Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Avatar de l’utilisateur
stsauvien
Messages : 270
Inscription : jeu. juin 16, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par stsauvien » jeu. déc. 14, 2017 1:19 pm

Bonjour à tous,
Merci Frédéric pour toutes ces informations.

Une question par rapport à Pelletier Doisy, sait-on où il était instructeur en 1913-14 ? était-il toujours à Nantes ?

Nous avons évoqué plus haut le nom de VINCENT.
Pour information, VINCENT a commencé au FVCA en même temps qu'Albert DAMBIES (évqoué précédemment).
Il faisait aussi parti de l'équipe militaire du 88e R.I, en qualité d'arrière. On peut le voir sur la photo présentée par Frédéric, 1er accroupi en partant de la gauche.

Cordialement,
Valentin SARRAN

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 687
Inscription : sam. nov. 06, 2010 12:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » jeu. déc. 14, 2017 6:30 pm

Bonjour à tous,

Je n'ai pas la réponse à cette question, mais en consultant sa fiche "personnel aéronautique", je constate qu'elle contredit sa FM au sujet de la date de son passage à l'aviation, plutôt le 14 octobre 1912 ce qui pourrait expliquer sa venue sur Paris et sa signature au SCUF :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... m_rotate=F
(je me demande aussi à partir de quand le "D" s'est émancipé pour devenir particule)

Je m'éloigne un peu de Pivolo, mais j'y reviendrai par un rapprochement inattendu.

L'évocation de M.REROLLE nous ramène à la préhistoire de mon cher Comité des Pyrénées dont il était un des premiers dirigeants aux côtés du Président VOIVENEL :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... C3%A9rolle
Je découvre un autre de ces dirigeants en la personne du directeur de l'Ecole Primaire Supérieure, François LONGAUD.
Il prit la suite de notre toubib à la présidence, ... lequel lui succéda à nouveau en 1911 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... ngaud.zoom

Je m'étais déjà intéressé à ces établissements, qui entre autres préparaient à l'entrée à l'Ecole Normale ainsi qu'aux Arts et Métiers.
Avec un tel directeur, on se doute que le sport avait toute sa place dans les enseignements de l'EPS Berthelot de Toulouse, et que de futurs rugbymen Gadz'Arts et autres Normaliens y firent leurs premières passes.
Comme par exemple Jean-Marie BARRAU du Stade Toulousain, qui figure dans ce beau Livre d'Or de l'école :
http://numerique.bibliotheque.toulouse. ... ir/doc.pdf (page 52)

Un peu plus loin, page 107, on lit dans la liste des anciens, promo 1896, le nom de Roger MIALLE, capitaine d'artillerie.
Qui s'avère être le (très) grand 2e ligne du SCUF, juste à côté de Pivolo sur la photo du 10-11-12 de mon précédent message !
Toulousain d'origine il avait été, avant de monter à la capitale, champion de France avec l'équipe III du Stade en 1911, aux côtés de plusieurs futurs titulaires de la I :
http://archives.stadetoulousain.fr/musee_1907_1917.php (déplier le menu "Les finales")

Voir son dossier Légion d'Honneur : http://www.culture.gouv.fr/LH/LH108/PG/ ... 145459.htm qui permet de détailler son parcours militaire.
C'est son passage au 4e Régiment d'Artillerie à Pied qui l'avait conduit à Paris au même moment que Pivolo.
Passé ensuite au 9e RAC de Castres, j'ignore s'il a joué au CO. C'est avec ce régiment qu'il partira pour le front et y restera pour la plus grande part de la campagne.
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... m_rotate=F (page 6)

Il était à la 5e Batterie, la 7e étant commandée par le Capitaine VAYSSETTES (évoqué un peu plus haut par Lapérouse)

Remarque : comme dans le JMO, son nom était le plus souvent écrit MIALHE, contrairement à l'état-civil (c'est l'inverse de Cuilhé, pour lequel nous avions rencontré ce problème précédemment)


à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
laperouse
Messages : 75
Inscription : jeu. juil. 07, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par laperouse » ven. déc. 15, 2017 1:19 am

Bonsoir à tous
Bonjour à tous,
....Je m'étais déjà intéressé à ces établissements, qui entre autres préparaient à l'entrée à l'Ecole Normale ainsi qu'aux Arts et Métiers.
...http://numerique.bibliotheque.toulouse. ... ir/doc.pdf (page 52)

Un peu plus loin, page 107, on lit dans la liste des anciens, promo 1896, le nom de Roger MIALLE, capitaine d'artillerie.
Qui s'avère être le (très) grand 2e ligne du SCUF, juste à côté de Pivolo sur la photo du 10-11-12 de mon précédent message !
Toulousain d'origine il avait été, avant de monter à la capitale, champion de France avec l'équipe III du Stade en 1911, aux côtés de plusieurs futurs titulaires de la I :
http://archives.stadetoulousain.fr/musee_1907_1917.php (déplier le menu "Les finales")

Voir son dossier Légion d'Honneur : http://www.culture.gouv.fr/LH/LH108/PG/ ... 145459.htm qui permet de détailler son parcours militaire.
C'est son passage au 4e Régiment d'Artillerie à Pied qui l'avait conduit à Paris au même moment que Pivolo.
Passé ensuite au 9e RAC de Castres, j'ignore s'il a joué au CO. C'est avec ce régiment qu'il partira pour le front et y restera pour la plus grande part de la campagne.
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... m_rotate=F (page 6)

Il était à la 5e Batterie, la 7e étant commandée par le Capitaine VAYSSETTES (évoqué un peu plus haut par Lapérouse)

Remarque : comme dans le JMO, son nom était le plus souvent écrit MIALHE, contrairement à l'état-civil (c'est l'inverse de Cuilhé, pour lequel nous avions rencontré ce problème précédemment)


à bientôt
Mialhe au CO, ça me dit quelque chose, mais Mialle beaucoup moins.Perdu, je dois confondre avec un autre nom, un autre club, désolé.
Des Mialhe dans le sud tarnais ça courrait les rues, donc faudrait vérifier avec les prénoms. J'ai besoin de quelques jours. Avec les gars du 9e RAC au CO, j'imagine qu'ils ont eu envie de le faire jouer au CO!
En tout cas si le rédacteur du JMO était à Castres depuis longtemps, normal qu'il ait écrit Mialhe, par habitude.

Au sujet de Pelletier Doisy vous en savez plus sur son passage en Italie en 17?
... je crois avoir trouvé grâce au site d'AlbinDenis (formidable, merci), l'escadrille avait été faire une importante mission à Asiago en Vénetie au nord ouest de Bassano del Grappa
A ma place, ou perdu dans le pacifique Sud.

Avatar de l’utilisateur
stsauvien
Messages : 270
Inscription : jeu. juin 16, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par stsauvien » ven. déc. 15, 2017 9:30 pm

Bonsoir à tous,
Encore merci pour toutes ces infos.

Me revoilà chez moi, j'ai pu remettre la main sur mon livre qui recense un grand nombre de matchs du FVCA et les compositions des équipes de 1897 jusqu'en 2003.
Concernant la date du match 88e/57e R.I en 1913, j'ai fait choux blanc, tout comme la trace d'un possible match 88e R.I/9e R.C.C ou 88e R.I/23e R.A.C en 1913, aucune trace dans mon livre. Donc je vais me rabattre sur la presse locale qui sera sans doute plus abondante.
Néanmoins ! mes recherches n'ont pas été vaines et j'ai réussi à trouver la liste des joueurs de la Normalienne, championne de France inter scolaire en 1911.
Le 9 mars 1911 à Carcassonne, la Normalienne d'Auch remporte la finale du championnat de France inter scolaire contre le Lycée Bourg (à localiser) par 11 à 0.
Composition :
Arrière : Mabous
3/4 : Cazajus, Darré (cap.), Cazassus, Barige
Demis : Poublan et Maigné
Avants : Desmoras, Laffranque, Marseillan, Agueil, Sacorb, Péne, Montpezat, Nadau.
Après la victoire le trophée fut exposé chez le coiffeur Daignan, rue Gambetta à Auch.
Parmi ces joueurs champions de France on retrouve 3 futurs joueurs du FVCA : Darré (le capitaine), Laffranque et Nadau.
A noter que le même jour le 88e R.I est éliminé en demi-finale du championnat militaire par le 50e R.I sur le score de 12 à 0.

