La guerre du no-man's land

Avatar de l’utilisateur
KiGanshu
Messages : 258
Inscription : dim. nov. 23, 2008 1:00 am

Re: La guerre du no-man's land

Message par KiGanshu » ven. avr. 10, 2009 11:47 am

Bonjour,

Au point où j'en suis de la transcription du JMO du 217ème R.I., je m'aperçois que fin 14, début 15, devant Baccarat les 1ères lignes étaient fort éloignées. J'avais, sans doute naïvement, l'idée d'une guerre à "touche-touche" entre les belligérants, mais là on est plus dans une gestion d'un espèce de no-mans land avec quelques bons kilomètres entre les lignes.

Les occasions d'empoignade sont plus le fait de rencontres inopinées de 2 reconnaissances, ou d'une reconnaissance "offensive" tombant sur une patrouille que sur un volonté d'en découdre. On observe beaucoup, on voit quelques uhlans sur une crête, on signale telle ou telle localité occupée (temporairement par l'ennemi), on marmite sporadiquement en comptant bien les obus, bref, on a l'impression d'un jeu de cache-cache (enfin, quand je dis jeu, il y a cependant des engagements sanglants). Il en est ainsi pour Vého, Reillon, Domjevin, Domèvre, Ancerviller, Hallovile, etc. qui reçoivent régulièrement la visite de l'un ou l'autre des camps et où il semble que subsistent des habitants qui renseignent nos troupes (et je suppose aussi les Allemands, ce qui doit être une situation particulièrement inconfortable...)

Je suppose que tous les endroits du front n'étaient pas l'objet d'un enjeu aussi fort que Verdun ou le HWK. Y-a t'il d'autres secteurs où la distance entre les lignes est aussi large ?

Dominique

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4800
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: La guerre du no-man's land

Message par Eric Mansuy » ven. avr. 10, 2009 12:17 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Dominique,

De quoi illustrer vos propos pour le secteur d'Ancerviller :
http://vestiges.1914.1918.free.fr/Carte_519.htm

Si ma mémoire est bonne, une portion de la forêt de Parroy (du moins, au moment où des éléments de la 42nd Division l'ont occupée en 1918) présentait les mêmes caractéristiques de large no man's land. Et bien entendu, au vu de la topographie locale, certains secteurs des Vosges étaient également dans ce cas (avec un point "de friction" au sommet, comme à la Tête des Faux ou au Sudel, puis des lignes s'éloignant ensuite aux alentours, plus ou moins largement).

Bien sincèrement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

kart92
Messages : 7
Inscription : jeu. févr. 14, 2008 1:00 am

Re: La guerre du no-man's land

Message par kart92 » ven. avr. 10, 2009 2:22 pm

Bonjour,

Dans la même région, et avant que le sommet de la Chapelotte ne devienne un enjeu d'importance, le no man's land y etait aussi conséquent.

Cordialement
Laurent

Avatar de l’utilisateur
machault
Messages : 329
Inscription : jeu. sept. 28, 2006 2:00 am
Localisation : Saint Denis de la Réunion

Re: La guerre du no-man's land

Message par machault » ven. avr. 10, 2009 3:56 pm

Bonjour à tous,

Le cas des lignes éloignées n’est pas si rare.
Des photos du front de Champagne permettent de distinguer difficilement les lignes adverses, distantes parfois de plus d’un kilomètre.
Paul Lintier, artilleur, là où il a été tué en Lorraine, nous dit avoir eu du mal à apercevoir la tranchée adverse, un jour où il avait pu s’avancer en première ligne (Le tube 1233).
Blaise Cendrars, le légionnaire, nous raconte dans « La main coupée » ses pérégrinations entre les lignes, en barque, dans les marais de la Somme dans le secteur d’Hem Monacu. Si ma mémoire est bonne, il indique des distances bien supérieures au kilomètre (3 km ?). Les lieux n’en sont pas pour autant à l’abri de tout de danger, comme le prouvent les coups de main drôles et osés qu’il monte avec ses copains hauts en couleurs. Ouvrage à lire sans le moindre risque d’ennui mais quelle est la part du vrai et de l'invention.

Cordialement.

JL Arnould

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: La guerre du no-man's land

Message par monte-au-creneau » ven. avr. 10, 2009 7:25 pm

...Les occasions d'empoignade sont plus le fait de rencontres inopinées
... on a l'impression d'un jeu de cache-cache
... tous les endroits du front n'étaient pas l'objet d'un enjeu aussi fort que Verdun ou le HWK. Y-a t'il d'autres secteurs où la distance entre les lignes est aussi large ?

Dominique
Bonjour,
Vous parlez d'un jeu de cache-cache, à cet égard, Blaise Cendrars résume bien cette sensation dans "la main coupée". Je ne voudrais pas faire du plagia de machaut qui a écrit avant moi :D

Les marais de la Somme décrits par Cendrars constituent un front diffus par excellence. Pas de tranchées visibles... mais des cachettes où se tiennent des snippers... ou bien un poste de mitrailleuse bien camouflé et dont Blaise Cendras va découvrir les servants ... du moins leurs squelettes, oubliés de tous !

Enfin ça fait logtemps que je l'ai lu : c'est ce qu'il m'en reste.

Quant au secteur Reillon/Vého/Leintrey, je n'ai pas de carte des tranchées :cry: APPEL : Si quelqu'un sait où les trouver dans les JMO ? Le front y est resté calme très longtemps : donc : de l'observation essentiellement, quelques reconnaissances,...
Par contre, ça a chauffé en 1915 et ponctuellment en 1916 : Pour preuve les entonnoirs de Leintrey :

Image

Une pancarte dit : "Entonnoirs-ossuaires de Leintrey" et rappelle à juste titre : "Pique Nique et pêche interdits".

