Allemands frôlant Paris, sept 1914

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3682
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par stcypre » jeu. sept. 04, 2014 8:23 am

Bonjour,

ET les incendies, les massacres de civils, les destructions de bâtiments à combien vous les chiffrez ?
Il ne faut pas oublier l'entrée des allemands dans les villes et villages... même si en France cela a été moins désastreux qu'en Belgique...
J.Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Bruno Roy-Henry
Messages : 15
Inscription : jeu. nov. 24, 2011 1:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par Bruno Roy-Henry » jeu. sept. 04, 2014 4:37 pm

Oui ? Je ne vois pas très bien le rapport avec la question de "gardiendelombre"...

Personne ne conteste les destructions et les massacres commis par la soldatesque allemande, je pense...
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon

mdesnos
Messages : 32
Inscription : mar. juil. 15, 2014 2:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par mdesnos » jeu. sept. 04, 2014 7:08 pm

bonjour
Concernant ces premières journées de septembre 1914, mes AGP en témoignent dans les lettres qu'ils s'échangent à cette période, mon AGM habitant alors à Saint-Denis au nord de Paris.
Le 10 septembre mon AGP écrit d'Orléans :
J’ai appris ce matin par un caporal venant de Montmorency que des uhlans avaient pénétrés il y a 8 jours jusqu’à Luzarches et que le canon avait parlé à Ecouen. Est-ce vrai ?
le 15 septembre sa femme lui répond :
Maman est venue vendredi 5 septembre, on les avait fait évacuer d’Ezanville, elle venait voir si tu étais parti et me conseillait d’aller te rejoindre avec les enfants au plus tôt. Elle pleurait comme une madeleine en disant que nous étions tous perdus !

Marie-Laure

Avatar de l’utilisateur
Gardiendelombre
Messages : 390
Inscription : mer. nov. 16, 2011 1:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par Gardiendelombre » jeu. sept. 04, 2014 9:26 pm

Oui ? Je ne vois pas très bien le rapport avec la question de "gardiendelombre".....

Merci .

Effectivement ce n'était pas du tout ma question .

Ma question était : est ce que les allemands vont prendre le risque d'alimenter une ville de plusieurs millions d'habitants (même à l'époque) ,
alors que cette ville est au bout de leur système logistique ?

On dit qu'en "40" ,la même question c'est posée,et que c'est De Gaulle qui a pris l'initiative de libérer Paris,
alors que la logistique américaine faisait des pieds et des mains pour ne pas le faire ...

Merci pour toute réponse . :hello:

garance.
Messages : 933
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par garance. » jeu. sept. 04, 2014 11:40 pm

des uhlans avaient pénétrés il y a 8 jours jusqu’à Luzarches et que le canon avait parlé à Ecouen. Est-ce vrai ?
Bonsoir,
Combat à Luzarches attesté
Ecouen, rumeur mais pas de sources précises
cdt garance
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."

Bruno Roy-Henry
Messages : 15
Inscription : jeu. nov. 24, 2011 1:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par Bruno Roy-Henry » ven. sept. 05, 2014 2:46 pm


Ma question était : est ce que les allemands vont prendre le risque d'alimenter une ville de plusieurs millions d'habitants (même à l'époque) ,
alors que cette ville est au bout de leur système logistique ?
Honnêtement, je pense que les Allemands auraient fait comme pour Lille (voire Reims, mais ils n'y sont pas restés longtemps). Le conseil municipal aurait été chargé d'alimenter Paris, les occupants prélevant au passage ce que bon leur semblait... C'eût été la disette et le rationnement. Ils n'ont pas procédé autrement à Bruxelles...
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon

Avatar de l’utilisateur
Gardiendelombre
Messages : 390
Inscription : mer. nov. 16, 2011 1:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par Gardiendelombre » ven. sept. 05, 2014 9:33 pm


Honnêtement, je pense que les Allemands auraient fait comme pour Lille (voire Reims, mais ils n'y sont pas restés longtemps). Le conseil municipal aurait été chargé d'alimenter Paris, les occupants prélevant au passage ce que bon leur semblait... C'eût été la disette et le rationnement. Ils n'ont pas procédé autrement à Bruxelles...

Oui et non ...
Autour de Bruxelles il y avait la zone contrôlée par les allemands et susceptible de nourrir une capitale "raisonnable" .
Ici on aurait été devant une fin de zone pour longtemps (je crois bien que les allemands avaient compris qu'ils n'iraient pas bien plus loin (en tous les cas avant plusieurs mois) et que l'on allait s'engluer dans une guerre de position( en tous les cas pour au moins tout l'hiver ).
Et dans ce cas,ils allaient avoir à nourrir une capitale gigantesque ...

Personnellement c'est "comme ça que j'aurais vu les choses .

Maintenant j'admets qu'un joueur de poker aurait très bien pu relancer la mise et prendre Paris (même sans gouvernement "à l'intérieur" ...).

Sinon comment interprétez-vous ce refus de prendre Paris ?
Décision consécutive à une problématique politique,militaire,logistique ?

Merci . :hello:

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4741
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par LABARBE Bernard » ven. sept. 05, 2014 9:51 pm

Bonjour,
gardiendelombre: Sinon comment interprétez-vous ce refus de prendre Paris ? Décision consécutive à une problématique politique,militaire,logistique ?
Je pensais que tout avait été dit plus haut... J'en reste baba...
Comment voulez-vous que la 1ère armée VK prenne Paris et dans la foulée dépasse la Vème Lanrezac pour l'enrouler ?!!! Ainsi que les autres à suivre puisque c'était le but !!!!
Déjà que cela n'a pas été possible sans prendre Paris...
Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
Gardiendelombre
Messages : 390
Inscription : mer. nov. 16, 2011 1:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par Gardiendelombre » sam. sept. 06, 2014 1:26 am

Comment voulez-vous que la 1ère armée VK prenne Paris et dans la foulée dépasse la Vème Lanrezac pour l'enrouler ?!!!
Parce que je pense qu'il était possible militairement de déborder Paris par le Sud (surtout pas d'y entrer) et ensuite ,
les données du problème changeaient du tout au tout,
non pas d'un point de vue militaire,mais d'un point de vue politique ...

Personnellement je ne joue pas au poker,mais je sais comment on y joue .
Et cette partie me semble jouable ...
Extrêmement dangereuse mais jouable et pas suicidaire: si ça foire,rien n'est intrinsèquement perdu

En 1914,1870 n'est pas loin .
Il est très facile pour un "non militaire (95 % de la population) de faire un parallèle entre 2 choses qui ne sont pas parallèles .
Et une fois que le ver est dans le fruit ... Vous pouvez toujours essayer de l'enlever ... :hello:

Bruno Roy-Henry
Messages : 15
Inscription : jeu. nov. 24, 2011 1:00 am

Re: Allemands frôlant Paris, sept 1914

Message par Bruno Roy-Henry » sam. sept. 06, 2014 1:52 pm

Perspective intéressante... Mais, comment Von Klück pouvait-il déborder Paris en laissant Bülow seul devant French et Lanrezac ? Sans compter la présence de Maunoury ???

Klück se serait exposé à être attaqué de flanc, en essayant de passer la Seine et à être complètement isolé, tandis-que Bülow aurait été débordé sur sa droite. Il manquait au moins 3 CA aux Allemands pour faire la jointure (2 faisaient face aux Belges et l'autre était retenu à Maubeuge, sans compter les 2 CA rappelés pour le front russe) !
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »