82e RI et 408e RI

R.I. - R.I.T. - Chasseurs
psvarlet
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

82e RI et 408e RI

Message par psvarlet » mer. juin 10, 2020 11:10 am

Bonjour,
Je suis toujours à la recherche de l'endroit où mon GP pouvait se trouver entre mars et mai 1916, après avoir été blessé au dos à Verdun. Sur la photo dont je dispose, je viens de constater qu'au premier rang, on voit un soldat du 82e RI dont le visage est entouré d'un trait de crayon. Mais ce bidasse porte un béret qui fait penser à celui des chasseurs alpins.
Je me demande si ce soldat ne pourrait pas avoir un lien avec mon GP (du 408e RI), ce qui expliquerait qu'il soit repéré sur le cliché (un bon copain ?). Comment deux poilus blessés puis convalescents, provenant de deux régiments différents, peuvent-ils se retrouver dans un même lieu en mai (alors qu'ils sont convalescents, donc au hasard des évacuations), là où la photo aurait été prise ? Si quelqu'un voit une piste, je le remercie d'avance.

Cordialement.
Pièces jointes
Mon GP du 408e RI (avec une chéchia)
Mon GP du 408e RI (avec une chéchia)
chéchiaGP.jpg (9.79 Kio) Consulté 428 fois
Soldat du 82e RI dont le visage est entouré
Soldat du 82e RI dont le visage est entouré
82.jpg (118.45 Kio) Consulté 428 fois

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5371
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: 82e RI et 408e RI

Message par Yv' » mer. juin 10, 2020 12:27 pm

Bonjour,

Il me semble qu'il existe déjà 2 sujets sur votre recherche.

viewtopic.php?f=17&t=69309
viewtopic.php?f=27&t=70194&p=513464

Cordialement,
Yves

psvarlet
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Re: 82e RI et 408e RI

Message par psvarlet » mer. juin 10, 2020 2:32 pm

Merci Yves pour votre contact.
Oui, il y a bien 2 sujets sur cette recherche. Mais ici, j'ai orienté ma demande sur ces deux régiments 82e et 408e associés car je n'avais pas remarqué, au début de mon investigation, que le militaire du 42e était repéré distinctement sur la carte postale. En fonction des retours que j'ai eus, j'ai abandonné la piste directe Thiescourt: elle n'a rien donné. Sans doute une impasse ? J'ai aussi écarté la piste Oise qui semble poser trop de problèmes. Donc, maintenant, j’essaye de voir s'il pourrait y avoir une logique de regroupement de blessés/convalescents (provenant de deux régiments distincts) en 1916, dont un venant de Verdun/Vaux (mon GP). De plus, j'aimerais savoir s'il est logique qu'un bidasse du 82e puisse porter un béret de type "chasseurs alpins". Ne serait-ce pas un échange de couvre-chef comme la chéchia que mon GP a récupéré peut-être de son voisin ?
Cordialement.
Patrick

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1819
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: 82e RI et 408e RI

Message par yvo35 » mer. juin 10, 2020 3:12 pm

Bonjour,
psvarlet a écrit :
mer. juin 10, 2020 2:32 pm
De plus, j'aimerais savoir s'il est logique qu'un bidasse du 82e puisse porter un béret de type "chasseurs alpins".
C'est un béret bleu "horizon", pas de chasseur alpin. Ce béret a été un temps la coiffure de repos réglementaire avant le bonnet de police (calot). Donc, rien d'illogique à le voir porté par un fantassin.
Cordialement
Yvonnick

psvarlet
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Re: 82e RI et 408e RI

Message par psvarlet » mer. juin 10, 2020 3:50 pm

Merci Yvo 35 pour ce renseignement. Je découvre. Reste à trouver un lien éventuel de regroupement de convalescents du 82e RI et du 408e RI. Pour le 82e, je viens de trouver que la 9e DI (à laquelle il devait appartenir je crois) se trouvait du côté de Clermont-en-Argonne en 1916 (on cite Grange Lecomte) et des Islettes... On se rapproche donc de Verdun ?
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9590
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: 82e RI et 408e RI

Message par Achache » jeu. juin 11, 2020 8:29 am

Bonjour,

Un blessé de Verdun ne peut pas être en convalescence aux Islettes ou autre lieu d'Argonne, beaucoup trop près du front.
Puisque votre photo comporte des hommes d'unités sans rapport c'est qu'elle a été prise dans une FS à longue distance.
Peut-être à... Nice, par exemple... plutôt qu'à Landerneau ou Clermont-Ferrand.
Le peu de végétation que l'on voit sur la gauche évoque ce que l'on voit "sur la côte"... et c'est le seul indice, minime, de topographie.
Bien à vous,
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

psvarlet
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Re: 82e RI et 408e RI

Message par psvarlet » jeu. juin 11, 2020 9:48 am

Merci Achache pour ces précisions. Mon message précédent ne voulait pas dire que les deux troufions se trouvaient convalescents en Argonne, mais que leurs unités avaient combattu dans cette région. De penser que la photo a pu être prise à Nice ou ailleurs en France, ça complique bigrement ma recherche. Au dos de la photo, il y a cette mention Oise qui m'interpelle depuis plus d'un an. Ca laisserait envisager que mon GP et le soldat du 82e RI se soient trouvés éloignés du front en mai 1916, avant que la carte-photo se soit retrouvée, elle, dans l'Oise (le 28 mai). Mon GP connaîtra la commission de réforme de Bourges en décembre 1916. Peut-on envisager qu'il ait été avec l'autre bidasse dans ce coin de France dès le mois de mai, dans une FS qui aurait connu des sœurs de Saint-Vincent-de-Paul ? Voyez-vous une possible solution ? Merci d'avance pour votre réponse.

Répondre

Revenir à « Infanterie »