Cordialement,
Valentin

encyclo
Messages : 156
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par encyclo » dim. déc. 17, 2017 8:07 pm

Bonsoir à tous,

En ce qui concerne la fiche Wikipedia de Pivolo, il me semble qu'elle comporte une erreur. D'après moi et sa fiche matricule, il ne serait pas né le 9 mai mais le 9 mars. En ce qui concerne sa carrière rugbystique, je n'ai rien à ajouter à tout ce qui est écrit dans les différentes contributions de ce forum.
Amitiés.
Francis





Bonjour

Intéressante lecture que ce "Bulletin de la Société Archéologique, Historique, Littéraire & Scientifique du Gers" (avril 1999) relevé par Denis/Zelaian http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... em.r=stado

On y rappelle dans les pages suivantes que l'international de guerre et fameux aviateur Georges Pelletier d'Oisy, natif de Auch, jouait au FCA en 1914. On y montre aussi des photos d'immédiate après-guerre où l'équipe pose avec "Pivolo".

https://forum.pages14-18.com/mesimages/7143/export7.jpg

https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... port82.jpg

Faudra penser à décrire ses états de service "ovales" dans sa fiche wikipedia muette à ce sujet... https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Pelletier-Doisy

Valentin, peut être trouverez vous dans vos recherches des photos de Pelletier d'Oisy sous les couleurs du FCA avant la guerre ? je suis intéressé !

Pour revenir à 1919-1920, on retrouve aussi le bordelais JUPPE, lui aussi international de guerre, dans la ligne d'attaque du FCA

https://forum.pages14-18.com/mesimages/7143/export9.jpg

C'est toujours amusant de voir dans ces photos anciennes de clubs locaux comment les internationaux ont souvent l'air plus grands et plus forts que les joueurs "ordinaires"...

@+

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 687
Inscription : sam. nov. 06, 2010 12:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » mar. déc. 19, 2017 5:41 pm

Bonjour à tous,
Le 9 mars 1911 à Carcassonne, la Normalienne d'Auch remporte la finale du championnat de France inter scolaire contre le Lycée Bourg (à localiser) par 11 à 0.
Composition :
Arrière : Mabous
3/4 : Cazajus, Darré (cap.), Cazassus, Barige
Demis : Poublan et Maigné
Avants : Desmoras, Laffranque, Marseillan, Agueil, Sacorb, Péne, Montpezat, Nadau.
Merci Valentin, je corrige simplement l'erreur de date : la finale s'est jouée le 9 avril, contre le Lycée LALANDE de Bourg en Bresse.
Voir le compte-rendu succinct des demis, qui avaient nécessité toutes les deux des prolongations :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4 ... .item.zoom
La Normalienne (l'article parle à tort du Lycée d'Auch) avait dû batailler pour se défaire de l'US Gadzarienne d'Aix, match apparemment plus difficile que la finale.

D'après le relevé du monument commémoratif, les quinze champions sont revenus vivants de la guerre.
Nous n'avons que trois noms de joueurs pour le Lycée de Bourg (les marqueurs d'essais en demi), et l'un d'eux est MPF : LABALME (sauf homonymie comme toujours).
sa FM : http://www.archives.ain.fr/ark:/22231/v ... amp;zoom=8
Il est sur la plaque commémorative du lycée, ainsi que sur celle de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne, où il poursuivait ses études.

Je reviens au Livre d'Or de l'Ecole Berthelot. Outre BARRAU, on y retrouve parmi les MPF :
Louis CHARLIONNAIS (membre honoraire) ainsi que les anciens élèves Pierre ROUMENGOU et Henri CAZABON (à ne pas confondre avec Henri CAZAUBON, ingénieur Arts et Métiers et camarade de POEYDEBASQUE au sein de la Promo Angers 1908)

A partir de la page 38, le Livre d'Or reprend les diverses citations obtenues par les anciens (y compris revenus vivants) et on peut lire ainsi celles de Clovis BIOUSSA (page 48).

à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
stsauvien
Messages : 270
Inscription : jeu. juin 16, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par stsauvien » mer. déc. 20, 2017 4:41 pm

