Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Avatar de l’utilisateur
stsauvien
Messages : 271
Inscription : jeu. juin 16, 2011 2:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par stsauvien » ven. déc. 15, 2017 10:30 pm

Bonsoir à tous,
Encore merci pour toutes ces infos.

Me revoilà chez moi, j'ai pu remettre la main sur mon livre qui recense un grand nombre de matchs du FVCA et les compositions des équipes de 1897 jusqu'en 2003.
Concernant la date du match 88e/57e R.I en 1913, j'ai fait choux blanc, tout comme la trace d'un possible match 88e R.I/9e R.C.C ou 88e R.I/23e R.A.C en 1913, aucune trace dans mon livre. Donc je vais me rabattre sur la presse locale qui sera sans doute plus abondante.
Néanmoins ! mes recherches n'ont pas été vaines et j'ai réussi à trouver la liste des joueurs de la Normalienne, championne de France inter scolaire en 1911.
Le 9 mars 1911 à Carcassonne, la Normalienne d'Auch remporte la finale du championnat de France inter scolaire contre le Lycée Bourg (à localiser) par 11 à 0.
Composition :
Arrière : Mabous
3/4 : Cazajus, Darré (cap.), Cazassus, Barige
Demis : Poublan et Maigné
Avants : Desmoras, Laffranque, Marseillan, Agueil, Sacorb, Péne, Montpezat, Nadau.
Après la victoire le trophée fut exposé chez le coiffeur Daignan, rue Gambetta à Auch.
Parmi ces joueurs champions de France on retrouve 3 futurs joueurs du FVCA : Darré (le capitaine), Laffranque et Nadau.
A noter que le même jour le 88e R.I est éliminé en demi-finale du championnat militaire par le 50e R.I sur le score de 12 à 0.

Cordialement,
Valentin

encyclo
Messages : 156
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 2:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par encyclo » dim. déc. 17, 2017 9:07 pm

Bonsoir à tous,

En ce qui concerne la fiche Wikipedia de Pivolo, il me semble qu'elle comporte une erreur. D'après moi et sa fiche matricule, il ne serait pas né le 9 mai mais le 9 mars. En ce qui concerne sa carrière rugbystique, je n'ai rien à ajouter à tout ce qui est écrit dans les différentes contributions de ce forum.
Amitiés.
Francis





Bonjour

Intéressante lecture que ce "Bulletin de la Société Archéologique, Historique, Littéraire & Scientifique du Gers" (avril 1999) relevé par Denis/Zelaian http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... em.r=stado

On y rappelle dans les pages suivantes que l'international de guerre et fameux aviateur Georges Pelletier d'Oisy, natif de Auch, jouait au FCA en 1914. On y montre aussi des photos d'immédiate après-guerre où l'équipe pose avec "Pivolo".

https://forum.pages14-18.com/mesimages/7143/export7.jpg

https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... port82.jpg

Faudra penser à décrire ses états de service "ovales" dans sa fiche wikipedia muette à ce sujet... https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Pelletier-Doisy

Valentin, peut être trouverez vous dans vos recherches des photos de Pelletier d'Oisy sous les couleurs du FCA avant la guerre ? je suis intéressé !

Pour revenir à 1919-1920, on retrouve aussi le bordelais JUPPE, lui aussi international de guerre, dans la ligne d'attaque du FCA

https://forum.pages14-18.com/mesimages/7143/export9.jpg

C'est toujours amusant de voir dans ces photos anciennes de clubs locaux comment les internationaux ont souvent l'air plus grands et plus forts que les joueurs "ordinaires"...

@+

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 703
Inscription : sam. nov. 06, 2010 1:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » mar. déc. 19, 2017 6:41 pm

Bonjour à tous,
Le 9 mars 1911 à Carcassonne, la Normalienne d'Auch remporte la finale du championnat de France inter scolaire contre le Lycée Bourg (à localiser) par 11 à 0.
Composition :
Arrière : Mabous
3/4 : Cazajus, Darré (cap.), Cazassus, Barige
Demis : Poublan et Maigné
Avants : Desmoras, Laffranque, Marseillan, Agueil, Sacorb, Péne, Montpezat, Nadau.
Merci Valentin, je corrige simplement l'erreur de date : la finale s'est jouée le 9 avril, contre le Lycée LALANDE de Bourg en Bresse.
Voir le compte-rendu succinct des demis, qui avaient nécessité toutes les deux des prolongations :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4 ... .item.zoom
La Normalienne (l'article parle à tort du Lycée d'Auch) avait dû batailler pour se défaire de l'US Gadzarienne d'Aix, match apparemment plus difficile que la finale.

D'après le relevé du monument commémoratif, les quinze champions sont revenus vivants de la guerre.
Nous n'avons que trois noms de joueurs pour le Lycée de Bourg (les marqueurs d'essais en demi), et l'un d'eux est MPF : LABALME (sauf homonymie comme toujours).
sa FM : http://www.archives.ain.fr/ark:/22231/v ... amp;zoom=8
Il est sur la plaque commémorative du lycée, ainsi que sur celle de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne, où il poursuivait ses études.

Je reviens au Livre d'Or de l'Ecole Berthelot. Outre BARRAU, on y retrouve parmi les MPF :
Louis CHARLIONNAIS (membre honoraire) ainsi que les anciens élèves Pierre ROUMENGOU et Henri CAZABON (à ne pas confondre avec Henri CAZAUBON, ingénieur Arts et Métiers et camarade de POEYDEBASQUE au sein de la Promo Angers 1908)

A partir de la page 38, le Livre d'Or reprend les diverses citations obtenues par les anciens (y compris revenus vivants) et on peut lire ainsi celles de Clovis BIOUSSA (page 48).

à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
stsauvien
Messages : 271
Inscription : jeu. juin 16, 2011 2:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par stsauvien » mer. déc. 20, 2017 5:41 pm

Bonjour à tous,

En effet, il ne faut pas confondre la Normalienne qui correspond à l'équipe de rugby de l'école normale d'Auch qui formait les instituteurs du Gers mais aussi des Hautes-Pyrénées. C'est le cas d'Etienne Jacques Lucien TREBESSOS, originaire de Montgaillard, près de Bagnères de Bigorre. Il appartient à la promotion 1910/1913 et intégra le FVCA en 1912 avant de partir l'année suivante pour Tarbes et incorporer le 12e R.I. Aspirant au 223e R.A.C il décéda en novembre 1917.
Quatre joueurs de la Normalienne figurent sur le mémorial présenté plus haut :
- ABEILHE ou ABEILLE (j'ai rencontré les 2 écritures)
- CRUCIANI
- DUCOS
- TREBESSOS
Irénée Jean-Marie LANNEGRASSE était aussi instituteur mais pour le moment mes recherches ne m'ont pas permis d'affirmer s'il avait étudié à l'école Normale d'Auch.
Le lycée d'Auch (aujourd'hui le collège Salinis) a lui aussi été un important pourvoyeur de joueurs pour le FVCA. 8 joueurs apparaissent sur le Mémorial du Lycée d'Auch :
- BOUNIOL
- BOURDIL Jean Maurice (sauf homonyme car il existe aussi un BOURDIL Jean Henri sur le même monument. Or, je penche plutôt pour Jean Maurice BOURDIL car dans la presse un certain BOURDIL joue au FVCA en 1903-1905. Cela peut correspondre car Jean Maurice, bien qu'étudiant à Montauban en 1903 avait ses parents à Auch donc pouvait revenir le dimanche jouer quelques matchs. Je ne sais pas combien de temps il a été étudiant à Montauban mais il est possible que fin 1903 ou en 1904 il soit revenu à Auch. Rien ne nous permet de l'affirmer en lisant sa fiche matricule. Enfin, le second, né en 1895, n'avait que 10 ans en 1905, donc cela permet d'écarter ce nom).
- CAPIN
- DOUSSET
- DUCOS
- MONLEZUN (sauf homonyme)
- SAINT MARC
- VILLOT
- TREMOSA

Mes recherches m'ont permis de conclure que les équipes de la Normalienne, du Lycée et du 88e R.I constituaient des foyers importants pour le recrutement des joueurs du FVCA.
Je dois normalement me rendre vendredi aux A.D d'Auch, en espérant trouver quelques infos supplémentaires dans la presse locale.