Au revoir.
Sylvain.
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: La guerre du no-man's land

Message par monte-au-creneau » ven. avr. 10, 2009 7:54 pm

Re,

Pour répondre concrétement à la question sur la distance entre les lignes, voici une photo du panneau présentoir situé sur le site des entonnoirs de Leintrey (système D français :D quand on a pas les cartes... du JMO et qu'on sait pas où elles sont !).

Image

Je suppose que celui qui a fait le panneau, certainement un passionné de 14/18, l'a fait sérieusement, à partir d'une carte d'époque.

Il y aurait donc environ 700 mètres entre les 1ères lignes françaises et allemandes, à l'endroit le plus large, ce qui est assez important et doit correspondre à un front calme en plaine (hors montagnes citées par Eric Mansuy). De manière générale, à mon sens, le front était fort calme en Lorraine, entre Badonvillers à l'ouest l'est et le Bois Le prêtre à l'est l'ouest, sur des dizaines de kilomètres. Courbessaux est célèbre pour le 22 août 14, mais ensuite plus rien ! Idem pour le secteur Reillon/Vého/Leintrey, hormis 1915 et ponctuellement 1916.

Au revoir.
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

Avatar de l’utilisateur
jef52
Messages : 1339
Inscription : ven. mars 23, 2007 1:00 am

Re: La guerre du no-man's land

Message par jef52 » sam. avr. 11, 2009 2:50 pm

Bonjour tout le monde,
Y'a pas qu' en 15 et 16 que ça a chauffé Sur le secteur Vého :pfff: !! Voir le JMO du 232e RI:
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... iewer.html
à partir du 20/10/17 jusqu' en janvier 1918 ( page 26). Faudrait ptêt pas les oublier mes gars du 232 qui sont tombés la-bas ;) ( beaucoup d' intoxications par obus à gaz).
Je n' ai malheureusement pas de carte pour l' instant, mais j' ai ce petit document concernant le secteur:
Image
Bon week- end à tous,
amicalement,
Jef
"Désormais je sais enfin que tous ces morts, ces Français et ces Allemands, étaient des frères, que je suis leur frère" Ernst Toller
Le blog du 232e RI http://232emeri.canalblog.com/

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: La guerre du no-man's land

Message par monte-au-creneau » sam. avr. 11, 2009 3:53 pm

... pas oublier mes gars du 232 qui sont tombés la-bas
Bonjour,

Toutes mes plates excuses, :jap: jef52, pour avoir oubliés ces braves :jap: ... dont certains reposent à coup sûr à la Nécropole Nationale de Reillon.

Boyau des Brousailles... Tranchée des Brigands... Layon du chevreuil 5433... Ouvrage de Savoie... Ouvrage 5, ouvrage 8, etc........ : Le secteur était visiblement bien cartographié... Espérons qu'un JMO contienne ces cartes... On compte sur vous jef52... :D

Au revoir.
Sylvain
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

Vince14-18
Messages : 90
Inscription : mar. avr. 21, 2020 11:36 am

(guerre du no-man's land) recherche carte Vosges

Message par Vince14-18 » jeu. févr. 25, 2021 12:39 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Monte-au-creneau,
Ce fil de discussion est maintenant assez ancien, cependant je suis tombé dessus à l'occasion de mes recherches :
Je suis (en fait mon GP dans le JMO que je continue à déchiffrer) dans les Vosges, fin avril/début mai 1918. Le 5ème groupe du 106ème RAL (approximativement installé dans la région de Chenevières, Buriville, Saint-Martin,...) effectue de nombreux tirs, entre autres, sur les ouvrages de la Peste, de Savoie, d'Annecy, le bois de Chaselles (Chazelles-sur-Albe ?),...
Je cherche à mieux situer ces ouvrages... mais je n'ai à ce jour trouvé aucune carte pouvant m'aider.
Depuis ce fil de discussion, je me demandais si quelqu'un avait depuis réussi à trouver une (des ?) carte d'E-M sur laquelle ces ouvrages seraient identifiés ??? Si oui, je suis très intéressé.
Par avance (et quelqu'elle soit) merci à vous pour vos réponses : cartes ou toutes autres précisions qui me permettraient de mieux situer ce champ de bataille.
Cordialement
Vincent

Vince14-18
Messages : 90
Inscription : mar. avr. 21, 2020 11:36 am

(guerre du no-man's land) recherche carte Vosges

Message par Vince14-18 » jeu. févr. 25, 2021 12:40 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Monte-au-creneau,
Ce fil de discussion est maintenant assez ancien, cependant je suis tombé dessus à l'occasion de mes recherches :
Je suis (en fait mon GP dans le JMO que je continue à déchiffrer) dans les Vosges, fin avril/début mai 1918. Le 5ème groupe du 106ème RAL (approximativement installé dans la région de Chenevières, Buriville, Saint-Martin,...) effectue de nombreux tirs, entre autres, sur les ouvrages de la Peste, de Savoie, d'Annecy, le bois de Chaselles (Chazelles-sur-Albe ?),...
Je cherche à mieux situer ces ouvrages... mais je n'ai à ce jour trouvé aucune carte pouvant m'aider.
Depuis ce fil de discussion, je me demandais si quelqu'un avait depuis réussi à trouver une (des ?) carte d'E-M sur laquelle ces ouvrages seraient identifiés ??? Si oui, je suis très intéressé.
Par avance (et quelqu'elle soit) merci à vous pour vos réponses : cartes ou toutes autres précisions qui me permettraient de mieux situer ce champ de bataille.
Cordialement
Vincent

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »