Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Arts graphiques - cinéma - musique & chansons - poésie - danse -
Répondre
garance.
Messages : 954
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par garance. » mer. févr. 24, 2021 11:33 am

Bonjour
excusez-moi si le sujet a déjà été abordé

J'ai vu en 2018 Le Collier Rouge (avec Cluzet), et j'ai été stupéfait de la façon dont on a montré une scène d'un assaut pour illustrer 14 18 : deux infanteries se ruant l'une sur l'autre sans tirer et s'étripant joyeusement à la baïonnette, sans un seul cri en plus (du grand n'importe quoi...)

QI proche du canari adulte chez le réalisateur ?

remarques et liste supplémentaire bienvenus

EDIT c'est à 14 mn ou une poignée de secondes avant
https://youtu.be/FvIOMhzwsAg

Garance
Dernière modification par garance. le jeu. févr. 25, 2021 3:03 pm, modifié 1 fois.
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par monte-au-creneau » mer. févr. 24, 2021 7:21 pm

Bonjour,

C'est bizarre, voici un film dont je n'ai jamais entendu parler, je ne savais même pas qu'il existait.

14/18 est un creneau porteur : beaucoup de décors, beaucoup de costumes, beaucoup de figurants... Ensuite le producteur le revend une fortune à la télé... d'ici 3 à 4 ans...

Je pense que le "film" qui reconstitue le mieux la réalité est celui-ci : D'ailleurs les DOCU-TV-14-18 utilisent souvent des images de ce film (sans nous dire qu'il s'agit d'une reconstitution)

https://www.youtube.com/watch?v=SAUI3rSUvYQ (mais c'est en V.O)
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

garance.
Messages : 954
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par garance. » jeu. févr. 25, 2021 3:04 pm

Bonjour et merci pour votre lien
c'est Pabst je crois ?
j'ai édité mon message en mettant un lien du film avec Cluzet
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par monte-au-creneau » ven. févr. 26, 2021 7:36 am

garance. a écrit :
jeu. févr. 25, 2021 3:04 pm
... film avec Cluzet
Bonjour et merci car je n'avais pas remarqué que le film complet était accessible ! Je n'avais trouvé que les bandes annonces.
On se demande pourquoi (et comment) il a pu être diffusé en "gratuit", si peu de temps après sa sortie...

La scène d'assaut me fait plus penser à une bataille napoléonnienne qu'à un assaut de 14/18...

Voir par exemple les images réelles britanniques du 1er juillet 1916...
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

mouilly
Messages : 61
Inscription : ven. sept. 25, 2009 2:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par mouilly » sam. févr. 27, 2021 9:01 am

Bonjour Garance et tou-te-s,

Il y a un certain temps, j'avais lu les travaux statistiques à propos de l'origine des blessures de la Grande Guerre de la part d'un historien dont je ne suis plus capable de nommer le nom aujourd'hui (pardonnez-moi).

Voilà ce que cela donnait grosso-modo en faisant très court :
- 60 % des blessures sont dues aux canons (obus) ;
- 30 % des blessures sont dues aux mitrailleuses ;
- 8 % des blessures sont dues aux fusils, grenades, lance-flammes, etc. ;
- 2 % des blessures sont dues aux armes blanches.

Autre manquement de ma part : j'ai juste observé le corps-à-corps du film (pardonnez-moi encore).

Cependant, à mon goût, il s'agit moins d'une question de QI que du problème récurrent où le corps-à-corps est instrumentalisé à des fins qui concernent généralement le présent plutôt que le passé, c'est-à-dire, la plupart du temps, à dessein commercial et/ou politique : on sort alors de l'Histoire.

Bien entendu, il n'y a rien de mal à cela à partir du moment que l'on reste dans la légalité, pour autant, si l'oeuvre a une prétention historique, difficile pour le quidam de cerner la limite entre là où se termine le travail historique et là où commence le travail de faussaire... sans parler des préjugés imaginaires (ou illusions) que peut se traîner un réalisateur.

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par monte-au-creneau » sam. févr. 27, 2021 5:58 pm

Bonjour Mouilly, En effet :

Les 2 troupes ennemies qui :
- sortent toutes deux de leur tranchée au même moment,
- et courent ensuite l'une vers l'autre,
- pour ensuite, une fois au contact, s'embrocher à la baionnette et faire du corps-à-corps.