Cordialement,
Valentin

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 544
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » mer. déc. 20, 2017 6:01 pm

Bonjour

Je m'en vais un peu de détourner cette conversation très intéressante, mais je regardais dans mes photos si j'avais, à tout hasard, une photo de votre Ecole Normale d'Auch (NB: il y a un article scientifique à écrire sur la diffusion du rugby par les instituteurs de la IIIeme république...)

Je trouve cette photo récemment arrivée dans ma collection de l'Ecole Normale de Guéret (un peu loin de Auch...) en 1916... Je pose ça là en passant si ça peut faire réagir un lecteur - dans un jour ou dans cinq ans... -

Image

haute def: https://c1.staticflickr.com/5/4473/3798 ... fb2b_o.jpg

@+
Dernière modification par rugby-pioneers le mer. janv. 17, 2018 9:54 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 703
Inscription : sam. nov. 06, 2010 1:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » mer. déc. 20, 2017 6:08 pm

Bonjour à tous,

Les noms des joueurs étaient parfois (voire souvent) mal orthographiés dans la presse de l'époque.
Ainsi, l'arrière de la Normalienne s'appelait plutôt MAHOUS.
Il jouait également au FVCA, avant de rejoindre le Stado après ses études :
http://gallica.bnf.fr/services/engine/s ... .ascending

Son cas est un peu analogue à celui de Paul FAURE puisqu'il est décédé le 20 décembre 1918 de maladie (il y a 99 ans aujourd'hui).
Sur MDH, 2 fiches à son nom : une avec la mention MPF, l'autre NMPF

Quoiqu'il en soit, il figure à Tarbes sur le monument du Stade Maurice TRELUT (sans prénom) ainsi que sur celui des instituteurs du 65 (prénom Emile) :
http://www.memorialgenweb.org/memorial3 ... urce=61860
http://www.memorialgenweb.org/memorial3 ... urce=61841
Mais il n'est pas sur la liste des MPF du FVCA, pas plus que sur le monument de l'Ecole Normale d'Auch (TREBESSOS non plus, est-ce un oubli ?)

D'après moi, il y a toutes les chances que ce soit pourtant bien lui. Votre avis ?
Sa FM : http://www.archivesenligne65.fr/arkothe ... m_rotate=F

à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 544
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » mer. déc. 20, 2017 6:23 pm

Quoiqu'il en soit, il figure à Tarbes sur le monument du Stade Maurice TRELUT (
Image

En passant, si vous trouvez dans la presse locale pourquoi ce cher Leslie HAYWARD (le premier international anglais - 1910 - à avoir jamais joué en France) y est inscrit en lettres d'or ? L'homme est mort chez lui en 1937, mais quelques "fake news" ont pu circuler à l'époque de l'érection de cette plaque commémorative... http://pages14-18.mesdiscussions.net/fo ... 02#t117102

Avatar de l’utilisateur
stsauvien
Messages : 271
Inscription : jeu. juin 16, 2011 2:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par stsauvien » ven. déc. 22, 2017 8:11 pm

