1918, nos hommes enlevèrent les objectifs qui leur étaient assignés. La crête entre Westtroosebeke et Broodseinde était conquise ainsi que la première ligne de Flandern II Stellung. Malgré ses efforts, la 6e D. I. ne peut s'emparer de Westroosebeke. La 12e D. I. à sa gauche.
Le 30, la 6e D. I. parvenue à L'est de Oostnieuwkerke, passe en réserve du groupement; la 12e D. I. repousse des contre-attaques que les Allemands lancent sur ses troupes. Les jours suivants, la situation reste inchangée devantle front de la 12e D. I.; cependant le 30 octobre la division parvient à avancer quelque peu dans la direction de De Ruiter.

Deuxième phase.
La 6e D. I. est placée en première ligne dans se groupement Sud. La 12e D. I. est en réserve d'armée.
Le 14 octobre, les nouvelles attaques se déclanchent. La 6e D. I. livre de furieux combats à Rumbeeke qui, pris, puis reperdu, restait enfin au pouvoir de nos vaillants carabiniers.
Le 15 octobre, dès l'aube, avec une nouvelle ardeur, la lutte reprend sans amener de modification dans la situation de la 6e D. I., qui continue de border le canal de Roulers à la Lys.
Le 16, l'ennemi est en retraite; son repli se continue les jours suivants jusqu'au canal de Tertneuzen et à l'Escaut.
Le 22 novembre, c'est à la tête des vaillantes troupes de la 6e D. I. que sa Majesté le Roi fait son entrée triomphale dans notre capital délivrée de la botte teutonne.

Sources : Nos Héros Morts Pour La Patrie. René Lyr. Editeur E. Van Der Elst. Bruxelles 1920.

Cordialement.
Phil.

P.S : je regarde pour le 2e chasseurs à cheval et le 13e de ligne, il est à signaler que, le 13e de ligne s'est particulièrement distinguer lors des journées du 23 et 24 août 1914 dans les combats de l'Entre-Sambre-et-Meuse Belge.
Phil.

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par Piou-Piou » mer. août 05, 2009 11:44 pm

Re,

Le 1er régiment de grenadiers porte dans les plis de son drapeau : Yser, Steenstraete, Tervaete, Passchendaele.

Le 1er carabiniers porte dans les plis de son drapeau :
Yser, Westroosebeke, Rubeeke.

Cordialement.
Phil.
Phil.

genevia
Messages : 26
Inscription : mer. févr. 18, 2009 1:00 am

Re: parcours de régiments belges en 14

Message par genevia » jeu. août 06, 2009 1:15 am

Bonsoir Piou-piou
Merci. Grâce à vos infos, j'avance dans mon travail. Concernant le 1er Grenadiers, j'ai ici en ma possession le souvenir mortuaire du sergent Joseph Tellier. On indique qu'il a été blessé mortellement à Passchendaele le 29/09/1918. Cette date cadre-t-elle avec la grande offensive sur ce lieu?
Qu'en pensez-vous? J'ai par ailleurs déjà produit un article sur les journées 22-23 août dans les villages de la Basse-Semois, dont je suis originaire. Cela vous intéresse-t-il? Bonne soirée. Genevia

Répondre

Revenir à « Belgique »