C'est tout bonnement irréaliste. C'est pour le cinéma : il faut plaire au public.

Les assauts sont connus : 9 mai 1915, 25 septembre 1915, 1er juillet 1916 (pour ne citer que les assauts français). Ces assauts ne se passent pas comme dans le film.

Les assaillis ne sortent pas de leur tranchée. Au contraire, ils essaient de ne faire apparaitre qu'une petite partie de leur personne et ils tirent autant qu'ils peuvent.

Les assaillants essaient d"avancer en se protégeant comme ils peuvent et s'ils arrivent jusqu'à la tranchée adverse, ils y sautent et embrochent leur ennemi qui, souvent, lève les bras en l'air et jete son fusil pour ne pas être tué.

L'ors de l 'offensive du 1er juillet 1916, les soldats britanniques avaient ordre de ne pas courrir, de marcher, on leur avait dit que rien ne subsisterait dans les tranchées ennemies... On sait ce qu'il en est advenu (abris profonds de 8 mètres de profondeur, mittrailleurs sorties, etc...) : 20.000 morts ce 1er juillet.

Seulement quelques minutes de film d'un authentique assaut :
Le "vrai" et le "reconstitué" : https://www.youtube.com/watch?v=32UGg--m3xM&vl=fr
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

garance.
Messages : 954
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par garance. » sam. févr. 27, 2021 11:40 pm

"la baïonnette a fait tuer beaucoup de monde et en a réellement tué fort peu"
Jean Norton CRU
Témoins
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par monte-au-creneau » dim. févr. 28, 2021 11:00 am

garance. a écrit :
sam. févr. 27, 2021 11:40 pm
"la baïonnette a fait tuer beaucoup de monde et en a réellement tué fort peu"
Jean Norton CRU
Témoins
Bonjour Garance,

Cette citation est bien à propos.

La baïonnette, la rosalie, un peu un symbole de ce conflit.

Il y avait aussi le poignard de tranchée, utilisé dans les incursions et dans les famaux "coup de main" dans les tranchées ennemies, pour faire des prisonniers et ensuite "les faire parler", ou pour s'approprier les "plans ennemis"... ( https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 05777.html )

Il y avait des "têtes brulées" pour ça. Quand on a 20 ans, parfois on n'a peur de rien et surtout pas de la mort.
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

mouilly
Messages : 61
Inscription : ven. sept. 25, 2009 2:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par mouilly » lun. mars 01, 2021 10:22 am

Bonjour à tou-te-s,

Le coutelas, le syndicaliste des tranchées, Louis Barthas, en parle dans ses carnets, p. 165 :

"On appela les caporaux au bureau de la compagnie.
- Combien avez-vous d'hommes à votre escouade ? me dit le doublard.
- Quatorze, chef.
- Eh bien, voilà, prenez ces quatorze coutelas, donnez-en un à chaque homme.
- Ce sont des armes d'assassins et non de soldats ! m'exclamai-je.
- Peu importe ! dit le doublard en me poussant dehors, et gardez vos réflexions pour vous !
Non, je ne les gardai pas pour moi ces réflexions et à mes camarades je leur expliquai, on le laissait clairement entendre, que c'était pour achever les blessés ou tuer les prisonniers.
"Eh bien, mon coutelas, leur dis-je, ne servira pas à de tels crimes !", et devant tous je le lançai sur le toit de la maison en face.
La plupart s'en débarrassèrent et personne n'en demanda compte ; seul, à la 4e section, notre tartarin, le sous-lieutenant Malvesy avait pris le plus gros couteau et le portait ostensiblement accroché à son ceinturon."

Qu'aurait pensé de ce passage, le témoin des témoins, Jean Norton Cru ?

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
solcarlus
Messages : 369
Inscription : lun. mars 23, 2009 1:00 am

Re: Les erreurs montrées dans les films sur 14 18

Message par solcarlus » lun. mars 01, 2021 9:33 pm

Bonjour Mouilly.
Bonjour à tou-te-s,
Le texte dont vous nous avez fait la gentillesse de publier, donnerait quoi en écriture inclusive?
Cordialement.
Solcarlus.

Répondre

Revenir à « LES ARTS & LA GUERRE »