Bonjour à tous,

Suite à ma petite virée aux AD du Gers aujourd'hui, j'ai (je l'espère) pu résoudre l'énigme de la date posée par les photos des équipes militaires des 88e R.I et 57e R.I.
Le 88e R.I (qui venait de se défaire du 139e R.I à Cahors par une nette victoire 18-7) rencontra le 4 mai 1913 au Stade Mathalin à Auch, en demi-finale du championnat militaire, le 57e R.I (qui venait de battre le 126e R.I de Brive).
Voici le résumé du match tel qu'on peut le lire dans La République des Travailleurs :
" L'équipe du 88e de ligne a battu dimanche en demi-finale du championnat militaire l'équipe du 57e de Bordeaux, par 7 points (1 essai, 1 drop goal) à 0.
Aucun point n'ayant été marqué au cours des deux mi-temps, une prolongation est ordonnée, et "in extremis", Auch sort le ballon en mêlée; ses 3/4 chargent furieusement ; à la suite d'une série de passes, Marchand marque au coin un essai très classique. Sans rate le but. Presque aussitôt, Sans ramasse le ballon et réussit un drop-goal. Auch l'emporte par 7 points, car la fin est sifflée aussitôt.
Le terrain était gras et les équipes ont joué sous des ondées presque continuelles et on fait preuve d'une belle vigueur et d'une rude endurance. L'équipe bordelaise comprend plusieurs internationaux, notamment l'arrière Senmartin, qui a été impeccable. Auch peut être fier d'avoir vaincu un si redoutable adversaire."
Il s'agit là de la 1ère des 2 demi-finales que joua le 88e R.I. En effet, dans le dernier carré on retrouvait le 88e, le 57e, le 22e et le 54e R.I. La suite logique aurait dû être : le vainqueur du match 88/57 contre le vainqueur du match 54/22. Or ce n'est pas ce qu'il se passa.
Le 88e R.I après sa victoire contre le 57e R.I, remporta une seconde demi à Marseille, le 18 mai, contre le 22e R.I sur le score de 18 à 7.
Après prolongation les auscitains remportèrent la partie grâce à 5 essais et 1 but contre 2 essais et 1 but. L'annonce de la victoire fut accueillie à Auch par des tambours et "des bombes tirées sur divers points de la ville". Quant au 54e R.I, il fut exempté de demi-finale et se qualifia directement en finale, en ayant joué que 4 matchs de championnat contre 7 pour le 88e R.I.
Voici les équipes défaites (par ordre chronologique) par le 88e R.I : 9e R.C.C, 83e R.I, 9e R.I, 53e R.I, 139e R.I, 57e R.I, 22e R.I.
Je pense que sur le drapeau du juge de touche il faut plutôt lire 83e R.I plutôt que 23e R.A.C.
Par ailleurs, concernant les sélections de Pelletier Doisy en challenge Rérolle, rien dans la presse locale.

Cordialement,
Valentin

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 544
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » ven. déc. 22, 2017 8:58 pm

Bonsoir,

Grand merci Valentin d’avoir brillamment contextualisé mes photos !

Je tente ma chance au jeu du physionomiste auquel je perds régulièrement : SENMARTIN n’est il pas accroupi devant son capitaine Jean Anouilh, les genoux entre les bras ?

@+

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 703
Inscription : sam. nov. 06, 2010 1:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » dim. déc. 24, 2017 12:09 pm

Bonjour Frédéric et Valentin,
Bonjour à tous,
Je tente ma chance au jeu du physionomiste auquel je perds régulièrement : SENMARTIN n’est il pas accroupi devant son capitaine Jean Anouilh, les genoux entre les bras ?
Je crois que cette fois tu as gagné !
Je trouvais curieux qu'à peine 2 semaines après la finale perdue contre l'Aviron, l'arrière du SCUF se retrouve à jouer un match éliminatoire du championnat militaire avec le 57e RI.
L'explication est donnée par sa fiche matricule : https://consultarchives.le64.fr/registr ... res/138979, il s'est engagé le 4 avril pour ce régiment.
Du coup, ce qui est curieux c'est qu'il ait bénéficié si tôt d'une permission pour rejoindre son club et être présent à Colombes le 20.
Le colonel du 57e était sans conteste un grand sportsman !

En fait, notre Biarrot n'aura joué que 6 mois sous les couleurs chères à Brennus, assez pour être international (à la faveur de forfaits de CAUJOLLE) sans avoir participé au moindre match de sélection.
A en croire l'ami Gaston, il envisageait dès novembre 1912 de rejoindre le SBUC :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... artin.zoom
D'ailleurs, il ne joue pas ce match (voir photo plus haut) mais ... arbitre la touche : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... artin.zoom

A l'entame de la saison suivante, les Rochefortais espèrent l'attirer au SAR, mais c'est bien au SBUC qu'il évoluera :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... artin.zoom
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... artin.zoom

à bientôt, et
Joyeux Noël !
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Répondre

Revenir à « Sportifs & sport »