A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Avatar de l’utilisateur
violette
Messages : 981
Inscription : dim. nov. 16, 2008 1:00 am
Localisation : Finistère/Isère
Contact :

A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Message par violette » dim. juin 24, 2018 2:21 pm

Bonjour à tous,
Message plus particulièrement destiné aux finistériens - et à ceux d'entre vous qui nous rendraient visite début novembre... Dans la programmation de la scène nationale de Quimper, le 6 novembre, ce spectacle pour lequel j'ai déjà réservé ma place : Le violoncelle de guerre.
Violoncelle : Emmanuelle Bertrand - Récitant : François Marthouret
"Envoyé au front en 1914, Maurice Maréchal a traversé la guerre avec le "poilu", un violoncelle bricolé par ses camarades de régiment à partir de caisses de munitions allemandes. Un compagnon de route pour affronter la tourmente, avant de devenir un des plus grands violoncellistes de l'école française, ami de Ravel. La mort, le stranchées, la boue, mais aussi la solidarité, la force de l'art, l'espoir, sont racontés par le comédien. Sur son propre instrument ou sur une réplique du "poilu" qu'elle a fait reconstituer à l'identique par le grand luthier Jean-Louis Porchasson, la violoncelliste virtuose donne corps aux émotions."
Basé sur les carnets de guerre de Maurice Maréchal, sur des musiques de Bach, Debussy, ... et aussi Lucien Durosoir dont les lettres de guerre ont fait l'objet d'une publication commune avec les carnets de Maurice Maréchal sous le titre "Deux musiciens dans la Grande Guerre" aux éditions Tallandier.
Cordialement,
Violette
"Voici que point ton dernier jour - Dépose ici toute espérance - Hélas, comme un fardeau trop lourd"
F Carco in La Bohème et mon coeur

Avatar de l’utilisateur
alain chaupin
Messages : 1032
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Message par alain chaupin » lun. juin 25, 2018 7:11 am

Bonjour Violette

Il était au 274° RI comme mon Grand-Père.

Amicalement

Alain
Ceux qui reviendront de cette guerre et qui auront comme moi passés par toutes les misères qu'un homme peut endurer avant de mourir, devra s'en souvenir, car chaque jour qu'il vivra sera pour lui un bonheur."
Gaston Olivier - mon Grand-Père
http://www.

Avatar de l’utilisateur
violette
Messages : 981
Inscription : dim. nov. 16, 2008 1:00 am
Localisation : Finistère/Isère
Contact :

Re: A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Message par violette » lun. juin 25, 2018 12:08 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Alain,
Ravie d'avoir de tes nouvelles ! Je n'avais pas fait le lien entre les deux, je vais relire les carnets de Maurice Maréchal avec un regard différent.
Amicalement,
Violette
"Voici que point ton dernier jour - Dépose ici toute espérance - Hélas, comme un fardeau trop lourd"
F Carco in La Bohème et mon coeur

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5740
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Message par Stephan @gosto » lun. juin 25, 2018 2:10 pm

Bonjour,

La correspondance de guerre de Maurice Maréchal a également été publiée :

« Un violoncelle parle. Lettres de guerre à ses parents », Editions Fraction, 2014.

Bonne journée.
Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

Avatar de l’utilisateur
violette
Messages : 981
Inscription : dim. nov. 16, 2008 1:00 am
Localisation : Finistère/Isère
Contact :

Re: A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Message par violette » mar. juin 26, 2018 12:25 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Stephan,
Contente de te relire aussi et merci pour l'info ! :) Je me mets en quête de l'ouvrage.
Cordialement,
Violette
"Voici que point ton dernier jour - Dépose ici toute espérance - Hélas, comme un fardeau trop lourd"
F Carco in La Bohème et mon coeur

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8548
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. nov. 13, 2018 6:41 pm

Bonjour,
9/11/2018
Emmanuelle Bertrand, violoncelliste et François Marthouret partageaient ce soir les mots et les notes de Maurice Maréchal, violoncelliste pour qui fut fabriqué le violoncelle de campagne de 1915.
Le fac-simile rencontrait pour la deuxième fois de son histoire sur scène l'instrument original.
Même dans les pires moments, la musique a toujours droit de cité. Voilà ce que nous enseignent les carnets de guerre du grand violoncelliste Maurice Maréchal, auxquels François Marthouret prête sa voix. Compagnon d’infortune, son violoncelle, le « Poilu », fut fabriqué en juin 1915 à partir de bois de caisse de munitions allemandes et de morceaux de porte en chêne par deux soldats, menuisiers dans le civil. Lorsque le régiment se déplaçait pour aller au front, l’instrument voyageait dans le fourgon de ravitaillement, au-dessus des boîtes de conserve. Le violoncelle original est aujourd’hui injouable. Une copie de 2011 permet à Emmanuelle Bertrand de faire entendre à nouveau son chant mélancolique, telle une réminiscence de temps difficiles.
A l’occasion du concert-lecture "Le violoncelle de guerre" qu’elle donne à la Philharmonie de Paris la violoncelliste fera don de la correspondance de guerre de Maurice Maréchal, qui rejoindra ses Carnets de guerre et plus généralement le Fond Maréchal afin d’être conservées et mises à disposition des chercheurs, musicologues et historiens.
https://philharmoniedeparis.fr/fr/activ ... -de-guerre
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
violette
Messages : 981
Inscription : dim. nov. 16, 2008 1:00 am
Localisation : Finistère/Isère
Contact :

Re: A Quimper : Le violoncelle de guerre - Maurice Maréchal

Message par violette » mar. nov. 13, 2018 8:50 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Alain,
Nous avons donc pu entendre l'oeuvre en province avant qu'elle ne soit donnée dans la capitale ! C'était un beau spectacle, il a juste fallu que François Marthouret qui avait tendance à bafouiller au début prenne ses marques.
Bonne nouvelle, que la correspondance rejoigne les carnets, merci pour cette information.
Cordialement,
Violette
"Voici que point ton dernier jour - Dépose ici toute espérance - Hélas, comme un fardeau trop lourd"
F Carco in La Bohème et mon coeur

Répondre

Revenir à « Musique & chansons »