Bonjour à tous,

En effet, il ne faut pas confondre la Normalienne qui correspond à l'équipe de rugby de l'école normale d'Auch qui formait les instituteurs du Gers mais aussi des Hautes-Pyrénées. C'est le cas d'Etienne Jacques Lucien TREBESSOS, originaire de Montgaillard, près de Bagnères de Bigorre. Il appartient à la promotion 1910/1913 et intégra le FVCA en 1912 avant de partir l'année suivante pour Tarbes et incorporer le 12e R.I. Aspirant au 223e R.A.C il décéda en novembre 1917.
Quatre joueurs de la Normalienne figurent sur le mémorial présenté plus haut :
- ABEILHE ou ABEILLE (j'ai rencontré les 2 écritures)
- CRUCIANI
- DUCOS
- TREBESSOS
Irénée Jean-Marie LANNEGRASSE était aussi instituteur mais pour le moment mes recherches ne m'ont pas permis d'affirmer s'il avait étudié à l'école Normale d'Auch.
Le lycée d'Auch (aujourd'hui le collège Salinis) a lui aussi été un important pourvoyeur de joueurs pour le FVCA. 8 joueurs apparaissent sur le Mémorial du Lycée d'Auch :
- BOUNIOL
- BOURDIL Jean Maurice (sauf homonyme car il existe aussi un BOURDIL Jean Henri sur le même monument. Or, je penche plutôt pour Jean Maurice BOURDIL car dans la presse un certain BOURDIL joue au FVCA en 1903-1905. Cela peut correspondre car Jean Maurice, bien qu'étudiant à Montauban en 1903 avait ses parents à Auch donc pouvait revenir le dimanche jouer quelques matchs. Je ne sais pas combien de temps il a été étudiant à Montauban mais il est possible que fin 1903 ou en 1904 il soit revenu à Auch. Rien ne nous permet de l'affirmer en lisant sa fiche matricule. Enfin, le second, né en 1895, n'avait que 10 ans en 1905, donc cela permet d'écarter ce nom).
- CAPIN
- DOUSSET
- DUCOS
- MONLEZUN (sauf homonyme)
- SAINT MARC
- VILLOT
- TREMOSA

Mes recherches m'ont permis de conclure que les équipes de la Normalienne, du Lycée et du 88e R.I constituaient des foyers importants pour le recrutement des joueurs du FVCA.
Je dois normalement me rendre vendredi aux A.D d'Auch, en espérant trouver quelques infos supplémentaires dans la presse locale.

Cordialement,
Valentin

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 536
Inscription : lun. mai 10, 2010 12:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » mer. déc. 20, 2017 5:01 pm

Bonjour

Je m'en vais un peu de détourner cette conversation très intéressante, mais je regardais dans mes photos si j'avais, à tout hasard, une photo de votre Ecole Normale d'Auch (NB: il y a un article scientifique à écrire sur la diffusion du rugby par les instituteurs de la IIIeme république...)

Je trouve cette photo récemment arrivée dans ma collection de l'Ecole Normale de Guéret (un peu loin de Auch...) en 1916... Je pose ça là en passant si ça peut faire réagir un lecteur - dans un jour ou dans cinq ans... -

Image

haute def: https://c1.staticflickr.com/5/4473/3798 ... fb2b_o.jpg

@+
Dernière modification par rugby-pioneers le mer. janv. 17, 2018 8:54 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 687
Inscription : sam. nov. 06, 2010 12:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » mer. déc. 20, 2017 5:08 pm

Bonjour à tous,

Les noms des joueurs étaient parfois (voire souvent) mal orthographiés dans la presse de l'époque.
Ainsi, l'arrière de la Normalienne s'appelait plutôt MAHOUS.
Il jouait également au FVCA, avant de rejoindre le Stado après ses études :
http://gallica.bnf.fr/services/engine/s ... .ascending

Son cas est un peu analogue à celui de Paul FAURE puisqu'il est décédé le 20 décembre 1918 de maladie (il y a 99 ans aujourd'hui).
Sur MDH, 2 fiches à son nom : une avec la mention MPF, l'autre NMPF

Quoiqu'il en soit, il figure à Tarbes sur le monument du Stade Maurice TRELUT (sans prénom) ainsi que sur celui des instituteurs du 65 (prénom Emile) :
http://www.memorialgenweb.org/memorial3 ... urce=61860
http://www.memorialgenweb.org/memorial3 ... urce=61841
Mais il n'est pas sur la liste des MPF du FVCA, pas plus que sur le monument de l'Ecole Normale d'Auch (TREBESSOS non plus, est-ce un oubli ?)

D'après moi, il y a toutes les chances que ce soit pourtant bien lui. Votre avis ?
Sa FM : http://www.archivesenligne65.fr/arkothe ... m_rotate=F

à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 536
Inscription : lun. mai 10, 2010 12:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » mer. déc. 20, 2017 5:23 pm

Quoiqu'il en soit, il figure à Tarbes sur le monument du Stade Maurice TRELUT (
Image

En passant, si vous trouvez dans la presse locale pourquoi ce cher Leslie HAYWARD (le premier international anglais - 1910 - à avoir jamais joué en France) y est inscrit en lettres d'or ? L'homme est mort chez lui en 1937, mais quelques "fake news" ont pu circuler à l'époque de l'érection de cette plaque commémorative... http://pages14-18.mesdiscussions.net/fo ... 02#t117102

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »