Rédaction des JMO, par qui et quand ?

R.I. - R.I.T. - Chasseurs
Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4732
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par LABARBE Bernard » mer. sept. 16, 2015 10:55 pm

Bonjour à tous,

Pour 1914 et concernant le 57ème R.I., il est certain que le JMO a été rédigé bien après les faits. On n'imagine pas en effet une rédaction au jour le jour, excepté peut-être des notes griffonnées sur un cahier de brouillon, pour plus tard. Jusqu'à novembre 1914 ce ne furent que marches et combats.
Bien après les faits c’est vague, alors quand ? J’ai peut-être la réponse grâce aux cahiers du colonel Huguenot qui a commandé le 57 du 12 novembre 1914 au 24 janvier 1916. Un « JMO » personnel, au jour le jour.
Le 6 mars 1915 il écrit : Le capitaine Chevallier, de l’active, mon adjoint, dont je n’avais qu’à me louer, m’est enlevé et est affecté à L’EM de la division marocaine. Je le remplace par le capitaine Couraud, Ct la 7e Compagnie du 57e RI, qui est certainement très loin de valoir celui que je perds.
"Je le remplace", peut-être n’avait-il pas d’autre choix.
Depuis le début du JMO 14 le graphisme l’atteste, c’est Couraud le scribe. A partir du 14 mai 1915 alternent des périodes d’écriture Couraud / Hugnenot
Une photo prise dans les caves du château de Verneuil souvent bombardé (Aisne, aujourd’hui Moussy-Verneuil), le bureau du colonel qui est au centre. A droite c’est Couraud, à gauche un officier inconnu, mais il doit s’agir du sous-lieutenant Duhart, porte-drapeau, qu’il cite peu après sa prise de fonction, sans le nommer (Mon capitaine adjoint Chevallier et le porte-drapeau).

Image

C’est là que le JMO était rédigé et autres rapports en tous genres voir les papiers étalés. Peut-être aussi les états des pertes depuis le début de la campagne. Sur ces états, l’écriture de Couraud, donc tardifs aussi ces états. Constaté plusieurs MPF manquants, par exemple 5 pour Lobbes le 23 août 14. D’après quoi étaient-ils rédigés ? Je l’ignore. Des relevés effectués par des officiers après les batailles ? Sur des carnets qu’ils conservaient sur eux ? Au 12 novembre 1914 écrit Huguenot, le 57e RI a perdu 65 officiers et 3600 hommes. Des relevés fiables ont du disparaitre.
Le JMO du 57ème R.I. a donc été rédigé, dans sa forme que nous voyons aujourd’hui, à partir de mars 1915, quand Couraud, capitaine de la 7ème Cie est passé capitaine adjoint du colonel.
Pour vos régiments préférés, peut-être avez-vous des précisions sur les dates de rédaction des JMO et par qui ?
Si je n’avais pas cet exceptionnel document qu’est le cahier Huguenot je serais bien en peine de le dire.

Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
Laurent59
Messages : 4077
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par Laurent59 » jeu. sept. 17, 2015 1:47 pm

Bonjour, intéressant tout cela...je me suis souvent posé la question si les JMO avaient été réellement écrit au jour le jour. En ce qui concerne le JMO du 72e RI cela dépend les périodes...

Laurent :hello:
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
------------------------------------

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4732
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par LABARBE Bernard » jeu. sept. 17, 2015 3:09 pm

Bonjour Laurent,
En ce qui concerne le JMO du 72e RI cela dépend les périodes...
Effectivement et pareil pour tous je suppose. Cela nécessitait d'être relativement à l'abri et pour un certain temps, d'où des rédactions tardives pour les JMO de certains régiments.
Mais je pense qu'il devait y avoir des brouillons, des notes, trop de détails dans ces JMO qui ne peuvent être seulement des souvenirs.
Cordialement,
Bernard

Alain 57
Messages : 1029
Inscription : lun. août 19, 2013 2:00 am

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par Alain 57 » jeu. sept. 17, 2015 4:33 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Effectivement, la date de rédaction des JMO est une énigme, et comme le dit Bernard, il fallait être à l’abri et au calme, ne serait-ce déjà pour pouvoir les rédiger proprement à partir de bouillons et autres, ce qui semble être le cas.
La question que l’on peut se poser, est de savoir à quel intervalle cela se faisait, sans doute en période d’accalmie ou autres.
Dans certains JMO, les évènements sont parfois relatés avec des écarts de dates de un ou deux jours si on le compare avec l’historique du régiment.
D’autre part, le rédacteur devait sans aucun doute attendre des informations complémentaires comme les états de pertes journalières pas toujours fournis par ailleurs. A ce propos je suis parfois surpris de voir de très longues listes de pertes dans certains JMO, à croire que celui-ci était rédigé par quelqu’un qui avait le temps, alors qui ? Par ailleurs, la main n’était pas toujours la même.
Enfin, il est vrai que l’on ne disait pas tout, censure oblige, et on y trouve parfois des correctifs probablement apportés par un supérieur.

Cordialement
Alain


Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5763
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par Stephan @gosto » jeu. sept. 17, 2015 4:36 pm

Bonjour,

Celui qui tenait la plume, au 74e, je l'avais présenté ici :
http://74eri.canalblog.com/archives/200 ... 12466.html

Image
Mais je pense qu'il devait y avoir des brouillons, des notes
Effectivement, à Vincennes j'en ai parfois trouvé la trace...
  • J.M.O. du 74e R.I. en date du 21 mai 1916 (ça chauffait ce jour-là...]
Image
  • Brouillon trouvé dans le carton 25 N 52, à Vincennes
Image

Bonne fin de journée !
Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4732
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par LABARBE Bernard » jeu. sept. 17, 2015 9:34 pm

Bonjour,
Merci Stéphan. Rarissime document je suppose, voilà donc un exemple de brouillon. (Si tous les brouillons ont été conservés, bonjour le stock...)
Sur ton blog (bel article) tu écris "secrétaire" mais quel était son grade ? Car il porte une tenue d'officier. Regardé le JMO 14 du 74 pour voir si composition EM au départ mais rien vu de tel.
Un curieux mois de mars par contre et seulement mars, exercices de tirs. Cela me fait penser qu'il y a eu des JMO de temps de paix, forcément, disparus certainement (?)
Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5763
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par Stephan @gosto » ven. sept. 18, 2015 12:39 am

Bonsoir Bernard,

Pour le secrétaire, pas de grade. Juste un emploi. Ils étaient quelques-uns, plutôt planqués, attachés au "bureau" du colonel : secrétaires, cyclistes, cyclo-cartographes, cuisto-secrétaires, etc. Ces places, tu t'en doutes, valaient cher... Il fallait sérieusement intriguer pour se mettre un peu à l'ombre. Leur situation leur donnait des facilités auxquelles le poilu de base, celui que l'on scotchait à son créneau, ne pouvait que rêver : popotes soignées, uniformes soignés, comme tu l'as remarqué, etc. Mais soyons justes tout de même : ces gars ont aussi, pour certains, été aplatis ou centrifugés par quelques 210.

Pour en revenir au brouillon en question : il fait préciser qu'il s'agissait-là de relater une attaque façon grand style. C'est le seul que j'ai pu voir. Il a d'ailleurs aussi servit à établir le rapport général sur l'opération en question. Double usage. il a été rédigé à une date que je ne connais pas, mais sans doute quelques jours à peine après les faits car, à la suite de ce texte, le colonel expose les causes qui, de son point de vue, seraient à l'origine de l'échec de l'attaque - justifications adressées à se hiérarchie, comme cela se faisait régulièrement après une opération.

Enfin, oui, curieux et singulier mois de mars 1914 qui a échappé aux broyeurs d'archives ! ...et qui fait regretter le grand ménage régulièrement opéré dans les archives régimentaires - bien compréhensible cependant vu le nombre d'états, de rapports, de notes, d'ordres établis quotidiennement au sein d'une garnison... Que n'avaient-ils un bon scan et quelques clé USB...

Bonne soirée.
Amicalement,
Stéphan

ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: Rédaction des JMO, par qui et quand ?

Message par chanteloube » sam. sept. 19, 2015 7:23 pm

bonjour,

Juste un mot pour dire que de nombreuses traces de repentir sont lisibles dans les JMO (celui du XV° Ca par exemple) et que l'on trouve aussi des textes à l'encre sur des premiers jets au crayon.
Chacun sait aussi que quelques JMO ont été entièrement re-écrits après la guerre, probablement celui du 20°Ca, celui du 153°RI, exemple bien connu!

Je ne suis pas du tout certain que le scribe rédigeant ou recopiant le JMO des régiments au front était, toujours, un "poilu basique"
Cordialement!
CC

Répondre

Revenir à « Infanterie »